L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le pisko (dialecte elkan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kotave

avatar

Messages : 1669
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Le pisko (dialecte elkan)   Dim 9 Nov - 19:53

Bonjour à toutes et à tous,

C'est donc par ce sujet tout neuf que je brise le silence quasi-total que j'ai installé depuis le début de l'année scolaire Very Happy Donc malgré la chronophagie des cours, j'ai réussi à trouver le temps de me remettre à la glossopoëse, et pour ne pas faire trop compliqué, j'ai décidé de retourner à l'elko (que je boudais vilainement depuis qqes temps) et de le farcir à ma manière, réalisant ainsi un projet que j'avais en tête depuis des années.
Trève donc de digression personnelle, voici les premiers résultats de mes laborieux travaux (appréciez la redondance) : le pisko ! ("la langue bovine" - je ne trouvais pas de nom alors j'ai pris mon avatar, cette chère Lulubelle troisième du nom Cool)

Au niveau de l'écriture, la langue remplace quasiment toujours IW par J (y compris directement dans une clé donc). En outre, Ė devient Y (c'est plus simple mafwa), et j'ai supprimé deux digrammes importants, TH et NJ (qui sont la plupart du temps remplacés par les clés KAD (proche) et BIK (lointain)).
Enfin, j'ai ajouté une lettre, le Ŋ (prononcé comme en API, pendant vélaire du M et du N), pour pouvoir créer de nouveaux mots à partir d'un nouveau stock de clés (comme ŊEW (manière ; à la place de BEG), ŊIW (existence) et WEŊ (mérite ; à la place de PIK)).


Au niveau du lexique, j'omets le O final des noms la plupart du temps, et ai décidé de créer en contrepartie des mots "redondants" (justement), comme :

  • iktel (parent-terre) pour telo
  • tedde' (infini-temps) pour dewo
  • bannyd (nature-besoin) pour nydo
  • butros (relais-désir) pour roso

Bien sûr, aucun d'eux n'est obligatoire, on peut très bien dire simplement tel.
La clé SAW (sentiment) devient SAŊ, parce que je me suis rendu compte qu'elle n'était pas tout à fait assez utile pour la laisser glidée.
Wa signifie "un" (indéfini) et ha "le" (défini). Mais ils sont très peu utilisés.
Les clés réduites en -U n'ont plus le sens de "propos" : hu signifie donc "qui" (et autres) et non plus "à propos, d'ailleurs" (= nut(e ko)).
WAD (doute) devient WUD (qui voulait dire "futur") et vice-versa, vous verrez pourquoi dans la partie "verbe".

Pour conclure cette première évocation du pisko (j'aurais aimé en écrire plus, mais le temps me manque), j'ajoute une petite traduction d'Everything in its right place (ça va, ça a pas été trop compliqué à réaliser study) :

NANAL EZKE

Nanalo weza kewe
Eddage r'utnori tilie zolon
Ŋiwi nutta njo gabe
Wo ke ? ho lo liku kowi


Si vous ne connaissez pas les paroles en anglais, eh bien vous êtes libres de les traduire depuis le pisko (qui est ici quasiment de l'elko, il y a juste Ŋiwi qui veut dire "il y a" et la dernière phrase qui a une construction un peu complexe (lo liku kowi wo ke ? serait plus simple)).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6478
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Lun 10 Nov - 12:47

Très intéressant, je fais suivre ce fil avec grand intérêt. Un nouveau dialecte de l'elko, je suis flatté.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Balchan-Clic

avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Lun 10 Nov - 16:41

Moi aussi ça m'intéresse ! J'ai eu moi-même l'idée de créer un dialecte de l'Elko, mais c'est resté seulement à l'état d'idée pour l'instant.
Le Y continu à se prononcer [Ej] ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin
avatar

Messages : 5390
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Lun 10 Nov - 21:10

"Wa" pour "un", c'est aussi du ba gai dun ! Wink

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre

avatar

Messages : 1144
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Lun 10 Nov - 23:01

Eh bien si c'est comme ça je m'en vais faire un dialecte du deyryck ou un pidgin sivélien-greedien, voire les deux ! Ca manque d'ambition dans le coin Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal

avatar

Messages : 4717
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Lun 10 Nov - 23:21

pourquoi pas un dialecte helfina-sindarin XD

ou nardar-baronh ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Mardikhouran

avatar

Messages : 3003
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mar 11 Nov - 1:33

Mon projet de serbo-tamoul est abandonné depuis longtemps... mélanger les langues, pourquoi pas ? Moschtein-aneuvien... Shocked

_________________
We ohi hin-ganan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Chaest

avatar

Messages : 1794
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mar 11 Nov - 12:10

Pomme de Terre a écrit:
Eh bien si c'est comme ça je m'en vais faire un dialecte du deyryck ou un pidgin sivélien-greedien, voire les deux ! Ca manque d'ambition dans le coin Laughing Laughing Laughing

Je t'en pris cette langue est créée dans ce but. x)

Sinon, c'est vrai que c'est une bonne idée, j'ai hâte de voir ce que cela va donner!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18917
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mar 11 Nov - 20:46

Mardikhouran a écrit:
Moschtein-aneuvien... Shocked
Je serais curieux de savoir ce que ça pourrait donner... Peut-être des mots moschtein cuisinés à la sauce vadora avec des affixes aneuviens (-ynd, -tyn, im-...).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pomme de Terre

avatar

Messages : 1144
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mar 11 Nov - 20:52

Anoev a écrit:
Mardikhouran a écrit:
Moschtein-aneuvien... Shocked
Je serais curieux de savoir ce que ça pourrait donner... Peut-être des mots moschtein cuisinés à la sauce vadora avec des affixes aneuviens (-ynd, -tyn, im-...).

Ah ah chiche on leur sort un pidgin de derrière les fagots ? Laughing

Sérieusement ça me donne une idée de fil tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18917
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mer 12 Nov - 11:15

Tu connais mieux les affixes aneuviens que je ne connais les racines moschtein*. Je t'en laisse donc la primeur (bio ! beeen sûûr !).


*L'aneuvien, à défaut de pouvoir servir de LAI, pourrait servir de canevas pour qui ne saurait pas "par quel bout commencer" pour créer une première ou une nouvelle langue.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pomme de Terre

avatar

Messages : 1144
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mer 12 Nov - 12:38

Bah on peut toujours faire l'inverse si jamais Wink De toute façon, cherche pas: à peu près tout ce qui viendra du moschtein sera plus compliqué que ce qui vient de l'aneuvien Razz Bon on se redit par MP à l'occase Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal

avatar

Messages : 4717
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mer 12 Nov - 12:44

vous êtes vmt sérieux avec votre pidgin aneuvien-moschtein ? Shocked

je peux y glisser des mots algardiens ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Kotave

avatar

Messages : 1669
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Dim 16 Nov - 17:48

Tout d'abord désolé de reprendre ce fil aussi tard, je ne pensais pas être pris au point de ne pas pouvoir y glisser le moindre message pendant une semaine Sad (je ne pensais pas non plus provoquer autant de réactions et d'émules Razz (même si je vois mal finalement le lien entre un dialecte elkan et un créole masicosmien Neutral)).

Donc, commençons par les messages que vous m'avez gentiment laissés.

Ziecken a écrit:
Très intéressant, je fais suivre ce fil avec grand intérêt. Un nouveau dialecte de l'elko, je suis flatté.

Content que ta réaction soit positive, mon but n'étant évidemment pas de faire de l'ombre à la langue-mère Wink

Balchan-Clic a écrit:
Moi aussi ça m'intéresse ! J'ai eu moi-même l'idée de créer un dialecte de l'Elko, mais c'est resté seulement à l'état d'idée pour l'instant.
Le Y continu à se prononcer [Ej] ?

Merci pour cet intérêt, je ne peux que t'encourager à mon tour Smile (sous l'oeil bienveillant de Ziecken bien sûr)

Nemszev a écrit:
"Wa" pour "un", c'est aussi du ba gai dun !

Héhé, ça ne m'étonne pas que l'el/pisko se retrouvent sur ce genre de points, ils ont de toute façon des approches assez similaires Smile



A présent, la suite de la description de la langue !

C'est surtout sur les verbes que l'elko et le pisko divergent (mais pas énormément non plus), et encore une fois je me suis inspiré de la grammaire kotava pour concevoir la mienne Razz

Commençons par les temps. Ils sont surtout rendus grâce à des préfixes :

  • e- (ou wedu) pour le passé
  • o- (ou wodu) pour le présent
  • a- (ou wadu) pour le futur

On peut adjoindre ces préfixes à kadu (proche) et biku (lointain) pour former des temps proches ou lointains.
R'edji : je faisais (mais ro wedu diwi reste possible)
Nokrat abiku berami iktel : un trou noir finira par engloutir la Terre.

J'ai ensuite repris la notion kotava d'actes de parole :
A l'impératif, la proposition se termine par i !! (verbe ou particule), on peut aussi utiliser les prépositions gene (demande), ryge (ordre), geke (conseil), rose (volonté).
(lo) dji !! ou lo dji geke kjo (tu le fais [préposition de conseil] qqun = qqun te conseille de le faire)
lo liti rose go (= il veut que tu le fasses)

L'exclamatif a une fin en a !, ou bien un début de phrase en tiru (intensité), posu (surprise), tasu (bonheur)...
atoteŋa ! (ce sera magnifique) (WEŊ = mérite)
posu lo kadke ! (tu es là !)

L'interrogatif a une fin en e ?, souvent aussi en ke ? (quel), me ? (si ?), ne ? (non ?), we ? (est-ce que ?).
l'elami zelak irde ? tu vois souvent des avions ?
l'elami zelak ke ? tu as vu quel avion ?
l'elami zelak we ? tu as vu un avion ?
l'elami zelak, ne ? tu as vu un avion, non ?
lo ne elami zelak, me ? tu n'a pas vu d'avion, si ?

Enfin le politif a une fin en y !?, assez rare toutefois. On trouve plus souvent des expressions comme geny (s'il te/vous plaît), toky (merci), dagy (bonjour), noky (bonne nuit), etc. Etant donné que les phrases constituées d'une seule clé ont souvent cette clé utilisée seule, la marque du politif est même ici souvent omise : tok !? (merci !)

J'ai bien peur de ne pouvoir écrire que ça aujourd'hui, mais j'essaierai de ne pas revenir trop tard Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave

avatar

Messages : 1669
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mar 21 Juil - 16:38

L'inspiration ne venait pas sur ma langue principale, alors j'ai pensé que revenir un peu sur le pisko la débloquerait. J'ai donc fait une traduction rapide des paroles de cette chanson.

DANZEL HU NE TYMU GYLI

Gyli ri
Gyli ri
Lo ku waki re
Lo ku peli re
Kuli sas
Nuni zas

Wip r'epedi lo
Awid bikme lo
R'odme nydi lo
Tu ro hi eddyno ra
Ro mosu nopi
Ro mosu basi

Wenu ro toara
Lo ku luki pas
Lo ku wesi wete gab
Lo ku bewi gyl la zike
Gen, waki ri !!
Gen, nezi ri !!

Gyli ri !! danzel
Ro nunsai go
Gyli ri !! Lili
Ro nunsai lo

Version originale et quelques détails:
 

Les elkanophones du forum devraient réussir à comprendre malgré tout, le pisko ne diffère de l'asique (elko standard) que de peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6478
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mar 21 Juil - 17:26

Balchan-Clic a écrit:

Moi aussi ça m'intéresse ! J'ai eu moi-même l'idée de créer un dialecte de l'Elko, mais c'est resté seulement à l'état d'idée pour l'instant.

Surtout ne te gêne pas, je rédigerais un article dessus.

Balchan-Clic a écrit:
Le Y continu à se prononcer [Ej] ?

Juste une précision, cette prononciation est celle de l'elko asique (le dialecte normalisé de l'elko), d'autres variétés de l'elko le prononcent plutôt /œ/ comme dans sœur.

Kotave a écrit:
Merci pour cet intérêt, je ne peux que t'encourager à mon tour Smile (sous l'oeil bienveillant de Ziecken bien sûr)

Wink

Kotave a écrit:
L'inspiration ne venait pas sur ma langue principale, alors j'ai pensé que revenir un peu sur le pisko la débloquerait. J'ai donc fait une traduction rapide des paroles de cette chanson.

DANZEL HU NE TYMU GYLI

Gyli ri
Gyli ri
Lo ku waki re
Lo ku peli re
Kuli sas
Nuni zas

Wip r'epedi lo
Awid bikme lo
R'odme nydi lo
Tu ro hi eddyno ra
Ro mosu nopi
Ro mosu basi

Wenu ro toara
Lo ku luki pas
Lo ku wesi wete gab
Lo ku bewi gyl la zike
Gen, waki ri !!
Gen, nezi ri !!

Gyli ri !! danzel
Ro nunsai go
Gyli ri !! Lili
Ro nunsai lo


Très beau travail, vraiment intéressant. Je vais de ce pas garnir elkodico de ces textes, il y a une partie consacrée au pisko.

Kotave a écrit:
Les elkanophones du forum devraient réussir à comprendre malgré tout, le pisko ne diffère de l'asique (elko standard) que de peu.

Very Happy Je m'y retrouve. J'aime cette touche d'exotisme. Il y a de bonnes idées, j'aime beaucoup.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Kotave

avatar

Messages : 1669
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mar 21 Juil - 22:47

Ziecken a écrit:
Très beau travail, vraiment intéressant. Je vais de ce pas garnir elkodico de ces textes, il y a une partie consacrée au pisko.

Merci ! Comme d'habitude j'ai essayé de respecter la métrique au maximum (ainsi que les rimes, mais elles ne semblent pas primordiales pour Wilson lui-même), ce qui amène pas mal d'ambiguïtés quant au sens, mais bon, disons que c'est propre à toute poésie en elko...
J'espère que ce que nous faisons ici et sur elkodico n'enfreint pas de droit d'auteur...


Ziecken a écrit:
Je m'y retrouve. J'aime cette touche d'exotisme. Il y a de bonnes idées, j'aime beaucoup.

Je te remercie encore Smile La plupart des idées visent à créer un elko plus personnel, et plus proche de mon idéal linguistique. Comme tu peux le voir, nos idéaux sont assez proches, puisque le pisko reste similaire à l'asique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6478
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Mar 21 Juil - 23:19

Kotave a écrit:
Merci ! Comme d'habitude j'ai essayé de respecter la métrique au maximum (ainsi que les rimes, mais elles ne semblent pas primordiales pour Wilson lui-même), ce qui amène pas mal d'ambiguïtés quant au sens, mais bon, disons que c'est propre à toute poésie en elko...
J'espère que ce que nous faisons ici et sur elkodico n'enfreint pas de droit d'auteur...

Je ne pense pas qu'il y ait de problème avec les droits d'auteur. J'aimerais pour éviter tout ambiguité créer mes propres chants en elko, ou en pisko !

Kotave a écrit:
Je te remercie encore Smile La plupart des idées visent à créer un elko plus personnel, et plus proche de mon idéal linguistique. Comme tu peux le voir, nos idéaux sont assez proches, puisque le pisko reste similaire à l'asique !

Merci, il est vrai que nos travaux sont très proches. J'aimerais faire mention du pisko dans les chroniques du Losda si tu es d'accord. Je t'en reparlerai.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Kotave

avatar

Messages : 1669
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Ven 21 Juil - 16:39

Ça faisait longtemps, mais avec les vacances, je me suis permis de refaire un peu de pisko ! Voici donc une petite fournée de traductions d'aphorismes de Simone Weil :

Il faut vivre dans un désert, car celui qu'il faut aimer est absent.
Diku dyni nupe, wezu Oko, hu gu ziu basi, nuna.
(Devoir-moral de vivre désert-dans, car celui, qui doit passif aimer, absent)
(D'ailleurs, comment traduit-on "il faut" en elko asique ?)

La création est de la part de Dieu un acte non pas d’expansion de soi, mais de retrait, de renoncement. Dieu et toutes les créatures, cela est moins que Dieu seul.
Lowio dje Welo ne wigio sa labu detio, nelio. Welo tu nanta lowo, ho dete mopu nuwa Welo.
(Création par Dieu pas expansion de-soi au-contraire réduction, renoncement. Dieu et toutes créatures, cela moins en-comparaison-que seul Dieu)

Prendre puissance sur, c’est souiller. Posséder, c’est souiller. Aimer purement, c’est consentir à la distance, c’est adorer la distance entre soi et ce qu’on aime.
Sobi toro kebe wo, gisi. Gibi, gisi. Lise basi, tymi biko, wyli biko meke so tu ko hu ziu basi.
(Écraser force sur qqch, salir. Saisir, salir. Proprement aimer, accepter distance, adorer distance entre soi et ce qui passif aimer)

La Création, la passion, l’Eucharistie… Toujours ce même mouvement de retrait. Ce mouvement est l’amour.
Lowio, Tizio, Tokio... Nande wopa detgako. Ha gako baso.
(Création, Passion, Remerciement... Tout-fois même soustraire-mouvement. Ce (anaphorique) mouvement amour)

Le beau est ce qu’on désire sans vouloir le manger, comme un fruit qu’on regarde sans tendre la main.
Kalo ko hu Ewo rosi nune xosi wami, wopu tanono hu Ewo lami nune kadi gibbao.
(Beauté ce que qqun désirer sans vouloir (néoclavisme) manger, comme arbre-fruit que qqun regarder sans approcher saisir-membre)

Dieu m'a donné l'être pour que je le lui rende.
Welo gipi ri buno wesu ro dengipi gi.
(Dieu donner à-moi présence pour-que je retour-donner à-lui)

Dieu renonce, en un sens, à être tout. Nous devons renoncer à être quelque chose. Dieu s’est vidé de sa divinité. Nous devons nous vider de la fausse divinité avec laquelle nous sommes nés. Mon Dieu, accordez-moi de devenir rien. A mesure que je deviens rien, Dieu s’aime à travers moi.
Gykkezu Welo nelu xiwi nanalo. Ir gu nelu xiwi wo. Welo guani elpo mude Ogo. Ir gu guani suda elpo rome hu Ir dynketi. Wely, tymi ro kiu nunalo. Ro kiwi nunalo, Welo basi so lune ro.
(Possible-sens Dieu renoncer être tout-chose. Nous devoir renoncer être qqch. Dieu vider dieu-ité séparé-de lui. Nous devoir vider faux dieu-ité enchaîné-à qui nous vie-commencer. Dieu-politif, consentir que je devenir aucun-chose. Je devenir aucun-chose, Dieu aimer soi à-travers moi)

***

Le X se prononce [x], il sert à former de nouvelles clés.
PAW (caractéristique) est interverti avec POW (vague), pour permettre des -pa et -po plus fréquents en composition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6478
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Ven 21 Juil - 22:45

Kotave a écrit:
(D'ailleurs, comment traduit-on "il faut" en elko asique ?)

On utilise la particule "gau". Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Kotave

avatar

Messages : 1669
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Sam 22 Juil - 20:47

Nouvelle traduction, cette fois extraite de la dernière leçon du livre Le Pragmatisme, du philosophe américain William James. Cette leçon a pour thème la possibilité ou non de concilier l'esprit délicat des rationalistes, qui tendent à penser un salut inéluctable pour l'univers tout entier, et l'esprit endurci des empiristes, qui tendent à ne penser ce salut, au regard des faits, que comme possible. James penche plutôt du côté des empiristes, mais sa doctrine, qui repose sur cette pensée : "une idée est dite vraie si elle permet une assise à nos actions sur notre environnement", nuance la position empiriste.

Juste avant l'extrait traduit, James a énoncé sa pensée mélioriste : il est plus vrai de penser que le salut est possible et sera effectif si nous y participons activement que de penser qu'il est inéluctable, parce que la première idée favorise la participation active à notre avenir. Voici l'extrait en question, qui aborde une nouvelle idée :

"Une question en particulier m'a toujours troublé : les exigences de l'esprit délicat ne vont-elles pas trop loin ? L'idée d'un monde sauvé d'emblée dans sa totalité n'est-elle pas de toute façon trop lénifiante pour tenir debout ? L'optimisme religieux n'est-il pas trop idyllique ? Faut-il que tout soit sauvé ? N'y a-t-il aucun prix à payer pour être sauvé ? Le dernier mot est-il une parole douce ? Est-ce qu'il n'y a que du « oui » dans l'univers ? N'existe-t-il pas du « non » au cœur même de la vie ? Le « sérieux » que précisément nous attribuons à la vie n'implique-t-il pas qu'elle comporte inéluctablement des refus et des pertes à subir, d'authentiques sacrifices quelque part, et qu'il subsiste toujours quelque chose de sec et d'amer au fond de la coupe ?"

Geno keka tedme regkeli ro : ryggeno sira sasoa zite piba ne ?
Question précise continu-durée pensée-rendre-imprécis moi : ordre-demande de-esprit délicat trop vaste non ?
Teg ikete inane nodua teloa nannure suria zitu go sabbe ne nezi ne ?
Idée tout-à-fait-au-début tout-à-fait-totalement de-monde sauvé selon-tout-opinion adoucissant trop-pour il jambe-position rester non ?
Deba balrego zite sumpasa ne ?
Religieux bon-pensée trop sucre-rêveur non ?
Nanalo diku nodui e ?
Tout-chose doit être-sauvé ?
Nunta mebo gu remui wesu Ir anodui e ?
Aucun prix/valeur doit être-payé pour nous futur-être-sauvé est-ce que ?
Betbea ebpomo surso e ? [epSomo] en X-Sampa
Hiver-position grammaire-maillon douceur-parole ?
Nuwe buni « me » pomo teloe ?
Seulement y-avoir "oui" maillon dans-monde ?
Ne buni « ne » pomo wete tiru samo dyna e ?
Ne-pas y-avoir "non" maillon dans même fondement de-vie ?
« Sizpo », hu keke Ir gipi dyni, lini, go lysguke rowi gentoago tu zimo, hu gu tizui, isapa tymkedo kelke, tu naka tu zoma kelal sorragi rebe mowo ne ?
"Sérieux-ité", qui précisément nous donner à-vie, envelopper, cela échappatoire-impossiblement contenir demande-non-accueil et perte, qui devoir être-subi, très-réel accord-meurtre en-indéfini-lieu, et sec et amer indéfini-chose coriace-rester au-fond-de gobelet non ?

***
Le passif s'exprime de préférence avec le -ui et -ua pour le participe passif.
N'hésitez pas à commenter le texte et la traduction, et à le traduire à votre tour si le cœur vous en dit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6478
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Sam 22 Juil - 23:30

Une question, en pisko, le y est une lettre à part entière ou il s'agit, comme en elko, d'une allographie pratique du ė ? D'ailleurs cette lettre existe-elle en pisko ?

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Kotave

avatar

Messages : 1669
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   Dim 23 Juil - 13:50

Le Y est la lettre qui remplace partout le ė (les lettres avec point suscrit y ont disparu ; en revanche elles abondent en suibas !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pisko (dialecte elkan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pisko (dialecte elkan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» langue et dialecte
» Langage ou dialecte --> Pays, tribu ou nation
» Dialecte Vaudois
» Transcrire un dialecte non-écrit
» Dialecte arabe unifié - El-lahjet el-ȝarabiet el-mowaħħeda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: