L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Deux environnements...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Lun 9 Mai 2016 - 11:39

Anoev a écrit:
Les personnes les plus "surveillées" (n'exagérons rien quand même) sont celles qui sont du sexe requis, mais qui ne partagent pas les inclinations générales de la clientèle de la boîte (qu'est-ce qu'y viennent y faire ? si ce n'est que danser, ça va, si c'est pour y prêcher la morale, la sortie n'est jamais très loin).

Les lesbiennes d'Hyltendale ont créé leur propre boîte de nuit, la Mytilena, dont l'entrée est réservée aux membres du Club Sappho. Non pas par crainte des prêcheurs de morale (ils fuient ce genre de lieux comme la peste, car ils auraient bien trop peur d'y perdre leurs convictions) mais des machistes stupides (et il n'en manque pas, au Mnar), pour qui une boîte de nuit pleine de lesbiennes, c'est avant tout un lieu plein de femmes sans hommes, donc disponibles...

Pour un macho mnarésien, le fait que ces femmes soient lesbiennes n'est pas un problème. Au contraire, ça leur donne un charme supplémentaire : "Ta copine peut venir aussi, j'assure pour deux !"

Lorsqu'une femme se présente à l'entrée de la Mytilena, elle verse dix ducats pour adhérer au Club Sappho. Ça prend une minute, et, munie de sa carte d'adhérente, elle peut entrer.

Il arrive qu'une femme se présente à l'entrée de la Mytilena, accompagnée, par exemple, de son frère. L'employée chargée du contrôle de l'accès lui dit : "Je suis désolée pour votre frère, mais pour adhérer au Club Sappho il faut être une femme. Donc, votre frère ne peut pas entrer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Lun 9 Mai 2016 - 12:22

Réponse de la femme en question : « aucune chance que tu assures, mon p'tit bonhomme, malgré (ou plutôt : "à cause de") ta tige, t'es pas à la hauteur ; et ta langue ne te sert que pour faire le beau parleur ! on attend autre chose d'une langue, si tu vois c'que j'veux dire, alors bon vent ! ». À traduire en mnaruc Razz .

En plus de ça, on peut supposer que parmi les adhérentes ici-présentes, il y a certes de beaux brins d'filles, ou bien des poupées pulpeuses, mais aussi des viragos rompues aux arts martiaux et ne reculant devant rien pour assurer la protection de leurs gigolettes (ou "gitonnes") et ajoutant à une bonne correction à l'égard des mufles ci d'ssus mentionnés, l'humiliation se s'être fait mis par terre par une femelle : ouh ! la honte, surtout d'vant les copains !

En Aneuf, c'est un peu différent. Les amateurs de femmes sauront qu'ils n'auront aucune chance dans une boite de imqúkade, à moins de tomber sur une bisexuelle, encore que... si une bisexuelle a envie d'homme ce jour, elle ira tenter sa chance dans une boite hétéro, pas dans une boite AAI. Donc c'est bulletin nul dans tous les cas. Les prêcheurs de bonne parole, en général, ne s'y risqueront pas, mais y a toujours des exceptions : y en a, avec un p'tit rail de coke, y seraient prêts à convertir le Pape à l'islam, tout en étant eux-même athée ! Les exceptions, Dieu merci, sont rarissimes.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Lun 9 Mai 2016 - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Lun 9 Mai 2016 - 14:02

Anoev a écrit:
Réponse de la femme en question : « aucune chance que tu assures, mon p'tit bonhomme, (...) alors bon vent ! ».

Répondre au dragueur, c'est entrer dans son jeu... Une fois qu'on a commencé à discuter avec lui, il est impossible de s'en défaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Lun 9 Mai 2016 - 16:43

Pas forcément : tout dépend du ton employé, un ton en adéquation aux manières du vis-à-vis. Comment les Mnarésiennes signifient-elles une fin de non-recevoir à un importun qui a la volonté de s'incruster ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Lun 9 Mai 2016 - 18:51

Anoev a écrit:
Comment les Mnarésiennes signifient-elles une fin de non-recevoir à un importun qui a la volonté de s'incruster ?

Le réflexe mnarésien est de résoudre les problèmes en les supprimant. Le roi Andreas fait bannir les indésirables. Les rebelles disparaissent. Officiellement, ils se sont enfuis à l'étranger sous de fausses identités.

Une jeune fille mnarésienne n'a pas les pouvoirs du roi, mais elle a la même façon de voir les problèmes.

Si des hommes de son clan sont là, ils doivent châtier l'importun de façon assez rude pour lui ôter l'envie de récidiver. S'ils ne le font pas, ils sont déshonorés à jamais, et aucune Mnarésienne respectable n'acceptera de les épouser. Si, en défendant l'honneur de leur sœur ou cousine, des Mnarésiens sont amenés à commettre des actes qui les amènent à faire un séjour en prison, leur prestige en sortira grandi : ce sont des hommes, des vrais.

Lorsqu'il s'agit d'un dragueur un peu lourd dans une boîte de nuit, la violence n'est pas nécessairement recommandée, mais il est possible de faire honte à l'importun, par exemple en criant :

"Laissez-moi tranquille ! Au secours, il veut me violer ! Au s'cOUUURS !"

Plus la réaction de la jeune femme est spectaculaire, mieux elle est considérée : c'est une preuve qu'elle a de la vertu (qualité appréciée même dans une boîte de nuit pour bisexuelles). C'est l'un des rares cas où une jeune fille peut se laisser aller à être grossière :

"Il m'a mis la main au cul, ce connard ! Non mais regardez-le ! Regardez-le, ce connard !"

Les témoins de l'altercation vont soutenir la jeune femme à leur façon :

"C'est sûrement un Baharnais ! Ces types-là se croient tout permis ! Le roi est trop gentil avec ces crapules. Moi à sa place... Oh, je crois que celui-là, il va payer pour les autres..."

La justice mnarésienne tient compte de la mentalité des Mnarésiens : lyncher quelqu'un qui porte atteinte à la vertu d'une femme n'est pas considéré comme un délit.

Malgré toutes ces difficultés, il y a beaucoup de dragueurs au Mnar. Simplement, ils connaissent les usages locaux. Si une jeune femme accepte de boire quelque chose avec un homme, c'est bon signe. Si elle refuse, il vaut mieux ne pas insister, au moins pour cette fois-là. Les jeunes filles mnarésiennes sont très romantiques, malgré les apparences, et la bonne éducation les impressionne, car c'est une vertu aristocratique.

Si une femme adresse la parole à un homme, par exemple pour lui demander l'heure, il peut en profiter pour lui proposer de boire un thé (ou une autre boisson). Souvent, c'est ce qu'elle attend.

Hyltendale est un cas particulier. La plupart des femmes sont des manbotchicks d'âge mûr. Certaines d'entre elles sont prêtes à oublier leur androïde le temps d'une escapade romantique avec un touriste, surtout s'il est beau, riche, généreux et célèbre. Les touristes sensibles au charme des manbotchicks doivent prévoir un budget conséquent : restaurant de luxe, hôtel haut de gamme, bijoux de prix, éventuellement voiture de location avec chauffeur.

Certains disent que la dépense à prévoir est inversement proportionnelle à l'âge de la manbotchick. D'autres disent que c'est à son poids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Lun 9 Mai 2016 - 21:05

À peu près l'inverse à Sfaaraies : c'est une cité qui a le charme des villes reconstruites en un peu plus de'vingt ans à  partir de 1946. Les touristes n'y pullulent pas, mais bon, y a le château de Sfarretet pas loin, la mer à côté (attention aux vagues : c'est quand même l'océan Pacifique) et y peut toujours y avoir des émules d'Auguste Perret (le Havre, Amiens). Y peut toujours y avoir un routard boutonneux à lunettes qui, après sa descente d'avion (avec ou sans ailes), arrive à la gare Ast et se fait aborder gentiment par une couguar avocate (Sfaararies est la capitale juridique du pays, ne l'oublions pas) qui se propose de l'héberger et le nourrir, et, éventuellement le cajoler à l'horizontale. Si le voyageurs en question est plus versé dans les amours masculines, il se sera renseigné et les rails (et l'train qui va d'ssus) le mèneront plutôt vers la gare Kentalla, à Nevstad.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3670
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Lun 9 Mai 2016 - 21:13

Sfaaraies s'est faite bombarder ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Lun 9 Mai 2016 - 21:22

bedal a écrit:
Sfaaraies s'est faite bombarder ?
... par l'aviation nippone, en Mars 1945. Il fut établi que ce fut pour rendre service à l'allié du coin, le dictateur Frank Ruz, qui par la suiten hébergea des nazis en fuite. Mais il se fit prendre quelque temps plus tard, et l'enquête révéla ce fait comme étant sous son instigation, oil dut en répondre entre autres crimes, fut condamné à mort et exécuté séance tenante (une balle dans la nuque une minute après le verdict, en pleine salle d'audience).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 10 Mai 2016 - 11:41, édité 1 fois (Raison : parenthèse oubliée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3670
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Lun 9 Mai 2016 - 21:27

Anoev a écrit:
bedal a écrit:
Sfaaraies s'est faite bombarder ?
... par l'aviation nippone, en Mars 1945. Il fut établi que ce fut pour rendre service à l'allié du coin, le dictateur Frank Ruz, qui par la suiten hébergea des nazis en fuite. Mais il se fit prendre quelque temps plus tard, et l'enquête révéla ce fait comme étant sous son instigation, oil dut en répondre entre autres crimes, fut condamné à mort et exécuté séance tenante (une balle dans la nuque une minute après le verdict, en pleine salle d'audience.

ok merci !

1 min après le verdict ! ils rigolent pas chez toi... exécution sans perdre de temps, à même la barre de l'accusé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Lun 9 Mai 2016 - 22:47

C'était en 1946. Depuis 1978, la peine de mort est abolie à l'encontre des personnes physiques*.



*Elle n'était déjà plus appliquée depuis un certain temps déjà. Deux détails quand même :
Aucune sentence de mort à l'encontre de personne physique ne peut être prononcée, par contre, des exécutions de pdm par contumace prononcées avant l'abolition étaient encore applicables (accords d'extradition, par exemple). Les personnes morales sont encore passibles de la pdm, ce fut notamment le cas du KOO, parti d'ultra-droite dissous par condamnation en 1975 suite à sa participation à la tentative de coup d'état à Sanpaz en 1974°, ce qui n'empêcha pas la naissance du KDO (semi-clandestin) en 1982.

°Il n'y eut que six peines de morts prononcées, mais elles ont toutes été appliquées, pat fusillade au peloton d'exécution du fort d'Aṁbikol (banlieue de Sampaz), les familles furent hébergées gracieusement dans un hôtel bon marché à côté du fort. De leur chambre, ils ne voyaient pas la cour, mais ils entendaient très bien : «lhỳmav! chud! Bem!! Aaaahh!».

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: La censure cinématographique en Aneuf   Ven 13 Mai 2016 - 1:58

Heureusement, cette censure est beaucoup moins rigoureuse que celle imposée aux État-unis ou en Europe centrale sur une bonne partie de leur histoire, ni même aux pays musulmans aujourd'hui. Cependant, il existe un comité composé d'homme et de femmes d'horizons très divers, et assez bien rompus en matière de droit, surtout. Ce comité ne critique en rien la qualité de l'œuvre (ça, c'est l'affaire des critiques) et chacun des membres donne un avis favorable ou défavorable sur un film qui lui est soumis.

Si celui-ci reçoit au moins 50% d'avis favorables, il peut être diffusé partout et aucune salle ne peut se donner le droit de le refuser, sous peine de devoir rendre des comptes, entre autre à l'équipe qui a réalisé le film : un minimum de temps de présence en salle est donc requis.

Si celui-ci reçoit entre 20 et 49% d'opinion favorable, le réalisateur, le producteur ou une des personnes qui les représentent sont invités à défendre leur travail. S'ils se montre persuasifs, ils pourront diffuser leur œuvre sans modification, s'ils se montre compréhensifs, ils en accepteront quelques modifications (il ne faut pas oublier qu'il y a un comité de censure par province). Si aucun accord n'est conclu, ça ne veut pas dire que le film est interdit, mais les salles pourront le refuser dans que l'équipe du film puisse trouver à redire. Les salles qui diffusent le film ne seront certes pas poursuivies, mais n'auront aucun dédommagement en cas d'échec commercial notable. Dans cette procédure, il peut être demandé une restriction d'âge des spectateurs (<11a, <15 a ou <18a) pour que le film puisse avoir un avis favorable du comité.

En dessous de 20% d'avis favorables, une procédure d'interdiction peut être demandée, si celle-ci n'est pas prononcée, on en reste au cas précédent et le film est seulement déconseillé ; si la majorité des deux tiers se prononce pour l'interdiction, celui-ci sera exclu des salles, sans oublier qu'une partie de bras de fer judiciaire peut être entreprise entre le comité de censure et les personnes qui ont contribué à la réalisation de celui-ci. Ces extrémités sont rares et sont, en général, dues à l'outrage à une ou plusieurs personnes existant ou ayant existé.


Les comités de censure sont renouvelés tous les trois ans. Une personne ne peut pas rester plus de douze ans de suite dans le même comité.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Quelque part...   Mer 18 Mai 2016 - 16:40

... dans un consulat aneuvien d'un pays des Balkans (traduit de l'arabe)

— Bonjour Monsieur le Consul
— Bonjour Monsieur Samer Ams... (nom complet). Nous avons reçu votre demande de visa. Qui vous a parlé de l'Aneuf.
— Un ami a moi, il m'a dit que moi et ma famille serions bien traités là-bas.
— Quelle est votre formation ?
— Électricien.
— Et votre épouse ?
— Elle ne travaille pas.
— Ah...
— Nous avons quatre enfants...
— Je comprends que vous vous voudriez mettre votre famille à l'abri des hostilités, monsieur Ams... mais la vie est plutôt chère dans notre pays et nourrir trois enfant risque de ne pas être à votre portée si vous n'avez qu'un revenu.
— Mon ami m'a assuré qu'il y avait des aides sociales pour les familles nombreuses.
— À condition que les enfants soient nés en Aneuf, de plus les parents doivent êtres établis un an avant la naissance du premier.
— Mais alors, qu'est-ce que nous allons devenir ?
— Je suis désolé d'être aussi cru, monseur Ams... mais ce n'est guère du ressort d'un consulat de régler des affaires privées, pas plus le consulat aneuvien qu'un autre.
— ... (sanglots silencieux).
— Il y aurait toutefois une solution, je ne vous garantis rien à 100% mais au moins vos enfants pourraient-ils être épargnés. Quel âge ont-ils ?
— 6, 3 (jumeaux) et un.
— Avez-vous des relations habitant en Aneuf ? Je suppose que oui.
— Non.
— Votre ami ?
— Il ne vit pas chez vous, il connaissait quelqu'un là-bas.
— Puis-je avoir son nom ?
— Je ne le connais pas.
— Vous ne connaissez pas le nom de votre ami ?
— Je connais son prénom : Saïd...
— Je suppose qu'il y autant de Saïd en Asie occidentale* que d'Akirons en Aneuf. C'est quand même léger comme appui. Mais bon, si vous n'avez aucune relation en Aneuf, ça va être difficile. Difficile mais pas impossible. Pour votre aîné, ce ne sera vraiment pas simple, pour les trois autres, ils pourront être adoptés. Seulement il faudrait écrire une lettre expliquant que vous consentez à les abandonner, sinon, aucune adoption n'est possible.
— Abandonner !?
— Comment faire autrement ?
— Ma femme et mes enfants ne pourraient pas s'établir chez vous ?
— Avec quel argent ? Le salaire d'un électricien travaillant dans un pays en guerre ? Et si vous disparaissez ? Je ne vous ferai pas l'injure de vous révéler qu'on meurt plus souvent en temps de guerre qu'en temps de paix ; vous le savez, quand même.
— Mais il y a des pays comme l'Allemagne, la France, la Belg...
— Eh bien dans ce cas, je vous conseille de vous adresser aux consulats de ces pays. Je vous salue, monsieur Ams...


*Nom donné au Moyen-Orient par les Aneuvien. N'inclut pas l'Égypte, 'videmment !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3670
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Mer 18 Mai 2016 - 17:24

eh ben, c'est sympa en Aneuf... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Mer 18 Mai 2016 - 18:16

Ben, disons que c'est ni la France, ni la Hongrie.

L'Aneuf ne peut pas accueillir la misère du monde, mais un certain nombre de postulants peuvent être accueillis dignement sans que ça pénalise les autochtones ; ce qui est l'essentiel.

Rassure-toi, une solution va quand même être trouvée (c'que c'est qu'les r'lations, quand même !).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Mer 18 Mai 2016 - 19:06

Anoev a écrit:
Ben, disons que c'est ni la France, ni la Hongrie.

L'Aneuf ne peut pas accueillir la misère du monde, mais un certain nombre de postulants peuvent être accueillis dignement sans que ça pénalise les autochtones ; ce qui est l'essentiel.
Au Moschtein une politique similaire est menée par la Fédération et la majorité des États, mais du fait que le pays n'est pas une île et qu'il fait partie de l'espace Schengen, la gestion de l'immigration est quand même bien plus difficile qu'en Aneuf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Mer 18 Mai 2016 - 19:47

Ah ? Le Moschtein fait partie de l'E.S (contrairement, par exemple au UK (dans l'UE) ou la Suisse ou la Biélorussie (hors UE)) ? 'fectiv'ment... Neutral


L'Aneuf étant en plein océan Pacifique, il ne verra pas beaucoup de bateaux de migrants du Moyen-Orient ou d'Afrique ; mais du train où vont les choses avec le climat, dans quelques décennies, des Fidjiens (quelques milliers de milles marins de distance, quand même) ou autres pourraient débarquer (montée des eaux).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mer 18 Mai 2016 - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Mer 18 Mai 2016 - 19:51

Anoev a écrit:
Ah ? Le Moschtein fait partie de l'E.S (contrairement, par exemple au UK (dans l'UE) ou la Suisse ou la Biélorussie (hors UE) ? 'fectiv'ment... Neutral
Ben pas contrairement à la Suisse : comme la Suisse, qui est dans Schengen mais n'est pas membre de l'UE. Quant à la Biélorussie je ne vois pas ce que tu veux dire, à ma connaissance elle ne fait partie ni de l'un ni de l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Mer 18 Mai 2016 - 19:57

Je ne savais pas que la Suisse était dans l'espace Schengen. En fait, elle y est depuis 2008 (ça fait quand même huit ans !). Donc, c'est l'inverse exact du Royaume-Uni et la République d'Irlande. La Biélorussie fait effectivement partie ni de l'un ni de l'autre, mais c'est un État européen.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Mer 18 Mai 2016 - 20:03

Anoev a écrit:
Je ne savais pas que la Suisse était dans l'espace Schengen.
Peut-être est-ce un fait dont on a plus facilement connaissance lorsqu'on vit en Franche-Comté Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Jeu 19 Mai 2016 - 22:45

Je vous avais parlé l'aut'jour de la censure au cinéma, qui est donc un média à diffusion publique. La littérature est beaucoup moins censurée que le cinéma et les seuls livres qui pourraient poser problème seraient des brûlots médisants à l'égard de telle ou telle personne (diffamation), sinon, les œuvres de fiction sont diffusées quasiment sans limite dès lors qu'un éditeur veuille bien se donner la peine (et parfois le risque, financier du moins) de les prendre en charge. Sur Internet, c'est un peu différent, et Poblikin, l'équivalent aneuvien de Youtube ou Dailymotion diffuse à peu près tout, tant qu'il ne s'agit pas de violence ou d'avilissement de la personne humaine (individus réels : pour du dessin ou de l'image virtuelle 3D, il n'y a de limite que dictée la conscience de l'auteur du média).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3670
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Jeu 19 Mai 2016 - 22:49

Mein Kampf sera-til édité en aneuvien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Jeu 19 Mai 2016 - 23:12

Pour l'instant, non. Mais c'est pas impossible. Parmi les acheteurs, on pourrait très bien trouver un grand nombre universitaires antinazis et antifascistes*. L'un d'eux déclara y a pas si longtemps : Si Daladier, Chamberlain et Staline avaient lu M.K., ils n'auraient eu aucun doute sur les intention belliqueuses du dictateur teuton, mieux, si des membres du gouvernement français de 1935 avaient lu le pamphlet, ils auraient fait n'importe quoi pour empêcher la remilitarisation de la Rhénanie et il n'y aurait peut-être pas eu de seconde guerre mondiale, du moins pas avec ce cortège d'exterminations planifiées.
Ep kogset ed hostiż tet o vel vik as.


*Ne pas oublier que Mussolini s'allia sans trop d'états d'âme à l'autre.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Jeu 19 Mai 2016 - 23:45

Anoev a écrit:
Si Daladier, Chamberlain et Staline avaient lu M.K., ils n'auraient eu aucun doute sur les intention belliqueuses du dictateur teuton

Ils ne manquaient pas de germanisants dans leurs entourages respectifs. Le futur général de Gaulle (alors colonel) parlait couramment l'allemand. À l'époque, L'allemand était quasiment une matière obligatoire pour les officiers français (il faut connaître la langue de l'ennemi). Idem en Grande-Bretagne et en URSS.

Les diplomates en poste en Allemagne avaient bien dû étudier ce livre, ou le faire étudier par leurs collaborateurs germanisants.

Je pense que, hélas, Daladier, Chamberlain et Staline ont cru que Hitler était un politicien comme eux. Ils ont pris "Mein Kampf" pour un programme électoral, plein de promesses qui, bien entendues, ne seraient jamais tenues... On juge toujours les autres d'après soi-même.

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis, et Daladier, Chamberlain et Staline étaient supérieurement intelligents (surtout Staline, s'il faut en croire la presse communiste française de l'époque). Ils ont pris les menaces d'Hitler pour des promesses. Et comme eux-mêmes ne tenaient jamais leurs promesses, ils ont cru qu'Hitler non plus ne tiendrait pas les siennes... Manque de bol, en 1939 Hitler pensait toujours ce qu'il avait écrit en 1924...


EDIT : correction concernant l'année de rédaction de Mein Kampf.


Dernière édition par Vilko le Ven 20 Mai 2016 - 13:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Ven 20 Mai 2016 - 0:20

Vilko a écrit:
Ils ont cru qu'Hitler non plus ne tiendrait pas les siennes... Manque de bol, en 1939 Hitler pensait toujours ce qu'il avait écrit en 1924...
« Donnez-moi dix ans et vous ne reconnaîtrez plus l'Allemagne » avait-il dit ; il a t'nu parole : en 1945 son pays n'était plus qu'un champ de ruines.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Deux environnements...   Ven 20 Mai 2016 - 1:21

Anoev a écrit:
« Donnez-moi dix ans et vous ne reconnaîtrez plus l'Allemagne » avait-il dit ; il a t'nu parole : en 1945 son pays n'était plus qu'un champ de ruines.

En fait, ça lui en a pris 12, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux environnements...   Aujourd'hui à 14:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux environnements...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deux environnements...
» comparaison de moyenne de deux échantillons, cas spécial
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» LOI DU PRODUIT DE DEUX VARIABLES ALEATOIRES UNIFORMES
» Nausées atroces depuis deux jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: