L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Batailles lexicales 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16241
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Lun 8 Avr 2013 - 23:23

Silvano a écrit:
Anoev a écrit:
Je propose "forfaiture" Arrow .
Dans quel sens?

Le sens que j'avais relevé sur le wiktionnaire. Bref, se servir de l'autorité de sa fonction pour en tirer un bénéfice personnel ou pour en faire profiter des amis. En aneuvien, ça donne krœnfaktys : rien d'extraordinaire par conséquent, puisqu'un forfait (pas l'abonnement : le méfait) se dit krœnfak.

Par ailleurs, j'ai une autre proposition sous l'coude, mais j'attends mon prochain tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Lun 8 Avr 2013 - 23:35

silent 


Dernière édition par lsd le Sam 6 Juil 2013 - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Lun 8 Avr 2013 - 23:40

Anoev a écrit:
[qLe sens que j'avais relevé sur le wiktionnaire. Bref, se servir de l'autorité de sa fonction pour en tirer un bénéfice personnel ou pour en faire profiter des amis.
Je ne vois aucune mention de bénéfice personnel dans cette définition:
Citation :
(Droit) Violation par un fonctionnaire public, un magistrat des devoirs essentiels de sa charge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Lun 8 Avr 2013 - 23:53

silent 


Dernière édition par lsd le Sam 6 Juil 2013 - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SATIGNAC



Messages : 844
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Chaîne de traduction :réponses et demandes...   Mar 9 Avr 2013 - 1:13

Anoev a écrit:
Simez = singe

Pour "fembotnik", j'ai pas.

Gaṁbloos = casino, de gaṁbl (-a, -ía) = jouer (de l'argent), parier, et hoos = maison.


Jumelle Arrow

En méhien, singe : pidec, pidègoy ( le genre simien en général), simy ( les catarhiniens anthropoïdes) dont les différents : "pangos" ( plusieurs espèces ) dont les chimpanzés et bonobos seraient les principaux représentants.
Casino: casinfora < "casin" le genre de lieu d'origine italienne [empprunt] + "fora" lieu de rencontre fermé, ou bien "luditorz/-orio" : lieu où l'on joue ... "pecune" (adjectif: de l'argent)
jumelle?1°) deux filles nés du même zygote: gennas, gemellas, minemmas 2°) l'instrument de vision à distance: binenoculas (terme complet), binnos (forme abrégée), cevobi3ia: < cevo:voir + bi3ia:paire
Pour "fembotnik" je n'ai rien, mais " Potii legõ" (je peux comprendre): "artimoja" : femme artificielle, "ledroàviva": Eve électronique, "mechanegüne": machin(sexuée comme une) femme

Comment dit-on chaîne dans vos langues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16241
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Mar 9 Avr 2013 - 1:47

SATIGNAC a écrit:
Comment dit-on chaîne dans vos langues ?

Le terme le plus courant est gaan (cousin plus ou moins lointain de CATENA), utilisable dans la plupart des sens, y compris figurés (àr gaane àt nùpdaten), exception toutefois, de la chaîne de télévision, laquelle se dit ganal : un condensé de gaan et de kanal. Sur ledit kanal voguent les péniches, mais flottent aussi les ondes, les ondes de l'eau, mais aussi les ondes radio.


Citation :
Arrow Télescope, télescoper, télescopique

J'ai pas pu m'empêcher d'les proposer, ces trois-là ; notamment les deux suivants, vis à vis du premier. Vous avez certainement deviné pourquoi. En tout état de cause, j'ai :
teleçkòψat pour le premier, assez limpide, puisque formé de
tel(-e) = loin
çkope = regarder
sat = dispositif simple*.

Pour les deux autres, c'est nettement moins limpide ; et c'est pas dérivé du précédent.

Télescoper, c'est pas "regarder par un télescope", c'est "(se) rentrer dedans" ; rien à voir, donc, du coup, j'ai inaaken, de
in = dans
naaken (-na, -éna) = heurter.

Télescopique, ça a dû évoquer une époque où les télescopes étaient des lunettes à tuyaux se rentrant les uns dans les autres... c'est un peu moins vrai main'nant, surtout avec les télescopes à réflexion (miroirs)... surtout quand on lit cette définition !

Pour les élément qui s'emboîtent les uns dans les autres (le Larousse l'a gardé, lui), j'ai iklàpnig. Le plus marrant, c'est que je ne retrouve plus, dans mon dico, le verbe klàpen (-na, -éna) qui doit évoquer quelque chose comme "rétrécir pour ranger". Le i- de iklàpen vient de in-, comme dans inaaken.

Pour l'autre sens (qui nécessite un télescope pour être regardé), j'l'avais pas dans mon dico, mais j'ai les éléments me permettant de l'obtenir : teleçkòpend. Je remplace le premier suffixe (-sat de -ψat), non pas par le "traditionnel" -ig, mais par la forme de l'impératif -(e)nd : qui doit être vu au télescope (qui ne peut pas être vu à l'œil nu).

*Pour Hubble et quèqu'z'autres, c'est carrément teleçkòψent, qu'il faudrait dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Mer 10 Avr 2013 - 21:34

silent 


Dernière édition par lsd le Sam 6 Juil 2013 - 16:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16241
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Mer 10 Avr 2013 - 23:01

lsd a écrit:
déchaîné Arrow

Çui-là, j'l'ai pas dans mon dico, mais j'ai d'quoi l'faire, ainsi que certains autres.

Par exemple, j'ai déjà "enchaîner" : olgaanes, de
ol- = autour
gaan = chaîne
-es : terminaison verbale.

Ce mot traduit également "chaîner" (une roue : beh oui ! on met bien la chaîne autour de la roue).

du coup, enchaînement se traduit par olgaanat et chaînage par olgaandat.

Pour "déchaîner", j'ai, bien entendu, deux traductions, la première découle de ce qui précède : usgaanes, avec us- = hors de. Mais pour le sens figuré, j'en ai un autre :

dem hyràk (-ta, -éa). L'adjectif "déchaîné" se traduit hyràktan, à rapprocher quand même de hyràktis = hyperactif.

Par contre, pour "déchaînement", je n'ai plus qu'hyràkat ; aréa usgaandaten = aire de déchaînage (en montagne).

Bon... on enchaîne !

Ben tiens, justement, j'ai une autre traduction : posgaan* (-a, -éa). Eh ouais : c'est pas un verbe en -es. Il est moins "concret" que l'autre, faut dire ! Mais malgré sa connotation plus abstraite, gaan (chaîne) est resté.
Æt eră ùt posgaanat zirkumstyndene = ce fut un enchaînement de circonstances.

J'vais mettre tout ça à jour : promis !



*On notera la paronymie avec posgæn = suivre, mais au sens propre : marcher derrière. En tout cas, ceux-là, j'les avais : juré craché !


Dernière édition par Anoev le Dim 16 Fév 2014 - 14:51, édité 1 fois (Raison : Hyr pour "hyper", pas hyp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 0:16

Arrow Chaîne, déchaîné Arrow
En espéranto, chaîne est habituellement ĉeno; la chaîne d'un prisonnier est kateno. Une chaîne de télé est kanalo s'il s'agit simplement de la fréquence, et ĉeno s'il s'agit d'un réseau de plusieurs stations dans plusieurs villes. Déchaîné, au sens figuré, est simplement furioza.
En sambahsa, on dit zangir pour chaîne; celle qui lie des prisonniers ensemble est un branca. Une chaîne de télé est TV-kanal.
En uropi, une chaîne est katen. Une chaîne de télé est un kanàl; une chaîne de montagne, boria (de bor = montagne, et -ia = lieu).

Je propose menottes Arrow
En espéranto, c'est mankateno (ou aurait donc aussi un piedkateno); en sambahsa, c'est hathkari (au singulier aussi) ; et pour les chevilles, Olivier ?
Il semblerait que l'uropi aime trop la liberté pour parler de telles choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Olivier Simon



Messages : 3845
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 0:43

Plus exactement TV-canal.

Je peux ajouter "gabehrg" = chaîne de montagnes.

Rien n'empêche (à part la taille) de mettre un "hathkari" aux chevilles.

Sinon j'ai "kaydani" = "fers" (entrave).

"Enchaîner" dans le sens matériel est "zangirbehnd".

En fait, avec "behnd" on peut former des verbes privatifs de liberté. Ex: "dombehnd" = assigner à résidence ("dom" = maison)

"Déchaîné, effréné" est "effrenat".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 0:52

Olivier Simon a écrit:
Plus exactement TV-canal.
Oups! C'est ce qui arrive quand on traite trop de langues en même temps.

À propos, on parle de souvent de canal de télé par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
SATIGNAC



Messages : 844
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Soyons sport, comment on traduit "chaîne" en méhien ?   Dim 14 Avr 2013 - 1:28

J'ai balancé la proposition, que je ne la laisse pas tomber de mon côté:
En méhien l'objet formé d'anneaux métalliques agencés: caena du latin CATENA.
La "chaîne" de télévision renvoit à "canal" au sens figuré, disons "chæna" ou "chænay /-ào" ou "çeuchænay /-ào"le préfixe "çeu" ( =comme) exprime le sens figuré par opposition au sens premier : canal
Le mot "çeucaenamenta " de "Çeucaenat" :enchaîner, peut traduire ce qu'on appelle chaîne par simplification du dérivé "enchaînement" dans des expressions comme "chaîne de prière" .
Le verbe dériver "enchaîner" se traduit par "Çeucaenat" pour exprimer la passation d'une étape à une autre comme d'un maillon ( caenol) de la chaîne à un autre. Mais "entourer d'une chaîne pour contraindre" renvoie à "vinçeol" du latin VINCULUM : liens, fers pour former Envinçeolat ou Envinçeogeit/-geco.
Comment dit-on "coucher" dans vos langues ( je commence à avoir sommeil.) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 3:17

SATIGNAC a écrit:
Comment dit-on "coucher" dans vos langues ( je commence à avoir sommeil.) ?
Rappelons que coucher veut dire mettre dans une position horizontale. Ne pas confondre avec se coucher ou être couché.
En espéranto, le mot premier est kuŝi, qui veut dire être couché*. Par conséquence, coucher se traduit par kuŝigi.
En sambahsa, coucher est cumebh (ah! ces verbes à infixe nasal!). Être couché est lyehg.
En uropi, comme en espéranto, le mot premier est leʒo, être couché. Coucher se forme avec un préfixe : aleʒo. Se coucher est leʒo niz, sur le modèle de l'anglais to lie down.

Dans le même ordre d'idée, bonne nuit ! Arrow
Bonan nokton (notons l'usage de l'accusatif), sell noct, bun noc.

* Il existe aussi des mots pour être debout, être assis, être accroupi, être à genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16241
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 8:58

Silvano a écrit:
SATIGNAC a écrit:
Comment dit-on "coucher" dans vos langues ( je commence à avoir sommeil.) ?
Rappelons que coucher veut dire mettre dans une position horizontale. Ne pas confondre avec  se coucher ou être couché.

Plusieurs traductions aneuviennes pour ce mot :

leg (-a, -ía) se dit pour "coucher (quelqu'un)" (sur un lit, une banquette, une table à langer, etc) :
Da lega ed neràpkaż aṅt studun àt lililils = Il a couché sa fille avant d'étudier le dossier.

"Se coucher" sa dit par conséquent dem leg (même conjugaison).
"Il est couché" (état, et non voix passive) se dit bien sûr da • legan ; à la voix passive, on dira :
Àt ifànkad çem legă per ed padhev = la petite fille fut couchée par son père (cf ci-dessus).

Plàg (-a, -ía) se dit pour "coucher (quelqu'un)" sur son testament, un rapport, etc. Se dit aussi pour "mettre une couche de...".

Pour "coucher" (+ lieu) on utilisera plutôt le verbe sliyf (-a, -éa) = dormir.
Ar sliyfe adinqboosev quàt fiyneve = Ils couchent à l'hôtel des 4 vents (ils dorment dehors).

Goleg kœm okèndus est la traduction aneuvienne de "coucher avec quelqu'un" (acception sexuelle). Projet de transformation en golèg.


On tâchera de ne pas confondre avec legendu (juge). Ce dernier devrait être incessament être transformé en lekendu, afin de dissiper tout risque de confusion.


Dernière édition par Anoev le Dim 16 Fév 2014 - 15:00, édité 2 fois (Raison : 2 N en moins)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 12:55

silent 


Dernière édition par lsd le Sam 6 Juil 2013 - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16241
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 14:39

lsd a écrit:
Pourtant le juge a bien besoin de voir la verite toute nue scratch
Certes, mais je ne vois pas le rapport avec "coucher". Tout le monde ne dort pas sans pyjama... Razz

Citation :
chaîne (de TV)
Ganal, condensé de gaan et kanal. Guère concret, je dois l'admettre ; mais bon...

Citation :
menotte
Pœngringge. On ne confondra pas pœngring, lequel est un bracet qui peut être en or, en argent... ou en caoutchouc, avec halv pœngringge qui représente un élément d'un objet qu'on représente presque toujours par paire et qui ne s'ouvre qu'avec une clé qui est restée dans le véhicule de service de l'OPJ.

Sinon, mais le sens est complètement différent, on a hhirin.

Citation :
policier (histoire) Arrow
Lùfracag, de
lùfrad = police
sàg = roman.

Je popose
Citation :
réforme Arrow
et tout ce qui tourne autour : réformer, réformiste, réformateur etc.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 17:05

Pour roman policier, on a la même chose en espéranto et en sambahsa : detektivromano et detectiven roman.
Pour réforme, l'espéranto a reformo, reformi, reformisto etc. ; le sambahsa a reforme (qui, j'imagine, peut aussi être un verbe). Par contre, pour la Réforme, chacun a un mot à part : Reformacio et Reformation.

Je propose ronfler Arrow

Ronki, (oi)snarc, ronco (qui se prononce /ronʃo/).
Donc beaucoup d'onomatopées. Mais pas en kotava : iptoká
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 19:48

silent 


Dernière édition par lsd le Sam 6 Juil 2013 - 16:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 22:39

lsd a écrit:
révolution Arrow
revolucio, revolution, revolusiòn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 22:44

silent 


Dernière édition par lsd le Sam 6 Juil 2013 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16241
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 23:49

Silvano a écrit:
ronfler:arrow:

Je ne l'ai pas, mais j'ai de quoi le faire :

brœn = turbine
sliyf = dormir

ce qui donnerait : brusliyf (-a, bruslyfía)

Mais on peut très bien ronfler sans dormir, comme un moteur, par exemple, Pour "bruiter, faire un bruit", j'ai ce radical : çhĕrf (-a, -éa) ; ce qui donnerait bruçhĕrf, en somme.


lsd a écrit:
révolution
socialisme Arrow
Là, par contre, rien de très original, puisque j'ai, respectivement
revolœntyn /ˌʁevoˈluːntən/
sosjenesem /ˈsɔsjənˌesəm/

Les accents toniques principaux et secondaires sont inversés pour chacun des mots par rapport à l'autre. L'accent secondaire de revolœntyn n'est qu'optionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Dim 14 Avr 2013 - 23:57

lsd a écrit:
@silvano: j'ai pas vu le code couleur Shocked (ou serait-ce un retour d'acide uropique Laughing )
espéranto, sambahsa, uropi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
SATIGNAC



Messages : 844
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Comment dit-on révolution en méhien ?   Lun 15 Avr 2013 - 0:30

Silvano a écrit:
lsd a écrit:
révolution Arrow
revolucio, revolution, revolusiòn


1°) Le mouvement circulaire (selon certains modèles théoriques anciens ) d'un astre autour d'un foyer spatial (tout aussi théorique) : revolut'h/-tio: sous l'influence de l'acception française scientifique, mais le verbe Revolut qui en est la source signifie: enrouler, rouler (un objet) sur place, sur lui même ( <REVOLVERE).
2°) Le mouvement politico-historique: revolut'h/-tio ; considéré dans ses effets: revolumenta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SATIGNAC



Messages : 844
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Lun 15 Avr 2013 - 0:43

SATIGNAC a écrit:
J'ai balancé la proposition, que je ne la laisse pas tomber de mon côté:
Comment dit-on "coucher" dans vos langues ( je commence à avoir sommeil.) ?
1°) Se coucher: Ponazs, verbe intransitif à la voix moyenne => ponan: (qui est couché/e)
2°) Mettre quelqu'un au lit: Encùvigat, Enclìnegat ( établissement de soins), Ponafat (donner la position couchée) => i cuvi, i clinei , préfixe "cline-" : au lit
3°) Componat (+Dat.) Componazs : coucher avec ( connotation sexuelle) => componaria/-y : amant(-e)
4°) Être couché: Ponat, Jaçet ( =gésir)
=> jaçen = ponan.

Nottã gradie at toldei ! Bonne nuit à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Lun 15 Avr 2013 - 3:18

SATIGNAC a écrit:
2°) Mettre quelqu'un au lit: Encùvigat, Enclìnegat ( établissement de soins), Ponafat (donner la position couchée) => i cuvi, i clinei , préfixe "cline-" : au lit
En espéranto, mettre (quelqu'un) au lit est enlitigi (iun) ;
se mettre au lit, c'est enlitiĝi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Batailles lexicales 3   Aujourd'hui à 17:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Batailles lexicales 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Batailles lexicales 4
» Batailles lexicales 5
» Batailles lexicales 3
» Batailles lexicales 2
» Batailles lexicales 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: