L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mots de vos idéolangues intraduisibles en français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Mer 26 Aoû 2015 - 15:40

...


Dernière édition par odd le Jeu 8 Oct 2015 - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2506
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Mer 26 Aoû 2015 - 19:06

Anoev a écrit:
C'est bien dommage que tu réagisses aussi mal. Te rappelles-tu la nuit de cet accident quand on est rentrés de boîte, où on a renversé le cycliste et tu ne t'es pas arrêté. Il n'y a pas encore prescription et je pourrais apporter un fait nouveau qui... Si tu ne me donnes pas la somme que tu me dois, la Justice pourrait bien s'intéresser à ton cas. Le garagiste Chose se rappelle bien ton véhicule, même si tu l'as payé en liquide etc.
Réponse par retour du courrier :

Je me souviens très bien de la nuit de cet accident, en effet, mais pas de l'accident. Et tu oublies quelques détails. J'avais bu, et par prudence j'avais décidé de ne pas conduire. Toi, en revanche, tu m'avais dit que tu n'avais rien bu (ce qui était faux) et tu as insisté pour prendre le volant. C'est donc toi qui as renversé le cycliste, et pas "on". À supposer qu'un cycliste ait été renversé : comme j'étais saoul comme un cochon (je le reconnais) j'ai dormi sur la banquette arrière pendant que tu conduisais, et je ne me souviens de rien du tout.

Je ne me souviens pas, non plus, d'avoir payé le garagiste Chose. Je serais d'ailleurs surpris qu'il se souvienne avoir réparé mon véhicule. Je ne connais pas beaucoup de garagistes qui déclarent au fisc les sommes qu'un inconnu leur verse en liquide sans demander de facture... Et j'ai du mal à imaginer le garagiste Chose en train de frauder le fisc. Donc, si l'argent que tu prétends que je lui aurais versé (ce que je nie), n'apparaît pas dans sa comptabilité, c'est qu'il n'a jamais existé.

Supposons que le garagiste Chose ait effectivement fraudé le fisc en acceptant un paiement en liquide, sans facture, pour faire une réparation. Serait-il le genre à le reconnaître devant un policier, qui serait obligé d'en informer la Justice et les services fiscaux ? Fraude fiscale, falsification de comptabilité, travail dissimulé... Il pourrait fermer son garage, le père Chose.

Je pense que tu prends trop de ces trucs bizarres que des types louches vendent dans les boîtes de nuit, ça te donne des hallucinations.


Autant pour l'apprenti maître-chanteur ! Wink


Dernière édition par Vilko le Jeu 27 Aoû 2015 - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Vilko
Modérateur


Messages : 2506
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Mer 26 Aoû 2015 - 23:58

Anoev a écrit:
Tout-à-fait aut'chose, j'ai ep qui sert à tant de choses qu'il est impossible de luit trouver une traduction.
Dans la plupart des cas, on peut traduire ep par "en effet". Mais ce n'est pas satisfaisant. C'est un "aneuvisme", et pour bien le comprendre et l'utiliser, à mon avis, il faut apprendre par cœur les neuf phrases données en exemple... C'est en fait un mot remarquablement polysémique, puisqu'il a huit sens différents.

Pas toujours facile, l'aneuvien...

Au niveau polysémie, le saiwosh kakwa, qui signifie "comme", s'en rapproche un peu :

Kakwa ya chako tatlam taxami awa = Il semble qu'il vienne/soit venu à seize heures.

Ya chako kakwa tatlam taxami awa = Il viendra/est venu autour de seize heures.

Hit kakwa pil = Une maison qui a l'air rouge ; une maison un peu rouge.

Chon hayash kakwa Pol = Jean est aussi grand que Paul.

Chon kakwa Pol, ya mitlait tenas hit = Jean est comme Paul, il habite dans une petite maison.

Tlosh kakwa = Ainsi soit-il (expression figée, venue du Jargon Chinook, servant à terminer une prière)

Chi ya owo, kakwa, okta Chon alki chako = Il a dit, à peu près, que Jean va venir.

Dans ce dernier sens, kakwa est un peu l'équivalent, en plus académique, des interjections colorées qui servent de virgules à certains francophones...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Jeu 27 Aoû 2015 - 0:35

Bon évidemment, j'défends ma crèm'rie (encore que j'en ai pas un besoin vital, vu que c'est une persolangue, mais c'est plus un cheminement logique que je défends).

Ep n'est pas si difficile que ça à cerner, puisque les huit z'applications répertoriées peuvent se grouper de la manière suivante :

À la forme affirmative, on a les phrases-types suivantes
Da ep in sed rœmev = il EST dans sa chambre (aucun doute là d'ssus !) : pour le verbe ere.
da ep wachun sed harléas = il est bien (certainement) en train de laver sa chemise : pour les autres verbes.
da vach ep sed harléas = il lave bien sa chemise (après tout, pourquoi pas !).
da wach sed harléas ea eg ep meż = il lave sa chemise et moi la mienne.
da wach sed harléas, eg ep = il lave sa chemise, moi aussi.
da wach nep sed harléas, eg ep = il ne lave pas sa chemise, moi si.
On peut même rajouter cette phrase :
da wach nep sed harléas, egiψ ep as = il ne lave pas sa chemise, c'est moi qui la lave.

Utilisé, comme en anglais, pour traduire le gallicisme "il y a" :

On fera la différence (au niveau de l'article) entre :
ùt nekrodu ep in à knesalev = il y a un cadavre dans la bibliothèque ;
àt nekrodu ep in à knesalev = le cadavre est (sans doute possible) dans la bibliothèque (retour au premier cas).


Et enfin, deux formes interrogatives :
simple : ep da kom? = Est-ce qu'il vient ?
exhortative : o kom ep?  = Tu viens ?

Qu'y a-t-il de si compliqué ?


Le saiwosh kakwa est intéressant aussi. Mais je m'en tire d'une autre manière :


Da simelen komuna hoψ dexeg = Il semble qu'il vienne/soit venu à seize heures.
Da mir kom/koma sypas hoψev dexeg = Il viendra/est venu autour de seize heures.
Ùt hoos habun sims rub* = Une maison qui a l'air rouge ; une maison un peu rouge.
Zhaaṅ • alsy remmer qua Pavles = Jean est aussi grand que Paul.
Zhaaṅ • kes Pavl, da dolíven ùt qit hoosev = Jean est comme Paul, il habite dans une petite maison.
Ză æt eret = Ainsi soit-il.
Da sypas dikta tep Zhaaṅ auk kom = Il a dit, à peu près, que Jean va venir.
Da ere sypas dikta tep Zhaaṅ auk koma = Il avait dit, à peu près, que Jean allait venir.


Pour les interjections colorées, j'ai des trucs à peu près dans l'genre kartàj! reċhæk! klaċhàj! korhoo! et j'en passe.



*Mais : ùt hoos qua hab riyltan celsys = une maison qui a l'air conditionné.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2506
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Jeu 27 Aoû 2015 - 10:29

Anoev a écrit:
Qu'y a-t-il de si compliqué ?
À mon avis :

Ep peut se traduire, dans chaque phrase, soit par "en vérité", soit par "il y a", "est-ce que" et "ou pas" :

Da ep in sed rœmev = il EST dans sa chambre (aucun doute là d'ssus !) = en vérité, il est dans sa chambre. On pourrait aussi traduire par : "il y a lui dans sa chambre".
da ep wachun sed harléas = il est bien (certainement) en train de laver sa chemise  = en vérité il est en train de laver sa chemise.
da wach ep sed harléas = il lave bien sa chemise (après tout, pourquoi pas !) = en vérité, il lave sa chemise.
da wach sed harléas ea eg ep meż = il lave sa chemise et moi la mienne = il lave sa chemise et moi en vérité la mienne.
da wach sed harléas, eg ep = il lave sa chemise, moi en vérité (... aussi) : (ep a toujours un sens positif)
da wach nep sed harléas, eg ep = il ne lave pas sa chemise, moi si = il ne lave pas sa chemise, moi en vérité [je lave la mienne]
da wach nep sed harléas, egiψ ep as = il ne lave pas sa chemise, c'est moi qui la lave = il ne lave pas sa chemise, moi-même en vérité [je] la [lave].
ùt nekrodu ep in à knesalev = il y a un cadavre dans la bibliothèque ;
àt nekrodu ep in à knesalev = le cadavre est (sans doute possible) dans la bibliothèque = en vérité le cadavre est dans la bibliothèque.
ep da kom? = Est-ce qu'il vient ?
o kom ep?  = Tu viens ? = Tu viens ou pas ?

Ça fait quatre sens différents. Comment les distinguer ? Par l'intonation.

Avec une intonation affirmative (phrase se terminant par un point ou par un point d'exclamation) ep exprime une affirmation positive, que l'on peut traduire par "en vérité" ou "il y a".

Avec une intonation interrogative (phrase se terminant par un point d'interrogation), ep exprime une interrogation.

Finalement, c'est simple en effet ! Very Happy

En saiwosh, l'intonation, contrairement à l'aneuvien, n'a pas de valeur sémantique. L'équivalent approximatif de ep affirmatif est tilet, dans son sens adverbial ("vraiment") mais l'usage n'est pas le même. Tilet ne signifie jamais "il y a", par exemple.

L'équivalent saiwosh de ep interrogatif est aki ou wik :

ep da kom? = Est-ce qu'il vient ? = Aki ya chako.
o kom ep?  = Tu viens ? = Om chako wik.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Jeu 27 Aoû 2015 - 11:35

Eh ben tu vois, ep, c'est simple, et beaucoup moins lourd que verydetev qui serait plutôt réservé à un énoncé révélé :

Verydetev, ar ere stanar bùrsalev rikyp hoψev tinek
= En vérité, ils étaient restés au bureau jusqu'à 20:00.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Ven 30 Oct 2015 - 16:29

J'ai oψýldu (nom neutre), guère honorable puisqu'il désigne une personne, quel que soit son sexe, qui cherche (souvent avec résultat, hélas pour les victimes, le mot n'est pas trop fort) à séduire en prenant bien garde de ne pas devenir amoureux de sa proie. On a "vamp" ou "allumeuse" pour le féminin, et (vil) "séducteur" pour le masculin. Mais rien si on parle d'eux en général.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Sam 31 Oct 2015 - 13:36

...


Dernière édition par odd le Sam 26 Déc 2015 - 13:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Sam 31 Oct 2015 - 13:55

Je suppose que tu dois avoir pas mal de termes d'idiolinguistan intraduisibles en français (et même en d'autres langues Wink ). Quel en est le cheminement logique ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Sam 31 Oct 2015 - 15:09

...


Dernière édition par odd le Sam 26 Déc 2015 - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Dim 8 Nov 2015 - 2:36

J'ai ces deux termes que sont nulek et nulèrent qu'ont peut traduire par "zéro" (comme nul & zer) mais qui ont en fait une application bien spécifique puisqu'on l'utilise dans ces trois cas.

Ainsi (cf lien) :
4,5 = quàt dekys pent
4,05 = quàt dekys nulèk-pent
4,005 = quàt dekys nulèrent pent
4,0005 = quàt dekys nul-nul-nul-pent.

Plus de détails sur les décimaux aneuviens.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mots de vos idéolangues intraduisibles en français   Aujourd'hui à 22:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Mots de vos idéolangues intraduisibles en français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Mots en voyage Français Livre unique Hatier 4ème pages 254-255
» Stupeur et tremblements ....
» Super Pédant Man : mille et un mots et expressions français expliqués
» Mots latins toujours utilisés en français (1)
» Mots latins toujours utilisés en français. (Partie 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: