L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aneuvien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 41  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Génitif ou adjectif?   Ven 9 Sep 2011 - 10:40

Silvano a écrit:
Olivier Simon a écrit:
Si je suis d'accord avec M.Landais sur le fait que le génitif existe dans beaucoup de langues européennes, je dois avouer qu'en Uropi, j'ai un peu de problèmes avec ce même "i" qui peut être génitif singulier ou marque d'adjectif, ce qui rejoint la remarque de PatrikGC.


Petit rappel : le génitif vient toujours après le mot qu'il complète, ce qui le distingue clairement de l'épithète, qui vient ordinairement avant. Mais je dois avouer qu'en uropi oral, si jamais cela existait un jour, il pourrait y avoir confusion entre un nom avec adjectif et un mot composé.

Ce qui me met, si j'puis dire: dans l'bain:

Ù frœṅdul likrænden = une limite (frontière) de territoire*
Àt likrænden ătoryndet = l'autorité territoriale.

Avec certaines règles grammaticales uropiennes (ou autres, comme l'elko, où on trouve ce même genre de distinguo par la syntaxe entre un nom au génitif et un adjectif) j'me sens pour ainsi dire à l'aise...

*Ce qui, je dois le reconnaitre révèle une faiblesse de l'aneuvien, du moins à l'oral: l'absence de prononciation du verbe être au présent (comme en russe), ce qui donne des confusions possibles du style:
æt warmet estyven = cette chaleur d'été
Æt warmet • estyven. = Cette chaleur est estivale.
Bref, on (je) peut(x) toujours se (me) raccrocher aux branches en se (me) disant que la premère déclaration n'est pas une phrase et attend une suite et que, par conséquent... ce type de confusion n'en est pas vraiment un... même si on remplace æt par ùt: "une chaleur est estivale", ça sonne bizarre, là aussi on attend une suite, comme une lapalissade dans l'genre "...quand elle fait penser aux températures d'été", mais là, c'est une généralité et... adieu le ùt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Comparaison d'idéolangues   Dim 11 Sep 2011 - 18:29

Patrick Chevin a écrit:
Le Yolik n'applique aucun principe au pied de la lettre et ne possède pas encore de forme complètement élaborée, tout simplement parce le besoin ne s'en est pas encore fait sentir (comme par exemple un suffixe pour indique le féminin...), mais si je compare des phrases prises au hasard, je constate qu'il est plus satisfaisant:


Personnellement, je trouve que c'est pas plus mal. Si on veut vraiment insister sur le sexe, d'accord, on y met le féminin... ou le masculin (pas d'jaloux), sinon, pas la peine, ça fait une économie de règle grammaticale (cf langues finno-ougriennes, encore que certains autres aspects de ces langues sont déroutants pour les indoeurophones).


FR elle est plus jeune que moi
URO ce se maj jun te i
YLK el bina yuner an mi / muner yun an mi
ANV ka • jœnger qua es

Commentaire, si on compare en âge "elle" et "moi", (la personne qui parle), la logique veut que "elle" soit aussi une personne. Par conséquent on mettra le P.P. au féminin. On retrouve le même raisonnement en aneuvien qu'en uropi (ce) et en yolik (el).


vous êtes moins grand que lui
vu se min alti te he
vi bina lones an il / munes lon an il
or • minus remmer qua das


Même raisonnement pour cette phrase. On s'adresse à quelqu'un. Toutefois, si on avait dit "vous êtes moins grand qu'eux", on aurait pu utiliser le neutre (épicène): or • minus remmer qua ase dans la mesure où on ne connait pas forcément le contenu de "eux" (ça peut être "eux & elles").

Il est aussi joyeux que toi
he se os glaj te tu
il bina sam let an ti
da • alsy zhovon qua os


Pareil: "Ils sont..." peut être traduit ar • ... ou dar •...

cette fleur est la plus belle
di flor se de maj bel / de beles
di blos bina di beler / di muner bel
æt gola • àt rylnert


Rien à signaler: Il n'y a pas de pronom personnel (le seul mot-outil susceptible d'avoir un genre en anv) et gola est neutre. Les trois idéolangues se rejoignent donc. On trouve même une analogie (suffixe) entre le yolik et l'aneuvien pour le comparatif.

il est le moins vieux de tous
he se de min seni od tale
il bina di vetes iz yol / di munes vet iz yol

Là, l'aneuvien est obligé d'avoir un renseignement complémentaire et doit donc avoir pluseurs traductions possibles: à quoi renvoit le "il"? à un humain (dont on suppose le ♂) ? un animal ? un objet ? Par contre, si on utilise le démonstratif "c'", aucun genre à mettre.


J'ai conduit ce bus: c'est le plus vieux de tous = [i]E traṅxa æt bus: æt • àt vonert omnene

J'ai connu ce paysan: il est le moins vieux de tous = E Kógsta æt fœṅgdax: da • àt minus geroṅtert omnese
J'ai amené ce taureau: il est le moins vieux de tous = Eg adliyda æt booveds: da • àt minus vonert omnene.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Concordance des temps   Mar 13 Sep 2011 - 20:09

La concordance des temps en aneuvien

En gros, la moitié des temps verbaux aneuviens se terminent par (verbe)-A et l'autre moitié se termine par autre chose.

Comme en anglais, il y a toute une brochette de particules permettant d'obtenir l'imparfait, le futur, les temps immédiats, le conditionnel etc... Ces particules se combinent aux différentes formes verbales, principalement à l'indicatif et au subjonctif. On va commencer dans la simplicité.

  • Procès simultanés:

    Présent:
    E ste tep a pùze = je sais qu'il part

    Imparfait
    Eg ere ste tep a ere pùze = je savais qu'il partait

    Passé

    E sta tep a pùza = J'ai su qu'il est parti
    E stă tep a pùză = je sus qu'il partit

    Futur
    Eg mir ste tep a mir pùze = Je saurai qu'il partira.

  • Procès ste postérieur à procès pùze

    Présent
    E ste tep a pùza = je sais qu'il est parti

    Imparfait
    Eg ere ste tep a ere pùza = Je savais qu'il était parti
    Eg ere ste tep a dhep pùză = je savais qu'il venait de partir.

    Passé

    E sta tep a ere pùza = J'ai su qu'il était parti
    E stă tep a ere pùza = je sus qu'il était parti
    E sta tep a dhep pùză = J'ai su qu'il venait de partir
    E stă tep a dhep pùză = Je sus qu'il venait de partir

    Futur
    Eg mir ste tep a mir pùza = Je saurai qu'il sera parti.

  • Procès ste antérieur à procès pùze

    Présent
    E ste tep a mir pùze = je sais qu'il partira
    E ste tep a auk pùze = je sais qu'il va partir
    E ste tep a mir pùza = je sais qu'il sera parti

    Imparfait
    Eg ere ste tep a pùze = Je savais qu'il partirait
    Eg ere ste tep a auk pùze = je savais qu'il allait partir.
    Eg ere ste tep a pùza = Je savais qu'il serait parti.

    Là où, en français, on met le conditionnel, en aneuvien, on met l'indicatif.

    Passé

    E sta tep a pùze = J'ai su qu'il partirait
    E stă tep a pùze = je sus qu'il partirait
    E sta tep a auk pùza = J'ai su qu'il allait partir
    E stă tep a auk pùză = Je sus qu'il allait partir.

    Pareil.

    Il n'y a pas de "futur du futur": la forme est la même que pour les actions simultanées.


Prochain épisode: le subjonctif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Manuel   Mar 20 Sep 2011 - 19:21

Silvano a écrit:
Comme un manuel d'utilisation. Sans doute est-il appelé comme cela parce qu'on pouvait à l'origine le transporter avec soi et le tenir à la main, à la différence des autres livres qui restaient sur un lutrin ou sur une table.

Bing! Ça fout en l'air une idée que je m'faisais de ce mot. Une idée, y faut ben admettre, un peu tirée non par les mains mais par les ch'veux!

Manuel: livre ou fascicule contenant un certain nombre d'instructions en vue d'un certain travail, à l'origine manuel... puis ça c'est étendu à "manuel scolaire, manuel d'utilisation etc...".

Toutefois, en aneuvien, j'ai ramassé un autre radical, venu d'on ne sait où*:
Nejrknèg [nɛjəʁˈnɛg] (le K passe à la trappe).

Ce radical, on le retrouve dans le mode manuel: àt nejrpyx mod, le contraire du mode automatique (skyprjen*) celui qui, en principe du moins, ne nécessite pas de... manuel pour faire fonctionner le dispositif.


*En fait, c'est surtout skyprjen qui est à-priori. Je n'ai pas voulu prendre automatig (pas d'avantage ătomátig qui aurait pu pourtant faire un à-postériori présentable) parce que j'aurais le préfixe grec "auto" signifiant en gros "soi-même" et que j'avais déjà im- (de idem) signifiant "même", comme imlòslov = homonyme.
Anacyclique approximatif: le SK étant transformé en X. Chose étrange: le -en de skyprjen a été englobé dans la construction de l'anacyclique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Aneuvien   Mar 20 Sep 2011 - 19:56

Anoev a écrit:
Manuel: livre ou fascicule contenant un certain nombre d'instructions en vue d'un certain travail, à l'origine manuel... puis ça c'est étendu à "manuel scolaire, manuel d'utilisation etc."[/size]
D'où te vient cette définition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien   Mar 20 Sep 2011 - 19:59

Silvano a écrit:
Anoev a écrit:
Manuel: livre ou fascicule contenant un certain nombre d'instructions en vue d'un certain travail, à l'origine manuel... puis ça c'est étendu à "manuel scolaire, manuel d'utilisation etc."[/size]
D'où te vient cette définition ?

À vrai dire... de nulle part, pour êt'sincère, raison pour laquelle j'ai avancé (prudemment):

Citation :
Une idée, y faut ben admettre, un peu tirée non par les mains mais par les ch'veux!


Tu connais l'jeu du dictionnaire? La définition gagnante n'est pas (forcément) la définition exacte (parmi autant de définitions qu'y a d'joueurs) mais celle qui obtient le plus de suffrages: marrant!


Dernière édition par Anoev le Mar 20 Sep 2011 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Aneuvien   Mar 20 Sep 2011 - 20:06

Anoev a écrit:
Silvano a écrit:
Anoev a écrit:
Manuel: livre ou fascicule contenant un certain nombre d'instructions en vue d'un certain travail, à l'origine manuel... puis ça c'est étendu à "manuel scolaire, manuel d'utilisation etc."[/size]
D'où te vient cette définition ?

À vrai dire... de nulle part, pour êt'sincère, raison pour laquelle j'ai avancé (prudemment):
Je dois te rappeler que, jusqu'à tout récemment, on n'apprenait pas les métiers manuels dans les livres... Mon père connaissait des termes qu'il ne savait pas écrire ; entre autres, il parlait de mortoèse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien   Mar 20 Sep 2011 - 20:09

Silvano a écrit:
Je dois te rappeler que, jusqu'à tout récemment, on n'apprenait pas les métiers manuels dans les livres... Mon père connaissait des termes qu'il ne savait pas écrire ; entre autres, il parlait de mortoèse...

Quand j'te disais qu'la def que j'm'étais figuré était tiré par les tifs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aneuvien   Ven 23 Sep 2011 - 22:37

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien   Ven 23 Sep 2011 - 23:26

Prog slàgeve jorèdene = Avancer à coups d'épaules.

Pour en revenir aux coudes, les deux mots aneuviens sont des à-postériori:
Le premier, du français "coude" (ben tiens!), adapté à l'orthographe aneuvienne.
Le deuxième, du latin CVPIDO -ONIS. J'ai voulu éviter l'homographie avec le précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aneuvien   Ven 23 Sep 2011 - 23:37

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien   Sam 24 Sep 2011 - 0:35

lsd a écrit:
Crying or Very sad OK je me mets le doigt...dans l'œil cyclops ...jusqu'au coude Very Happy

Pas grave!

T'avais pensé à quoi, comme traduction?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Aneuvien   Sam 24 Sep 2011 - 2:55

Et comment on dit "au coude à coude"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien   Sam 24 Sep 2011 - 9:19

Littéralement ça donnerait kudev ni kuds mais en fait on dira (plutôt) adiquælas (ex æquo).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Aneuvien   Sam 24 Sep 2011 - 9:58

Et marcher au coude à coude? Et accoudoir? Et se serrer les coudes? Et une coudée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aneuvien   Sam 24 Sep 2011 - 10:31

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien   Sam 24 Sep 2011 - 11:53

accoudoir = adkúdsat (plus simple: kucat)
se serrer les coudes = aṁb drorq àr kudse*
coudée = kudet
marcher au coude à coude = aṅd kudev ni kuds, mais arriver au coude à coude = pàteze adiquælas


lsd a écrit:
Il serait étonnant que la proximité du nom de cette partie du corps avec celui du moteur principal de l'humanité (et de la production de langue donc) ne soit pas exploitée par les aneuviens pour produire quelque savoureux jeux de mots

Faut pas confondre

qud (de Qupidoṅ; érotique se dit qudaṅtig) avec goox*, lequel signifie... sexe. À priori formé de la manière suivante:

G, initiale de la foction de reproduction, qu'on retrouve dans gemàl ((grande) famille), gemàrentor (générateur) etc...
OO, les animaux (humains compris) les ont par paire: ils représentent les ovaires ou les testicules.
X représente le chromosome X: les ♀ en ont deux, les ♂ en ont un, associé au chromosome Y.

On ne confondra pas non plus qud (recherche de plaisir sexuel, quelle qu'en soit la méthode) avec istíng goprodœnktynen* (instinct de reproduction).

*On ne confondra pas non plus
gooxen = sexuel
gooxas = sexuellement
agooxen = sexué (a- n'est pas privatif, c'est la forme comprimé de ad-)
eljagooxen = asexué
Par contre, les préfixes n'ont qu'un seul O (go-), ceci dû à la sésaccentuation.


*Correction d'une faute de frappe: kudse et non pas kuse! Une variante permet maintenant kuże.


Dernière édition par Anoev le Mer 2 Nov 2011 - 11:32, édité 2 fois (Raison : Accusatif)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Aneuvien   Sam 24 Sep 2011 - 18:08

Qudev ni quds devrait pouvoir se placer quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien   Sam 24 Sep 2011 - 21:13

Leo a écrit:
Qudev ni quds devrait pouvoir se placer quelque part...

Terádas: Kors ùt erloot golàjseswet: tev qud æq golàjdun karen ni æc àt alin.
Traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Suffire   Dim 9 Oct 2011 - 22:28

Patrick Chevin a écrit:
Pourquoi "sufichi/sufichas!" quand on pourrait avoir tout simplement "sufi" et "suf!" ?

Pour "ça suffit.", en aneuvien, on a

Æt reçed
voire
Æt ep reçed !

qu'on se gardera de confondre avec

Æt • reçedun = C'est suffisant.
Æt • reç = C'est assez.
Æt • reçert = C'est trop.

Suffisamment se dit reçedas ; par contre, quelqu'un de suffisant, se dira neçhèdun (attention à l'accent).

Ep or zhœṅg tep æt reçed nep?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Quand l'étymologie nous trompe   Ven 14 Oct 2011 - 11:20

On a donc CHAIR (= rapéa en aneuvien: celle d'un fruit. Pour un animal, on aura le choix: rapéa ou kàrna*)

Seulement, les dérivés français "carnation" et "incarnation" n'ont pas du tout la même traduction.

en fait, la carnation (couleur "chair") est, en fait, la couleur de... la peau. et on aura plutôt pallentyn (de pallo° = peau).

Quant à incarnation, on a (main'nant), adlíventyn (de liven = vivre) se réincarner se disant radlíven, par contre, un ongle incarné se dit inrapéan nekel (cependant, l'à-postériori inkàrnan est possible aussi).

*Pour un animal du type bœuf, porc, mouton, lapin etc... on dira de préférence kàrna
Pour un oiseau, on peut dire l'un ou l'autre: rapéa galen, kàrna galen, au choix
Pour un poisson, crustacé ou mollusque marin, on choisira plutôt rapéa, ce qui nous rapproche des "fruits de mer", une expression traduit en aneuvien par l'à-postériori marisk.

°Ne pas confondre avec le paronyme palhỳntyn = hésitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien   Mer 19 Oct 2011 - 16:20

Patrick Chevin a écrit:
russe : сердце [sjertse]

Et un faux-ami, un!

ANV: Çjert = cerise.

Unique point commun: la couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Eau froide   Jeu 20 Oct 2011 - 18:31

Nemszev a écrit:
Personnellement, si je devais privilégier l'une de mes propositions, ce serait celle de déplacer vers l'avant l'adjectif:
Sat vod frij = assez d'eau froide
Vod sat frij = de l'eau assez froide.


En aneuvien, respectivement

Reç kold àquen et... pareil! ce qui pose évidemment un problème, ceci étant dû

-à l'épithète placée devant le nom
-à l'adverbe placé devant d'adjectif correspondant.

Je suis donc obligé de m'en sortir par des tournures dérivées, du genre

-nep reçert kold àquen = pas trop d'eau froide
-nep reç koldert àquen = de l'eau pas trop froide, qu'on ne confondra pas avec
-nep reç kold àquen = de l'eau pas assez froide ET pas assez d'eau froide.

Bref, faut lire ce qu'il y a autour pour dissiper l'équivoque, dans les deux cas, parce qu'en lisant une phrase en entier:

Àt àq • reç kold ; àt àq nep reç kold = L'eau (n')est (pas) assez froide.
Reç kold àquen (n)ep = Il (n') y a (pas) assez d'eau froide.

La syntaxe générale et la déclinaison de àq sauvent la situation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Walkman   Jeu 27 Oct 2011 - 0:42

lsd a écrit:
"- c'est quoi ça ?
- un walkman !

- Qua ep æt?
- ùt walkman®!


En fait, il existe un véritable mot aneuvien, lequel a l'avantage d'être déclinable dans des cas nécessaires (pas comme ici, où il est attribut du sujet (c' ou ça), comme "quoi". Ce mot, c'est aṅcănsent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Faire    Ven 28 Oct 2011 - 14:18

Urko a écrit:
Si je peux me permettre de lui donner un conseil (qui complète celui de Bertràn "desespérantisez-vous") ce sera "prenez du recul par rapport à la langue française". Ce n'est pas l'α et l'ω des langues du monde. Aucune autre langue ne met le verbe faire à toutes les sauces (faire du sport, du piano, faire l'ENA, faire l'Italie, faire le trottoir, faire une otite, faire 3 m de large, qu'est-ce que ça peut te faire, etc.).


Sinon, pour le mot "faire", l'aneuvien dispose égalmement de deux verbes, comme en anglais (dont d'ailleurs l'un d'eux est un à-postériori) avec de petites différences d'emploi
DOR, -a, -ía (de to do) est le "verbe passe-partout", qu'on rencontre notamment dans "faire faire" et toutes les acceptions où "faire" ne peut pas avoir de COD (encore qu'on dise dor àt siyx pour "faire le vide" (autour de quelqu'un): dor n'est donc pas un verbe intransitif): faire le con, faire trois mètres de long... on a aussi la traduction de "faire normale-sup", avec un complément au circonstanciel.

FÀK -ta, -téa est un verbe beaucoup plus "concret", même s'il s'emploie au sens figuré : fàktun ùt nyrevon gogs = faire un caca nerveux.

C'est le verbe des réalisations, quelles qu'elles soient:
Dar fàktar àt musiken = Ils ont fait de la musique.
Or nep fàktet enèrace syvneten = Ne faites pas d'excès de vitesse.

L'expression "n'en faites rien!" se traduira
Or nep fàktet cys ou or nep dorit cys selon le sens.

Il a par contre un certain nombre de verbes agglutinés qui remplacent des locutions françaises: golàjfak = faire l'amour. Kar aṁb golàjfaktar al àt postilideaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aneuvien   Aujourd'hui à 6:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Aneuvien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 41  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'aneuvien langue officielle en Europe
» Aneuvien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: