L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mon ami habite impasse du moulin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Dim 2 Nov 2014 - 13:11

...


Dernière édition par od² le Mer 17 Déc 2014 - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Dim 2 Nov 2014 - 18:21

Mon ami habitait l'été impasse du Moulin à Rouen près du pont, au numéro 24.

En algardien:

Halei heral, meli umo yariv li 24, Kuniğaru ðuralariate  ad,  mār nakßaredad ni Rwãnad.


l'algardien définit du plus précis au moins précis...pas dans cet ordre bizarre:

voici grossièrement ma manière de traduire...

Pendant l'été, mon ami habitait [dans] le 24, Impasse Moulin[Complétif][Locatif], près le pont[Locatif], [dans] Rouen[locatif]


En nardar

ɛl ɥíranej, de jérilo méto újĕmo lɛv ɛl 24 mǿhenɛd ɛl Dʒarálerɛt Keλígarɛt,  lɛv Rwãd , njar ɛl genákśarɛd.

Grossièrement, on a :

L'été[temporel],  habitait mon ami dans 24ème emplacement[loc]  l'impasse[gen] Moulin [gen], à Rouen[loc], près le pont[loc].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Dim 2 Nov 2014 - 21:20

od² a écrit:
Ce sont en fait les seuls mots/racines vides que j'utilise, on peut y voir une sorte de ponctuation mais avec valeur de mots/racines qui peuvent même être pour certains transformés en lexèmes...

Par exemple pour les termes de grammaire? Chaine-N (où N est le type d'articulation)? Ou bien de façon plus générale?

od² a écrit:
Ici le contexte est très réduit, en l'absence de lexicalisation la saison ne pourrait être mis pour été (déjà deuxième saison...)...

Oui, ma question envisageait un contexte différent, où l'ordinal pourrait être omis.

bedal a écrit:
l'algardien définit du plus précis au moins précis...

Et si tu veux d'abord exprimer une situation générale, comme "à Rouen", puis préciser après coup, tu peux quand même modifier l'ordre des compléments?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Dim 2 Nov 2014 - 21:24

Leo a écrit:


bedal a écrit:
l'algardien définit du plus précis au moins précis...

Et si tu veux d'abord exprimer une situation générale, comme "à Rouen", puis préciser après coup, tu peux quand même modifier l'ordre des compléments?

si sii bien sûr!

mais j'ai traduit de la manière la plus correcte en algardien...

mais bon si on est imprécis au début puis on précise, c'est possible!

l'algardien n'est pas casse-pieds !  

le nardar un peu plus...disons que les vampires ne prononceraient jamais une phrase aussi peu organisée que cet exemple, avec des informations un peu pêle-mêle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Dim 2 Nov 2014 - 21:29

bedal a écrit:
le nardar un peu plus...disons que les vampires ne prononceraient jamais une phrase aussi peu organisée que cet exemple, avec des informations un peu pêle-mêle...

LOL, c'est vrai que ça fait déballage (rhématisation massive on pourrait dire). En nardar tu scinderais éventuellement en plusieurs propositions ou phrases pour intégrer un thème secondaire? (thème-rhème c'est en gros "ceci"-"je t'apprends cela à son sujet").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Dim 2 Nov 2014 - 21:44

ce serait plus naturel...même si la phrase que j'ai écrite en nardar reste cohérente, car structurée elle au moins!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Dim 2 Nov 2014 - 21:59

Leo a écrit:


Greenheart a écrit:
LOI ("loï") : adjectif en OÏ - positionne l'objet qui suit dans un repère géographique ou temporel.

Il sert à annoncer toiwe? Si on veut juste dire "pendant la saison" (déduite du contexte), on peut s'en passer?

***edit***

Pour dire "pendant la saison/les saisons", on utilise justement LOIHI. Pendant l'année /les années, LOILI, pendant la journée LOIDI.

Par exemple LOILI (pendant les années de) JAI (moi), de mon temps ; pendant mes années d'existence. TOIKAHE (47ème) NOULOILI (en années) JAI, je suis dans ma 47ème année, durant ma 47ème année (= j'ai 46 ans, WOIKAHE NOULOILI JAI.

***fin edit***

Il me semble que non : TOI WE indique le second arrivé, mais il ne précise pas quoi.
LOI permet de préciser qu'est-ce qui est le second arrivé (la saison), avec la liaison NOU qui garantie que l'ordre ne concerne que la saison et pas le mot suivant dans la phrase.

Par contre, s'il était certain que nous étions en train de parler de saison, comme si par exemple je répondais à la question KALOIHI, en quelle saison sommes-nous ? par TOIWE, en la seconde.
De même il faudrait encore préciser que la seconde saison est celle de l'été pour que ce soit encore plus clair.

D'ailleurs en y réfléchissant, je dois pouvoir traduire l'été par "la saison chaude", avec une tournure du genre LOIHI NOUHEIWI (la saison qui est chaude, HEI suivi d'un indice en I permet de décrire des ambiances d'une certaine température). Mais cela reste long. L'idéal serait de disposer d'un mot de deux syllabes. C'est peut être possible, mais je ne vois pas pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1439
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Lun 3 Nov 2014 - 1:26

- Mon ami habitait l'été impasse du Moulin à Rouen près du pont, au numéro 24.

élko'solméwam ni (môn')rwà mé ligléyami (môn')mûlì nè amni goµoram ilékisdajarakipaw sal'pit da

élko'solméwam ni : "ni" définit le contexte temporel.

rwà mé ligléyami mûlì nè : "nè" définit le contexte spatial et on traduit : "l'impasse du Moulin de Rouen".

amni goµoram : près du pont

ilékisdajarakipaw : mon ami habitait,

sal'pit da : au (numéro) 24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Lun 3 Nov 2014 - 20:06

...


Dernière édition par od² le Ven 19 Déc 2014 - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Mer 5 Nov 2014 - 2:41

Greenheart a écrit:
Pour dire "pendant la saison/les saisons", on utilise justement LOIHI.

D'accord, j'avais interprété différemment la définition de loi: positionne l'object qui suit (hi) dans un repère temporel (à la position toiwe).

od² a écrit:
Plus générale: du type virgule/parenthèse/...

Et donc ces "virgules" d'articulation des compléments sont aussi une façon d'en grouper plusieurs dans le rôle de régi unique d'un mot donné?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Mer 5 Nov 2014 - 11:21

Leo a écrit:
Greenheart a écrit:
Pour dire "pendant la saison/les saisons", on utilise justement LOIHI.

D'accord, j'avais interprété différemment la définition de loi: positionne l'object qui suit (hi) dans un repère temporel (à la position toiwe).

C'est parce que HI n'est pas un objet, seulement un indice en I qui sert à préciser un adjectif en OI, un nom commun en EI ou une personne en AI. Les objets se terminent par les voyelles EI (noms communs), AI (personnes, équivalent du nom commun JEI qui signifie "l'individu") et par OI (adjectif) si cet adjectif n'est suivi d'aucun objet en EI ou d'un adjectif identique (même consonne + OI).

LOI couvre tous les cas où l'on décrit une position relative à un objet (donc à son existence temporelle).
En français, cela peut être exprimé par un complément de nom ("à la gauche du conducteur") ou par une préposition ou une locution ("autour de six heures du soir").

Par opposition à :

* la position générale de l'action de la phrase, qui est décrite par les rôles en EO.
En français, on utilise des prépositions ou des locutions : "cela se passe en Italie", "il va à Rome, il arrive de Turin", "c'est à propos d'un contrat de fourniture scolaire".

* la position subjective, par rapport à quelqu'un qui observe la scène que la phrase raconte "c'est à ma droite" = "je le vois à ma droite" ;
"de son point de vue, l'hôtel est juste en face" = "il voit l'hôtel en face".

En français, préposition ou locution.

Les divergences avec le français s'explique parce que le rémaï distingue par les voyelles les différents niveaux du message : ce qui est subjectif, ce qui est relatif aux objets, ce qui est relatif à l'action racontée par la phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Mer 5 Nov 2014 - 21:58

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon ami habite impasse du moulin   Aujourd'hui à 23:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon ami habite impasse du moulin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Mon ami habite impasse du moulin
» moulin à céréales
» Comment manger végé quand on habite loin de tout ?
» L'impasse est-elle risquée ?
» Psychologie: C'est moi l'égo, j'habite chez toi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: