L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des mots durs à traduire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Ven 12 Fév 2016 - 15:40

Comment traduisez-vous le "justement" de "nous parlions justement de toi !" ?

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Ven 12 Fév 2016 - 16:05

Djino a écrit:
Comment traduisez-vous le "justement" de "nous parlions justement de toi !" ?

En espéranto, j'aurais tendance à dire ĝuste, mais c'est sans doute une erreur. Peut-être une inversion serait-elle plus appropriée: nu, pri vi ni parolis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Ven 12 Fév 2016 - 16:20

Silvano a écrit:
En espéranto, j'aurais tendance à dire ĝuste, mais c'est sans doute une erreur. Peut-être une inversion serait-elle plus appropriée: nu, pri vi ni parolis!

Il me semble aussi qu'on traduit habituellement par ĝuste ou precize, mais ta proposition n'est pas mal du tout !

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Ven 12 Fév 2016 - 20:35

Oui mais y a pas le sens "oh bah comme par hasard"

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Ven 12 Fév 2016 - 20:39

Là, le "justement" a une autre valeur que temporelle, il signifie à peu près : « tu arrives bien à propos ». Seulement, si je le traduis de cette manière, ça va donner une périphrase lourdingue à l'envi. Les termes rigas & ligas ne conviennent pas non plus. Du coup, on s'en tire avec l'imparfait progressif :

La ere dysertun on.

Ça ira comm'ça.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 18:24

Comment formulez-vous l'interrogation qui exprime un étonnement ?

Par exemple : "T'es encore sous la douche ??" ou "Tu n'as toujours pas fini de manger ??"

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
AEM



Messages : 1439
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 18:57

Djino a écrit:
Comment formulez-vous l'interrogation qui exprime un étonnement ?

Par exemple : "T'es encore sous la douche ??" ou "Tu n'as toujours pas fini de manger ??"

La méthode la plus classique sera avec un mariage de l'objectif en Deyryck. Et du coup, le motif de la surprise est généralement explicité :

Tbifaha'nj hâ (Tu te douches toujours, encore?)
Tbifaha'nj maya (Tu te douches toujours, j'attends?)

On peut aussi imaginer ça simplement avec l'objectif exclamatif :

Tibifaha dun (Tu te douche encore?!)

Et bien sûr, le mixte des deux :

Tibifaha unj maya (Tu te douches encore, j'attends!?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 19:10

Personnellement, je mettrais une exclamation plutôt qu'une interrogation. Parce que, si vous mettez une vraie interrogation, ça ne marche plus: Es-tu encore sous la douche?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
AEM



Messages : 1439
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 19:12

Silvano a écrit:
Personnellement, je mettrais une exclamation plutôt qu'une interrogation. Parce que, si vous mettez une vraie interrogation, ça ne marche plus: Es-tu encore sous la douche?

Ca s'adresse à qui? Il me semble bien être le seul à avoir répondu à Djino, et ça ne peut pas concerner ce que j'ai dis.


Dernière édition par Aquila Ex Machina le Mar 16 Fév 2016 - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 19:16

En fait, je n'avais pas réfléchi à la question et je pense qu'on peut utiliser une formule éprouvée : l'exhortative (o kom ep? = tu viens), contrariée par des adverbes comme lóm (déjà) ou reen (encore), ou autres (nor = seulement) :

ka slis ep reen sed thœmpes jàrev ternek-seg? = elle suce encore son pouce à trente-cinq ans ?
da gobús ep reen gerev novek ? = il drague encore à quatre-vingt-dix ans ?
ær nexàvdur ep lóm làpore æt gerev? = ces enfants travaillent déjà à cet âge ?
o kœnada neprén ed redáktyns? = t'as pas encore fini ta rédaction ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 16 Fév 2016 - 22:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 19:33

Djino a écrit:
Comment formulez-vous l'interrogation qui exprime un étonnement ?

En yarawã j'utilise des particules qui marquent l'état émotif du locuteur par rapport à l'énoncé, l'une d'entre elles, kó, dénote la surprise, par exemple :

'Óisaímaápahã gi kó ?

se.laver-continuatif-interrogatif 2pers EXCL

Le ko ici sous-entend : "ceci est une question rhétorique, et je ne suis pas content de la réponse."

On pourrait aussi utiliser tã ou koí qui expriment une désapprobation.

On pourrait aussi former la phrase avec le suffixe évidentiel -gaixa indiquant que le savoir exprimé par l'énoncé était incertain jusqu'à présent où il se trouve confirmé.

'Óisaímaágaixa gi koí...

se.laver-continuatif-évidentiel 2pers EXCL

Mais là la traduction appropriée serait plutôt : Ah, tu te laves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 19:52

Aquila Ex Machina a écrit:
Ca s'adresse à qui? Il me semble bien être le seul à avoir répondu à Djino, et ça ne peut pas concerné ce que j'ai dis.

À Djino en premier, mais aussi à tous les lecteurs de ce fil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 21:23

Silvano a écrit:
À Djino en premier, mais aussi à tous les lecteurs de ce fil...

Comment le dirais-tu en espéranto ‽ (et ce n'est pas une question rhétorique cette fois Wink)

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 21:29

Avec une exclamation: Vi ankorau estas dans la duŝo!
Mais c'est vrai que j'aurais tendance à donner une intonation interrogative... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 21:30

Chez moi, ça marche pour les deux, comme pour des adjectifs comme quàt.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3670
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 22:32

oui j'aime bien le !?

ou le point exclarrogatif même : ‽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mar 16 Fév 2016 - 22:53

Et certains d'entre vous savent comment on s'y prend pour exprimer ce genre de choses dans les langues qui utilisent des particules interrogatives ?

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mer 17 Fév 2016 - 0:39

odd a écrit:
Je vois pas pourquoi ça poserait problème...
Est-ce que tu est encore sous la douche !?

Belle liaison: tu est_encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mer 17 Fév 2016 - 0:50

Silvano a écrit:
Belle liaison: tu est_encore...

Silvano a écrit:
Avec une exclamation: Vi ankorau estas dans la duŝo!



hahahahaha

odd a écrit:
Je vois pas pourquoi ça poserait problème...
Est-ce que tu est encore sous la douche !?

Ben ce n'est plus vraiment une question rhétorique ça. Là c'est une vraie question

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mer 17 Fév 2016 - 1:18

Sans doute, mais si je me demandais comment s'en sortent les langues qui utilisent une particule, c'était pour voir comment on peut exprimer ça clairement par écrit.

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Sáïd Kuaq



Messages : 738
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mer 17 Fév 2016 - 14:06

Le sprakan a des particules pour l’interrogation :

unt di dussa ak du-est ? = es-tu sous la douche ?*
>celle-ci se place sur le verbe (placement libre, devant ou derrière), elle porte une intonation basse, est du premier type de particules verbales² et marque l'interrogatif.

unt di dussa ak ot-est-ol ? = es-tu encore sous la douche ?
>En rajoutant la particule -ot-, j'indique un lien avec un passé, traduisible par encore, toujours (ig von-ot ike = j'habite toujours ici, au même endroit).
>Quand deux particules se cumulent sur le verbe, celle du type II doit se mettre en tête de celui-ci, et prendre une intonation haute (qui redescend sur la particule suivante de type I).

Mais tout ça ne traduit pas réellement l’étonnement. Pour ça, on utilise le mode exclamatif, régi par -yr. Comme cette particule est du type I, elle ne peut être cumulé à -du- : en Sprakan, on s'interroge ou on s'exclame, on ne s'etonne pas.

>Unt di dussa ak est-yr ! = tu es encore sous la douche !

Après, en sprakan familier, bien sûr l'on trouvera :

>Unt di dussa ak est-du-yr ?!

Voir :
Unt di dussa ak-du-yr ?!

Mais c'n'est pas très correc(t).

*en langue soutenue, la particule -du- d'interrogation est -ol-.
²Il y'a deux sortes de particules en sprakan : les particules nominatives, qui concernent les noms et décrit leur placement dans l'espace, ou plus rarement leur position par rapport au verbe, et les particules verbales, qui s'appliquent sur le verbe et en modifie le mode ou le temps : le type I modifie le mode, on a -du- (ou -ol-) pour l'interrogation, - - (ou -ir-) pour le déclaratif, -as- pour l'impératif, -ug- pour l'affirmatif et d'autres encore. Le type II modifie le temps du verbe, apporte quelques nuances parfois très faibles, sur sa conjugaison -ot- indique un duratif, -te- une action passée, -om- du futur incertain, -ol- (non accentué) du futur certain... (le type II est très fourni).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Mer 17 Fév 2016 - 14:59

Ah ouai t'en as pour tous les cas de figure

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Lun 24 Oct 2016 - 22:57

Camarades artisans, j'aurais aimé savoir comment vous traduisez "se demander" dans vos langues ?

- Je me demande s'il viendra ? (doute)
- Je me demande qui viendra ? (curiosité)
- Je me le demande constamment. (songe)

Au début je traduisais ce verbe par "ovi tsi" (avoir envie de savoir) :
- Me ovi tsi ki pu le tizi = J'ai envie de savoir s'il viendra.
- Me ovi tsi pu kiu tizi = J'ai envie de savoir qui viendra.
- Me due ovi tsi lo = J'ai constamment envie de le savoir.

Mais en fait je n'en suis pas satisfait, et je pense adopter la formulation "se demander" : minkieli (interroger mentalement) ou sukieli (interroger soi-même)

Que pensez-vous de ces deux possibilités, et comment vous y prenez-vous ?

_________________
Arwelo.org


Dernière édition par Djino le Mar 25 Oct 2016 - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
AEM



Messages : 1439
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Lun 24 Oct 2016 - 23:16

Djino a écrit:
Mais en fait je n'en suis pas satisfait, et je pense adopter la formulation "se demander" : minkieli (interroger mentalement) ou sukieli (interroger soi-même)

Que pensez-vous de ces deux possibilités, et comment vous y prenez-vous ?

Je préfère la première, pour moi la deuxième peut avoir un sens un peu différent.

En deyryck on ne s'embêtera pas :


(Sa)(s'il y est, c'est le doute, sinon curiosité) Roko (il vient) dûn(?) be(dialogue directe) isérana(sfaa)(si constamment)' (je pense)

En gros : "Je pense (généralement) : "viendra-t-il (bien)?""


EDIT :

Dans tout les cas, on utilisera jamais : "yo ihana'". Sauf si on se pose réellement la question. Ce qui a un sens en deyryck.
Tout du moins, cela peut être compris, c'est un deyryck aussi correcte que de l'anglais bien français. ^^


Dernière édition par AEM le Lun 24 Oct 2016 - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Lun 24 Oct 2016 - 23:17

Djino a écrit:
Camarades artisans, j'aurais aimé savoir comment vous traduisez "se demander" dans vos langues ?

En kotava, il y a le verbe spécifique nué signifiant "se demander, s'interroger", différent du verbe standard erú (demander).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des mots durs à traduire   Aujourd'hui à 6:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Des mots durs à traduire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des mots durs à traduire
» des mots magiques et doux
» Qui pourrait me traduire ces mots en latin?
» mots croisés
» Super Pédant Man : mille et un mots et expressions français expliqués

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: