L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Kotava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19690
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 9 Juin 2017 - 0:24

J'ai actuellement une douzaine de mots aneuviens issus du kotava. Les transformations sont minimes, mais elles existent.

Ainsi, bolké qui, traduit du kotava, donne "je maquille" donne, en aneuvien eg bolke (bolke signifie "maquiller"). La différence, c'est qu'il n'y a quasiment jamais de finale verbale aneuvienne accentuée. Par contre, bolker n'est pas la troisième personne du singulier chez moi (a bolke), mais le pluriel (er/or/ar bolker*).

Voyons main'nant comment les deux langues dérivent leur verbe pour créer le nom "maquillage" :

en kotava, on a bolkexa pour le produit, et bolkera pour l'activité.
En aneuvien, bolk sert de radical (le -E de bolke sert de désinence verbale) et concerne le produit. L'activité est tirée de ce radical et donne bolkad.


*En kotava :
bolket
bolkec
bolked
bolkev
(cette personne n'est pas usitée chez moi et "se fond" dans er bolker comme bolket.
Autre différences notables, l'expression des temps, mais bon, je ne vais pas m'apesantir° sur le sujet. Tout ce que je voulais dire, c'est qu'on part d'un radical ressemblant (bolk) et les résultats, quand les règles grammaticales de chaque langue sont appliquées, sont très différents, au point qu'on ne peut plus les confondre, et qu'on peut dire sans hésitation "c'est du kotava (bolkeem : tout le nécessaire pour le maquillage) ! c'est de l'aveuvien (bolkaden = du maquillage) !". On trouve bien sûr, la même chose ailleurs.

°Tout d'm'ême, j'aurais aimé savoir si bolkeyé, c'est plutôt proche de
eg bolka (j'ai maquillé)
eg ere bolk (je maquillais)
eg bolkă (je maquillai)
et si ça peut traduire également :
eg ere bolka (j'avais maquillé)
eg ere bolkă (j'eus maquillé).
Mais j'crois qu'en lisant plus attentiv'ment les aspects, j'devrais trouver la soluce.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant

avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 9 Juin 2017 - 17:27

Anoev a écrit:
...et qu'on peut dire sans hésitation "c'est du kotava (bolkeem : tout le nécessaire pour le maquillage) ! ...

Non, bolkeem est un dérivé de bolk (système --> ensemble des systèmes), racine et radical différents, et non du verbe bolké (maquiller).

Il y a dans le kotava des proximités qui semblent dues au hasard, mais qui, lorsqu'on le connait suffisamment en profondeur et avec un oeil un peu distancié, apparaissent pleines de mystère... peut-être semé volontairement.

D'après le dictionnaire, les deux radicaux bolk et bolké sont sans apparentement. Toutefois, que bolk (système) aurait généré bolké (maquiller), avec un sens subliminal de dire que "toute mise en système est en réalité une tromperie, un 'maquillage' de la pensée", ne m'apparaitrait pas si saugrenu que cela, ayant déjà "détecté" quelques autres connotations philosophiques du même acabit chez Staren Fetcey... ce qui constitue d'ailleurs un des charmes profonds du kotava, l'envie de percer des mystères savamment distillés.

Citation :
Tout d'm'ême, j'aurais aimé savoir si bolkeyé, c'est plutôt proche de
eg bolka (j'ai maquillé)
eg ere bolk (je maquillais)
eg bolkă (je maquillai)

Bolkeyé peut être traduit tout autant par un passé simple, un imparfait ou un passé composé, selon la phrase, le contexte ou le style. Par contre, l'important à toujours garder à l'esprit, c'est la notion durative de base (en aucun cas itérative, et tant qu'un autre aspect explicite ne vient pas imposer sa notion propre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19690
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 9 Juin 2017 - 17:49

Troubadour mécréant a écrit:
Non, bolkeem est un dérivé de bolk (système --> ensemble des systèmes), racine et radical différents, et non du verbe bolké (maquiller).
Oupses ! Y a un bolk kotava distinct de bolké ? Ça j'savais pas ! Du coup, les deux homonymes bolk (kotava & aneuvien) sont sur des sphères sémantiques complètement différentes. Chez moi, "système" est un à-postériori sans surprise, pompé à σύστημα, c'est dire ! Y a même les deux variantes, avec et sans le A. Comme j'ai pas réussi les départager (quid pour le système digestif, le système métrique, le système social, le système d'exploitation (informatique)), du coup, j'ai gardé les deux sans distinction sémantique. Et bolk (AVK) ? y s'applique aussi à tous ?

Ah... alors, au fait, l'ensemble des produits de maquillage, c'est bolkexeem ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 9 Juin 2017 - 22:03

Citation :
D'après le dictionnaire, les deux radicaux bolk et bolké sont sans apparentement. Toutefois, que bolk (système) aurait généré bolké (maquiller), avec un sens subliminal de dire que "toute mise en système est en réalité une tromperie, un 'maquillage' de la pensée", ne m'apparaitrait pas si saugrenu que cela, ayant déjà "détecté" quelques autres connotations philosophiques du même acabit chez Staren Fetcey... ce qui constitue d'ailleurs un des charmes profonds du kotava, l'envie de percer des mystères savamment distillés.

Ça me rappelle l'étymologie commune de "cosmos" et "cosmétique" : une inspiration pour la créatrice du kotava ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19690
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Sam 10 Juin 2017 - 8:29

Faut voir... Pour les Grecs (même ceux d'main'nant), le Cosmos (espace) ne manque pas d'une certaine beauté.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seweli

avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Kotava    Lun 19 Juin 2017 - 13:55



Bravo Luce. Quel courage et quel boulot !!!

Mon avis personnel (et bienveillant, et non-compétent, mais j'aime bien conseiller) : le ton est de plus en plus naturel, mais reste ça reste joué à la façon d'une pièce de théâtre. Or dans ce style de vidéo (journal de bord de youtubeur), le spectateur sera d'avantage touché si le ton est celui de la conversation entre proches, un peu comme si on enregistrait quelqu'un à son insu en train de parler à une tablée d'amis.

Sur le sous-titrage : C'est génial d'avoir les sous-titres en français et en espéranto. Beaucoup de gens qui s'intéressent aux langues construites s'intéresse à l'espéranto, et réciproquement. Cela dit, la moitié des internautes ont quelques notions d'anglais, on tombe ensuite à 20% pour les langues suivantes, et 5% pour le français. Donc ça peut valoir le coup de sous-titrer les meilleurs épisodes en anglais (même approximatif), au moins le temps de se faire connaître. Après, on peut tenter de motiver les spectateurs pour qu'ils s'occupent eux-même du boulot de traduction des sous-titres.

Ensuite, tes vidéos sont conçus comme des illustrations du Kotava : elles intéresseront ceux qui veulent apprendre cette langue. Ça pourrait être intéressant d'aborder d'autres sujets linguistiques. De comparer l'espéranto et le kotava par exemple, afin d'intéresser tous les idéolinguistes, linguistes et même simple curieux. Une première conversation en Kotava, entre deux personnes, qui parlent de la puissance de sa grammaire et de sa littérature, le tout sous-titré en anglais (et en espéranto), pourrait peut-être faire le buzz. Des cours de langue en français, improvisé sur le ton de la conversation, et complété par du texte lors du montage, ça pourrait intéresser quelques curieux aussi : le kotava semble difficile d'accès au début, la première chose à faire, c'est de le démystifier.

N'hésite pas à demander des commentaire, des conseils, des questions et même des contributions (pour les sous-titres en anglais par exemple) à tes premiers auditeurs, même s'ils ne sont pas encore nombreux ;-)

Un vidéaste comme Evildea a du faire des centaines de vidéos, traduite en anglais, avant d'être connu des amateurs de langues construites. Voir cette vidéo d'il y a quelques années.
Donc bonne patience :-) Remarque : on y voit qu'il commence sobrement (alors que maintenant il se lâche complètement dans ses vidéos. Mais c'est pas venu tout de suite).
Edit : en fait, il avait déjà commencé à faire des vidéos en 2011. Celle-ci date de 2015.

PS : il faudrait organiser un jour, les rencontres francophones idéolinguistiques, avec plein de cours de langue et de conférences. Ça ferait de bonne vidéo et de bon sujet de vidéo.

Edit edit : j'ai trouvé d'autres vidéos en kotava sur youtube.

Je crois que j'ai fait le tour, non ?


Dernière édition par Seweli le Lun 19 Juin 2017 - 14:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Olivier Simon

avatar

Messages : 4081
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Kotava    Lun 19 Juin 2017 - 14:14

Bravo belles vidéos ! (même si j'ai l'impression que tu exagères l'accentuation). Continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Troubadour mécréant

avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Mar 20 Juin 2017 - 16:51

Oui, bravo à Luce, car selon le fameux ratio souvent entendu 1 mn de vidéo = 1 h. de préparation + 1h. d'enregistrement et de montage, cela représente un gros gros travail.
Et puis, elle maîtrise vraiment bien le kotava : fluidité, peu de fautes, intonations, expressivité. Bravo vraiment ! cheers queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Troubadour mécréant

avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Dim 9 Juil 2017 - 17:53

Luce vient de publier une nouvelle vidéo sur sa chaîne en kotava, une histoire d'amitié avec des ciseaux... et même un crayon. Très poétique!  flower

Nuca kum eluxa (une amitié en papier):



* pour avoir les sous-titres en kotava, il faut cocher "klingon" dans les paramètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Luce

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/07/2015
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Kotava    Jeu 20 Juil 2017 - 21:25

Djino a écrit:

enfant insupportable = rotabin velik ? (je suppose que tabin velik signifie "enfant ne pouvant plus rien supporter")
Le suffixe -n signifie le participe passif et le suffixe -s signifie le participe actif donc :
tabin velik = enfant qui n'est plus supporté,
tabis velik = « enfant ne pouvant plus rien supporter ».

Seweli a écrit:
Un vidéaste comme Evildea a du faire des centaines de vidéos, traduite en anglais, avant d'être connu des amateurs de langues construites. (...)
Donc bonne patience :-) Remarque : on y voit qu'il commence sobrement (alors que maintenant il se lâche complètement dans ses vidéos. Mais c'est pas venu tout de suite).
Oui. Quand je décidai de devenir vidéaste, j'imaginais que je ferais des vidéos sobres, assez statiques, un peu comme les anciennes vidéos d'Evildea mais je me rends compte que je n'y arrive pas. J'ai la bougeotte ! Quand j'écris mes scénarios, j'essaye de faire en sorte que ce soit simple à filmer donc que je n'aie guère besoin de manipuler la caméra mais pour trouver des idées de choses à dire, j'ai besoin de bouger. Par exemple, la vidéo Nuca Kum Eluxa avait été conçue pour pouvoir être faite en un seul plan et sans mon apparition mais même pour cette vidéo, j'ai été techniquement contrainte de faire plusieurs plans et même d'incarner le rôle d'une feuille de papier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCWGchC9NLKq5x3lJMYdsypw
Seweli

avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Kotava    Jeu 17 Aoû 2017 - 8:38

Kotava. Extrait.

<<

Il existe en Kotava, de la même manière que les séries pronominales, 18 séries d’adverbes relatifs (ou
conjonctifs), à partir des mêmes composants (kot, me, bat, ban, mil, lan, man, kon, bet, ar, tok, kas, yon, jontik, konak, abic, slik, dik, um, vug, cug, le, li, lo).

Les 18 composés de base de ces séries sont des adverbes relatifs (ou conjonctifs).

Ce sont :
- date, moment viele quand, lorsque, au moment où
- date antérieure vielu depuis quand, depuis quel moment, depuis le moment où
- date postérieure vieli jusqu’à quand, jusqu’a quel moment, jusqu’au moment où
- époque ugale en quel temps, à quelle époque, à l’époque où
- durée edje combien de temps, de quelle durée, pendant que
- cause dume pourquoi, pour quelle raison, pour la raison que
- but enide pourquoi, dans quel but, dans le but de, pour que, afin que
- moyen kane comment, par quel moyen, par le moyen que
- qualité, manière inde de quelle sorte, de quelle façon, de quelle manière, comment, de la façon que
- circonstance tode dans quel cas, dans quelles circonstances, dans quelles conditions, au cas où
- éventualité kase quelle chance, quelle éventualité que, quelle possibilité que, si
- nombre, quantité ote combien, à combien, en quel nombre, comme, en quelle quantité
- degré, niveau eke à quel degré, à quel point, au point où
- prix, valeur droe combien, à quel prix, au prix où
- lieu où l’on va liz où (lieu où l’on va)
- lieu où l’on est lize où (lieu où l’on est)
- lieu d’où l’on vient lizu d’où (lieu d’où l’on vient)
- lieu où l’on passe lizo par où (lieu par où on passe)
Exemples d’adverbes composés (parmi 432 potentiels) :
tokviele ? quand ? ardume pour une autre raison
tokkane ? comment ? kotugale de tout temps
batenide dans ce but-ci medroe à aucun prix
laneke à un certain degré jontikote en très grand nombre
kondume pour une raison quelconque betviele n’importe quand
tokliz ? où ? (avec mouvement) banlize là (sans mouvement)
manlizo par un tel endroit arlizu d’ailleurs, d’autre part
metode en aucun cas yoneke à certains degrés, à certains niveaux
tokedje ? pendant combien de temps ? konakinde de plusieurs façons, manières
cugeke au plus haut degré vugote en quantité minimale

>>

Est-ce que les composants (voire même les composés) sont aussi des racines à part entière (dérivable en verbe, nom, adjectif...), ou est-ce un vocabulaire distinct à apprendre en double ?

Et si oui, est-ce que cette liste est limitée, ou est-ce qu'on peut inventer de nouveaux adverbes relatifs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Troubadour mécréant

avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Kotava nile   Jeu 17 Aoû 2017 - 11:59

Seweli a écrit:
Kotava[...]
Est-ce que les composants (voire même les composés) sont aussi des racines à part entière (dérivable en verbe, nom, adjectif...), ou est-ce un vocabulaire distinct à apprendre en double ?

Et si oui, est-ce que cette liste est limitée, ou est-ce qu'on peut inventer de nouveaux adverbes relatifs ?

Les composants sont des déterminants (voir chap. 5, p. 34). Ils font partie des bases à maîtriser.

Cette liste est oui limitée. Si on se réfère au tableau morphologique fondamentale du kotava (chap. 1, p. 8 ), la liste des adverbes (sauf ceux dérivables d'adjectifs qualificatifs et formant les adverbes de manière), dont évidemment les adverbes relatifs, est lexicalisée et limitative.*

* à quels adverbes relatifs "manquants" tu penserais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19690
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 18 Aoû 2017 - 0:19

J'ai trouvé ni "mensonger" ni "menteur" dans le Ravlemak. Alors, voici mes suppositions, à confirmer ou à corriger, comm'toujours, d'après rotuxa (mensonge) :
rotaf pour "mensonger"
rotuxaf pour "menteur" (adjectif)
rotuxik pour "menteur (nom).


En fur'tant un peu plus, et en partant de "mentir", je suis tombé sur rotuxasaf qui pourrait convenir au deuxième, et rotuxanaf, qui pourrait conv'nir au premier. Non ? Si c'est l'cas, c'aurait été bien qu'on puisse les avoir directement : la recherche tiendrait moins du jeu de piste.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant

avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 18 Aoû 2017 - 6:32

Anoev, les dictionnaires kotava en ligne ne sont réellement utilisables que si on connait et maîtrise un minimum la grammaire, et notamment les notions de types de mot et l'usage des affixes.

Le mot-base est rotuxá (mentir, verbe). À partir de là:
- rotuxara = mensonge, fait de mentir (rotuxá + -ra : suffixe de nom verbal)
- rotuxas = menteur, qui ment, mensonger (participe actif -s, emploi adjectif)
--> rotuxasik = menteur, personne qui ment (suffixe -sik, nom d'agent)
--> rotuxasaf = menteur, qui ment en permanence (suffixe -saf, adj. qualité permanente)
- rotuxanaf = résultant d'un mensonge (suffixe -naf, adj. résultatif)

Exemples:
- golde bata rotuxara, in va gadikeem mea rowir = à cause de ce mensonge,  il ne peut plus voir ses parents
- va bat rotuxas valdig vol folí = je ne crois pas du tout à ce document mensonger
- jinaf vegungik tir rotuxasik = mon voisin est un menteur
- bat rotuxasaf rumeik gan kottel zo dimfolir = cet enfant menteur est rejeté par tous ceux qui le connaissent
- bata rotuxanafa xanta gan kottan soe zo doster = cette origine mensongère (bâtie sur un mensonge) est pourtant admise par tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19690
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 18 Aoû 2017 - 7:10

Troubadour mécréant a écrit:
Anoev, les dictionnaires kotava en ligne ne sont réellement utilisables que si on connait et maîtrise un minimum la grammaire, et notamment les notions de types de mot et l'usage des affixes.
Merci d'm'avoir averti ! J'ai fait au mieux pour les corrections nécessaires.

J'ai gardé rotuxanaf pour "mensonger" (d'après ton dernier exemple, ça correspond bien à la déf' proposée par le wiktio : "basé sur un mensonge, qui tient du mensonge"). Rotuxas, à cause de son principe actif, je ne l'ai mis que pour "menteur" (adj.). J'ai corrigé aussi "mensonge" (j'y ai mis rotuxara à la place de rotuxa). Le seul que je n'ai pas mis, c'est rotuxasaf (qui ment en permanence) : je suppose que ce mot peut être cité comme mot dérivé de rotuxas (quand celui-ci sera traité). Aucune autre idéolangue n'a de mot d'un seul tenant pour cette acception.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6893
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 18 Aoû 2017 - 10:19

Où peut-on trouver en ligne une grammaire pour débutant de qualité. J'aimerai découvrir le fonctionnement du kotava sans que cela soit trop précis.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Olivier Simon

avatar

Messages : 4081
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 18 Aoû 2017 - 10:25

J'ai l'impression que tu demandes une chose et son contraire :-)

N'oublie pas que le kotava ne suit pas les mêmes principes que nos langues occidentales. Ce qui est possible même en Sambahsa (exclusion des formes "littéraires") ne l'est pas dans une langue qui gère différemment la difficulté.

Pour les rares cas où je fais des traductions sur l'Idéolexique, j'ai donc leur grammaire en français : http://www.kotava.org/fr/fr_pulviropa.php

(cliquer sur "Grammaire complète")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19690
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 18 Aoû 2017 - 13:27

Ziecken a écrit:
Où peut-on trouver en ligne une grammaire pour débutant de qualité.
Ou même une grammaire de qualité pour débutant ? Wink

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant

avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 18 Aoû 2017 - 15:23

Ziecken a écrit:
Où peut-on trouver en ligne une grammaire pour débutant de qualité. J'aimerai découvrir le fonctionnement du kotava sans que cela soit trop précis.

Olivier a répondu, et très pertinemment.

Sinon, je vous signale le blog d'Erwhann, un kotavusik qui se débrouille pas mal, et l'article qu'il y a rédigé sur le kotava. Voir ici: https://erwhann-rouge.frama.io/drafts/tour-horizon-kotava-1.html

Grammaire du kotava : "top"... [je plussoie, comme disent certains]
Vocabulaire : "dur à acquérir"... [pas plus que le basque basique]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19690
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 18 Aoû 2017 - 16:27

Troubadour mécréant a écrit:
Vocabulaire : "dur à acquérir"... [pas plus que le basque basique]
Té ! Sauf que le basque est, d'une part un isolat, et d'autre part une langue naturelle, alors que le Kotava a quand même la vocation d'une langue d'échanges internationaux. Si on devait (ENFIN) se débarrasser de la Langue Impériale comme langue d'échanges internationaux, je ne gage guère que ce soit le basque qui soit pris comme remplaçant.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6893
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 18 Aoû 2017 - 17:35

Troubadour mécréant a écrit:
Ziecken a écrit:
Où peut-on trouver en ligne une grammaire pour débutant de qualité. J'aimerai découvrir le fonctionnement du kotava sans que cela soit trop précis.

Olivier a répondu, et très pertinemment.

Sinon, je vous signale le blog d'Erwhann, un kotavusik qui se débrouille pas mal, et l'article qu'il y a rédigé sur le kotava. Voir ici: https://erwhann-rouge.frama.io/drafts/tour-horizon-kotava-1.html

Merci pour toutes ces précisions, je vais y jeter un oeil.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Seweli

avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Kotava    Sam 9 Sep 2017 - 16:54

Encore des vidéos en Kotava sur reddit !

https://www.reddit.com/r/Kotava/

Sous-titrés en français, espéranto et kotava.



Je prononce les [x] un pareil qu'elle, mais je me demande si ce n'est pas trop sonore, et si je ne devrais pas essayer de me rapprocher du son [h] ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Luce

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/07/2015
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Kotava    Jeu 5 Oct 2017 - 15:42

Nemszev a écrit:
Chaque fois que je vais à la Fnac, je vois ce CD :


Laughing
Si on remplace le D par son pendant sourd, qu'on remplace le W par un V simple et qu'on supprime le premier a de « Mauritania », on y est ! cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCWGchC9NLKq5x3lJMYdsypw
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6893
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kotava    Jeu 5 Oct 2017 - 20:15

Seweli a écrit:
Encore des vidéos en Kotava sur reddit !

J'aime ce genre de vidéos, cela m'inspire beaucoup

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Seweli

avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 6 Oct 2017 - 9:46

À défaut d'un cours en anglais, à quand un cours de Kotava universel via une bande dessinée, comme celle-ci:

01. Vocabulaire
02. Vocabulaire
03. Questions
04. Comparaison
05. Se situer
06. Discussion

Il me semble que Djino a placé ce gros travail sous licence CC by-nc-sa (à vérifier) et qu'il propose aux membres de l'atelier de prêter son identifiant (à vérifier). Profitez-en ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kotava    

Revenir en haut Aller en bas
 
Kotava
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 28 sur 29Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29  Suivant
 Sujets similaires
-
» Uropi et Kotava
» Entendre du Kotava
» Kotavaxak dem Suterot : textes littéraires en kotava
» La charte des langues artificielles
» Extension du système des modalités (pseudo-modes) en Kotava

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: