L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Ven 19 Sep 2014 - 21:37

Voici un petit cours de néoladin ou nòvladin (prononcez "nof-ladi-ng", avec un ng comme en anglais sans prononcer de -g). Je suis entrain de créer cette langue, donc je vais faire beaucoup de changement en écrivant ceci. Le néoladin est une langue rhéto-romane unifiée fictive qui évite un maximum les influences des langues voisines comme le lombard ou le vénitien. Je la crée dans un but purement ludique pour voir s'il est possible de réunir ces langues dont la parenté est encore disputée par les linguistes.

Je vais indiquer les variantes locales de certaines expressions et termes...
J'utilise:
- R: romanche (romanç en novladin)
- F: frioulan (forlàn en novladin)
- D: ladin dolomitique (dolomitàn en novladin)

J'ai choisi "nòvladin" [nOfla'diN] comme nom pour cette langue, car "nòv" veut dire "nouveau" et l'on utilise "ladin" comme nom traditionnel des langues rhéto-romanes (il vient simplement du mot "latin").

Mots de base :
- Bonjour: bondì (R: alegra, F: mandi)
- Bonsoir: bona sera
- Bonne nuit: bona nòt
- Merci: grazies ['gratsies] (D: dieu te paja)
- Oui: sì
- Non: nò
- Comment t'appelles-tu ?: ce astu nòm? [tSe 'asty nOm]
- Je m'appelle ...: jò ai nòm ... [j2 aj nOm]
- Comment vas-tu ?: co vastu? [ko 'vasty]
- Bien, et toi ?: ben, e tu? [beN e ty]
- Parles-tu novladin ?: favelastu nòvladin? [fa'velasty nOfla'diN]
- Je ne sais pas: (jò) no sai.
- Je ne comprends pas: (jœ) no chapesç [j8noca'peS]
- Peut-être: po èsser.
- Quoi/quel ?: cé?
- Qui ?: qui? [ki/kwi]
- Où ?: olà? (d'où ? = donder?)
- Quand ?: quand? [kant/kwant]
- Comment ?: co?
- Pourquoi ?: percé?
(Utilisés en affirmative, les mots du dessus prennent -que: olaque "là où", quanque "quand", coque "comme"*, perceque (ou pervia que) "parce que")
*comme + groupe nominal = sco /Sko/

Nombres de 1 à 10:
un(a)
do(e)s
tres [tre]
quater ['kwat@r/'kat@r]
cinc [tSiNk]
sis ['sis]
sèt [sEt]
òt [Ot]
nòv [nO]
dix ['di:S]

Jours de la semaine:
lunes ['lynes]
marters ['mart@rs]
mèrcors ['mErkol]
jòbia ['jObja]
veners ['ven@rs]
sàbeda ['sabeda]
domenia [do'menja]

Conjugaison régulière au présent:
Verbe "chantar" (chanter):
jò chant
tu chantes
el chanta
ela chanta
nos chantén
vos chantais*
els chantan
eles chantan

*Impératif: chantait! (= chantez !)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Sam 28 Fév 2015 - 15:13, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1439
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Dim 21 Sep 2014 - 23:32

Nemszev a écrit:
Nombres de 1 à 10:
un(a)
do(e)s
très [treis]
cater ['kat@r]
cinc [tSink]
sìs ['si@s]
set
ot
nov [nouf]
dìsç ['di@S]

Pour 11, c'est disç-un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Lun 22 Sep 2014 - 0:42

Non, presque... undesç /'undeS/

11 undesç
12 dodesç
13 tredesç
14 catordesç
15 chindesç
16 sedesç
17 desçset /deS'set/
18 desjot /de'Zot/
19 desjnov /deZ'nouf/
20 vinch /vinc/


Le mot "10" (dìsç) est un peu transformé dans sa prononciation, et aussi sa graphie...
Cela dit, je ne sais pas si je vais garder cette graphie-là pour les sons sh et zh.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Mer 15 Oct 2014 - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1439
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Lun 22 Sep 2014 - 0:59

Nemszev a écrit:
Non, presque... undesç /'undeS/

11 undesç
12 dodesç
13 tredesç
14 catordesç
15 chindesç
16 sedesç
17 desçset /deS'set/
18 desjot /de'Zot/
19 desjnov /deZ'nouf/
20 vinch /vinc/

Le mot "10" (dìsç) est un peu transformé dans sa prononciation, et aussi sa graphie...
Cela dit, je ne sais pas si je vais garder cette graphie-là pour les sons sh et zh.

Deux questions :

La déformation aura lieu avec 20 aussi?
Genre :
21 unvench

Et il n'y aura pas de normalisation dans le passage de la dizaine, ce sera toujours comme en français avec des nouveaux mots (trente, quarante,...) et pas comme en japonais par exemple (nijû, sanjû) ?

En fait, une troisième question :

Les transformations que subissent les déclinantes :

cater > cator
cinc > chin

resteront les mêmes ? (catorvench, chinvench)

Et dans le même ordre ? (venchset)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Lun 22 Sep 2014 - 18:58

J'ai décidé d'une modification dans l'orthographe du növladin. J'avais en effet jusqu'à présent utilisé deux digraphes pour les sons CH et J français:
- sc +i/e ou sç ailleurs pour le son CH sourd
- sj pour le son J

Mais pour le deuxième, je vais opter pour la lettre X (j'ai piqué l'idée au vénitien... mais on l'utilise dans certains dialectes rhéto-romans, donc ça va !):
- x pour le son J, sauf en fin de mot, où il s'assourdit en CH et allonge/diphtonguise la voyelle précédente, si elle est accentuée.

J'ai donc changé un peu les nombres :
10 dix /di@S/
11 undex /'u\ndeS/
12 dòdex
13 trèdex
14 quattòrdex
15 quìndex
16 sèdex
17 dexessett /deZe'set/
18 dexott /de'Zot/
19 dexenov /deZe'nouf/

Et je change aussi le mot pour 20 en "vint", finalement. Le mot se dit "vintg" en romanche et "vincj" en frioulan, donc palatalisé chaque fois, mais pour des raisons différentes interne à la langue et pas commun à la famille rhéto-romane (le ladin dit "vint").

20 vint
21 vintun
22 vintedos
23 vintetrès
24 vintequatter
25 vintecinc
26 vintessìs*
27 vintessett*
28 vintott
29 vintenov

Les nombres à partir de 17 suivent la même règle :
- dizaine avant unité
- on rajoute "e" (= et) si l'unité commence par une voyelle
* le S est doublé pour garder le son /s/, sinon on prononcerait /z/

Pour répondre aux autres questions, le système ressemble au nôtre ou à celui de l'italien. Je n'essaie pas de créer une langue logique mais d'unifier des langues et dialectes de la même famille. Dans le passage de la dizaine, ce sera donc toujours comme en français avec des nouveaux mots (trenta, quaranta,...), car tout cela est déjà présent en latin.

Les transformations quatter > quattor et cinc > quin viennent également du latin et ne s'appliquent qu'à certains mots.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Ven 24 Oct 2014 - 1:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Mer 15 Oct 2014 - 23:33

J'ai lu un article reconstituant des mots en "proto-rhéto-roman" et ça m'a donné quelques idées. J'ai changé mes messages précédents en conséquence. L'auteur y voit cette langue comme une forme ancienne du vieux français, qui aurait dévié après la coupure avec la France du temps des invasions germaniques et du christianisme.

Le nòvladin compte à présent deux nouvelles lettres :
- ö /8:/, qui se prononce à peu près comme un "eu" mais plus en arrière de la bouche
- ü /u\:/, qui se prononce un peu comme le "oo" court anglais


Le ö correspond dans plusieurs cas à un û frioulan (autrefois ue, je pense), un ue/e/ö ladin et un ö/eu/ie romanche. Le phonème /o:/ s'étant divisé en deux en proto-rhéto-roman (selon la théorie que j'ai lue), mais on ne sait pas très bien pourquoi (des raisons proches de celle du "eu" français sans doute). Leonard imagine l'influence du -u final, dans novu > növ (neuf, nouveau) vs nova > nova (neuve, nouvelle) et nove > nov (9).
Ex: chaxöl /ca'Z8l/ = fromage, chavröl /ca'vr8l/ = chevreuil, ögl /8L/ = oeil...


EDIT: après coup, je doute sérieusement de cette théorie et je vais simplement utiliser le phonème "ò" pour noter les cas où le romanche a ö/ie/o, le ladin ö/ue/o et le frioulan û/ua. La variation de prononciation semble en fait phonotactique et en fonction de chaque langue.
Donc: chaxòl /ca'ZOl/ = fromage, chavròl /ca'vrOl/ = chevreuil, ògl /OL/ = oeil...


Le ü est un phonème distinct que l'on retrouve dans certains dialectes romanches et ladins sous forme d'un "ü" prononcé comme en allemand (ou le u français). D'autres dialectes romanches l'ont désarrondi en "i" et le reste l'a troqué contre un "u", sans doute par influence des langues de prestige locales qui n'en possédaient pas.
Ex: lüna = lune, ün = un, sün = sur, adün = ensemble...

EDIT: Le "ü" s'écrit à présent "u".

J'ajoute également une lettre Q, utilisée dans QU (qui, quìndex...) et qui se prononce [kw] (mais le ladin prononce [k]).

Une autre règle de prononciation/d'écriture est que la voyelle tonique d'un mot, si elle est suivie d'une seule consonne, se prononce longue (-et /e:t/) et si cette consonne est doublée, la voyelle est prononcée courte (-ett /et/).

Petite remarque, le -n final simple est prononcé /N/ (comme le NG anglais) et le -nn doublé est prononcé /n/.
Ex: bon /boN/ vs ann /an/

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Ven 20 Fév 2015 - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Mar 21 Oct 2014 - 19:53

Navré, mais je vais encore changer deux trois choses:

- ü n'étant pas distingué de u, je vais garder la graphie "u" (prononcé /u\/, /y/ ou /u/ au choix)

- ò marque un o ouvert (il devient souvent ue/ua/ui en frioulan, ex. còrda > cuarde (corde), et au en romanche: jò > jau (je), pòc > pauc (peu))
- o (ou ó) marque un o fermé (qui se prononce /u/ ou /ou/ dans certains dialectes, ex. bon (bun en romanche), onxer (ungi en frioulan), con (cun dans beaucoup de parlers))

- è marque un è ouvert (il devient ie/ia en frioulan, ex. pèrder > piardi (perdre))
- e (ou é) marque un é fermé (qui se change souvent en dipthongue /ei/ voire /ai/, ex. mé (moi) = mai en romanche, -menter (-ment, pour un adverbe) = main(ter) en romanche)
chapèl = cjapiel (chapeau) en frioulan, chapial dans certains dialectes romanches
chavel = cjavêl (cheveu) en frioulan

Exemple de texte:

En conosç mo ceche 'n domestea," à dit la volp. "Les ómens no à plu tèmp de conoscer nugla. Els compran les chòsses fattes e finides dels marchadants. Ma pervia che'l no à marchadants d'amis, ils òmens no an plu amis. Sce tu vols un ami, alora domestéame!"

"Adieu", à dit la volp. "chest è il mieu secret. El è scemplons: en ves ben mo col cor. L’essenzial, en no pò vesérlo cols ögls."

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Lun 23 Fév 2015 - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Sam 31 Jan 2015 - 22:49

Mise à jour de l'orthographe:
- ch et gh sont réservés aux sons palataux dérivés respectivement de c et g
- qu et gu devant i/e se prononcent respectivement /k/ et /g/
C'est beaucoup plus pratique quand, par exemple, un mot féminin terminé par -cha prend un suffixe -et- et donc devient -cheta (ex. blancha, blancheta).

Ainsi, le texte précédent donne à présent :
En conosç mo ceque un domestea," à dit la volp. "Les òmens no à plu tèmp de conoscer nugla. Els compran les chòsses fates e finides dels marchadants. Ma pervia que'l no à marchadants d'amis, ils òmens no an plu amis. Sce tu vols un ami, alora domestéame!"

"Adie", à dit la volp. "quest è il mie secret. El è semplons: en ves ben mo col cor. L’essenzial, en no pò vesérlo cols ögls."

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Sam 14 Fév 2015 - 17:33

Je viens de concevoir un drapeau pour cette langue:


Les Alpes en haut, le bouquetin du drapeau grison au milieu et l'aigle du drapeau frioulan en bas. Les couleurs sont les mêmes qu'un drapeau ladin que j'ai trouvé sur internet, mais inversées.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Ven 20 Fév 2015 - 19:12

Comme expliqué plus haut, j'ai supprimé le phonème "ö", qui me semble plus hypothétique que réel et que je ne peux pas vraiment justifier (le son "ö" n'est présent que dans certains dialectes romanche et ladins). Le nom de la langue est donc à présent "nòvladin" ou néoladin.

Version février 2015:
En conosç mo ceque un domestea," à dit la volp. "Les òmens no à plu temp de conoscer nugla. Els compran les chòsses fates e finides dels marchadants. Ma pervia que'l no à marchadants d'amis, ils òmens no an plu amis. Sce tu vols un ami, alora domestéame!"

"Adie", à dit la volp. "quest è mie secret. El è semplons: en ved ben mo col cor. L'essenzial, en no pò vesérlo cols ògls."


Nouveau changement:
J'ai remarqué que le son /Z/ que j'écris "x" dérive souvent d'un G et, dans ce cas, est prononcé /dZ/ en frioulan. Donc, j'ai décidé que "ge" et "gi" seraient prononcés /Ze/ et /Zi/ et non plus /dZe/ et /dZi/ et que je remplacerais tous les xe/xi par des ge/gi. Le X n'étant pas une lettre très "douce", l'écriture en ressort un peu plus harmonieuse. Il reste cependant utilisé devant a/o/u (ex. chaxòl = fromage).

ex. polxén > polgén, coxin > cogin, xent > gent...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Lun 23 Fév 2015 - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorbeto de limone



Messages : 524
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Dim 22 Fév 2015 - 14:44

Le "favelar" me fait fort penser au portugais "falar", dit-on réellement comme ça dans une langue rhéto-romane ou as-tu voulu prendre également quelques mots ibériques?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Dim 22 Fév 2015 - 16:10

Merci pour ta question, Sorbet Citron.

Le néoladin est bien une langue basée uniquement sur la famille rhéto-romane (romanche, ladin et frioulan). Malgré le remodelage de certains mots pour garer une cohérence, je ne crée ou n'importe aucun mot.

Le mot "favelar" vient du frioulan "fevelâ" (parler) et du romanche "favella" (langue, langage - poétique). Il est effectivement cognat du portugais "falar" et même de l'espagnol "hablar" (le F s'est amuï), du latin "fabulare" (raconter des fables). Donc le mot est bien arrivé tout droit du latin et n'est pas un import de ma part.

Un autre mot possible pour "parler" est "plaidar" (en romanche plidar/pledar [el plaida = il parle], en frioulan (désuet) plaidâ), mais je connais mal ses origines. Je pense à "plaider", du latin "placitare", qui renvoie à l'idée de plaire (à la cour lors d'un jugement), et moins à l'idée de parler... En romanche, "mot" se dit même "pled".

Sinon, un verbe assez répandu dans tous les parlers dans ce sens est "raxonar" (l'équivalent de "raisonner"). C'est une possibilité aussi, mais je préfère trouver un mot plus original car il est utilisé en vénitien et en lombard, donc il est peut-être importé de ces langues.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorbeto de limone



Messages : 524
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Dim 22 Fév 2015 - 16:16

Merci pour l'information. Pour falar et hablar qui étaient de la même étymologie par contre je le savais. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Lun 23 Fév 2015 - 1:25

Nouvelle réforme dans l'orthographe du Nòvladin. Je trouve assez peu harmonieux mon utilisation de l'accent aigu en plus de l'accent grave. En fait, l'accent grave marque une voyelle accentuée et, pour è et ò, ouverte. Le e et le o non-accentués sont de préférence fermés (même si les ouvrir ne change pas le sens du mot). Il arrive que ces derniers soient accentués et fermés, dans ce cas j'utilisais é et ó. Voici ce que je propose:

1) Si aucun accent écrit n'est utilisé et que le E est en position tonique (pénultième ou terminé par une consonne autre que R, S, L ou N), il se prononce ouvert (é français)
2) È se prononce toujours tonique et toujours ouvert (è français)
3) Si le E est ouvert, accentué mais pas dans une position normalement tonique (voir 1), il s'écrira EI (ex. vedér > vedeir, polgén > polgein...)
4) Ò se prononce toujours tonique et toujours ouvert (o dans botte en français)
5) Si O est en dernière syllabe ou avant-dernière syllabe d'un mot terminant en -a/an/as/er/es/el/en, il sera accentué et prononcé fermé (eau dans beau)
6) En position atone, le O est prononcé de préférence fermé

"En conosç mo ceque un domestea," à dit la volp. "Les òmens no à plu temp de conoscer nugla. Els compran les chòsses fates e finides dels marchadants. Ma pervia que'l no à marchadants d'amis, ils òmens no an plu amis. Sce tu vols un ami, alora domestea-me!"

"Adie", à dit la volp. "quest è mie secret. El è semplons: en ved ben mo col cor. L'essenzial, en no pòd vedeirlo cols ògls."

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LlenguaPuerchîsca



Messages : 518
Date d'inscription : 14/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Sam 27 Juin 2015 - 17:14

Super cette langue latine, j'aime beaucoup ^^ ! Où en est le projet? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Sam 27 Juin 2015 - 19:26

Comme tous mes autres projets de langues... il est un peu en suspens ces temps-ci (beaucoup de travail, moins d'énergie)... Mais j'espère créer un dictionnaire néoladin et traduire plus de textes...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)   Aujourd'hui à 3:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nòvladin - Néoladin (rhéto-roman unifié)
» Rhéto-roman unifié
» Le Roman Epistolaire 4°
» 5è, quel roman policier en OI? LC?
» Le sang du christ un roman qui m'a choquée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Coin des romanistes-
Sauter vers: