L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Kuss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Le Kuss    Ven 31 Oct 2014 - 2:04

LE KUSS


Le kuss est la langue parlée sur l'archipel des kukana, îles situées au sud-ouest de Seto. Cette langue est un isolat, et, à l'image de ses locuteurs, particulière et complexe. Le kuss n'utilise pas l'alphabet latin, mais le Ryonko que je numériserai peut-être un jour, en attendant, je vais en donner un aperçu.


Phonologie

Comme j'ai un peu la flemme de faire un tableau  Embarassed , je poste une photo récapitulant les phonèmes et les signes leur étant associés :

Les voyelles -


Les semi-voyelles-


Les consonnes-


Les systèmes de romanisation officiels :


Bon, comme j'ai "un peu" tendance a effectuer des changements, et bien...il risque d'y avoir des changements.
Comme vous pouvez le constater, chaque lettre possède trois versions, version haute, plate et petite. Les trois sont employées dans des cas différents.


Le Ryonko :

Remarque : en plus du Ryonko, le kuss possède des idéogrammes.
Les lettres présentées précédemment ne s'utilisent pas seules en ce qui concerne les versions hautes et basses, elles sont groupées par deux et forment un caractère, contenue dans un carré imaginaire. Les versions hautes ne s'associent qu'avec des versions hautes, de même pour les versions basses. Les grammes composés de lettres basses servent à retranscrire les fonctions grammaticales dans une phrases. La version petite est utilisée pour les noms propres et complète les grammes hauts et bas. Par exemple, le son /kan/ serait écrit KA⋅n , avec KA un gramme écrit avec des lettres hautes ou basses, et n qui vient compléter en version petite.

Je pense revenir plus en détail sur l'écriture du kuss plus tard.


La langue :

J'utiliserai la romanisation KOP.

Ordre syntaxique : La phrase classique est SVO, bien que l'ordre ne soit pas stricte hormis certains cas.

Les verbes : L'une des grosses difficulté en kuss, c'est l'absence de verbe, ou du moins de forme dictionnaire du verbe : aucun verbe n'est "fixé", ils sont construits dans la phrase même à partir de noms, c'est là qu'un apprenant du kuss pourra se heurter à des obstacles de taille... il faut savoir quels mots décrivent telle ou telle action/état tout en prenant compte du contexte... un beau bordel.
Exemple avec le mot pidu , pomme. Selon le contexte, la phrase Ja dun pidu peut se traduire par "je mange une pomme", "je lance une pomme", "je coupe une pomme", etc.. Tout de même, ces traductions sont des cas très minimalistes, des versions plus détaillées peuvent être employées, comme "ja dun ma pidui" pour je mange une pomme.

Construction du verbe dans la phrase : Il faut employer une particule qui décrit s'il s'agit d'une action opérée, subie, d'un état...etc. Elle constitue le verbe avec le mot qui la suit directement.  La particule d'action opérée par le sujet est dun [dun]. Dans l'exemple vu précédemment, ja dun ma pidui, dun ma est le verbe qui traduit ici l'action de manger, ma signifiant nourriture (d'après la norme K.I.V c'est le mot le plus utiliser pour décrire cette action).
Remarques : dans cet exemple, le i de pidui est la marque de l'accusatif. Un mot peut être à la fois verbe et COD, ex. ja dun nui, nu signifie œil et est souvent employé pour dire "je regarde". Ici, l'usage de l'accusatif donne le sens "je regarde un œil".

Les pronoms personnels : Il y en a beaucoup. A travers ceci, on retranscris l'émotion, le statut social mais aussi le temps.
Les pronoms personnels neutres sont les suivant :

je ja
tu nau
il keu
elle soen
nous eug
vous doteu
ils timo
elles voan
En préfixant ki à un pronom, on indique la joie, le fait d'être content. Avec so, ça sera la gêne, la difficulté et avec en, le désir, l'envie.

L'usage de ces pronoms dans une phrase : Il existe en fait deux marques de l'accusatif, celle en -/j/ et celle en -d. Celle en -d permet d'indiquer que le COD est l'objet de l'émotion indiquer dans le sujet.
Exemple :
Kija naud [kid͡ʑa nũd] = je suis content grâce à toi, tu me rends heureux...
Kija naui [kid͡ʑa nũj] = moi qui suis content + toi, phrase globalement sans sens (le contexte peut lui en donner un !).

Enja kinaud = désir-moi + -heureux-toi = je désire que tu sois heureux ou le fait que tu sois heureux me rend désireux... selon le contexte.
Enja Kinaui = de même, globalement pas de sens, mais avec le contexte...

J'arrête la pour ce soir, je donnerai plus de contenu plus tard.


A l'attention d'un modérateur/admin : le titre doit faire minimum 10 caractère, ce qui m'embête un peu, (ce qui m'a forcé à faire ce mauvais jeu de mot dans le titre  Neutral ) ...est-il possible de contourner cela comme c'est le cas pour l'Elko ?


Dernière édition par Setodest le Ven 31 Oct 2014 - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Kuss    Ven 31 Oct 2014 - 2:26

Setodest a écrit:
le titre doit faire minimum 10 caractère, ce qui m'embête un peu, (ce qui m'a forcé à faire ce mauvais jeu de mot dans le titre  Neutral ) ...est-il possible de contourner cela comme c'est le cas pour l'Elko ?
Mettre une série d'espaces derrière (c'est c'que j'ai fait en éditant ton texte) et l'tour est joué. Malgré les espaces, le titre est centré correctement.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le Kuss    Ven 31 Oct 2014 - 2:27

Je trouve ce début très intéressant ; j'avais une langue bleue qui n'avait que deux verbes ("être" et "faire"), les composant avec des noms pour porter les significations. Connais-tu le Kēlen, l'idéolangue "sans verbes" ?

Il y aurait tant à dire encore... mais il se fait tard !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Le Kuss    Ven 31 Oct 2014 - 13:47

Merci Anoev Smile

Mardikhouran a écrit:
Je trouve ce début très intéressant ; j'avais une langue bleue qui n'avait que deux verbes ("être" et "faire"), les composant avec des noms pour porter les significations. Connais-tu le Kēlen, l'idéolangue "sans verbes" ?

Je ne connaissais pas le Kēlen, c'est intéressant pour voir comment palier à cette "absence" de verbe. Sinon, ta langue bleue est présente sur le forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le Kuss    Ven 31 Oct 2014 - 16:24

Setodest a écrit:
Sinon, ta langue bleue est présente sur le forum ?
Nan, et elle n'y sera jamais. Je m'en suis servi pour écrire une sorte de "journal intime", et même s'il n'y a que trois personnes qui l'aient déjà vu, je préfère ne pas en donner la clef. On ne sait jamais...

La remarque que je te soumet a trait à la phonologie : < au> est bien une voyelle nasale ? Si elle est bien la seule du système, elle n'a pas besoin de tout les traits pertinents dont tu l'as affublée ; pour minimiser l'énergie articulatoire, et puisqu'il n'y a pas de risque qu'on la confonde avec d'autres voyelles nasales, les locuteurs la prononceraient plus ouverte et non-arrondie, par exemple [ə̃] ou [ɐ̃].

Ah, et il n'y a pas de /ʈʰ/ et de /ɖ/ pour aller avec /ʈ/ ? Sad

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Le Kuss    Ven 31 Oct 2014 - 22:05

Mardikhouran a écrit:
Ah, et il n'y a pas de /ʈʰ/ et de /ɖ/ pour aller avec /ʈ/ ? Sad

Je réfléchis encore à l'introduction du /ɖ/ ou à la suppression simple du /ʈ/ silent

Mardikhouran a écrit:
pour minimiser l'énergie articulatoire, et puisqu'il n'y a pas de risque qu'on la confonde avec d'autres voyelles nasales, les locuteurs la prononceraient plus ouverte et non-arrondie, par exemple [ə̃] ou [ɐ̃].

Le [ũ] est là de paire avec le [u] et le [ɯ], l'idée était de donner un style en [u] à la langue, même si [ə̃] ou [ɐ̃] seraient peut-être plus naturels..

Un aperçu de la langue écrite en Ryonko :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le Kuss    Ven 31 Oct 2014 - 22:35

Setodest a écrit:

Le [ũ] est là de paire avec le [u] et le [ɯ], l'idée était de donner un style en [u] à la langue, même si [ə̃] ou [ɐ̃] seraient peut-être plus naturels..
Si c'est pour le style, je te conseillerais d'ajouter [ɔ̃] ou [õ] en plus ; ça équilibrera le triangle vocalique en poussant les locuteurs à garder le timbre fermé de [ũ].

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Le Kuss    Dim 2 Nov 2014 - 17:07

Mardikhouran a écrit:
Si c'est pour le style, je te conseillerais d'ajouter [ɔ̃] ou [õ] en plus ; ça équilibrera le triangle vocalique en poussant les locuteurs à garder le timbre fermé de [ũ].

Je pense suivre ton conseil. Par contre j'avoue avoir du mal à différencier ces deux sons, [ɔ̃] ou [õ], y'aurait-il un site ou l'on puisse les comparer de manière sonore ?? (en fait je pense à peu près connaitre la différence, mais je reste dans le flou..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le Kuss    Dim 2 Nov 2014 - 17:25

Eh bien, tu arrives à prononcer les voyelles orales correspondantes, non ? ([o] de faux et [ɔ] de vole).
En les prononçant, relâche l'ouverture par le nez et le tour est joué ! Smile
IPA Help est un logiciel qui contient des enregistrements des symboles de l'API... peut-être qu'il y a la réponse à ta question ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Kuss    Dim 2 Nov 2014 - 22:22

Mardikhouran a écrit:
Eh bien, tu arrives à prononcer les voyelles orales correspondantes, non ? ([o] de faux et [ɔ] de vole).
En les prononçant, relâche l'ouverture par le nez et le tour est joué ! Smile
IPA Help est un logiciel qui contient des enregistrements des symboles de l'API... peut-être qu'il y a la réponse à ta question ?
J'avoue que si j'entends bien la différence entre les deux vocales, la différence entre les nasales correspondantes m'échappe totaleùment.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Kuss    Aujourd'hui à 4:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Kuss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passerelles entre les facs
» Je m'appelais Marie-Antoinette de Robert Hossein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: