L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Gäko SC: Système de cryptage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Gäko SC: Système de cryptage   Jeu 27 Mar 2008 - 13:39

INTRODUCTION

Le Gäko est à l'origine une langue construite appartenant au projet ELKO, projet qui contient une douzaine de langues dont l'Elko que vous connaissez sans doute déjà.

Mais la langue Gäko dont on connaît très peu de choses (prononcez "guèko") a donné naissance à un système de cryptage nommé Gäko SC. C'est de ce système de cryptage qu'il sera question ici.


LE PRINCIPE DE BASE

Le principe de transcription est simple car il s'agit en fait de remplacer un son par son complémentaire (g par k, t par d, etc)

Bien sûr la base sera phonétique et non morphologique.

caniche [kaniS] geimuz et ainsi de suite


TABLE DE TRANSCRIPTION

LES CONSONNES

En Gäko il existe treize consonnes. Elles traduisent parfois plusieurs sons on parle alors de consonnes polysémiques. Elles ne sont pas nombreuse mais recquierent une certaine vigilance.


B : cette consonne transcrit le son [p] de parchemin.

D : cette consonne transcrit le son [t] de table.

G : cette consonne transcrit le son [k] de calme, de képi ou de quille.

H : cette consonne joue le rôle d’ensemble vide consonantique. On la distingue de son homologue vocalique « AU ».

K : cette consonne transcrit le son [g] de gare .

L : cette consonne transcrit le son [r] de barre.

M : cette consonne transcrit le son [n] de nage .

N : cette consonne transcrit le son fermé [m]de marée.

P : cette consonne transcrit le son [ b] de barre.

R : cette consonne transcrit le son [l] de lard.

S : cette consonne transcrit le son [z] de zeste et le son [j] de jardin.

T : cette consonne transcrit le son [d] de damier.

Z : cette consonne transcrit le son [s] de salle et le son [ch] de chaque.


LES VOYELLES

En Gäko il existe huit consonnes. Cinq d’entre elles sont appelées voyelles simples, les trois restantes sont appelées voyelles complexes. Les voyelles complexes sont en fait celles qui sont surmontées de trémats.


A : cette voyelle transcrit le son fermé [eu] de peu et le son ouvert [oeu] de soeur.

Ä : cette voyelle transcrit le son [an] de banc.

E : cette voyelle transcrit le son [o] fermé de pot et ouvert de pomme.

Ë : cette voyelle transcrit le son [on] de bon.

I : cette voyelle transcrit le son [ou] de clou et le son [ u] de tulipe.

O : cette voyelle transcrit le son [é] de pétard et le son [è] de pelle.

Ö : Cette voyelle transcrit le son [in] de pain, de pin, de brun.

U : cette voyelle transcrit le son [i] de pile.


LES DIGRAMMES VOCALIQUES


En Gäko il existe quatre digrammes vocaliques. Ce sont des assemblages de deux voyelles placées côte à côte. Ils ont pour but de traduire des sonorités rares.

EI : ce digramme vocalique transcrit le son [a] de patte et de pâte.

AU : ce digramme vocalique joue le rôle d’ensemble vide. On la distingue de son homologue consonantique « H ».

IA : ce digramme vocalique transcrit le son [oi] de boïte.

IÄ : ce digramme vocalique transcrit le son [oin] de pointe.


LES VOYELLES AUTONOMES

On appelle « voyelles autonomes », les voyelles que l’on utilise seules et à qui ont attribue un sens spécifique. Elle peuvent s’accoler aux mots s’en utiliser l’ensemble vide consonantique « h ». Notez que les articles sont souvent omis.

A : Cette voyelle est utilisée pour traduire tous les pronoms indéfinis ( un, une, des ).

E : Cette voyelle est utilisée pour traduire tous les pronoms définis ( le, la, l’, les ).

I : Cette voyelle est utilisée pour traduire la conjonction « ou ».

O : Cette voyelle est utilisée pour traduire la conjonction « et ».

U : Cette voyelle est utilisée pour traduire les pronom démonstratifs ( ce, cet, c’, cette, ces )


EXEMPLE DE TEXTE TRADUIT

A vous de trouver qui en est l'auteur !!! tongue

ZUKEIR O BILNU


Zukeir ouä zädo di rodo,

za daulipei bel tobilpi

Gä pus bi pami

Beissö zar nelze

Ta niz i ta polnuze

Or eirei gluo beinum

Zo pilnu zei piasum,

Rei bluä ta riu blodo

Gorga klö bil zipsuzdo

Sizgei zosë mipor.

« Sappi boualo, riu tuddor,

Eipä ri, bia teimuneir,

Ödolo o blözubeir. »

Bilnu mobbei blodas :

Zorrei zë niätaul tobe.

« Ga bosuoppi e dä ze ?

Tuddor hei zod häblödas.

Miuddo sil heiddi pomä

Sa zädo, mappi tobros.

Pi zäduo ? Sä ziu pelddos :

O puö täzo nödamä. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
batkojomo



Messages : 6
Date d'inscription : 14/09/2008
Localisation : Tolosa / Toulouse / Tuluzo

MessageSujet: Un brin n'est pas brun chez nous...   Dim 14 Sep 2008 - 22:51

Chez nous, francophones des régions occitanes, les sons [in] et [un] n'ont rien à voir. Le premier est un [è] nasal, le second un [eu] nasal, inconnu dans le nord de la France. Je me souviens bien du slogan électoral : "Y en a qu'un, c'est Jospin" qui rimai à Paris mais pas à Toulouse. Mon père est Chti et je me suis toujours amusé de sa prononciation. Il dit "In brin ed gva", ce que j'écrirais "Un brun de gva (=cheval)", et alors là, c'est clair, c'est une crotte de cheval !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Gäko SC: Système de cryptage   Dim 14 Sep 2008 - 23:02

Effectivement, dans plusieurs endroits, on prononce "un" et "in" de façon bien distincte. En Belgique, c'est très répandu. J'ai même l'impression qu'on aurait tendance à prononcer le "un" plutôt comme un "an".
Je crois qu'au Québec, on a aussi deux sons distincts, peut-être pas identiques à ceux d'ici, mais bon.

Mais le système de cryptage de Ziecken peut quand même convenir, même si on confond certains sons. Il faut le savoir, c'est tout.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Gäko SC: Système de cryptage   Lun 15 Sep 2008 - 11:24

En fait il existait à la base un cryptage pour tous les sons du français. mais étant donné que ceux qui l'utilisait ne voyait pas la différence entre plusieurs sons, j'ai simplifié le susytème de cryptage pour devenir ce qu'il est aujourd'hui.

Le un/in est in exemple mais le a/â en est un autre
De la même manière je ne fais plus la différence entre les voyelles ouvertes et fermées.

Toutefois, il est vrai qu'à l'oral je ne fais pas la différence, je prononce "in" dans tous les cas. En revanche mon père qui est d'origine alsacienne marque bien la différence. Depuis que je me suis installé en Alsace, j'ai remarqué qu'ils faisaient la différence entre ses deux voyelles nasales.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
engine



Messages : 179
Date d'inscription : 21/12/2008

MessageSujet: Re: Gäko SC: Système de cryptage   Jeu 1 Jan 2009 - 21:01

et comment les régions qui distinguent ces sons nasalisés prononcent le "en" prononcé comme dans chien par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Gäko SC: Système de cryptage   Jeu 1 Jan 2009 - 21:31

engine a écrit:
et comment les régions qui distinguent ces sons nasalisés prononcent le "en" prononcé comme dans chien par exemple ?
C'est le même que ce que Ziecken entend par "in", c'est-à-dire /E~/ en X-SAMPA et /ɛ̃/ en API. "un" est représenté /9~/ en XS et /œ̃/ en API. La différence entre /E~/ et /9~/, c'est la rondeur des lèvres; arrondies pour /9~/, pas pour /E~/.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
engine



Messages : 179
Date d'inscription : 21/12/2008

MessageSujet: Re: Gäko SC: Système de cryptage   Jeu 1 Jan 2009 - 22:08

D'accord merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Anniversaire du Gäko   Dim 8 Aoû 2010 - 17:38

Aujourd'hui 8 août 2010 on fête le 13ème anniversaire du Gäko


Le Gäko est une idéolangue que j'ai créé le 8 août 1997. Il se base sur la numérologie et la philosophie du Yin et du Yang. Il s'agit du troisième projet linguistique du projet ELKO.
Le Gäko est une langue simple et originale ne comprenant que 14 symboles servant à la fois de consonnes et de voyelles. Le vocabulaire se forme à partir d'un nombre limité de concepts de base. C'est un principe dérivé de celui utilisé par l'Urque et par l'Elko. Son nom vient des premiers caractères de son alphabet : Gä et Ka. La transformation de Gäka en Gäko provient de l'elko où le suffixe "ko" signifie "langue".

Le Gäko dispose d'un alphabet de 14 caractères appelés : "glyphes" qui selon la position (droite ou inversée) changent de prononciation : placés en bas il prennent une valeur de consonne, mais placés en haut il prennent une valeur de voyelle. Bien que disposant d'une écriture assez déroutante le Gäko dispose d'une prononciation ne posant pas de problèmes majeurs pour un francophone.

Plus un mot possède de symboles, plus il définit un concept précis. Ainsi les mots composés d'un seul symbole sont en général des petits mots outils très pratiques et ceux de plus de deux symboles sont des mots lexicaux.
Le Gäko est une langue isolante, les mots sont donc placés les uns à côtés des autres sans aucune foreme de dérivation, de flexion, de déclinaison, ou d'accord.

Les chiffres :

0 = hau
1 = ka
2 = gä
3 = te
4 = dë
5 = si
6 = zau
7 = lo
8 = rö
9 = bu
10 = pei
100 = mau
1000 = nau


Dans le Losda, le Gäko est la langue d'un certain nombre de peuple de monstres. Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser. Les monstres n'y sont pas tous bêtes, moches et méchants. Il s'agit d'exclus, d'hermites, d'êtres possédant des spécificités uniques, des expériences, des golems.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Gäko SC: Système de cryptage   Mar 17 Aoû 2010 - 11:19

Aujourd'hui c'est l'anniversaire Du Gäko sc. Créé en 2006 il fête ses 4 ans d'existence. Je ne fais pas de description de ce système de cryptage étant donné qu'il y en a déjà une plus haut.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Gäko SC: Système de cryptage   Mar 17 Aoû 2010 - 11:43

Opera a écrit:
C'est le même que ce que Ziecken entend par "in", c'est-à-dire /E~/ en X-SAMPA et /ɛ̃/ en API. "un" est représenté /9~/ en XS et /œ̃/ en API. La différence entre /E~/ et /9~/, c'est la rondeur des lèvres; arrondies pour /9~/, pas pour /E~/.

Ouaip! le [œ̃] c'est un peu comme si on voulait prononcer un [œ] "du nez" et le [ɛ̃] c'est ... analogue... pour le [ɛ]. Ce qui donne des analogies orthographiques étranges derrières un G!


GAIN, GUIN = [gɛ̃]
GUN = [gœ̃]...


...[zbuʁ]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gäko SC: Système de cryptage   Aujourd'hui à 6:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Gäko SC: Système de cryptage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espay: système de cryptage
» Gäko SC: Système de cryptage
» Le système continental ...
» Voltaire et le système politique anglais
» Film: flash des satellites du Système Iridium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: