L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Batailles lexicales 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 11:10

Les gabarits sont alors un bon exemple de compospécialisation :

En arabe :
Par exemple, en arabe sur le gabarit k-t-b (ﻛﺘﺐ) « écrire », on peut former ces mots par intercalation de voyelles et ajout d'affixes :

kataba (كتب): « écrire » ;
ʼi-kta-ta-ba (اكتتب): « copier »
des dérivés nominaux :
kitāb (كتاب) : « livre » ;
kātib (ﻛﺎتب) : « écrivain » ;
ma-ktaba-h (مكتبة) : « bibliothèque » ;
mi-ktāb (مكتاب) : « machine à écrire » ;


En hébreu :

Par exemple, en hébreu, sur le gabarit כתב (k-t-v) signifiant, comme en arabe, écrire, on peut former :

Des verbes (donnés à l'infinitif) :
לכתוב (likhtov) : « écrire » ;
להכתב (lehikatev) : « être écrit » ;
להכתיב (lehakhtiv) : « dicter » ;
להתכתב (lehitkatev) : « correspondre (avec quelqu'un) »
Des noms :
כותב (kotev) : « celui qui écrit » ;
כתיבה (ktivah) : « écriture » ;
מכתב (mikhtav) : « lettre » ;
כתובת (ktovet) : « adresse » ;
כתב (ktav) : « écrit »

Les deux langues sont sémitiques et utilisent le système gabaritique. Mais il y en a d'autres. J'ai créé une langue de ce type le kelep. Le Kelep ne différencie pas les noms des verbes, des adjectifs car il n'existe qu'une seule forme de mot, les affixes utilisés sur les gabarits servent donc à donner les compodéfinitions ! cheers

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 11:30

Un cas unique en aneuvien (en en attendant peut-être d'autres), le gabarit (retournable) dxp , lequel donne doxop (lier : mot-toupie) et dixip (lien : toupie uniquement en vadora, dɪxɪp).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 17:40

Je propose  Arrow  étincelle.

En espéranto et en lidepla, même formation : petit élément de feu : fajrero, agninka.
En sambahsa et en uropi, des racines à part : bliute et stij.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
AEM



Messages : 1437
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 17:54

Silvano a écrit:
Je propose  Arrow  étincelle.

En espéranto et en lidepla, même formation : petit élément de feu : fajrero, agninka.
En sambahsa et en uropi, des racines à part : bliute et stij.

En Dèyrik :
roham dérivé de µoham(braise).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 19:26

Chaest a écrit:

En Dèyrik :
roham dérivé de µoham(braise).
Quel est la productivité de l'alternance forte/faible (je crois me souvenir que c'est ça) en consonne initiale en Dèyrick ?

En greedien ancien : tuzzia, de tuz "feu" et -zia "avant, pré-, derrière". Cela signifie aussi "mal de crâne".

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 19:37

Mardikhouran a écrit:
En greedien ancien : tuzzia, de tuz "feu" (...)

Est-ce que ça a un lien avec le hongrois tűz ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 19:44

Cell'-là, j'l'ai pas ! Un court moment, j'ai bien pensé à blixin, la définition 2 de ce mot me pousse d'ailleurs dans ce sens. Toutefois, la définition 1 (la principale), n'est pas vraiment en rapport ; alors du coup j'hésite. Et p'is y va falloir que j'pense au verbe (étinceler*) qui en découle. Mais aussi, par l'intermédiaire du latin (SCINTILLA -Æ), le verbe "scintiller"*. Bref, t'as soul'vé un lièvre gros comme un éléphant, et y va m'falloir plusieurs jours pour le décortiquer !


*Vu que ces deux-là sont synonymes, j'sens que j'vais pas trop m'fouler.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AEM



Messages : 1437
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 20:18

Mardikhouran a écrit:
Chaest a écrit:

En Dèyrik :
roham dérivé de µoham(braise).
Quel est la productivité de l'alternance forte/faible (je crois me souvenir que c'est ça) en consonne initiale en Dèyrick ?

C'est ça! L'alternance forte faible indique en général un mot qui a été dérivé de son premier sens, mais dont le sens reste relativement proche.
Exemple kûviosan = sœur finit par donner kûfiosan = tante.

Mais ici, il ne s'agit pas d'une alternance faible/forte, "µ" est l'accès de "r". L'alternance accès/forte est similaire mais à souvent plus tendance à sous-entendre une différence d'importance.

Après le petit piège qui impose au de quand même connaître les termes c'est que l'alternance pourrait ne pas en être une.

Exemple :
béla = appeler
béra = lire

Aucuns ne vient de l'autre, seulement béra est formé par les clefs : "bér" et "a" (livre + action) ; là où béla est formé par les clefs : "bél" et "a" (prendre + action)

béla ayant pour image celle d'attraper le bras de quelqu'un, ce qui est plus courant dans l'empire ikien pour "appeler" quelqu'un.


EDIT : aucune différence que la consonne soit initiale ou non.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 20:49

je l'avais pas moi non plus...

en algardien :

Mais en me basant sur scintilla  -> petite lumière (ßilda) pour le sens 2  + petit bout de feu (ßihiro) sens 1

on a "petite lumière de feu" (ßi alda hirote) qui donne finalement ßaldahir

en nardar : Çelidar

en helfina : Raresh

en mernien : de ĜePN (couper, partager) et KaNH (Bruler)

on déduit : Konah (feu) + Uwe (minimisateur) + ĝupan (partie)  

=> Kon̂aoĝupan [ko'ɲaʊɣupan]

enfin dans les langues Réniennes, le rénogramme suivant veut dire "étincelle" (fleur de feu)



en Brakin : Algerilëj

en Nurménien : Ohirjama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 21:11

Silvano a écrit:
Mardikhouran a écrit:
En greedien ancien : tuzzia, de tuz "feu" (...)

Est-ce que ça a un lien avec le hongrois tűz ?
Oui, une partie du vocabulaire des débuts du greedien doit remercier le petit dictionnaire franco-hongrois/hongro-françois que m'avait offert mes parents après un voyage dans le pays concernée. Je m'en souvient d'un autre : bueer. Indice : le bu- initial correspond à une fricative que le hongrois possède mais pas ma langue...

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 21:43

J'ai fait également une petite pioche chez les Magyars (via Goûgueules, entre autres) pour quelques mots aneuviens, où j'ai, entre autres :
borzo (de borz) = blaireau
bùnĕz (de bűnözés) = crime
izom = muscle
rendes = ordinaire (adj.)
ereden (de eredeti) = original
sùxegun, de (szükség = exiger) = exigeant...


Un cas particulier : njok.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mer 19 Nov 2014 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 21:47

Anoev a écrit:
sùxegun, de (szükség = exiger) = exigeant...

En fait, szükség veut dire besoin.
J'ai besoin de cela : van szükségem arra : il-y-a besoin-moi sur-cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 22:02

Oupses !!! Goûgueules n'est vraiment pas flable. Et p'is, en plus, y z'ont changé, main'nant, c'est kíván, mais peut-on s'y fier ? De vrais sables mouvants ! Bon, y va falloir que je trouve un VRAI dico franco-magyar en ligne... et changer "exiger". J'espère que les autres sont corrects.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Jeu 20 Nov 2014 - 1:51

Je crois me souvenir que dans la ptite langue, étincelle se disait tihan, qui se traduit plus ou moins par "épine de feu". Pour l'étincelle au sens d'arc électrique, il y avait un autre mot qui signifiait plus ou moins "saut de charge".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Jeu 20 Nov 2014 - 2:25

Anoev a écrit:
Un cas unique en aneuvien (en en attendant peut-être d'autres), le gabarit (retournable) dxp , lequel donne doxop (lier : mot-toupie) et dixip (lien : toupie uniquement en vadora, dɪxɪp).
Unique ? Pas exactement, parce qu'on pourrait considérer KLTK (bruit de pas rapides), dans klotok (galoper) et dans klàtak (courir).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 26 Nov 2014 - 21:58

Silvano a écrit:
Pourquoi avoir choisi sorbet (ou frutijàs) pour sorbet Arrow  ?
Ouh... J'croyais pas l'avoir mais je l'ai depuis même un certain temps : wàjs. Rien à voir avec l'allemand (weiss), mais l'allemand participe quand même un peu, puisque àjs vient justement de Eis. Et l'W alors ? Ah ! l'doublevé ? eh ben c'est c'qui reste de wadr (eau) : une source (té !) germanique elle aussi : ang. ou nl. water. Bref : un à-postériori agglutiné qui n'a pas l'air d'en être un : le type de mot que j'affectionne.

Continue-t-on sur ce fil ou crée-t-on une Bataille 5 (on atteint bientôt les 70 pages) ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 26 Nov 2014 - 22:02

Anoev a écrit:
Continue-t-on sur ce fil ou crée-t-on une Bataille 5 (on atteint bientôt les 70 pages) ?

Les fils 2 à 4 ont été générés automatiquement. Pourquoi ne pas laisser le système faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 26 Nov 2014 - 22:16

Silvano a écrit:
Pourquoi ne pas laisser le système faire?
Akjeas:
 
Pour "sorbet", j'ai trouvé ŝorbeto en espéranto. J'me suis d'mandé pourquoi une postalvéolaire pour un mot si proche. Alors, piqué par la curiosité, j'ai été fouiner du côté des glaces, et j'ai trouvé glaciaĵo (j'm'attendais à trouver... sorbeto).

Bref, la glace : encore un mot qui va donner des décamètres de fil à r'tordre quand y va s'agir de l'traiter dans l'idéolexique... mais bon, on en est pour l'instant au sorbet (glace à l'eau), à moins que vous désiriez traiter "glace" (dessert) dans la foulée, ce qui pourra nous amener ensuite à traiter des pains de glace, des isbergs (je tiens à l'orthographe) ; toutefois, je pense que "glace" a été traité dans une bataille précédente. Je m'rappelle même l'illustration par la photo d'un vendeur de pains de glace, une photo datant de l'époque où y avait pas encore des frigos partout. Y a p'us qu'à chercher.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Jeu 27 Nov 2014 - 17:23

Je crois que l'espéranto glaciaĵo vient de l'usage franco-français de glace.

En sambahsa-mundialect, un sorbet, c'est sorbete. Pas trouvé en lingwa de planeta, qui possède néanmoins le mot sirop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Jeu 27 Nov 2014 - 17:26

Silvano a écrit:
Pas trouvé en lingwa de planeta, qui possède néanmoins le mot sirop.
Pour "sirop", j'présume ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Jeu 27 Nov 2014 - 17:29

Anoev a écrit:
Silvano a écrit:
Pas trouvé en lingwa de planeta, qui possède néanmoins le mot sirop.
Pour "sirop", j'présume ?

Comment as-tu deviné?


Anoev a écrit:
Pour "sorbet", j'ai trouvé ŝorbeto en espéranto. J'me suis d'mandé pourquoi une postalvéolaire pour un mot si proche.

Pour ressembler aussi à des mots comme sherbet ou Scherbett.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Jeu 27 Nov 2014 - 18:16

Silvano a écrit:
Comment as-tu deviné?
Une intuition, j'crois...


Silvano a écrit:
Pour ressembler aussi à des mots comme (...) Scherbett
Je m'suis dit qu'c'était de l'allemand, à cause de la majuscule.


.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Jeu 27 Nov 2014 - 18:20

Anoev a écrit:
Silvano a écrit:
Pour ressembler aussi à des mots comme (...) Scherbett

Je m'suis dit qu'c'était de l'allemand, à cause de la majuscule.

Tu As Encore Raison!

C'est un des cas où le décrié circonflexe permet de toucher plus de langues-sources à la fois. Comme dans le cas de ĝardeno, qui ressemble à jardin phonétiquement, et à garden ou Garten à l'écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Jeu 27 Nov 2014 - 18:33

Silvano a écrit:
C'est un des cas où le décrié circonflexe permet de toucher plus de langues-sources à la fois. Comme dans le cas de ĝardeno, qui ressemble à jardin phonétiquement, et à garden ou Garten à l'écrit.
En c'qui m'concerne, je ne suis pas hostile aux diacritiques, même quand il peuvent avoir plusieurs rôles, comme pour l'espéranto, avec d'une part pour le Ĉ et le Ŝ et d'autre part pour le Ĥ (encore que pour le Ĥ, ça m'paraît un peu douteux (et inesthétique en bas de casse)). Aurait mieux valu un R avec un ^ dessus, mais là aussi, j'suppose qu'y a une raison, comme pour le circonflexe au d'ssus du J au lieu du Z pour [ʒ] (là, le jardin s'explique sans détour ! pour ton exemple avec le Ĝ, t'aurais mieux fait d'évoquer giardino (it.)).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Jeu 27 Nov 2014 - 19:55

Le "sx" ou "s(c)h" vient de l'origine arabe du mot. En Sambahsa, il y a le mot originel arabe "scharab", qui veut dire "boisson".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Aujourd'hui à 22:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Batailles lexicales 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Batailles lexicales 4
» Batailles lexicales 5
» Batailles lexicales 3
» Batailles lexicales 2
» Chronologie des combats et des batailles de 1809 (Autriche)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: