L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 À postériori, mixtes et à-priori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bedal

avatar

Messages : 4825
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: À postériori, mixtes et à-priori   Mer 9 Aoû 2017 - 16:22

Ziecken a écrit:
Silvano a écrit:
Si on est d'accord avec l'affirmation qu'il existe une grammaire universelle inscrite dans notre cerveau, et une phonologie universelle inscrite dans la forme de nos organes phonatoires, une langue véritablement a priori serait tout bonnement impossible. Ce serait donc une catégorie inutile.

C'est mon avis aussi. Et du coup, la catégorie intermédiaire "mixte" est inutile aussi, du coup.

ou bien les catégories

- globalement a priori ou globalement a posteriori.

L'elko est globalement a priori, ses racines sont crées à partir de noms propres mais au final, la grammaire est originale, et les mots obtenus également. Bémol, le système d'écriture, est hérité du futhark, une écriture existante.


Perso, l'algardien est globalement a priori, ses racines sont créées au pif ou bien en mixant à l'extrême des mots existants pour sonner bien à l'oreille (si bien que l'on ne reconnait plus rien, et moi même je ne sais plus quels mots j'ai mixés). Il existe qqes emprunts a posteriori de langues réelles (naturelles ou construites), mais ils sont minimes (< 1% des mots). Le système d'écriture est a priori cette fois, mais la grammaire est fortement inspirée de celle de l'anglais et de l'espagnol.

Le syrélien lui est globalement a priori, ses mots sont complètement a priori, sa grammaire est originale. Mais le système d'écriture est le futhark, donc emprunté...


De l'autre côté, le romanais dérive totalement du latin et est une langue romane... donc a posteriori clairement.

L'espéranto, le sambahsa, l'uropi également, c'est évident.

A contrario, le kotava est globalement a priori car son lexique est entièrement a priori (même si qqes emprunts) et sa grammaire est originale. Néanmoins, le système d'écriture est l'alphabet latin.

Bref, je pense que ces catégories sont pertinentes, on peut parler d'intention globale de la langue, plutôt a priori ou plutôt a posteriori.


Et les langues mixtes ? L'aneuvien en est un bon exemple, il fabrique des mots et en emprunte d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bororo

avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: À postériori, mixtes et à-priori   Mer 9 Aoû 2017 - 16:26

Silvano a écrit:
Si on est d'accord avec l'affirmation qu'il existe une grammaire universelle inscrite dans notre cerveau

Il doit y avoir 40 ans qu'on attend de voir la moindre preuve de ce truc, donc bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: À postériori, mixtes et à-priori   Mer 9 Aoû 2017 - 18:49

Sans aller jusqu'à une grammaire universelle, si la définition a priori est trop stricte, presque plus aucune langue n'y correspond (voynich et klingon peut-être), alors la catégorie mixte devient énorme.
C'est pourquoi je suis assez d'accord avec Ziecken et Bedal.
La nuance apportée par Anoev peut être comprise, et nous pourrions préciser pour nos idéolangues:
- écriture
- morphologie
- syntaxe
- lexique

Ainsi pour le Galoco
- écriture: a posteriori (alphabet latin, réduit)
- morphologie: probablement mixte: affixale et clavique
- syntaxe: libre (système de déclinaison)
- lexique: plutôt a priori, quelques emprunts en quantité très faible
non distinctif, lexèmique, vocabulaire mixte


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Mer 9 Aoû 2017 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19423
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: À postériori, mixtes et à-priori   Mer 9 Aoû 2017 - 19:04

Velonzio Noeudefée a écrit:
lexique: plutôt à posteriori, quelques emprunts en quantité très faible
Là, j'ai pas compris : si c'est plutôt à-postériori, c'est que les emprunts sont au contraire nombreux.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: À postériori, mixtes et à-priori   Mer 9 Aoû 2017 - 20:44

Mince ma langue a fourché, a priori, bien sûr, je corrige le commentaire initial, merci à toi, Anoev.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19423
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: À postériori, mixtes et à-priori   Mer 9 Aoû 2017 - 20:56

C'coup-ci, c'est plutôt tes doigts qui ont fourché (su'l'clavier, encore que..., entre "à-priori" et "à-postériori" , y a que "-oste-" en plus su l'deuxième).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyeronimus

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: À postériori, mixtes et à-priori   Mer 9 Aoû 2017 - 21:48

Donc à vous lire j'ai l'impression qu'une langue complètement a priori serait un sacré défi. Pour le vocabulaire c'est encore jouable, en imaginant un système visuel (est-ce que la langue des signes n'est pas a priori de ce point de vue là?) ou bien je ne sais pas une langue d'extra-terrestre qui passerait par d'autres gammes de sons (avec des infra sons ou des stridulations). Mais pour la grammaire ça doit être plus dur.
Pour l'histoire de la grammaire universelle, je me souviens d'un reportage qui parlait de sourds livrés à eux-mêmes et qui avait inventé leur propre langue des signes mais en gardant néanmoins une syntaxe analogue aux langues parlées (mais il me semble qu'ils avaient tout de même été en contact avec le langage avant, alors l'exemple n'est peut être pas  pertinent). À l'inverse, les grands singes qui apprennent à signer n'auraient pas de syntaxe.
Mais peut-être qu'on ne pourra trancher la question que si un jour on rencontre vraiment de vrais extra-terrestres pour avoir un point de comparaison.

Pour ma part, même si mes langues sont censées être parlées sur un autre monde sans humain, je n'ai pas trop d'hésitation à trafiquer des racines de langues naturelles dont les sonorités me semblent convenir aux peuples auxquelles je les attribue. Pour le diaosxat, comme je voulais rendre l'effet d'une langue faites de plusieurs autres, je mélange l'Arabe, le Japonais, le Mongol, le Sanskrit avec un peu de Norrois et de Vietnamien. J'ai déjà mélangé deux origines dans un seul mot, j'arriverai peut être à en mettre trois ou quatre.
Pour faire une comparaison avec un domaine que je connais mieux que la linguistique, je vois ça comme les peintres européens qui ont repris des éléments plastiques d'autres cultures dans un usage complètement différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19423
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: À postériori, mixtes et à-priori   Mer 9 Aoû 2017 - 22:39

Hyeronimus a écrit:
Pour ma part, même si mes langues sont censées être parlées sur un autre monde sans humain, je n'ai pas trop d'hésitation à trafiquer des racines de langues naturelles dont les sonorités me semblent convenir aux peuples auxquelles je les attribue.
Tant qu'on ne les reconnait pas, c'est l'essentiel ! La description d'un idéomonde extraterrestre, du moins, de leur moyen d'expression, ne peut être qu'à-priori. Ça va d'soi ! Le lexique, la grammaire, les phonèmes, l'écriture, tout, quoi !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6776
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: À postériori, mixtes et à-priori   Jeu 10 Aoû 2017 - 9:34

Je pense alors que l'on peut trouver un terrain d'entente sur ces trois termes : mixte, a posteriori, et a priori


D'une part si l'on est plus souple avec la définition est que l'on parle d'une tendance générale
D'autre part si cette typologie s'applique séparément à la grammaire, au système d'écriture et peut être à d'autres choses.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À postériori, mixtes et à-priori   

Revenir en haut Aller en bas
 
À postériori, mixtes et à-priori
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» À postériori, mixtes et à-priori
» A priori, A posteriori
» Un post de vocabulaire à propos des langues
» À postériori ? ou non ?
» Des mots à-postériori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: