L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Esarin - Ezȧrine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zonlegc



Messages : 341
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Eżrifortos

MessageSujet: Esarin - Ezȧrine   Jeu 18 Juin 2015 - 18:05

Bonjour!

Aujourd'hui je vais vous présenter l'ébauche de l'ésarin.

J'avais plusieurs fois essayé de me lancer dans un projet de langue mais elle partait souvent d'une diégèse donc au final je les abandonnais...
J'espère que cette fois ci je serai plus sérieux Smile

C'est une langue romane qui ne s'inspire pas forcément d'une ou plusieurs langues en particulier si ce n'est la latin lui même.

I - Ecriture et prononciation



On remarque un dévoisement des consonnes en position finale

La seule diacritique de l'alphabet ésarin est le point suscrit (ponc de cap). Le ł s'appelle "L ponc de cap" et est donc aussi un point suscrit du point de vue esarin.

De base, la voyelle accentuée est l'avant dernière. Une voyelle avec un ponc de cap devient la voyelle accentuée






II - Conjugaison

La conjugaison ésarine a la particularité, parmi les langues latines, de ne pas avoir de temps composé

Il y a 3 groupes de conjugaison, avec des infinitifs en -ȧr, -ėr et ïr. Cependant, il existe deux modèles de conjugaison pour les deux derniers groupes : un pour les verbes à une syllabe et un autre pour 2 syllabes et plus.

Voici un aperçu de la conjugaison :








III - Grammaire

La forme la plus courante de la langue est Sujet - Verbe - Objet bien que Sujet - Objet - Verbe soit aussi assez répandu.
Les genres n'existent pas en ésarin, les accords se font en fonction de la dernière lettre.

Exemple :

Les jeunes garçons voient la grande et belle femme.
Les jofes pores ven al mołir ċe e grand ac beł.

Notre chien a été tué par la voiture des voisins.
Li nojti cani par lo afto de als veċins necȧvitur.





Dernière édition par Zonlijk le Jeu 18 Juin 2015 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zonlijk.wix.com/taizna
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Jeu 18 Juin 2015 - 19:44

Ah! Une autre langue latine! Formidable, c'est vraiment un forum de romanistes! Very Happy
Sans ça, la conjugaison utilise t-elle plusieurs modes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Jeu 18 Juin 2015 - 20:09

Pas de temps composés, j'applaudis l'audace ! Je constate que tu as aussi gardé le passif synthétique, du coup... mais tu as fait dériver le future de verbe+habere ? Y a-t-il des restes de subjonctif ?

D'où viens le /k/ de la première personne du singulier ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Zonlegc



Messages : 341
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Eżrifortos

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Jeu 18 Juin 2015 - 20:43

djingpah a écrit:
Une autre langue latine! Formidable, c'est vraiment un forum de romanistes!

Je ne suis bon qu'à ça de toute manière ahahaha

djingpah a écrit:
Sans ça, la conjugaison utilise t-elle plusieurs modes?
Mardikhouran a écrit:
Y a-t-il des restes de subjonctif

Il reste toujours le subjonctif et le conditionnel ! Et l'impératif je ne me suis pas encore décidé.

Mardikhouran a écrit:
tu as fait dériver le future de verbe+habere ?

Exactement !

egc  hec
tu  has
iƚc  ha
nus  habem
vus  habej
iƚs  hen

Mardikhouran a écrit:
Je constate que tu as aussi gardé le passif synthétique

Ça je n'ai pas compris :/

Mardikhouran a écrit:
D'où viens le /k/ de la première personne du singulier ?

Et bien en fait sans m'en rendre compte mon influence catalane m'a trahie... Razz
J'ai commencé avec le verbe être, et j'ai gardé la terminaison pour le reste Smile

egc  suc
tu  es
iƚc  e
nus  sum
vus  ej
iƚs  sun

Si vous voulez je peux vous joindre le tableau des modèles de conjugaison?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zonlijk.wix.com/taizna
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Jeu 18 Juin 2015 - 20:49

Zonlijk a écrit:
Mardikhouran a écrit:
Je constate que tu as aussi gardé le passif synthétique

Ça je n'ai pas compris :/
Tu as necȧvitur au lieu de, par exemple, fu necȧ.
Zonlijk a écrit:
]Si vous voulez je peux vous joindre le tableau des modèles de conjugaison?
Vas-y !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Zonlegc



Messages : 341
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Eżrifortos

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Jeu 18 Juin 2015 - 21:08

Mardikhouran a écrit:
Tu as necȧvitur au lieu de, par exemple, fu necȧ.
Ah d'accord, oui effectivement Smile

Je vous prépare les fiches pour qu'elles ressemblent à quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zonlijk.wix.com/taizna
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Jeu 18 Juin 2015 - 21:16

En tout cas, j'ai bien apprécié la conjugaison. Celle du psolat est par trop romanisante en comparaison*. As-tu prévu un plus-que parfait, un parfait et un futur antérieur d'un seul tenant (comme ça existait en latin : AMAVERAM AMAVISSEMVS AMAVERIT) ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Zonlegc



Messages : 341
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Eżrifortos

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Jeu 18 Juin 2015 - 22:36

Voici les tables pour les 5 verbes modèles de conjugaison

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zonlijk.wix.com/taizna
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Ven 19 Juin 2015 - 10:30

Je viens de rédiger une ébauche de l'ésarin sur Idéopédia. N'hésites pas à la compléter au fur et à mesure. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Ven 19 Juin 2015 - 10:59

Anoev a écrit:
...en comparaison*.
J'avais mis une astérisque de renvoi, mais j'ai oublié le renvoi ! Shocked

Le voici : le psolat est une pseudo-LAI destiné aux Aneuviens pour pouvoir cerner les mots des vocabulaire des langues romanes, ainsi que la grammaire (du moins en partie, en tout cas, la conjugaison), parlées en Europe et en Amérique du Sud. L'inventeur (fictif) du psolat fut un professeur d'espagnol d'origine croate qui émigra à Żhenek (nord-est des Santes)* où il obtint une chaire. S'il n'est pas forcément évident pour les Aneuviens de se faire comprendre par les Argentins, Chiliens, Péruviens etc. en s'expriment en psolat, il comprennent une bonne partie du vocabulaire ibérique, même si, au niveau de la lecture, il y a quelques surprises (le C psolat se lit [g]).



*"Patrie" du vadora, raison pour laquelle le psolat peut s'écrire de deux façons différentes, dont une un peu "slavisante". Bon, là, c'coup-ci, j'ai pas oublié l'renvoi !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Zonlegc



Messages : 341
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Eżrifortos

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Ven 19 Juin 2015 - 12:03

Anoev a écrit:
As-tu prévu un plus-que parfait, un parfait et un futur antérieur d'un seul tenant

Du coup, tu as pu voir dans les tableaux non? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zonlijk.wix.com/taizna
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Ven 19 Juin 2015 - 12:24

Oui ! Joli. Comme les flexions sont modulables, t'aurais pu en profiter pour mettre

le subjonctif imparfait : tenefċepo, tenefsepo, tenevpo...


Par contre, j'ai vu un prétérit, mais pas de plus-que-parfait de l'indicatif (ni du subjonctif, d'ailleurs), qui aurait pu être... ben, j'sais pas, justement, parce que je n'ai pas pu extrapoler depuis le prétérit antérieur et l'imparfait.




_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Zonlegc



Messages : 341
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Eżrifortos

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Ven 19 Juin 2015 - 14:24

Anoev a écrit:
le subjonctif imparfait

Effectivement mais je ne le maîtrise pas, c'est pour ça que j'ai préféré garder un seul passé pour le subjonctif.

Après, le prétérit antérieur a aussi une valeur de plus-que-parfait :

Quand il te l'a dit, je l'avais déjà vu.

Cand diċevit hegc a tu, ja vevirċe a iƚc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zonlijk.wix.com/taizna
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Ven 19 Juin 2015 - 14:53

Zonlijk a écrit:
Anoev a écrit:
le subjonctif imparfait

Effectivement mais je ne le maîtrise pas, c'est pour ça que j'ai préféré garder un seul passé pour le subjonctif.

Après, le prétérit antérieur a aussi une valeur de plus-que-parfait :

Quand il te l'a dit, je l'avais déjà vu.

Cand diċevit hegc a tu, ja vevict a iƚc
Le subjonctif imparfait est un pur produit de la concordance des temps, dans les langues qui en disposent. Je pense que, dans ton cas, le subjonctif passé pourrait tenir ce rôle, car il n'y a pas de parfait de l'indicatif (passé composé en français). Toutefois, je pense pouvoir t'informer que le passé et l'imparfait du subjonctif ont des rôles clairement distincts.

J'attends qu'il soit parti : "il soit parti" est un procès terminé (aspect accompli), au subjonctif, après un verbe comme "attendre" au présent (ou au futur).

J'attendais qu'il partît : "il partît" est un procès non terminé (aspect inaccompli) au subjonctif après un verbe comme "attendre" dans un temps du passé (imparfait, prétérit/passé simple...).

Pour le subjonctif du PQP, voici c'que ça donne :

J'étais content qu'ils eussent déjà terminé la maison.

Là, on a "terminer" antérieur à "être content" qui est une locution verbale au passé, mais qui attend ( Razz ) un subjonctif.


En français, le subjonctif imparfait et PQP sont pas facilement maîtrisables, mais dans les idéolangues (surtout modulaires), c'est pas vraiment plus compliqué que l'indicatif.

En volapük, par exemple, l'imparfait s'obtient en mettant Ä devant le verbe, et pour le PQP, c'est I : älöfols = vous aimiez ; ilöfols = vous aviez aimé. Eh bien au subjonctif, on met -la (avec le T-U) derrière le verbe et les flexions de temps ne changent pas : älöfols-la = vous aimassiez ; ilöföls-la = vous eussiez aimé (c'est quand même plus simple en volapük).

En aneuvien, c'est peut-être moins instinctif qu'en volapük, mais ça reste plus limpide qu'en français ; voici :
Or ere klime = vous aimiez
or ere klimar = vous aviez aimé
or ere klim = vous aimassiez
or ere klima = vous eussiez aimé*.

C'est ere qui est commun aux quatre conjugaisons.

Avec les idéolangues, on rend attractif ce qui était barbant à l'école.

Bon, tu pêux malgré tout t'en tirer avec le présent et le passé du subjonctif, mais il y aura moins de nuances, par exemple entre

"j'attendais (hier) qu'il parte (maintenant)" et
"j'attendais (hier) qu'il partît (ce matin)".

Bref : c'est toi qui vois.




*J'ai mis au pluriel parce que klim est homonyme parfait au singulier entre les deux modes. Bon, j'aurais pu mettre làjden (aimer, dans le sens d'"apprécier"), c'aurait donné :
or ere làjdene
or ere làjdenar
or ere làjd
or ere lajdéna
.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Esarin - Ezȧrine   Aujourd'hui à 22:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Esarin - Ezȧrine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Esarin - Ezȧrine
» Putrécine, cadavérine.
» L'Occitane et la glycérine
» Nitroglycérine (1847)
» glycérine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Coin des romanistes-
Sauter vers: