L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Kieli, une langue test

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Kieli, une langue test   Lun 14 Déc 2015 - 23:51

Eclipse a écrit:
Nec io malo reskep gzam
Yano kas kap iltaa io !

Nouvelles règles et nouveaux mots

nec : et
io : je
malo : particule qui, placée devant un verbe, le met au passé
resk : être contrôlé
-ep : suffixe indiquant qu'une action est terminée
gzam : peur
yano : ce qui précède (dans la phrase)
kas : ne plus
kap : du tout
iltaa : atteindre

Quelques questions/conseils sur ces traductions, si ça peut te permettre d'affiner un peu ta grammaire ! :

  • le verbe resk est-il indépendant du verbe signifiant « contrôler » en kieli ? Pas de forme passive ?
  • j'aime bien le double emploi de malo et -ep pour exprimer un passé accompli.
  • « être contrôlé par qqch » : le « par » n'est pas traduit ? Pas de cas, préposition, postposition... ? Comme si resk était transitif (requiert un objet) ?
  • gzam a-t-il une forme pluriel (si le pluriel existe) ? Existe-t-il d'autres nombres ?
  • yano : c'est donc un pronom relatif au final, comme le français « qui » : pas de distinction "renvoi au sujet" (io) ou "renvoi à l'objet" (gzam) ?
  • Je donnerais une description plus précise des particules kas et kap : donner leur sens, leur utilisation, plutôt qu'une traduction française. Pourquoi ne pas aussi proposer une forme fusionnée des deux ? Existe-t-il d'autres particules de ce type ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Eclipse



Messages : 464
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Kieli, une langue test   Mar 15 Déc 2015 - 0:23

Atíel a écrit:
le verbe resk est-il indépendant du verbe signifiant « contrôler » en kieli ? Pas de forme passive ?

Ah, merci de me le faire remarquer, ça vient d'une erreur quand j'ai entré les nouveaux mots dans mon dictionnaire en fait.

Donc, je rectifie :

reski : contrôler

ma resk : être contrôlé
firesk : être contrôlé (depuis longtemps), être manipulé

Atíel a écrit:
« être contrôlé par qqch » : le « par » n'est pas traduit ? Pas de cas, préposition, postposition... ? Comme si resk était transitif (requiert un objet) ?

C'est un oubli de ma part, merci de me le faire remarquer! J'étais tellement contente que la phrase soit enfin en rythme (car j'ai du enlever des détails, d'où le "fi" de "firesk" qui a disparu par erreur d'ailleurs) que j'en ai négligé cet aspect de la phrase.

Atíel a écrit:
gzam a-t-il une forme pluriel (si le pluriel existe) ? Existe-t-il d'autres nombres ?

Yep, le pluriel pour un nom se forme avec le suffixe -em (parfois en ajoutant une consonne avant si le nom finit par une voyelle mais ce n'est pas systématique). Pour gzam, cela donnerait gzamem, mais je ne l'ai pas mis dans la traduction car cela devenait trop long pour coller au rythme de la chanson.
Il n'y a pas encore de forme singulière, mais il faut savoir que les noms (comme gzam : peur, ou omi : chat) ne sont par défaut ni singulier ni pluriel (comme en japonais).

On peut compter en ajoutant un chiffre ou un nombre devant. Comme dit précédemment, les chiffres en kieli sont les suivants :

0 yel
1 nie
2 ein
3 mat
4 baes
5 sita
6 ekvi
7 tsey
8 svajo
9 iüz [iouz] (autrefois écris iwz)
10 tiaj

J'ai également expliqué plus haut comment former les nombres jusqu'à 99 (ensuite je manque de mots).

Dans le cas où l'on utilise les chiffres pour préciser le nombre, on est plus obligé d'utiliser le suffixe -em (comme en turc).

Par exemple :
Gzamem : des craintes
Mat gzam : trois craintes (trois sources d'inquiétude distinctes)

Atíel a écrit:
yano : c'est donc un pronom relatif au final, comme le français « qui » : pas de distinction "renvoi au sujet" (io) ou "renvoi à l'objet" (gzam) ?

Étant une tanche en lexique grammatical, le mot "pronom relatif" a du mal à me parler mais oui, c'est un pronom relatif dont le seul but est d'englober tout ce qui le précède dans la phrase (ça ne vise pas particulièrement le sujet ou l'objet ou le moyen, c'est très général).

Atíel a écrit:
Je donnerais une description plus précise des particules kas et kap : donner leur sens, leur utilisation, plutôt qu'une traduction française. Pourquoi ne pas aussi proposer une forme fusionnée des deux ? Existe-t-il d'autres particules de ce type ?

kas est un mélange entre kan (marque de la négation placée devant le verbe ou un adverbe) et tas, dont le sens primaire n'était pas cohérent, du coup il n'a plus de signification pour l'instant
kap associé à kas pourrait en effet donner une forme fusionnée, c'est une bonne idée. Quelque chose comme kasap par exemple.
kap seul signifie "absolument, vraiment". Les deux donnent donc le sens de "absolument plus", même s'ils paraissent inversé du coup d'après l'ordre français.

Il n'existe pas encore d'autres particules de ce type, à la base je n'avais que kan, kas et kap sont venus s'ajouter suite à différentes erreurs et remaniements de la traduction. Néanmoins, je vais sans doute créer une autre particule donnant le sens de "plus trop", dans le sens où c'est encore possible mais peu probable.


Dernière édition par Eclipse le Jeu 17 Mar 2016 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kieli, une langue test   Mar 15 Déc 2015 - 1:12

Eclipse a écrit:
reski : contrôler

ma resk : être contrôlé.
Pour "contrôle", on a trouvé ces trois définitions, je suppose qu'on doit avoir les verbes correspondants. À quoi correspond reski & ma resk ?

Pour la voix passive, chez moi, on ne change pas de flexion au verbe : cem (équivalent de ma) suffit amplement.

Comment dirait-on, en kieli : "il fut contrôlé positif à l'alcootest" ?

Chez moi : Da cem ere korœsă kes plùson trygtèctev.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 15 Déc 2015 - 2:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eclipse



Messages : 464
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Kieli, une langue test   Mar 15 Déc 2015 - 1:56

reski & ma resk correspondent plutôt au sens de "maîtriser", voir "surveillance".

Dans ton exemple, "il fut contrôlé positif à l'alcootest", j'utiliserais un autre verbe car le sens n'est pas le bon sinon, mais je n'ai pas encore le verbe qui va bien. Je regarderais ça demain ou plus tard dans la semaine si j'y repense, mais merci pour ta remarque (et ton lien Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kieli, une langue test   Mar 15 Déc 2015 - 2:28

Donc, reski & ma resk a les deux derniers sens retenus de "contrôle" (dérapage contrôlé, sous contrôle judiciaire) mais pas le premier (contrôle des bagages, par exemple). D'où l'importance de certains outils linguistiques (comme Idéolexique) : Korœs, c'est le premier et le deuxième, mais pas le troisième. Ce qui signifie que le SEUL cas où on aurait reski pour korœs, ce serait dans le sens de la surveillance, comme :

Cette zone protégée est contrôlée par quatre caméras et douze cellules photo-électriques.

Chez moi, le synonyme de korœs, pour ce sens, est enviyzhe. Pour le premier sens (non couvert par reski, cette fois), c'est verykóges (vérifier).

Sinon (3me sens) reski traduit aussi mastes (maîtriser).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eclipse



Messages : 464
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Kieli, une langue test   Mar 15 Déc 2015 - 13:46

En fait, reski & ma resk traduit l'idée que quelqu'un ou quelque chose a une influence sur une autre. Ca pourrait presque se traduire par "contrôler, manipuler". Ca ne concerne pas d'objet, plutôt un contrôle moral, mais ça ne vient pas forcément d'un être pensant (si une lumière fait jouer un chat, on peut dire que la lumière manipule/contrôle le chat en utilisant ce verbe). On utilisera pas ce verbe pour dire qu'on manipule un objet par contre. Ce verbe a facilement une connotation péjorative (l'influence est généralement néfaste, cachée, forcée...). On utilise pas le même verbe lorsque l'on influence quelqu'un par nos conseils (ça dépend des cas ceci dit).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kieli, une langue test   Mar 15 Déc 2015 - 14:13

Ah... t'as bien fait de parler de "manipuler" : je ne l'ai pas (aucun des sens, ni propre : manipuler un objet ; ni figuré : manipuler quelqu'un). Y a de fortes chances que j'utilise hæntes pour le premier sens (pris de hænt = main (opérante), il est d'ailleurs homonyme avec l'accusatif de ce mot), lequel serait aussi utilisé pour "manier" (que j'avais pas non plus, alors que j'avais hentòper pour "manœuvrer"). Pour l'autre, j'me suis rendu compte que j'avais influer mepòten, mais celui-ci ne convient guère, à cause de son préfixe (men = esprit) : il n'y a pas que les personnes (douées d'esprit) qui influent, il y a aussi l'attraction universelle, le climat etc. J'crois que j'vais m'rabattre sur l'à-postériori, déformé par métathèse, ça va m'ouvrir des horizons nouveaux :
ifúle = influer
ifúlet = influence
ifúlen = influencer
obifúlen = manipuler.

Pour bien faire, y faudrait que je fasse la jonction avec flœk (flux, flot), pour l'influx, mais c'est pas gagné.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eclipse



Messages : 464
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Kieli, une langue test   Mar 15 Déc 2015 - 14:21

Normalement, j'ai un mot pour indiquer que j'utilise un verbe (ou une expression) dans un sens figuré : yate. Par exemple :

Io esi.
Je vois (avec mes yeux, quelque chose qu'on m'a montré).

Io yate esi.
Je vois (mentalement, je comprend ce que qu'on me dit/m'explique).

Donc reski & ma resk peut englober les deux sens si j'utilise yate pour préciser les choses. On peut néanmoins penser que l'usage de yate n'est pas systématique car pas toujours nécessaire (si l'influence est précisée notamment).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Napishtim



Messages : 164
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Hanoi, Vietnam

MessageSujet: Re: Kieli, une langue test   Jeu 29 Sep 2016 - 18:24

Vilko a écrit:
Eclipse a écrit:
Tout l'inverse de l'irlandais (gaélique) où, à ce que j'ai entendu, la gestion des nombres est une horreur avec des exceptions à la pelleteuse.

Ça ne peut pas être pire qu'en hindi !
Effectivement les nombres Hindi forment une copieuse chienlit.
study


Anoev a écrit:
Eclipse a écrit:
reski : contrôler
ma resk : être contrôlé.
Pour "contrôle", on a trouvé ces trois définitions, je suppose qu'on doit avoir les verbes correspondants. À quoi correspond reski & ma resk ?

Merci pour le lien vers Ideo-lexique !
L’étymologie de "contrôle" est passionnante ! Ca part de "contre-rouleau", le registre de vérification, en parchemin roulé. Rôle est aussi une métonymie similaire, en partant du rouleau contenant le texte de l'acteur, wow !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kieli, une langue test   Aujourd'hui à 10:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Kieli, une langue test
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce que le test de langue pour l'entrée au lycée ?
» Le test de positionnement de langue, c'est quoi?
» Le test de Rorschach
» Test de Student !
» test unilatéral vs test bilatéral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: