L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Oépid: idéolecte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Oépid: idéolecte   Mer 20 Aoû 2008 - 13:57

Les messages envoyés ici ne sont pas définitifs. Pour voir la dernière version de cette langue, consultez la page Idéopédia: [url]http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Oépid[/url]

Je me suis amusé à inventer mon propre dialecte français, après le verlan, le joual...
J'ai voulu créer un français plus rapide à parler et à écrire. Il est assez proche des dialectes québécois, des créoles, de certains parlés d'Oïl et du langage sms (hé oui, ça peut quand même servir!).

Me su musé a envantem prop djalek fransé, aprel varlan, le joual... Jé vlu cré un fransé pu rpid a parlé pa ecri. Yé assé proch dé djalek kébecoé, dé creo, dséten parlé doi pid langaj sms (hé oé, spe kmem savi!).

Pour ce faire, j'ai utilisé beaucoup d'agglutinations, de tronquages de mots et de mots de style plutôt familier, parfois empruntés de patois. L'orthographe est totalement phonétique, donc tout se prononce sans exception.

Pous fa, ja tlisé bocou daglutinachon, de troncaj de mo pi dmo de sti puto famié, parfoé amprunted patoé. Lortograf lé totaman fnetik, don tout se pronons san exepsion.

De là est né le oépid, qui est un troncage de "voix rapide" (voé repid -> oé rpid -> oépid).

Voici quelques règles de lecture - Voési kek reg de lectu:
e : prononcé e/eu après une consonne en début de mot de plus d'une syllabe ou à la fin non suivi d'une autre consonne, sinon è/é. Exemple: femi (famille) se dit "feumi", mais ecri (écrire) se dit "écri"; pe (peut, peu, peux...) se dit "peu", mais "kek" (quelque(s)) se dit "kèk".
é : toujours é ou è
s : prononcé "ss" en début et fin de mot et après une consonne, mais "z" en milieu.
ss : toujours "ss" (utilisé en milieu de mot)
z : toujours "z" (utilisé en début et fin de mot)
oé : prononcé "oué" ou "ouais", possibilité de dire "oi" aussi.
en : prononcé "in, ain, ein..." mais pas "an".
n' : prononcé "nn" en fin de mot, donc pas de nasalisation. Exemple: une -> un'.
nn : on marque la nasalisation, mais suivie d'un n prononcé, comme dans "ennuyer".
Comme je l'ai déjà dit, tout se prononce, même les consonnes qui sont normalement muettes en français. Exemple: fet se dit "faite" (masculin et féminin), tout se dit "toute" (idem), "répons" (réponse) se dit "réponse"...

Quelques règles de dérivation à partir du français - Kak reg de dérivachon a partid fransé:
Suppression des -R et -L en fin de syllabe avec les voyelles: i, ou : plaisir -> plesi...
Suppressions des finales régulières en -eur au profit de -eu: dormeur -> dormeu
Changement èr/er -> ar (parfois même -a) et èl/el -> al. Merde -> mard, nouvelle -> nouval.
Simplification phonétique des finales -cte -> -k, -ste -s, ...
Certaines voyelles s'effacent ou se changent en -e-.
Les V qui précèdent des sons /w/ s'effacent. Exemple: pouvoir -> pouoé -> poé, voiture -> oétu.
Dans une phrase, si un mot qui débute par une consonne suivie du -e- prononcé "eu" est précédé d'un mot finissant par une voyelle, le -e- disparait et les deux mots sont écrits collés. Patate -> petat. Des patates -> déptat.
Palatalisations:
-js- se change en -ch-: je sais -> ché
di- suivi d'une voyelle se change en dj-: Indien -> endjen
ti- suivi d'une voyelle se change en tch-: Gaulthier -> Gotché
si-/ssi- suivi d'une voyelle se change en ch-: passion -> pachon
zi-/si- suivi d'une voyelle se change en j- ou g- (avant e/é): rassasié -> rassagé

Quelques mots courants - Kak mo courant:
pi / p : et, puis, ensuite
ak / k : avec
un' / n' : une
pu : plus
ancor / cor : encore
dsu / su : sur, dessus

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Lun 26 Juil 2010 - 20:53, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lal Behi



Messages : 156
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 20 Aoû 2008 - 14:53

j'trouv sa asé maran mem si sten pe difsi a li pafoé ...

Comment est-ce que je me débrouille ??? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalbehi.blogspot.com/
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 20 Aoû 2008 - 15:06

Po mal pou un débtan!

Lal Behi a écrit:
j'trouv sa asé maran mem si stin pe difsi a li pafoé ...
Jtrouv so assé marant mem si sun pe dfisi a li parfoé...
(le T de marrant(e) est conservé et toujours prononcé comme dans d'autres adjectifs finissant par T)

J'oubliais de montrer comment conjuguer - Joubied montrekman conjgué:

Être - Et:
Je suis - Chu / ch-
Tu es - Té / t-
Il est - Yé / y-
Elle est - Lé / l-
C'est - Sé / S-
Nous sommes/On est - Né / n-
Vous êtes - Zet
Ils/elles sont - Son

Avoir - Aoé:
J'ai - Jo / j-
Tu as - To
Il a - Yo
Elle a - Lo
Nous avons/On a - No
Vous avez - Zavé
Ils/elles ont - Zon

Aller - Alé:
Je vais - Jvo / jv-
Tu vas - Tu vo
Il va - I vo
Elle va - A vo
Ca va - So vo
Nous allons/ On va - On vo
Vous allez - Zalé
Ils/elles vont - Von

2 verbes réguliers:
Chanter - Chanté:
Je chante - Chant
Tu chantes - Tu chant
Il chante - I chant
Elle chante - A chante
Nous chantons/On chante - On chant
Vous chantez - Ou chanté
Ils/elles chantent - I chant

Écouter - Ecouté:
J'écoute - Jécout
Tu écoutes - Técout
Il écoute - Yécout
Elle écoute - Lécout
Nous écoutons/ On écoute - Nécout
Vous écoutez - Zécouté
Ils/elles écoutent - Zécout

Quelques mots:
po : ne... pas (placé après le verbe)
ske / sk' : parce que
kes : qu'est-ce que; ce que (suivi de ke/k' : exemple: je sais ce que je dis -> ché kes keuj di)

En fait, lorsqu'on parle très vite, parfois sans s'en rendre compte, du français normal, on arrive à ce genre de résultat, mais on se fait comprendre quand même.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Sam 23 Aoû 2008 - 19:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 20 Aoû 2008 - 15:29

cheers Redoutable !

Il n'y a plus qu'à traduire quelques dictionnaires minimums, thématiques, etc., plus les contenus pour que l'oépid (pourquoi ne fais-tu pas l'élision ?) soit complètement opérationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lal Behi



Messages : 156
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 20 Aoû 2008 - 15:29

J'imajin kon pe utilzé d'ot abrévassion d'jenr chépa o lie d'j'sé pa ... En tou ka, voéla un'ideoleng fasi a apend pa tou le fankofon ! Laughing Ske sé pa to gav d'fé dé fot ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalbehi.blogspot.com/
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 20 Aoû 2008 - 15:55

Greenheart a écrit:
l'oépid (pourquoi ne fais-tu pas l'élision ?)
J'hésite à la faire parce que d'abord à la base il y a un V qui a disparu, mais on en garde certaines traces dans la prononciation (c'est comme les voyelles avec des R et L qui disparaissent, elles sont lues légèrements plus longues). Et en français, on a par exemple "la ouate" /lawat/ et non "l'ouate" (en Belgique, on dit ça, mais c'est prononcé /luwat/).

Lal Behi a écrit:
Jimagin kon pe tlisé dot abreviachond janr chépa o ye d'j'sé pa *... Ant ca, oéle nideolang fassi a aprand pa tout lé francofon' ! Laughing Ske sé pa tro grav de fé dé fot ...
Quelques remarques pour cette correction:
Il est vrai que le/l'oépid est une langue à orthographe phonétique dans le sens où tout se prononce, mais elle conserve des règles du français.
G+i/e est toujours prononcé "j" et GU+i/e "g"
Tous les R ne se suppriment pas. Seulement ceux en fin de syllabe.

* Pour répondre à ta question, on écrirait ça "ché pa", parce que le "j's" se rétracte toujours en "ch".
Le oépid est une terre promise pour toutes sortes de mots et d'expressions un peu plus familières et argotiques. Very Happy

Encore un peu de vocabulaire:
tout / t' : tout, toute, tous (en tant que déterminant, pas le pronom "tous" qui s'écrit avec S)
tjou : toujours (remarqué le tou- rétracté)
keman / kman : comment
poucoé : pourquoi
sit / le : ici / là
ti : [petit mot se plaçant après le verbe pour rendre une phrase interrogative, n'utilisez donc pas "ske", qui veut dire "parce que" et non "est-ce que"] - exemple: tu vas au marcher -> tu va o maché; vas-tu au marcher? -> tu va ti o maché?

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Mar 26 Aoû 2008 - 17:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro



Messages : 237
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : Quimper

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 20 Aoû 2008 - 18:10

J'trouv t'nidée sé pa mal... mai bon, la, l'fransé per tout sa boté!
je trouve que le fraçais actuel est compliqué mais c'est ce qui fait toute sa richesse! ne trouve tu pas?
Histoire:Je ne sait vers quelle periodes, les moines étaitaient appelés pour structurer la langue Française c'est a dire l'orthographier. cependant, ils étaient payés a la lettre, voici donc pourquoi notre langue est si longue a écrire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 20 Aoû 2008 - 18:50

Grahan a écrit:
Jtrouv ton idé po ma... mé bon, leul fransé i par tout sa boté!
En fait, j'oubliais de dire que les verbes sont toujours précédés des pronoms tronqués. Pour l'emphase, on utilisera d'autres pronoms.

Pour répondre à ta remarque, mon idée n'était pas de créer un nouveau français, mais un dialecte perso, mais que tous ceux qui veulent peuvent apprendre! La graphie n'est peut-être pas très jolie, mais elle est plus logique et aide l'oeil à bien prononcer.
Pour moi, on a de toute façon toujours deux types de langues: la langue parlée et la langue écrite (qui peut être également parlée). Lorsqu'on parle (en famille ou avec des amis par exemple), on a plutôt tendance à utiliser des mots familiers, de l'argot, des formes tronquées, des mots régionaux, sans même s'en apercevoir.

Ici j'ai voulu créer un français parlé aux multiples influences...
Si tu veux, tu peux toi aussi créer ton propre dialecte!

Citation :
Histoire:Je ne sait vers quelle periodes, les moines étaitaient appelés pour structurer la langue Française c'est a dire l'orthographier. cependant, ils étaient payés a la lettre, voici donc pourquoi notre langue est si longue a écrire!
Je crois que cette histoire s'applique en fait à l'anglais. Certains mots comme "laugh" sont inutilements rallongés de lettres inutiles (on l'écrirait normalement "laf").
En français, on a eu le phénomène de la latinisation de l'orthographe des mots.
On a repris le mot "tens" et on l'a rapproché du latin "tempus", résultat "temps".

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Sam 23 Aoû 2008 - 15:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4973
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 20 Aoû 2008 - 20:02

Grahan a écrit:
Histoire:Je ne sait vers quelle periodes, les moines étaitaient appelés pour structurer la langue Française c'est a dire l'orthographier. cependant, ils étaient payés a la lettre, voici donc pourquoi notre langue est si longue a écrire!

Oui c'est vrai, et les moines copistes étaient autorisés à doubler les sonantes (m, l, n et r) pour permettre de remplir les emplacements destinés aux saintes écrtures. C'est ainsi que "come" est devenu "comme" etc.

study

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 20 Aoû 2008 - 21:42

Ah bon! Je n'étais pas au courant pour le français...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikura



Messages : 334
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Barcelone / Briançon

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Jeu 21 Aoû 2008 - 9:48

Les moines payés à la lettre c'est un peu une légende, il faudrait voir s'il ne s'agit pas plutôt des imprimeurs... En tout cas pour l'anglais comme le français, de nombreuses graphies résultent d'une ancienne prononciation non mise à jour malgré les changements tels en anglais le great vowel shift.

Pas mal ce parler, cela dit pourquoi elle ne se dit pas "a" ou "al" ? Comme dans les parlers du nord : "a veut pu / al en veut pu"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zlang.tk
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Jeu 21 Aoû 2008 - 12:13

A vrai dire, j'hésite encore à changer les voyelles e précédées anciennement d'un L ou d'un R en a, mais j'ai l'impression que ça réduirait encore la prononciation.
Puis je ne veux pas faire un clone du québécois non plus... Je préfère un petit mélange.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Jeu 21 Aoû 2008 - 17:11

En fin de compte, je vais changer tout ce qui est è en a puisque cette langue ne différencie pas les é des è.
C'est valable pour:
certains mots en -ai-
vais -> va (mais assimilé aux autres "va", il devient "vo") -> vo
j'ai -> ja
ou en -er-
perdre -> pard
servir -> sarvi

Essayons:
An fend cont, jva changé tout kes ké è an a, ske set lang difransi pa lé é dé è.

(J'ai modifié les premiers messages avec cette réforme)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Sam 23 Aoû 2008 - 16:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Ven 22 Aoû 2008 - 21:55

Nouvelle réforme. Afin de limiter l'usage des apostrophe et rendre la lecture plus fluide, on collera les mots très courts qui sont liés par une syllabe. (et aussi pour rendre le dialecte plus amusant Razz )

Par exemple, au lieu d'écrire "contan d'et le" (content d'être là), on écrira "contan det le"; au lieu de "ja bu m'var" (j'ai bu mon verre), on écrira "ja bum var".

Les accents sur les E se verront supprimés s'ils ne sont plus à la fin du mot agglutiné ou au début précédés d'une consonne.
Exemple: rangé l'tiroé (ranger son tiroir)-> rangel tiroé

Kes vou pansed so? (que pensez-vous de ça?)


(j'ai également motifié mes précédents messages)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Sam 23 Aoû 2008 - 16:30

Après toutes ces réformes, voici quelques traductions de textes connus:

Tex de Babal (Texte de Babel):
Tout la tar aven' seu lang pi lé mem mo.
Com zété partid lorian, yon trouven' plen' danl peid Chinear, pi zi yon abité.
Is son dit lun lot: Alon! fzon dé brik, pi cuison lé danl fe. Pla brik leu a sarvid piar, pil bitum leu a sarvid siman.
Yon dit ankor: Alon! construsonn vi pun' tou kson somé touch al chal, pi fzon nou un non, pou kon soé po disparsé su fas de tout la tar.
Létarnal yé déssandu pou oé vi pla tou klé fis désom konstrusé.
Pi Létarnal ya dit: Oéssi, i form un seul peup pi yon tous un' mem lang, pi sé le skion comansé; mennan renn peul zampeched far tout ski veul far.
Alon! déssandon, pi le confondon leu langaj, pou kiantand pu lang, lésun dzot.
Pi Létarnal lé za disparsé loen dle su fas de tout la tar; pi yon areted construi vi.
Spoucoé on lapla du nond Babal, ske sle klétarnal ya confondul langaj de tout la tar, pi sle klétarnal lésa dispersé su fas de tout la tar.

Déclarochon dé droé dlom (Déclaration des droits de l'homme)
Tout lé zet umen nes lib pégal dan leu dignité pi dan leu droé.
Son po san réson ni conchans pi doév agi lzun lzot dann esprid fratarnité.

Patar nostar (Notre père):
Not par, kié dan lé cheu
Kton non soé sanctifié
Kton regn ven'
Kta volonté soé fet, su tar com danl chal
Don' nou not pen dse jou
Pardon' nou nzofans com on pardon' se knou zon ofansé
Pin nou soumé po a tantochon, mé déliv nou du mal
Ske sé a toé kapartien' le regn, la pussans pla gloé.
Ensi soé ti.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Sam 23 Aoû 2008 - 21:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Sam 23 Aoû 2008 - 18:11

Cela sonne pas mal du tout. cheers
C'est en fait facile à comprendre lorsqu'on l'entend, mais beaucoup moins à l'écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mar 26 Aoû 2008 - 18:26

J'ai ajouté l'article dans l'Idéopédia ainsi qu'une version Oépid de l'interface...
Very Happy

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro



Messages : 237
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : Quimper

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mar 26 Aoû 2008 - 20:29

Ca ressemble énoremément au canadien si on met une pointe d'accent Very Happy
Je trouve ca super sympa!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mar 26 Aoû 2008 - 22:54

Merci!
Je sais que ça ressemble particulièrement au québécois, mais en fait c'est un ensemble d'éléments que j'ai repris de divers parlés.

Par exemple, le fait de changer les sons /vw/ en /w/ se fait aussi en français de Suisse et en créole...
Les palatalisations diverses (di -> dj, ti -> tch...) ça vient plutôt du wallon ou du français acadien...

J'aimerais aussi avoir l'opinion de Yiuel et Jiehev... Razz

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
..



Messages : 39
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 27 Aoû 2008 - 1:48

Mon opinion ? Et bien ... J'adore la langue ! C'est très comique à lire ! Ça ressemble à un genre de vieux père de 90 ans de la campagne qui n'a pas été en contact avec le monde extérieur depuis 40 ans. Laughing (J'ai rien contre les veilles personnes ou les gens de la campagne, c'est une tentative de blague, désolé.)

C'est une version pas mal exagérée du québécois, avec d'autres "dialectes" français. C'est cool ! ... Wink J'peux pas vraiment dire autre chose, désolé. :O (Je cherche activement dans mon crâne mais rien me vient vraiment.)


Dernière édition par Jiehev le Mer 27 Aoû 2008 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 27 Aoû 2008 - 4:27

Nemszev a écrit:
J'aimerais aussi avoir l'opinion de Yiuel et Jiehev... Razz
J'aurais bien donné le mien mais... apparemment, tu n'en veux pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 27 Aoû 2008 - 21:29

Si si!! Toutes les opinions sont bonnes à prendre (même les négatives)! bounce

Jiehev, je ne savais pas que ça faisait tant que ça vieux pépé... Laughing

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lal Behi



Messages : 156
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 27 Aoû 2008 - 22:05

Je continue à trouver ça vraiment très drôle. Le portail en oépid est également très amusant à lire avec quelques passages inénarrables, du genre 'lé modificochon' !!!!! Laughing


Dernière édition par Lal Behi le Mer 27 Aoû 2008 - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalbehi.blogspot.com/
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Mer 27 Aoû 2008 - 22:25

Oui, les finales en -cochon ne manquent pas... C'est tout ce qui finit par -cation...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Dim 26 Oct 2008 - 10:18

Nemszev a écrit:
pi / p : et, puis, ensuite
ak / k : avec
"Pi" (qui vient de "puis") signifie "et" en Jargon Chinook. J'ai repris le mot dans mes trois conlangs dérivées.
"Ek" (qui vient de "avec") signifie "et" en créole mauricien.

Citation :
ti : [petit mot se plaçant après le verbe pour rendre une phrase interrogative, n'utilisez donc pas "ske", qui veut dire "parce que" et non "est-ce que"] - exemple: tu vas au marcher -> tu va o maché; vas-tu au marcher? -> tu va ti o maché?
L'adverbe interrogatif "ti" du vieux français populaire était bien pratique, merci de l'avoir ressuscité ! Smile

Est-ce que le oepid conserve soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix, ou bien a-t-il des équivalents de septante, huitante/octante, nonante ?

Il m'arrive, dans des écrits personnels, d'utiliser septante, huitante et nonante, et aussi "étatsunien". Autrefois j'avais créé les mots "saturdi" et "soldi" à la place de samedi et dimanche, pour une culture païenne imaginaire (saturdi = jour de Saturne, soldi = jour du soleil).

Si je me souviens bien les soviétiques avaient essayé de faire du moldave, un dialecte roumain, une langue à part, pour des raisons politiques (alphabet cyrillique, vocabulaire scientifique délibérément distinct, etc). Si le oepid était écrit dans un alphabet particulier, par exemple le cyrillique, il pourrait devenir un standard linguistique, en attendant de devenir une langue distincte en quelques siècles Smile

Je ne sais pas si le oepid serait facilement compris à l'oral. Le patois vendéen est facile à lire, mais quand deux vendéens parlent entre eux en patois je ne comprends rien.

Citation :
Ça ressemble à un genre de vieux père de 90 ans de la campagne qui n'a pas été en contact avec le monde extérieur depuis 40 ans.
Tant mieux, ça lui donne un aspect "authentique", et de plus j'adore la campagne Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oépid: idéolecte   Aujourd'hui à 14:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Oépid: idéolecte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Oépid: idéolecte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Coin des romanistes-
Sauter vers: