L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Alternatives aux emprunts en Français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viquezug



Messages : 134
Date d'inscription : 01/07/2013
Localisation : Montérégie

MessageSujet: Alternatives aux emprunts en Français   Dim 22 Sep 2013 - 21:37

En regardant le vocabulaire du Français, je me rends vite compte qu'il est bourré d’emprunts à l'Anglais, à l'Allemand, etc. Sur ces lignes trouvons ensemble des alternatives à ces mots à la prononciation inhabituelle et à l’orthographe étrange.

Voici des petites idées que j'ai déjà eu:
Tender->charbonnière
Clown->cloune

Merci de m'aider à trouver d'autres emprunts bizarres!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Dim 22 Sep 2013 - 21:48

Ben… Interview>entrevue
Et faudrait trouver qqch pour on/off plus court qu'allumé/éteint.
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Dim 22 Sep 2013 - 21:52

viquezug a écrit:

Clown->cloune
Heu ? Ce mot anglais avait d'abord une acceptation dialectale "paysan" (dérivant tout droit du colōnus latin, le colon) avant de se transmettre au vocabulaire du cirque pour désigner un péquenot mis en scène.
Si l'on cherche un équivalent, ou un remplaçant, franco-français pour clown, c'est à péquenot que je penserai (nonobstant sa connotation actuelle, très péjorative).

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Silvano



Messages : 11712
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Dim 22 Sep 2013 - 22:24

Mardikhouran a écrit:
Si l'on cherche un équivalent, ou un remplaçant, franco-français pour clown, c'est à péquenot que je penserai (nonobstant sa connotation actuelle, très péjorative).
Pourquoi pas bouffon?

Un autre exemple: on emploie souvent ici le mot tuxedo pour nommer ce que les Français nomment smoking et les Anglais, dinner jacket (à ne pas confondre avec un smoking jacket...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Dim 22 Sep 2013 - 22:31

Tiens justement, aujourd'hui j'ai pensé à écrire blourai ou blurai à la place de blue-ray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Dim 22 Sep 2013 - 23:02

Silvano a écrit:
Pourquoi pas bouffon?
En France, ça fait très banlieusard le terme de "bouffon". J'imagine que ce n'est pas pareil au Quebec ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11712
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: uoi   Dim 22 Sep 2013 - 23:05

Setodest a écrit:
En France, ça fait très banlieusard le terme de "bouffon". J'imagine que ce n'est pas pareil au Quebec ?
Définis banlieusard. Quoi qu'il en soit, péquenot, ça fait franco-français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Dim 22 Sep 2013 - 23:15

Silvano a écrit:
Définis banlieusard.
Y a pas de banlieue, au Québec ? Q'est Laval (et ses habitants) par rapport à Montréal ? et Ste Foi, par rapport à Québec ? et Hull, par rapport à Ottawa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Lun 23 Sep 2013 - 0:02

Silvano a écrit:
Setodest a écrit:
En France, ça fait très banlieusard le terme de "bouffon". J'imagine que ce n'est pas pareil au Quebec ?
Définis banlieusard. Quoi qu'il en soit, péquenot, ça fait franco-français.
Le terme est utilisé plus par les racailles (quoi que..pas exclusivement. D'ailleurs, c'est un peu le même topo pour le mot batard), si on me traite de bouffon, c'est un peu comme si on me traitait de clown, mais en plus péjoratif (c'est difficile de trouver un équivalent).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11712
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Lun 23 Sep 2013 - 0:10

Anoev a écrit:
Silvano a écrit:
Définis banlieusard.
Y a pas de banlieue, au Québec ? Q'est Laval (et ses habitants) par rapport à Montréal ? et Ste Foi, par rapport à Québec ? et Hull, par rapport à Ottawa ?
Ici, les banlieues sont habitées par des gens plus riches et ethniquement plus homogènes que les villes. Je crois comprendre que ce n'est pas la même chose en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Lun 23 Sep 2013 - 1:22

En fait, je voyais la banlieue sous sa forme exclusivement géographique, quels que soient les origines ethniques ou les classes sociales des habitants. En aneuvien, j'ai deux termes pour la nommer :

olstád = terme général : périphérie de la (grande) ville, ou bien "ville autour".
suψtád = terme (un peu) dépréciatif : sous (sub) la ville, ou bien "la ville d'en dessous" (socialement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Lun 23 Sep 2013 - 3:03

Euh... des banlieues, il y en a des riches et des pauvres (ou des mélanges des deux).
Je crois qu'ici on parlait de CERTAINES banlieues...

Pour revenir au sujet principal, je vois deux idées que tu donnes pour "simplifier" le français :
- L'épurer en troquant les mots d'origine étrangère contre des mots franco-français... sauf que le français est une langue qui a toujours été métissée par influences diverses (gauloise, germanique, les emprunts au latin classique, au grec, à l'arabe, au persan, etc.). Si on commence à supprimer tous les emprunts, on aura une langue bien pauvre, selon moi. Ou alors, on calque la forme des mots, mais ça reste un emprunt. Regarde toutes les autres langues d'Europe. Elles ont aussi des emprunts à l'anglais, au latin, etc. Et c'est plutôt un facteur de compréhension mutuelle que d'assumer tous ces emprunts.

- Changer l'orthographe des mots étrangers en cherchant une prononciation plus fidèle à celle utilisée en français (clown > cloune, chewing-gum > chouine-gomme, etc.)... Ça j'y ai pensé (et je crois que j'en avais fait un sujet, mais tant pis). Le problème, c'est que certains les prononce justement à l'anglaise ou d'une autre façon que toi. Quelle orthographe ravirait tout le monde du coup ? Et enfin, je pense que garder une orthographe proche de celle utilisée dans la langue d'origine aiderait les étrangers à reconnaître ces mots à l'écrit, alors qu'ils sont justement complètement déformés à l'oral. Je me souviens que par exemple en allemand, on écrit "champignon" mais on prononce "champion"...Rolling Eyes 

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kefga_x



Messages : 132
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Lun 23 Sep 2013 - 11:38

J'ai pensé que notre ami a voulu faire quelque chose comme Anglish (en). Bien que cette 'langue' ne soit pas très utile, il est intéressant de la lire et intéressant aussi comment j'ai du mal à la comprendre. Very Happy 

Un exemple :

I Have a Dream

Citation :
With heart-warming gladness, I to come together with you today in what will go down as the greatest gathering for freedom in our homeland‘s tale. Five score years ago, a great American in whose betokening shadow we stand today, underwrote his name on the deed giving freedom to the black thrall. This timely boding came as a beacon, a light to thralls in their millions hoping that, their days spent withering in wretchedness' searing fire had come to an end. It came as a listful dawn to end thralldom's long night. But one hundred years on, the black American's life is still not free. One hundred years on, freedom in the blackman’s life is still sadly crippled by asunderhood's shackles and unfairness' hidden fetters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightlynoise.com
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Lun 23 Sep 2013 - 12:21

viquezug a écrit:
En regardant le vocabulaire du Français, je me rends vite compte qu'il est bourré d’emprunts à l'Anglais, à l'Allemand, etc. Sur ces lignes trouvons ensemble des alternatives à ces mots à la prononciation inhabituelle et à l’orthographe étrange.

Voici des petites idées que j'ai déjà eu:
Tender->charbonnière
Clown->cloune

Merci de m'aider à trouver d'autres emprunts bizarres!Very Happy
C'est vrai, le Québec procède déjà de la sore en éliminant les anglicisme : pâte à mâcher, chien chaud, arrêt (=stop), sont les plus connus. Mais la liste est loin d'être exhaustive. Ce qui a de plus étonnant c'est que l'inverse est d'autant plus vrai. Près de 60 % du vocabulaire anglais a une origine française, on avait étudié le phénomène à la fac et en j'en suis toujours pas revenu ! En fait ce qui donne cette impression que le français est plus "pollué" que l'anglais et que l''anglais a plus tendance a déformer les mots, rares sont ceux qui conservent la graphie ou la prononciation (exceptions, rendez-vous, fiancé(e), chérie, ...). Le français en revancher les garde souvent tels quels, et je pense que c'est cela que tu pointes du doigt, et là, je partage ton point de vue.

J'avais déjà beaucoup réfléchi sur le sujet mais je me rends compte que si il y a autant d'emprunt en français (surtout aujourd'hui) c'est car les mots anglais sont pour la plupart monosyllabiques, donc très pratique à utiliser. De plus le niveau de connaissance de cette langue en France est plus que très moyen du coup quand un nouveau mot fait irruption on peut en français lui faire dire n'importe quoi : qui dirait un "téléphone" élégant" en place d'un smartphone.

Le français dispose néanmoins d'une certaine réserve de mot inusités, vieillis à qui on pourrait donner une seconde jeunesse.

Il est possible également de construire des mots sans former toujours vouloir calque l'anglais, comme le fais le Québec.

ex : hotdog (anglais) chien-chaud (québec) → paincisse (pain + saucisse)

De la même manière on aurain une "panande" pour pain + viande = kebab

Regardons les dégâts de l'influence de l'anglais :

franglais : J'ai surfé sur le web avec mon smartphone pour shopper un jean et un T-shirt : Je t'ai mailé le link.

Français : J'ai cherché sur l'Internet avec mon téléphone pour acheter un pantalon et un maillot de corps : je t'ai envoyé le lien par courrier électronique.


Toutefois lorsque je discute avec une amie américaine, elle n'entend pas tous ces anglicismes. Il faut vraiment qu'elle se concentre pour les repérer dans une phrase en française, tellement notre langue (et sans doute notre accent) ne les met pas en évidence.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Lun 23 Sep 2013 - 13:53

Ziecken a écrit:

franglais : J'ai surfé sur le web avec mon smartphone pour shopper un jean et un T-shirt.
Pourquoi pas un ticheurte ? comme écrivait Raymond Queneau.

C'a donné, chez moi : tiçhoert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11712
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Lun 23 Sep 2013 - 14:52

Anoev a écrit:
Ziecken a écrit:

franglais : J'ai surfé sur le web avec mon smartphone pour shopper un jean et un T-shirt.
Pourquoi pas un ticheurte ? comme écrivait Raymond Queneau.
Ici, on dit souvent chandail (en ajoutant à manches courtes, si on doit préciser). L'OLF avait proposé gaminet, mais ça n'a jamais pris.

* Eh non. Ce mot, gaminet, a été créé par un Français!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Lun 23 Sep 2013 - 16:03

"Gaminet" comme "petit gamin" ?
Au moins avec "chandail", on saisit que c'est un vêtement. Moi, j'imagine plutôt un pull pour vieille dame...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3322
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Mar 24 Sep 2013 - 1:15

J'en ai un sympa:
fleureter > flirt > flirter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Mar 24 Sep 2013 - 2:03

Ah oui, d'accord. Les étymologies populaires, c'est une idée qu'on peut exploiter ici (par exemple, certains néerlandophones écrivent "openreren" au lieu de "opereren" (opérer) à cause de "openen" (ouvrir)).

"Beconne" (idée de "bec") au lieu de "bacon".
"Faire-plait" (idée de "faire plaisir/plaire") au lieu de "fair-play".
"Faste-foude" (idée de "faste") au lieu de "fast-food".
"Mille-chèque" au lieu de "milk-shake" (je prononçais de cette façon avant de savoir comment l'écrire).
"Seul-service" (on se fait tout seul le service) au lieu de "self-service".
"Sexe-à-pile" au lieu de "sex-appeal".
"Chaud-télé" au lieu de "show TV".
"Volet-balle" au lieu de "volleyball".

La réécriture ou réinterprétation des emprunts est connue dans les mots suivants notamment:
bifteck (beef steak)
bol (bowl)
bouledogue (bulldog)
canette (canned)
cédérom (CD-ROM)
chèque (cheque, check)
fioul (écriture phonétique de la prononciation anglaise de fuel)
firme (firm)
paquebot (packet-boat)
redingote (riding-coat, vêtement pour les sorties à cheval)
rosbif (roastbeef)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viquezug



Messages : 134
Date d'inscription : 01/07/2013
Localisation : Montérégie

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Mar 24 Sep 2013 - 3:19

La traduction de "bacon", m'importe. Après tout, c'est dans la culture geek ça.

Je crois que pour pouvoir le traduire ça serait une bonne idée de trouver la racine du mot en Anglais, puis de former un nouveau mot à partir d'une racine du même groupe lexical. Je vais un instant sur Wiktionnaire et je vous propose quelques trucs.Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11712
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Mar 24 Sep 2013 - 4:45

viquezug a écrit:
La traduction de "bacon", m'importe. Après tout, c'est dans la culture geek ça.

Je crois que pour pouvoir le traduire ça serait une bonne idée de trouver la racine du mot en Anglais, puis de former un nouveau mot à partir d'une racine du même groupe lexical. Je vais un instant sur Wiktionnaire et je vous propose quelques trucs.Smile
J'y suis allé, et ai appris que le mot anglais bacon... vient du français.

On peut retrouver une origine non anglaise aussi aux mots cannette, fioul, voire bol. Firme vient de l'italien, et est un cousin du français ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Sevetcyo



Messages : 655
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Mer 30 Déc 2015 - 22:57

Ziecken a écrit:
franglais : J'ai surfé sur le web avec mon smartphone pour shopper un jeans et un T-shirt : Je t'ai mailé le link.
Français : J'ai cherché sur l'Internet avec mon téléphone pour acheter un pantalon et un maillot de corps : je t'ai envoyé le lien par courrier électronique.

J'ai cherché sur la toile avec mon mofo pour acheter un djine et un ticheurt : je t'ai envoyé le lien par mèl.
J'ai gouglé sur mon cèl pour acheter un pantadur et une témise : je t'ai couriellé le lien.
Heu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alternatives aux emprunts en Français   Aujourd'hui à 3:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Alternatives aux emprunts en Français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» genre des noms: variations dialectales et celui des emprunts au français
» Les emprunts français au breton
» Alternatives Economiques : Les salaires des enseignants français sont parmi les plus bas d'Europe
» carte du trafic aérien français
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Coin des romanistes-
Sauter vers: