L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ol Setodast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Ol Setodast   Sam 23 Mar 2013 - 1:06

SETODAST
Avant de lire cette présentation, veuillez m'excuser de mes piètres notions de phonétiques, j’espère que vous comprendrez quand même la prononciation, sinon posez moi des questions, je suis tout ouïe.  Smile

Je vous présente ici la version 2 de la langue. Le passage de la v1 à la v2 s'est fait une nuit où je n'arrivais pas à dormir, la langue à été très adoucie, pour cela pas mal de choses ont été changées. Peut être qu'un jour je vous ferai découvrir la v1.


Les origines : Séto était autrefois une région de l’Empire Exanérien (Exanerum Imperae). La langue parlée était l’Exõh, dont le sétolais actuel est issu . L'Exõh est la langue mère des langues Exonentiennes.
Le sétolais à également subit des influences du Wuan-oton et d'autres langues au cours de son évolution.


Alphabet / prononciation / etc... :





Quelques détails :

La lettre « y » se prononce différemment selon sa place dans le mot :
- [j] quand elle est au début d’un mot qui n’est pas suivit d’un « h »: yel prononcé comme dans le mot « yo » (esp).
- [j] quand il est entre 2 voyelles : ectriyer prononcé comme dans le mot « rayon ».
- [aj] dans les autres cas : dy prononcé comme dans le mot « try » (angl).

La lettre « c » se prononce également différemment selon sa place dans le mot :
- [kj] quant il est devant une voyelle : Car (vouloir), se prononce comme dans le mot « tokyo ».
- [k] quant il est devant les consonnes : t , k , l , p , d , r , g , x , h.
- [k] quant il est en fin de mot : Korc, se prononce comme le mot « climat ».

Quant est présent dans un mot un double s « ss », il ne faut pas le prononcé [s] mais [s-s] avec un temps d’arrêt. Exemple : Massa (lampe) [mas-sa].
Quant un « s » est situé entre deux voyelles dans un même mot, il se prononce [z], ex : iseny (sinon) [izεnaj].

Quand le "e" est en fin de mot, il ne se prononce pas ! Nous verrons quelques cas particuliers plus tard.

Les accents :


Accents dy type õ :

- õ se prononce oi
- ũ se prononce ui
- n'existe que dans le mot "drẽ" qui signifie "soi" (dans l'ancien sétolais, ce mot était à la place du cdc "des-"), ce mot se prononce "drietch".
- ã se prononce aij / aich

Accents du type ă :

- ă se prononce comme "in" en français.
- ŭ se prononce [y] donc comme "u" en français.
- ŏ se prononce comme "õ, om" en portugais, à peu près voire comme "on" en français.

Accents du type ē :

- ē se prononce comme "é" en français.

Accents du type ó :

Ils indiques une élévation de ton sur la lettre où ils se situent.

Accents du type ê :

Ils indiques une élévation de ton pour les lettre qui possèdent déjà un accent.



Construire une phrase :


sujet – verbe – objet




Conjuguer un verbe :



Ori correspond à Il
Ari correspond à Elle
Djõ correspond à It en anglais.

Egi correspond à Ils
Agin correspond à Elles
Ogin désignes un ensemble de choses non-humaines.


C'est un peu long désolé  Embarassed .

Quelques mots de vocabulaires :

Spoiler:
 


Dernière édition par Setodest le Jeu 27 Juin 2013 - 19:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Sam 23 Mar 2013 - 1:53

Ma première réaction est la surprise : quelque lettres sont utilisées ici d'une façon toute particulière, je pense bien sûr au Л cyrillique (prononcé /l/) dont la minuscule est π, c'est à dire une tout autre lettre d'un tout autre alphabet (le /p/ des grecs). Mais j'ai souris en voyant le cyrillique и prendre la valeur /ɲ/. C'est vrai qu'il ressemble bigrement à un N à l'envers^^.
As-tu une explication diachronique (étymologique) pour l'utilisation des accents ? Comme par exemple des abréviations dans les manuscrits anciens, des confusions entre deux signes diacritique... je pense surtout à tes tildes ~, pour ce qu'ils signalent à la fois un élément vocalique ajouté (õ, ũ) et un élément consonantique chuintant... enfin, si tu me dis que tu es en mesure de les dériver d'une orthographe antique plus régulière, cela rajoute au réalisme de la langue, tu peux me croire !

J'aurais encore une question : pourquoi n'utilises-tu pas l'API pour TOUT le tableau ? Même si tu as pris garde de les mettre entre crochets, j'ai été un peu confondu au début, de les voir mélangés avec des descriptions françaises dans la colonne "prononciation"...

Un p'tit conseil, pour finir : avant (ou après) d'introduire l'alphabet, tu pourrais classer les phonèmes de ta langue dans un tableau, par ordre et lieux d'articulation, comme ici. Ainsi, nous verrons en un clin d'oeil combien la langue possède de consonnes et de voyelles distinctes Smile .

Khi gier, makang diu ! Bonne nuit ! Es gur nä yaa unak ! Et bonne continuation !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Sam 23 Mar 2013 - 13:48

Mardikhouran a écrit:
J'aurais encore une question : pourquoi n'utilises-tu pas l'API pour TOUT le tableau ? Même si tu as pris garde de les mettre entre crochets, j'ai été un peu confondu au début, de les voir mélangés avec des descriptions françaises dans la colonne "prononciation"...
Un p'tit conseil, pour finir : avant (ou après) d'introduire l'alphabet, tu pourrais classer les phonèmes de ta langue dans un tableau, par ordre et lieux d'articulation, comme ici. Ainsi, nous verrons en un clin d'oeil combien la langue possède de consonnes et de voyelles distinctes.

Oui je suis désolé de cette organisation embrouillante, j'essaye d'étudier plus en détails la phonétique et pour le moment c'est assez compliqué, enfin je vais essayer pour les phonèmes ! Par contre par ordre et lieux d'articulation ça va être compliqué silent

Mardikhouran a écrit:
Ma première réaction est la surprise : quelque lettres sont utilisées ici d'une façon toute particulière, je pense bien sûr au Л cyrillique (prononcé /l/) dont la minuscule est π, c'est à dire une tout autre lettre d'un tout autre alphabet (le /p/ des grecs). Mais j'ai souris en voyant le cyrillique и prendre la valeur /ɲ/. C'est vrai qu'il ressemble bigrement à un N à l'envers^^.
As-tu une explication diachronique (étymologique) pour l'utilisation des accents ? Comme par exemple des abréviations dans les manuscrits anciens, des confusions entre deux signes diacritique... je pense surtout à tes tildes ~[/b, pour ce qu'ils signalent à la fois un élément vocalique ajouté (õ, ũ) et un élément consonantique chuintant... enfin, si tu me dis que tu es en mesure de les dériver d'une orthographe antique plus régulière, cela rajoute au réalisme de la langue, tu peux me croire !


Pour le Л majuscule de π, c'est question de style, d'un point de vu historique il a été adapté de l'alphabet Volton par l'Exõh à cause des caprices d'un empereur qui voulait voir écrit son nom Лiel plutôt que Xhiel (xh étant l'ancien graphie du phonème /ʃ/ en Exõh) et le π pour le nom de son fils : Atπoih plutôt que Atxhoih.

On en vient à l'évolution du õ en Exõh, dans cette langue, exoi se prononcait [ɛgzɔi] alors que exoih se prononcait [ɛgzɔj] puis il a évolué en õh, résultant en quelque sorte de la fusion des lettres o et i . Le h était conservé car le õ seul correspondait à /ə/. Donc Exõ se prononçait [ɛgzə].
Donc en résumé le tilde indique des abréviations d'ensembles de lettres. Au niveau du Sétolais, õ et ũ indiquent donc la fusion de diphtongues en une seule lettre. Pour le ã et le , ils résultent de l'abréviation de sons chuintants en une lettre. Cette graphie de est particulièrement récente, elle a seulement quelques siècles. Avant elle correspondait au son [ɛj], mais aussi a de drẽ. La première a donc été délaissée pour être remplacée par ei.


Un exemple de l'ancienne graphie par rapport à l'actuelle :

J'aime dormir dans les bars la nuit :

Actuel : Dy deselmᴂr sēretten sioli dolcev ol nõte.
Ant : Dÿ drẽĕlmer Sërĕptĕn seize ols dolces ol nõte. (ĕ => /ɛ/ et e => /œ/ et ë => /e/ et ÿ => [aj])

Là je viens d'introduire des notions comme le pluriel que je vais expliquer dans un prochain poste avec un tableau des phonèmes.


Mardikhouran a écrit:
Khi gier, makang diu ! Bonne nuit ! Es gur nä yaa unak ! Et bonne continuation !

Merci, étant donné que la nuit est passée, je te souhaite une bonne journée.


Ah j'oubliais ! Djõ ne se prononce pas [dʒoj] mais [dʒjo], c'est un cas particulier de la langue tout comme le mot drẽ. Sauf que celui-ci fait exception à la règle du õ.
(je ne sais pas comment l'expliquer ou noter en phonétique mais dans [dʒjo], le [ʒj] est très atténué.

Quelques autres règles de prononciations dans le prochain poste également
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Sam 23 Mar 2013 - 22:47

Tableau des phonèmes (enfin je crois Razz )

Voyelles orales :





Voyelles nasales :





Consonnes :





Semis-consonnes :



(la forme des tableaux est inspirée de celles de wikipédia)



Le pluriel :





Les articles définis :





La préposition "de" :




(pour faire cette partie je me suis aidé d'un site dont je ne me rappelle plus le nom)




Les formes contractées :





Les pronoms :






(pour faire le tableau, je me suis aidé de celui proposé par wikipédia)



> En sétolais les adjéctifs sont invariables ! (il y a exception pour les suffixes, mais ça c'est pour plus tard)



> Quelques détails de prononciations :


Entre deux voyelles, les s se prononce /z/ .

Quand le i est après une consonne et en même temps avant une voyelle il se prononce /j/ exemple : πenegie [ʃɛnɛgj]
Il y a deux exceptions à cette règle :
- quand le i porte un accent aigu, exemple : πenegíe [ʃɛnɛgij] , edío [ɛdijo].
- quand la consonne qui le précède est un n, par exemple nie [nij]. Pour pouvoir prononcer [ɲe] on utilise la lettre и .

Ah j'oubliais ! Le verbe krief a une conjugaison spécial : complément de conjugaison (cdc) ce , exemple : je suis : dy desce.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Désolé pour l'aspect cours, j'ai rédigé ça il y a quelques semaines avant de m'inscrire sur le forum, donc j'en ai profité. J'espère néanmoins que la présentations ne vous gène pas.
La prochaine fois j'aborde les particules expressives/niveaux d'expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Jeu 28 Mar 2013 - 21:47

Salut et bienvenue ! cheers

Je suis curieux d'en savoir plus que l'Exanerum Imperae... Je ne m'y connais pas en latin, mais était-ce la langue de cet empire ?

A propos des lettres externes à l'alphabet latin que tu y as introduit, je trouve que l'epsilon pour [ɹ] et le I cyrillique pour [ɲ] sont particulièrement bien trouvées Very Happy.

Néanmoins la quantité de phonèmes et de graphies dans ta langue me rebute un peu. Après c'est la tienne évidemment Razz ! Le système graphique me paraît malheureusement aussi un peu désordonné, par exemple avec un Y en initiale pour yel et un I pour iun... Mais bon si ça se justifie, par étymologie par exemple... D'ailleurs j'en suis friand, si tu as des histoires sur certains mots, je serais content de les connaître Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Ven 29 Mar 2013 - 0:49

Kotave a écrit:
Je suis curieux d'en savoir plus que l'Exanerum Imperae... Je ne m'y connais pas en latin, mais était-ce la langue de cet empire ?

Le nom fait très latin et c'est voulu, ils ne parlent pas latin mais l'Exõh, le moyen de conjugaison n'est pas le même mais la structure des phrases en général est semblable. C'était surtout pour que le sétolais ait une structure pas trop éloigné des langues romanes.

Kotave a écrit:
A propos des lettres externes à l'alphabet latin que tu y as introduit, je trouve que l'epsilon pour [ɹ] et le I cyrillique pour [ɲ] sont particulièrement bien trouvées

Oui j'y ai passé du temps pour les choisir !

Kotave a écrit:
Néanmoins la quantité de phonèmes et de graphies dans ta langue me rebute un peu. Après c'est la tienne évidemment ! Le système graphique me paraît malheureusement aussi un peu désordonné, par exemple avec un Y en initiale pour yel et un I pour iun... Mais bon si ça se justifie, par étymologie par exemple... D'ailleurs j'en suis friand, si tu as des histoires sur certains mots, je serais content de les connaître .

En Exõh, mais aussi en ancien sétolais, le y en début de mot était prononcé [dj], pour commencer un mot par /j/ , on mettait un i. Depuis la règle n'est plus valable mais la syntaxe est demeurée la même pour "ian" et "iun", tous les autres mots ont vu leur "i" remplacé par un "y".
Pour le nombre de phonèmes tu me fais remarquer que j'ai oublié de mettre le [ɹ] dans le tableu Smile .
Sinon c'est vrai qu'il y en a beaucoup, mais certains sont plus rares que d'autres. De même, j'ai essayé, au lieu de faire des combinaisons de lettres pour un sons, d'attribuer un seul caractère par phonème, question de simplification de la lecture.

Par ailleur je tiens à te remercier d'avoir pris le temps de lire la présentation de cette langue et d'exposer ton avis Smile


Donc à suivre :

-Passés, futur, subjonctif etc..
-Les particules expréssives.
-Une carte de Seto et des pays alentours, juste le temps que je finisse de la remasteriser (la version original a au moins 4 ans avec des noms de villes comme "Sassorihshighthsh"Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Ven 29 Mar 2013 - 21:45

Citation :
Le nom fait très latin et c'est voulu, ils ne parlent pas latin mais l'Exõh, le moyen de conjugaison n'est pas le même mais la structure des phrases en général est semblable. C'était surtout pour que le sétolais ait une structure pas trop éloigné des langues romanes.

Mh, ça pourrait être intéressant Very Happy.

Citation :
En Exõh, mais aussi en ancien sétolais, le y en début de mot était prononcé [dj], pour commencer un mot par /j/ , on mettait un i. Depuis la règle n'est plus valable mais la syntaxe est demeurée la même pour "ian" et "iun", tous les autres mots ont vu leur "i" remplacé par un "y".

[dj] (comme dans "diable") ou [dZ] (comme dans "jogging") ?
C'est un peu étrange, la plupart du temps - enfin, dans les exemples que je connais - les locuteurs renforcent d'abord le [j] en [dZ] puis en une autre consonne, non ?
Mais si l'orthographe a une explication, ça me va !

Citation :
Sinon c'est vrai qu'il y en a beaucoup, mais certains sont plus rares que d'autres. De même, j'ai essayé, au lieu de faire des combinaisons de lettres pour un sons, d'attribuer un seul caractère par phonème, question de simplification de la lecture.

Mais si certains sont rares, ils auraient dû normalement évoluer vers une combinaison de phonèmes plus fréquente non ?
Sinon pour l'autre règle, je suis d'accord avec toi Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Sam 30 Mar 2013 - 0:43

Kotave a écrit:
[dj] (comme dans "diable") ou [dZ] (comme dans "jogging") ?
C'est un peu étrange, la plupart du temps - enfin, dans les exemples que je connais - les locuteurs renforcent d'abord le [j] en [dZ] puis en une autre consonne, non ?
Mais si l'orthographe a une explication, ça me va !

D'un point de vu générale, le sétolais au cours de son histoire a été adouci, le passage de la V1 à la V2 s'est fait dans cet optique, c'est un courant général. C'est ce qui explique "l'adoucissement" du [dj] (comme dans diable) en /j/ simple. (si tu veux une vague comparaison, je dirais qu'on est passé de langue plus germanique à lune langue romane, voire japonaise).

Kotave a écrit:
Mais si certains sont rares, ils auraient dû normalement évoluer vers une combinaison de phonèmes plus fréquente non ?
Sinon pour l'autre règle, je suis d'accord avec toi Smile.

Ici il faut le voir autrement, c'est par la faute de mutations de langages que ces phonèmes sont apparus, je pense notamment à ɀet ȿ. En Exõh ou ancien sétolais, ils n’existaient pas (enfin ils sont apparu à la fin de la V1).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Sam 30 Mar 2013 - 1:43

Bonjour Setodest,

Je lis tes messages et j'aurai une petite question concernant la conjugaison.

Si j'ai bien compris on a par exemple :

je suis = Dy deskrief

Donc on a une construction avec le verbe être, krief et un complément de conjugaison qui se rapporte au sujet. Dans ce cas, dans l'exemple donné, dire Dy deskrief c'est comme faire une répétition ou insister sur le fait "C'est moi qui suis" non ? Car deskrief seul apporte déjà l'information sur la personne.
Ces compléments de conjugaison, quelles informations apporteront-ils au-delà de la personne ? (temps, mode, voix ... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Sam 30 Mar 2013 - 15:31

Citation :
je suis = Dy deskrief

Donc on a une construction avec le verbe être, krief et un complément de conjugaison qui se rapporte au sujet. Dans ce cas, dans l'exemple donné, dire Dy deskrief c'est comme faire une répétition ou insister sur le fait "C'est moi qui suis" non ? Car deskrief seul apporte déjà l'information sur la personne.
Ces compléments de conjugaison, quelles informations apporteront-ils au-delà de la personne ? (temps, mode, voix ... )

Remarque, le français fait plus ou moins la même chose, mais je crois que c'est à cause de l'influence du germanique, ce qui a finalement fait s'affaiblir les terminaisons. Il y a sûrement une raison là aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Sam 30 Mar 2013 - 16:38

Bonjour lodrana ;

lodrana a écrit:
Si j'ai bien compris on a par exemple :

je suis = Dy deskrief

Donc on a une construction avec le verbe être, krief et un complément de conjugaison qui se rapporte au sujet. Dans ce cas, dans l'exemple donné, dire Dy deskrief c'est comme faire une répétition ou insister sur le fait "C'est moi qui suis" non ? Car deskrief seul apporte déjà l'information sur la personne.

Enfaite le verbe krief admet une irrégularité : Deskrief, insiste bien sur le faite que c'est moi, mais, que pour ce verbe, car autrement il se conjugue comme cela : cpc + -ce , ça donne : desce, bõce, lesce etc... (l'emploi de cpc+krief est devenu plutôt administratif)

En générale dans une phrase, la présence du pronom sujet devant le verbe signifie une insistance du type : moi, je vais .... ( dy destrien).

lodrana a écrit:
Ces compléments de conjugaison, quelles informations apporteront-ils au-delà de la personne ? (temps, mode, voix ... )


Ils s'utilisent au présent et à deux temps du passé de l'infinitif, pour la voix passive j'hésite entre les verbes être et se faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Sam 30 Mar 2013 - 18:37

-



Le futur :

Il se forme comme cela : le mot okõ +  infinitif du verbe  +  cpc inversé.

Cpc inversé :

dy
yd
art
õb
ori
(l)es
tπegõ
(l)e
erski
(s)ad
egi
lis
(les lettres entre parenthèses ne s'utilisent que quand le verbe finit par une voyelle)

Le seul cpc inversé particulier ici est celui de la 1er pers. singu. pour ne pas inverser avec la 2ie pers.plu.

! -> Les pronoms personnels compléments suivent la même règle qu'au passé et au futur. La différence au futur est qu'ils sont "accrochés" à okõ .
 -> Le pronom personnel complément -yd sera toujours -di au futur.

Les verbe irréguliers à ce temps : (la liste peut toujours s'allonger)

Spoiler:
 

Exemples : Tu iras = okõ trienõb



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



L' imparfait :

Sa formation est assez simple :

> Complément de conjugaison + infinitif du verbe + ym


Les irréguliers de ce temps :

Spoiler:
 




-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Le participe passé :

Je vous préviens que c'est un peu .... particulier.

En sétolais, il y a beaucoup de groupes de verbes, pour éviter des confusions, et que le mot ne soit pas trop long, ceux qui tentent d'apprendre le sétolais (dans mon monde hein  Razz) ont en général du mal avec cela.

vlle = voyelle. Les lettres en rouges indiquent qu'elles font exception au vlle   qqch qui est au-dessus d'elle ou en-dessous dans le tableau (ex vlle   n , an et en font exception et sont donc en rouge)

groupe  
exemple  
p.passé  
exemple  
-en , n
noren-enz
norenz
-vlle +nnorin
-vlle +nd
norind
-an
noran
-anz
noranz
-ura
nonura
-urienz
nonurienz
-urõ
nonurõ
-uroend
nonuroend
-er , r
noner
-ienz
nonienz
-vlle +r
nonir
-i +vlle +nd
nonihind
-ar
nonar
-ianz
nonianz

nonã
-aiz
nonaiz
-um
nonum
-umd
nonumd
-it
nonit
-iez
noniez

nonõ
-õz
nonõz
-eru
noneru
-eriuend
noneriuend
-vlle
noni
-vlle +z
noniz
-πi
nonπi-πindnonπind
Exemples :

- demander : sinton => sintond
- engᴂr : faire => engienz
- obtenir : ancura => ancurienz


Certains verbe ont un participe passé irrégulier :

Spoiler:
 


De plus, certains verbes n'entrent pas dans ces catégories, ils ont soit un passé irrégulier (que je mettrai dans le tableau), soit on doit tout simplement leur ajouter -enz.




-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Le passé composé / parfait :


Il se forme avec :  cpc+t - participe passé du verbe

Exemple :


- j'ai été = dest-trid
- tu as mangé = bõt-πēdienz

! - Les verbes qui ont un participe passé irrégulier sont irrégulier à ce temps.




-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




L'utilisation des deux passés est semblable à ceux des langues romanes !


Quelques mots de vocabulaire :


Mot en français

Mot traduit
que
gat

doco
pourquoi
mohoírē
comment
sieldõ
comme
sield
avec
eça , cond
mais
lan
parce que
kiçeg
oui
ay [aj]
non
ny
qui
gan
qui ?
aπia ?
Mohoírē [mooire] (je sais pas si je l'ai bien écrit en phonétique, il se prononce "mohohiré").

! - Le mot gat

gat  +dy gaty
gat  +tπegõ gategõ
gat  +erski gateski
gat  +ersci
gatesci

Au final j'ai pas mis le subjonctif et les particules expressives, c'est pour la prochaine fois !


Dernière édition par Setodest le Dim 7 Juil 2013 - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 21:32

Le subjonctif présent :

Il est simple de formation, en effet ils suffit d'annexer :

- is quand le verbe se termine par une consonne sauf si la dernière voyelle est un i.
- es quand le verbe se termine par une consonne et que la dernière voyelle est un i.
- s quand le mot le verbe se termine par une voyelle.

Exemple : verbe laisser : Honteg => cpc + Hontegis

Les irréguliers :

Spoiler:
 


Usage du subjonctif :


A peu près comme en français, sauf que c'est toujours par sémantique. Il s'utilise aussi pour former le conditionnel.


Je veux qu'il vienne : Descar gat ori leswideru.
Il veut que je retourne là-bas : Descar gaty desfilᴂnis avlᴂs.


Dernière édition par Setodest le Mer 17 Avr 2013 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 21:36

Setodest a écrit:
Usage du subjonctif :

Comme en français en faite, par sémantique. Il s'utilise aussi pour former le conditionnel.
Je regrette, mais l'usage français du subjonctif n'est pas sémantique. Par exemple, le verbe qui suit bien que représente une action ou un état réel. Alors pourquoi le subjonctif? C'est comme ça, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 21:40

Ah oui en effet, j'y avait pas pensé à celui-là, je corrige ça tout de suite Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 21:42

Il y a vraiment une sacrée quantité assez conséquente de verbes pas mal irréguliers dans toute ta langue quand même Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 22:07

Kotave a écrit:
Il y a vraiment une sacrée quantité assez conséquente de verbes pas mal irréguliers dans toute ta langue quand même Shocked

Ah ? Pourtant y'en a que 13 ^^' . C'est les mêmes à chaques fois, j'aurais peut-être dû mettre le tableau en entier pour éviter toute confusion.

Spoiler:
 

A noter que dans ce tableau, le conditionnel va sûrement changer de forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 22:35

Je salue ton travail cheers... mais bon je suis un peu allergique aux verbes irréguliers.
Je n'en ai qu'un en chilloïen, et c'est le verbe "être" Razz mais il est sacrément bien irrégulier Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16300
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 22:46

Setodest a écrit:
Ah ? Pourtant y'en a que 13 ^^' . C'est les mêmes à chaque fois, j'aurais peut-être dû mettre le tableau en entier pour éviter toute confusion.

En fait, ce qui me déroute (un peu) c'est la "profondeur" de certaines irrégularités. Mais si j'arrive à comprendre le processus, je ne devrais pas être plus dérouté qu'avec ce que je fais avec l'aneuvien. Je ne sais pas trop combien il y a de verbes irréguliers en aneuvien, mais à de rares exceptions près (ere, aau), les irrégularités sont somme toute, minimes ; et des verbes comme hab (avoir), poten (pouvoir), pùze (aller)... irréguliers dans pas mal de langues (sauf, bien sûr, la plupart des auxilangues), sont réguliers en aneuvien. J'arrête là la digression aneuvienne : retour au setodast.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 22:56

Kotave a écrit:
Je salue ton travail cheers...

Merci Smile

Je comprend ton allergie, quand on doit apprendre ces centaines de verbes irréguliers en anglais No
De toute manière, je pense pas en rajouter beaucoup d'autres.

Anoev a écrit:


En fait, ce qui me déroute (un peu) c'est la "profondeur" de certaines irrégularités. Mais si j'arrive à comprendre le processus, je ne devrais pas être plus dérouté qu'avec ce que je fais avec l'aneuvien. Je ne sais pas trop combien il y a de verbes irréguliers en aneuvien, mais à de rares exceptions près (ere, aau), les irrégularités sont somme toute, minimes ; et des verbes comme hab (avoir), poten (pouvoir), pùze (aller)... irréguliers dans pas mal de langues (sauf, bien sûr, la plupart des auxilangues), sont réguliers en aneuvien. J'arrête là la digression aneuvienne : retour au setodast.

Oui, j'ai essayé de faire en sorte que ça sonne mieux, certains dérivent donc beaucoup de leurs infinitifs, comme le verbe Sᴂ par exemple. Sinon j'aime bien ce sorte de wiki pour ta langue, y'a énormément de travail derrière Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16300
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 23:06

Setodest a écrit:
Sinon j'aime bien ce sorte de wiki pour ta langue, y'a énormément de travail derrière Shocked

Idéopédia est un wiki francophone pour les langues imaginaires en général. Tu peux t'y inscrire et y introduire, petit à petit, toute ta grammaire et tout ton vocabulaire setodast. Suis la procédure d'inscription et bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 23:13

Je le ferrai je pense Smile
Par contre, tout le vocabulaire de ma langue est sur un logiciel appelé linguae, je crois que je vais devoir tout retaper manuellement scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Mer 17 Avr 2013 - 23:35

La possession :

Vous allez enfin comprendre à quoi sert cette lettre : ɵ !

Vous le retrouverez uniquement pour former les adjectifs possessifs.



en français
ɵ + pronom
adj poss
prononcation du ɵ
mon
ɵ + dy ɵdi
/oʃ/
ton
ɵ + art
ɵst
/ɔs/
son
ɵ + ori
ɵori
/os/
son
ɵ + ari
ɵari
/os/
son
ɵ + djõ
ɵdjõ
/ɔʃ/
nôtre
ɵ + tπegõ
ɵgõ
/ɔs/
vôtre
ɵ + erski
ɵski
/ɔʃ/
vôtre
ɵ + ersci
ɵsci
/ɔʃ/
leurs
ɵ + egi
ɵegi/ɔs/
leurs
ɵ + agin
ɵagi/ɔs/
leurs
ɵ + ogin
ɵogi/ɔs/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16300
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Jeu 18 Avr 2013 - 0:53

Setodest a écrit:
La possession :

Vous allez enfin comprendre à quoi sert cette lettre : ɵ !

Vous le retrouverez uniquement pour former les adjectifs possessifs.



en français
ɵ + pronom
adj poss
prononcation du ɵ
mon
ɵ + dy ɵdi
/oʃ/
ton
ɵ + art
ɵst
/ɔs/
son
ɵ + ori
ɵori
/os/
son
ɵ + ari
ɵari
/os/
son
ɵ + djõ
ɵdjõ
/ɔʃ/
nôtre
ɵ + tπegõ
ɵgõ
/ɔs/
vôtre
ɵ + erski
ɵski
/ɔʃ/
vôtre
ɵ + ersci
ɵsci
/ɔʃ/
leurs
ɵ + egi
ɵegi/ɔs/
leurs
ɵ + agin
ɵagi/ɔs/
leurs
ɵ + ogin
ɵogi/ɔs/

D'où vient le fait qu'il y a plusieurs traduction de "son" & "leur" ? Quelle est la modalité d'utilisation de l'adjectif possessif ?
C'est comme en français : possession + autres relations (j'ai raté mon train) ?
C'est comme en aneuvien (par exemple) : possession uniquement, un (d') autre(s) déterminatif(s) ser(ven)t dans les autres cas de figure (eg mussa ed strægens et non eg mussa med strægens) ?

Comme tu as titré "la possession" et non "les possessifs", j'irais jusqu'à être tenté de penser que c'est la deuxième option ; mais je peux malgré tout me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Ol Setodast   Jeu 18 Avr 2013 - 12:19

Citation :
Je comprend ton allergie, quand on doit apprendre ces centaines de verbes irréguliers en anglais No

Ça me fait de la peine de prendre la défense de l'anglais, mais même s'il a une quantité encore plus gargantuesque d'irréguliers, la plupart ne sont pas si fréquents, et de plus un verbe ne peut avoir que deux irrégularités environ (prétérit et participe), et encore c'est souvent le même genre d'irrégularité*.

* Je ne me rappelle plus comment est-ce qu'on appelle ce genre d'évolution vocalique qui change le sens, et pas mal répandu dans les langues germaniques...

Citation :
Idéopédia est un wiki francophone pour les langues imaginaires en général. Tu peux t'y inscrire et y introduire, petit à petit, toute ta grammaire et tout ton vocabulaire setodast. Suis la procédure d'inscription et bon courage.

J'ai honte de ne pas y aller aussi souvent qu'il ne le faudrait pale

Édit : Il me semble qu'on appelle ce phénomène l'apophonie Smile


Dernière édition par Kotave le Jeu 18 Avr 2013 - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ol Setodast   Aujourd'hui à 12:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Ol Setodast
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ol Setodast

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: