L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Deux environnements...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Portraits officiels...   Mer 9 Mai 2012 - 16:00

... accrochés aux murs des différents établissements (mairies, conseils de districts, conseils régionaux ministères, parlements...)

ProvincesKesna
Président de
la République*
Président de
la République*
Premier
ministre
provincial°
Premier
ministre
fédéral#




*Præsident àt Republiken
°Moren Pirmínistr
#Pœṅden Pirmínistr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Bilinguisme   Mer 16 Mai 2012 - 11:39

Vilko a écrit:
Bonne chance aux Flamands qui veulent créer une langue flamande, mais pourquoi ne pas plutôt "néerlandiser" le flamand et s'intégrer ainsi dans un ensemble linguistique plus vaste ? Quand on a comme voisins des langues aussi expansionnistes que le français, l'anglais et l'allemand, il vaut peut-être mieux éviter de se fragmenter !

J'étais en vacances en Belgique (région d'Ostende) le mois dernier, et il m'est arrivé plusieurs fois de parler anglais pour me faire comprendre. La Belgique est un pays officiellement bilingue, mais quand on voit que les panneaux de circulation sont résolument unilingues, on se dit que ce bilinguisme est un peu forcé.

On a longtemps trouvé un problème à peu près similaire le long de la frontière provinciale le la Pande.

Fin 72 début 73, la langue officielle de la Pande devient le Чupƀ (thub) et l'Aneuvien devient donc uniquement une langue d'échange avec le reste du pays. En conséquence de quoi, les indication usuelles (panneaux routiers, indications dans les gares...) sont dans l'ordre thub-aneuvien. Le Malyr (qui entre autres a aidé les Thubs à acquérir leur autonomie) a, lui, dans ses régions du sud, des indications bilingues dans l'ordre inverse. Par contre, aux Santes, seule la région de Żhenek se sent concernée. L'Oeknen Saṅt et surtout le Nekbar, terre de "refuge" des anciens colons pandais fut hostile à toute inscription thub. En conséquence de quoi, par riposte, la provinces de Kodarӄa-Ruӄӄa et la partie occidentale de celle de Neđanka retira, pendant un bon nombre d'années, toutes les inscriptions aneuviennes de leurs lieux publics.

L'aneuvien le plus accepté en Pande est l'aneuvien académique, ainsi que les dialectes kanolthiens et malyrois. Par contre, les parlers de l'est des Santes provoque une incompréhension volontaire et systématique. Les autres parlers santois, sans être acceptés de bonne grâce, ont un accueil moins hostile. Quant à l'ancien accent aneuvien de Sordalker, Saremm ou Regde, le rejet est encore plus fort : les locuteurs sont invités (sans trop de ménagement) soit à parler thub soit à aller voir ailleurs.


Dernière édition par Anoev le Lun 22 Juin 2015 - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Indignation   Mar 22 Mai 2012 - 23:14

Eunj! Div! O kàn nep dor es dænun vydaw!
Dvon kràsdaw, àt gàm Nakol-Hocklènge ep Huvov stadjonev!
*




















*M'enfin ! Dieu ! Tu peux pas m'faire mourir aujourd'hui ! Après-demain, y a le match Nakol-Hocklenge au stade Huvo !


Dernière édition par Anoev le Ven 8 Fév 2013 - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Jeu 5 Juil 2012 - 19:33

Kotavusik2 a écrit:
Non, c'est une langue à part. Je voulais avoir ma propre auxilingue Very Happy.

Moi, je ne sais pas si le psolat peut prétendre à un statut d'auxiliaire, même vu son fort caractère à-postériori. À l'extrême rigueur (et à condition d'avoir des dons... que je n'ai pas), je pourrais toujours éditer des guides de conversation à l'usage des Slovènes qui voudraient visiter l'Andalousie... et encore ! scratch

La seule relation (très ténue) qui puisse exister entre le Psolat et l'Aneuf, c'est que des Aneuviens l'étudient, eux... en tant que langue auxiliaire (ben tiens !). La boucle est bouclée ! Qui plus est, des Croates hispanophones atterrissant à Gerne Flh (Surroenyls) ne seront pas trop pris de court : le psolat a tendance à remplacer... le français° comme langue issue du latin.


°Qu'on se rassure : y nous reste Karcfetal & Lakùr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Modélisme ferroviaire   Sam 28 Juil 2012 - 11:47

Les Aneuviens amateurs de p'tits trains ne croulent certes pas sous les marques multiples et variées représentant les matériels qu'ils voient rouler sur les voies des vrais réseaux, mais ils ont UNE marque, référence en la matière , avec 3 écartements et quatre gammes.

Les écartements : O°, HO, N

Les gammes (compatibles entre elles, dans un écartement donné) :
Z (zhùnjor) : < de 10 ans (en principe), pour débuter : matériel simplifié, raccourci# le plus souvent, commande traditionnelle uniquement (encore que le numérique commence à pointer le bout d'ses octets)
A (alàjdu) amateur : matériel de qualité, économique, châssis métallique & caisse en résine
H (hagràman) passionné : matériel superdétaillé, caisses en laiton ; comme pour le précédent, commande traditionnelle ou numérique.
E (eximvýter) vitrine : pour les collectionneurs : le matériel moteur n'est ni motorisé (mais il est motorisable, après coup) ni pourvu d'attelages (pouvant être montés après coup, mais pour certains matos (automotrices "à nez"), l'opération peut s'avérer délicate).

La compatibilité est poussée au maximum. Bon, certes, on ne pourra pas monter des attelages à élongation sur du matériel Z (pas l'écartement* : la gamme, cf ci-dessus), mais un enfant qui se passionne pour la chose, pourra faire circuler ses anciennes locos Z avec du matériel plus "sérieux".

Cette marque, c'est

BIDĂR

Déjà, à la seule vue des boîtes marron avec le château d'eau, c'est une fascination pour tou(te)s :

°H uniquement, maintenant.
#En fait, on fera le moins souvent possible appel au racourcissement d'un modèle : on choisira plutôt un modèle naturellement court. Bidăr est aidé en ça par la "réalité" (ou plutôt, l'échelle 1/1). Les longues voitures de 26,400 m roulant dans les lignes du nord du centre et du sud existent en version 24m pour l'est (sans marchepieds : quais hauts) et l'ouest (avec marchepieds : quais mis-bas) à cause du gabarit des installations de ces réseaux. Du coup, Bidăr préférera sortir des voitures (à peu près) fidèles d'aspect général à ses clients débutants que des voitures d'aspect courtaud aux fenêtres riquiqui. Le racourcissement sera effectif pour des coffrets destinés à de très jeunes enfants.
*L'écartement Z est une exclusivité Märklin.


Dernière édition par Anoev le Lun 22 Juin 2015 - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Jeu 8 Nov 2012 - 0:42

Vu côté aneuvien :

Enlèktor (-du) = électeur (inscrit sur les listes électorales : enlèktorlisteve en)
skrĕdun (-du) (de skrĕd (-a, -éa)) = celui qui vote effectivement.
purcáldun enlèktor (-du) = électeur représentant (un peu l'équivalent des grands électeurs chez nous).
Molàdane sroke = suffrages exprimés. Si ceux-ci tombent en dessous des 50% des votants, l'élection est annulée. D'où l'intérêt, pour les Aneuviens, d'aller voter (même si c'est pour déposer un nekfljo), même si aucun des candidats ne leur convient. Plus de 50% d'abstentions parmi les électeurs n'ont aucune influence : les abstentionnistes comptent pour du beurre.

Le terme srokad (suffragette) exista notamment de 1860 à 1888 (durant la monarchie de Reenem Hæktor : Hector le Grand). En 1888, les élections furent abolies par le dictateur Deskerrem et furent rétablies par la République dès 1892. Le terme ne revint pas parce que ce suffrage fut également accordé aux électrices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Jeu 8 Nov 2012 - 23:08

Olivier Simon a écrit:
En France, un préfet est un haut-fonctionnaire nommé et révoqué par le gouvernement ad libitum, et qui est chargé de veiller à ce que les collectivités territoriales dans sa sphère de compétence respectent les lois de l'Etat central.

Or, au Québec, un préfet est un politique élu par les maires des communes de sa circonscription, et même dans certains cas élu au suffrage universel par les habitants.

Dans les deux cas, je parlerai de prefect en Sambahsa.

En Aneuf, préfet (de région) se dit prfek (-du), il est nommé par le ministère des affaires civiques de la province, mais a des pouvoirs plutôt limités : uniquement au niveau civique : il s'occupe notamment des effectifs (à l'intérieur de la région dont il a la charge) de la police provinciale et veille au bon déroulement des élections dans sa région. Une préfecture (de police) de dit prfektùr. En général, les préfets sont d'anciens commissaires, mais qui sont également membres d'un conseil municipal, bref, il faut au moins qu'ils aient été élus quelque part dans la région.

Nota : le ministères des affaires civiques (Intérieur, chez nous) est proposé par le premier ministre de la province en question (en même temps que le reste de l'équipe ministérielle provinciale) à l'assemblée provinciale. Quand un ministre quitte ses fonctions (quelle qu'en soit la cause), l'assemblée provinciale élit son remplaçant de la même manière. Souvent (mais pas toujours) la nouvelle équipe est entérinée par l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Ven 9 Nov 2012 - 11:37

Anoev a écrit:
En général, les préfets sont d'anciens commissaires, mais qui sont également membres d'un conseil municipal, bref, il faut au moins qu'ils aient été élus quelque part dans la région.
Donc, ils ne sont pas neutres politiquement, tout en étant en charge de la police et des élections. Il est vrai qu'en France les préfets, tout en étant soumis au devoir de réserve, sont rarement réellement apolitiques.

Le système aneuvien est intéressant pour les commissaires : il suffit qu'ils se fassent élire conseillers municipaux dans un village de 300 habitants pour pouvoir ensuite devenir préfets, s'ils sont du bon côté politique.

Anoev a écrit:
Nota : le ministères des affaires civiques (Intérieur, chez nous) est proposé par le premier ministre de la province en question (en même temps que le reste de l'équipe ministérielle provinciale) à l'assemblée provinciale. Quand un ministre quitte ses fonctions (quelle qu'en soit la cause), l'assemblée provinciale élit son remplaçant de la même manière. Souvent (mais pas toujours) la nouvelle équipe est entérinée par l'assemblée.
C'est un peu le système américain, au niveau fédéral, ou les ministres et certains hauts fonctionnaires doivent êtres "confirmés" par le Sénat. Cette confirmation n'est d'ailleurs jamais acquise d'avance.

Ce système devrait exister en France. Certains ministres "d'ouverture", comme Kouchner, qui vient de l'extrême gauche, auraient eu beaucoup de mal à être confirmés par le Sénat de 2007 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Ven 9 Nov 2012 - 14:59

Vilko a écrit:
Il suffit qu'ils se fassent élire conseillers municipaux dans un village de 300 habitants pour pouvoir ensuite devenir préfets, s'ils sont du bon côté politique.

Sauf que la commune de 300 hab. est (si je ne me trompe) une spécificité bien française. Une commune aneuvienne doit compter 5000 habitants (lors du recensement) pour être constituée (à condition que les villages alentours ne descendent pas en dessous du nombre fatidique*). Bien entendu, par la suite il est possible que cette commune perde des habitants (dénatalité, exode...). Si lors d'un recensement, elle "tombe" en dessous la barre des 2000 habitants, elle est intégrée à une autre commune. Il existe ainsi des regroupements de communes suite à des recensements.



*Ainsi, le bourg de Pœtelj put se constituer en commune et se "détacher" de Pwopœtelj" en 1989 (après le recensement kanolthien de 1988) car il comptait 5018 âmes et il en restait 8022 à l'ensemble de la commune que les administrès décidèrent d'appeler Pwotj. Pwotj se trouve sur la ligne de train Birem-Nevstad, à la limite des Santes. Pœtelj se trouve à 3 kilomètres à l'ouest. La délimitation communale ne fut pas une mince affaire, certains habitants de la commune de Pwotj ayant des terrains à Pœtelj. Finalement, comme c'était Pœtelj qui "demandait" le détachement, Pwotj fut favorisé et, en prime, "garda" la gare.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Sam 10 Nov 2012 - 21:22

Photos de vacances d'Ogle Winston Link en Aneuf:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Sam 10 Nov 2012 - 23:49

Leo a écrit:
Photos de vacances d'Ogle Winston Link en Aneuf:


Vu le type de loco, ça pourrait ressembler à une machine du réseau Sùd vers 1932. Pour la gare, on dirait une gare de moyenne, genre Kroże, voire un peu plus importante, genre Hælle ou Rænge. Encore qu'on ne voie sur la photo qu'une seule voie. Les autres sont sans doute de l'autre côté du bâtiment, pouisqu'on voit un escalier donnant sur une passerelle. Si les autres voies sont de l'autre côté, ça laisse à penser que les trains roulent à gauche, la voie de la photo étant une voie extrême. Par contre, je n'imaginerais pas une voie d'une ligne secondaire, le type de loco en fait foi. En voulant un réseau "à l'américaine" et en voulant s'isoler des autres réseaux, le Sùd signera son arrêt de mort deux ans plus tard.

Merci en tout cas pour la photo et pour l'intérêt porté aux chemins de fer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Dim 11 Nov 2012 - 0:15

Et là c'est dans le nord, vers Alkotrynt, je crois, pendant la migration des crabes malyriens. Le photographe n'a pas survécu. Attaqué par les crabes et tombé sur la voie, le train l'a achevé.



Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Dim 11 Nov 2012 - 0:43

Leo a écrit:
Et là c'est dans le nord, vers Alkotrynt, je crois, pendant la migration des crabes malyrois. Le photographe n'a pas survécu. Attaqué par les crabes et tombé sur la voie, il a été achevé par le train.
Source
Je me suis permis de modifier ta phrase, puisque c'est le photographe qui a été attaqué par les crabes, qui est tombé et qui a été tué par le convoi.

Toutefois, l'absence de caténaires sur la photo me laisserait plutôt penser :
Soit aux lignes Kantyre-Amooz, Arrondaz-Kompas
Soit aux lignes Alkne-Foskne, Fermœs-Selne (Roenyls)
Soit aux lignes Akæl-Erlaṅg, Krabsky-Erlœ, Træz-Erlob (Æstmor)
Y en a d'autres, mais au Malyr, toutes les lignes, même les secondaires privés sont électrifiées (je me suis un peu inspiré des chemins de fer suisses*).

Vu l'écartement (vraisemblablement UIC : 1,44m), j'écarte d'emblée l'Elpatt-Beaṅ, d'écartement de 1,20 (rarissime dans le monde, mais très implantée en Aneuf), ainsi que le SeOB, pour les mêmes raisons.

Pour les crabes, j'y avais pas pensé. Mais qu'est-ce que ce photographe allais faire en plein milieu d'une voie investie par des crabes, à l'approche d'un train (car sur la photo de la source, il était encore debout ; à moins que ce ne fût pas le même : on ne voit pas la voie sur la photo. En attendant, les crabes ont pas l'air agressifs : y s'laissent même ramasser su'l'terrain d'golf (Akæl, peut-être ?)).


*Seul pays disposant, à doses homéopathiques, de lignes d'1,20m.


Dernière édition par Anoev le Mer 21 Aoû 2013 - 9:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Dim 11 Nov 2012 - 1:55

Il faut se méfier des crabes migrateurs, du moins ceux d'Aneuf, ils ont l'air mignons comme ça, mais au moindre flash ils passent en mode ninja.

Sinon, pour la phrase, corrige aussi Baudelaire tanktihé:

Isolé sur le sol, au milieu des huées,
ses ailes de géant l'empêchent de marcher
il est empêché de voler par ses ailes de géant


et tu perds l'alexandrin. Non, vraiment, cette règle de la continuité du sujet est bien trop scolaire à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Dim 11 Nov 2012 - 2:02

On pert pieds... et rime ! Décidément, la poésie, j'm'y f'rai jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Dim 11 Nov 2012 - 2:15

Ca c'est dans les montagnes du nord de l'Aneuf, j'ai bien l'impression:



source

Anoev a écrit:
J'vais supprimer cette inter : le lien envoie vers une erreur 404.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Dim 11 Nov 2012 - 11:59

Vu le paysage, j'verrais ça à peu près au nord-Ouest, entre Tyna et Bodhem (Æstmor), sauf que des foules de gens dans des wagons-tombereaux, c'est pas tellement dans les mœurs commerciales de l'ANB. À moins que ce soit la reconstitution d'un film historique sur la déportation sous le régime Hakrel-Ruz (1937-1945)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Ça r'passe...   Ven 28 Déc 2012 - 17:16

... tous les 6 ans (environ) dans les chaines aneuviennes dédiées au cinéma
-fantastique
-héroïque
-fiction spatiale :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Mar 2 Avr 2013 - 12:34

Citation :
Star Academy Arrow

Poblik telvekœṁpet concerne les jeux télévisés en général.

La célèbre émission est appelée Akàdemi Steldune et passe sur une télé privée aneuvienne.

Deux magazines d'informations, l'un plutôt à droite, l'autre davantage à gauche, diffusés respectivement sur la télé santoise et la télé malyroise : Àt moṅd piktùreve & Kœrnete àt moṅden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: La bretelle de Qualthera   Jeu 2 Mai 2013 - 20:57

À l'origine des chemins de fer aneuviens, les traine partants d'Hocklènge Astskovaan devant se rendre à Sfaaraies arrivaient à la gare en cul-de sac de Krebiz, puis changeaient de sens (et de locomotive) et prenaient la ligne du littoral du nord-est pour atteindre la capitale malyroise. C'était la meilleure ligne qui existât pour rejoindre les deux villes : la section à travers les Alorynes ne fut ouverte q'au début des années '20 et la traversée des Alorynes ne permettait pas des performances mirobolantes, même s'il n'y avait pas de rebroussement. Quant à Qualthera, c'était un petit bourg qui ne voyait s'arrêter dans sa gare que des omnibus toussotants et crachotants, en direction de Kalœr ou Donde (futur Donđke). Ces onibus s'arrêtèrent de toussoter quant la section Krebiz-kalœr passa à la traction électrique, en 1927 (7 ans après Hocklenge-Kalœr et 6 ans après Sfaaraies-Krebiz. Toutefois, les express et les rapides étant encore contrants au rebroussement. Entre temps, la traversée des Alorynes (réseau Saṅtr) se modernisait et l'"ascenseur" (section Sfaaraies-Omyl, ainsi nommée à cause de sa déclivité phénoménale) était assuré par de puissantes locos dignes des "crocodiles" suisses. La ligne de la traversé des Alorynes, plus courte, devenait concurrentielle face à la ligne du contournement, qui plus est, pour une direction donnée, les trains allaient toujours dans le même sens. Le réseau Ast ne fut pas étatisé en même temps que les autres (un peu après, et dans des circonstances troubles, lors de la dictature Hakrel), si bien que les lignes se trouvaient toujours en concurrence lorsque la ligne des Alorynes fut gérée par l'ANB. À la liberté et la démocratie retrouvées, les lignes de l'Ast restèrent sous la tutelle de l'ANB, à l'exception de trois lignes traversant la montagne au sud, et qui allaient devenir le SAB (sùden Alorynen Beaṅ), mais la ligne Kalœr-Krebiz, elle, était gérée par l'ANB. En 1972, la Pande obtint son autonomie et les lignes ferroviaires furent gérées par les autorités locales, ainsi naquirent les ПAƋ. La ligne du sud du Malyr se trouva donc "en sandwich" entre deux entités indépendantes de l'entreprise nationale. Comme cette ligne avait une certaine importance, plutôt que de la "laisser crever à p'tit feu" (ce que fait la SNCF avec Paris-Belfort, Nantes-Bordeaux ou bien Tours-le Mans), il fut décidé d'en améliorer le service. La première chose à faire, c'était de supprimer la perte de temps due au rebroussement. En conséquence, il fallait construire une ligne évitant Krebiz. Les habitant de cette ville commencèrent à avoir des bouffées de fièvre ! « Quoi ! On veut nous confisquer nos trains ! Hors de question ! » Toutefois, les dessertes furent bien étudiées et que ce soit vers Sfaaraies ou vers Hocklenge, les Krebizois n'allaient pas perdre un seul train. Et ils ne perdraient qu'une vingtaine de minutes (quand même !), du moins pour ceux qui ne consentiraient pas à une correspondance à Qualthera ou à Nyrs. Cette perte de temps ne s'amenuisa guère, car si les semi-directs de et vers Sfaaraies devenaient plus performants, c'était également le cas des trains faisant le trajet complet : Hocklenge, Kesna (à partir de 1991), Smùhr, Kalœr, Skrasen, Qualthera, Nyrs, Skorted, Kùblane, Spranset (seulementr certains trains) & Sfaaraies-Ast. La desserte de la région s'améliora encore, notamment avec l'électrification Qualthera-Donđke.








Dernière édition par Anoev le Lun 20 Mai 2013 - 19:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Sam 4 Mai 2013 - 13:39

Les résultats des élections malyroises sont tombés : le SPA perd et c'est le centre qui passe. Lequel centre est constitué notamment

du SdPA (centre-gauche)
su DPS (centre-droit)
de députés verts & indépendants des partis ci-dessus mentionnés.

L'ADF (à laquelle fait partie de DPS) aurait bien voulu tirer la couverture, mais le SdPA a empêché que des (ultra)libéraux entrent dans le gouvernement de la province : le FDP ayant fait un assez piètre score. Le SPA a bien dégringolé au profit de deux formations :
le SdPA auquel les cadres malyrois du SPA avaient fait des appels du pied (ceci entraînant cela)
l'ASA, qui reprochaient au SPA un glissement irrésistible vers le centre.

La grande alliance verte Anoev-Ivíronat/HP n'est plus qu'un souvenir : les premiers ont ramassé un strapontin au gouvernement, quant au HP, il a bel et bien éclaté, la plus grande partie étant maintenant une composante de l'ASA.

Le parti républicain (RPA), assez peu présent dans cette province, ne progresse guère et plafonne à 9%. La droite dure (FP) pourrait bien bénéficier de quelques miettes, parmi les déçus du FDP, mais ça ne devrait pas avoir une influence sur la vie politique de cette province, où le KDO (extrême-droite) n'est pas éligible.

On a quoi, en somme ?

Pour le SPA : une véritable défaite, sanction d'une politique flirtant avec le libéralisme ; du coup, Kendra Korpank, figure emblématique, véritable Pasionaria du parti, a déclaré "rester à gauche" et a claqué la pote du parti : un coup dur dont la Fédération malyroise va peut-être devoir s'expliquer auprès des instances dirigeantes.
Pour l'ADF : une victoire à la Pyrrhus : certes, une de ses composantes (le DPS, ainsi que quelques députés divers-droite) est au gouvernement, mais la locomotive de la formation (FDP) est priée de rester dehors.
Pour l'ASA, c'est également une victoire amère : certes, la formation a progressé, à récupéré des Verts en chemin, ainsi que le soutien de Kendra Korpank, mais elle se retrouve, bon an mal an, dans l'opposition.


Dernière édition par Anoev le Mer 21 Aoû 2013 - 10:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Sam 4 Mai 2013 - 17:21

Anoev a écrit:
Les résultats des élections malyroises sont tombés : le SPA perd et c'est le centre qui passe. Lequel centre est constitué notamment

du SdPA (centre-gauche)
su DPS (centre-droit)
de députés verts & indépendants des partis ci-dessus mentionnés.
Et quel système électoral utilise-t-on? Sûrement pas un système proportionnel, qui ne laisse pas de place aux indépendants? Le système uninominal à deux tours, comme en France (et nulle part ailleurs, je crois!*)?

* En fait, il y aurait quelques autres pays, mais fort peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Deux environnements...   Sam 4 Mai 2013 - 20:41

silent 


Dernière édition par lsd le Mar 9 Juil 2013 - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Sam 4 Mai 2013 - 20:46

lsd a écrit:
Si rien n'est décidé, je te propose un scrutin aléatoire drunken
Vive la stochocratie! Mais l'analyse des résultats ne concorde pas trop avec cette méthode, pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Sam 4 Mai 2013 - 21:15

Le système malyrois est pourtant un système proportionnel, les indépendants de droite ayant une liste commune (Mln D : melnuse drexen ; il faut qu'ils se mettent d'accord sur la compostion de ladite liste et surtout l'ordre des candidats, sachant que seuls les mieux placés auront une petite chance de faire partie des élus. Sinon, comme ça s'est passé à gauche, des candidats indépendants ont négocié une place dans une liste de parti (le SdPA, qui manquait de candidats pour boucler sa liste, ce qui a permis à certains dirigeants du SPA de dire que la liste de son concurrent centriste était un joli fourre-tout).

Voici le camembert des pourcentages :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux environnements...   Aujourd'hui à 14:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux environnements...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deux environnements...
» comparaison de moyenne de deux échantillons, cas spécial
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» LOI DU PRODUIT DE DEUX VARIABLES ALEATOIRES UNIFORMES
» Nausées atroces depuis deux jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: