L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Greedien (geree thual)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
bororo



Messages : 477
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Dim 3 Mar 2013 - 1:27

Mardikhouran a écrit:
En effet, pour dire "la soeur de la petite fille", c'est :
suon debiu
soeur petite.fille
mais si l'on observe une pause (transcrite par une virgule à l'écrit) alors...
suon, debiu
soeur (être) petite.fille
"la petite fille est ma soeur"

C'est la même chose pour différencier l'adjectif épithète et l'adjectif attribut :
pïro gazeem
gras homme
"l'homme gras"

pïro, gazeem
gras (être) homme
"l'homme est gras"

Est-ce que ça ne devient pas un peu compliqué si on veut dire des choses du genre "le gros nez rouge du clown est un accessoire grotesque" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Dim 3 Mar 2013 - 21:02

En passant, on peut intégrer des citations dans d'autres citations. Il suffit de ne pas défaire les codes. On sait donc plus facilement qui a dit quoi. Comme ceci :
Vilko a écrit:
Silvano a écrit:
Anoev a écrit:
Dernière petite difficulté : Comment prononcer un [h] en sandwich entre un [t] et un [w] ?
Ce qui s'écrit /t_h_w/ en X-SAMPA fait /thw/ en API. C'est un t aspiré et labialisé. Si ça peut t'aider...
C'est un son qui à ma connaissance n'existait qu'en oubykh, une langue caucasienne dont le dernier locuteur est mort en 1992. study

Au lieu de :

Vilko a écrit:
Silvano a écrit:
Anoev a écrit:
Dernière petite difficulté : Comment prononcer un [h] en sandwich entre un [t] et un [w] ?

Ce qui s'écrit /t_h_w/ en X-SAMPA fait /thw/ en API. C'est un t aspiré et labialisé. Si ça peut t'aider...

C'est un son qui à ma connaissance n'existait qu'en oubykh, une langue caucasienne dont le dernier locuteur est mort en 1992.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Dim 3 Mar 2013 - 22:03

Silvano a écrit:

Je dois cependant écrire que j'ai été étonné, la semaine dernière, quand j'ai entendu un chanteur québécois dire (et chanter) /tsu/ pour tout....
J'ai déjà entendu des français prononcer leurs T comme des TS dans certains mots au hasard.

Et en danois, le T est systématiquement prononcé comme ça dans certains cas.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Lun 4 Mar 2013 - 0:34

Nemszev a écrit:
Et en danois, le T est systématiquement prononcé comme ça dans certains cas.
Systématiquement dans certains cas? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Lun 4 Mar 2013 - 0:40

bororo a écrit:
Mardikhouran a écrit:
En effet, pour dire "la soeur de la petite fille", c'est :
suon debiu
soeur petite.fille
mais si l'on observe une pause (transcrite par une virgule à l'écrit) alors...
suon, debiu
soeur (être) petite.fille
"la petite fille est ma soeur"

C'est la même chose pour différencier l'adjectif épithète et l'adjectif attribut :
pïro gazeem
gras homme
"l'homme gras"

pïro, gazeem
gras (être) homme
"l'homme est gras"

Est-ce que ça ne devient pas un peu compliqué si on veut dire des choses du genre "le gros nez rouge du clown est un accessoire grotesque" ?

Voyons...
Phusii batri, koloon pog arkhï khuma.
grotesque accessoire [être) clown gros rouge nez
Je n'ai pas l'impression Smile
(je précise que le contexte culturel de cette phrase est intraduisible : koloon restera un emprunt, et de toute façon, les Greediens ont déjà la peau rouge... néanmoins, j'ai créé trois nouveaux mots grâce à cet example ! Une excellente façon d'élargir son vocabulaire. Merci bororo !)

La phrase nominale (suite)

Pour traduire la structure française "il y a...", on utilise en Greedien une structure (CC de lieu)+N+p.temporelle, comme dans :
Naap raa
eau PASSE
"il y avait de l'eau"

Sa nä thilim diu
ville LOC roi FUTUR
"Il y aura un roi en ville"

Nous n'avons pas encore vu les particules modo-aspectuelles ; j'en présente deux ce soir pour signaler où elles se placent dans la phrase nominale.
khi : marqueur de l'optatif -> lorsque le locuteur souhaite, espère quelque chose.
Khi khuar, thilim diu !
OPT beau roi (être) roi FUTUR
"Pourvu que le roi soit beau !"

Guderri khi esiu duay raa...
soldat OPT ne.pas.être 1pr PASSE
"Si seulement je n'avais pas été soldat..."

Met : marqueur du métutif1 -> lorsque le locuteur craint quelque chose.
Met need, bälis nä !
MET coupé (être) tête PRES
"Oh mon Dieu, on dirait qu'il sont en train de lui couper la tête !"

Met diang, gem kor diu
MET laid (être) ce Mad enfant FUTUR
"Je crains que ce chiard ne devienne laid"

1 : à ma connaissance, Mark Rosenfelder est le seul à utiliser ce terme. Mais il est rudement pratique !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Lun 4 Mar 2013 - 1:10

Silvano a écrit:
Nemszev a écrit:
Et en danois, le T est systématiquement prononcé comme ça dans certains cas.
Systématiquement dans certains cas? Shocked
Systématiquement quand ils ne sont pas en finale, je crois. En finale, ils sont éludés.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balchan-Clic



Messages : 725
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Mar 5 Mar 2013 - 17:38

Mardikhouran a écrit:
La Ceinture Hatikva

... Y'a un quelconque rapport avec l'espoir, dans le livre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Mar 5 Mar 2013 - 17:45

Oui ! Mais ce titre vient surtout de ce que, au dire de l'auteur, l'écoute de cet hymne lui servit d'inspiration lors de l'écriture.
Pour le reste, je ne spoile pas^^
(bon, Ha-tiqwah n'aurait pas bien rendu en titre de livre, même pour de la s-f...)

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Balchan-Clic



Messages : 725
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Mar 5 Mar 2013 - 17:56

Mardikhouran a écrit:
(bon, Ha-tiqwah n'aurait pas bien rendu en titre de livre, même pour de la s-f...)

Il aurait pu aussi faire La Ceinture Hamikve, le mot est plus rare, mais la sonorité est peut-être moins belle.
Et puis dans l'hymne qui l'a inspiré, c'est tikva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Mar 5 Mar 2013 - 18:19

Balchan-Clic a écrit:
Mardikhouran a écrit:
(bon, Ha-tiqwah n'aurait pas bien rendu en titre de livre, même pour de la s-f...)

Il aurait pu aussi faire La Ceinture Hamikve, le mot est plus rare, mais la sonorité est peut-être moins belle.
Et puis dans l'hymne qui l'a inspiré, c'est tikva.

En greedien : atikpa-diaz (étant donné que Hatikva est prononcé comme tel dans le livre, j'ai donné une transcription greedienne plutôt que d'utiliser le terme natif pour "espoir" gatkï).
Tiens ! Traduire cet hymne serait un bonne exercice, quand j'y songe ! Mais d'abord, un peu de transcription pour les termes intraduisibles, tu me dis ce que tu en penses :
יְהוּדִי : yekhud (en position d'adjectif)
צִיּוֹן : Siyon
ירוּשָׁלַיִם : Yerusalayim
Si tu pense qu'il peut y avoir des voyelles longues de-ci de-là...

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Balchan-Clic



Messages : 725
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Mar 5 Mar 2013 - 18:58

Mardikhouran a écrit:
Tiens ! Traduire cet hymne serait un bonne exercice, quand j'y songe ! Mais d'abord, un peu de transcription pour les termes intraduisibles, tu me dis ce que tu en penses :
יְהוּדִי : yekhud (en position d'adjectif)
צִיּוֹן : Siyon
ירוּשָׁלַיִם : Yerusalayim
Si tu pense qu'il peut y avoir des voyelles longues de-ci de-là...

J'ai regardé la phonologie, et ça aide pas pour transcrire l'hébreu Razz

צִיּוֹן : Siyon, ou Tsiyon si c'est possible
ירוּשָׁלַיִם : Yerusalayim, oui
יְהוּדִי : la franchement je sais pas quoi faire. Pas de h, pas de suite de deux voyelles, éventuellement yeyud(i).


Mardikhouran a écrit:
En greedien : atikpa-diaz

Pourquoi pas atikua-diaz ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Mer 6 Mar 2013 - 2:26

Balchan-Clic a écrit:
Mardikhouran a écrit:
Tiens ! Traduire cet hymne serait un bonne exercice, quand j'y songe ! Mais d'abord, un peu de transcription pour les termes intraduisibles, tu me dis ce que tu en penses :
יְהוּדִי : yekhud (en position d'adjectif)
צִיּוֹן : Siyon
ירוּשָׁלַיִם : Yerusalayim
Si tu pense qu'il peut y avoir des voyelles longues de-ci de-là...

J'ai regardé la phonologie, et ça aide pas pour transcrire l'hébreu Razz

צִיּוֹן : Siyon, ou Tsiyon si c'est possible
ירוּשָׁלַיִם : Yerusalayim, oui
יְהוּדִי : la franchement je sais pas quoi faire. Pas de h, pas de suite de deux voyelles, éventuellement yeyud(i).



Tsiyon est impossible (pas de suite de deux consonnes à l'initiale).
Quant à Yeyud... je préfère me rapprocher le plus possible du point d'articulation. Ce sera Yekhud !

Balchan-clic a écrit:
Mardikhouran a écrit:
En greedien : atikpa-diaz

Pourquoi pas atikua-diaz ?

Dans atikua, le "u" ne dénote pas une articulation /w/, mais une modification de la consonne /k/. Or, dans le mot hébreux, "q" et "w" sont deux consonnes distinctes ! Et si l'on prend en compte la prononciation ashkenazi en /v/ de cette dernière lettre, alors il est préférable de la rendre par une consonne qui soit la plus proche possible d'un lieu d'articulation labial. Ce sera /b/, dévoisée par la suite à cause de son environnement.

Le verbe

Comme dit plus haut, le verbe greedien n'est parfois pas distinct du nom. Ou de l'adjectif. C'est la première façon d'en former un, donc : à partir d'un nom/adjectif
    bidiakh "prendre soin ; attentioné", boro "enseigner ; leçon"

Et l'on peut aussi se servir d'affixes :
    phiusekhe "durcir" de phius "dur", nothod "s'introduire, envahir (insidieusement)" de thod "marcher"


Allez, on passe aux choses sérieuses : la phrase simple !

1.Desekhe baba.
des-ekhe baba
grâce-Rentrer père
"mon père rentre en grâce"

2.tuepe duay diu.
venir 1pr FUTUR
"je viendrai"

3.kupat raa.
kupa-t raa
mourir-3prErg PASSE
"il mourut"

Comme on peut le voir, les verbes intransitifs place leur sujet après eux. On peut ne pas exprimer de sujet, mais si une particule de temps est adjointe, alors le verbe doit prendre un suffixe -(i)t.

4.sooni ri siraz
femme manger yaourt
"les femmes mangent du yaourt"

5.es gazeem rit.
es gazeem ri-t
et homme mange-3prErg
"et les hommes en mangent aussi"

6.ri siraz.
manger yaourt
"le yaourt est mangé/on mange le yaourt"

7.rit nä
ri-t nä
manger-3prErg PRES
"on le mange"

Le greedien étant une langue ergative, si un verbe transitif apparaît avec son sujet seul, comme dans les deux derniers exemples, alors la phrase aura un sens passif.


    les particules modo-aspectuelles


8.Gem duayi tigo duay.
ce Evil or Very Mad SUPP.LOC détester 1pr
"J'ai l'impression qu'il me déteste"

9.-os kupa thilim nä.
RUM.REP mourir roi PRES
"-A ce qu'on dit, le roi se meurt"

10-Or phaylos nä yeg naa duay nan nä
petit royaume LOC PARFAIT être_en_un_lieu_cher_à_mon_coeur 1pr mère PRES
"-Ma mère se trouve justement au château !"

Les particules modo-aspectuelles, placées juste avant le verbe (avant le prédicat pour les phrases nominales), ont pour but de fournir des informations non pas sur l'époque de l'action, mais sur son importance, son degré de vérité, sa pertinence quant à ce qui vient d'être dit. En voilà une liste non-exhaustive (je compte bien en trouver d'autres !)

duay(i) : supposition du locuteur
Duay pha Mi'kor-khang.
"je pense que le général Mi'kor est au pouvoir"

sak : supposition de l'allocutaire
Sak tan kor.
"le bébé dort, dis-tu ?"

os : rumeur répandue
os zebus zoroth.
"on dit que les arbres peuvent se reproduire"

is : rumeur très douteuse
Is sak diul, phes.
"Il serait ton ami ?!"

zuil : certitude (à laquelle on est arrivé par raisonnement logique)
Zuil etue, phiusnaap.
"Je confirme, la glace est froide"

khi : optatif (espoir, voeu)
Tiin khi buemul ba tiaar.
"Qu'il choisisse le Bien !"

met : métutif (crainte)
Eptiiz met dol suon diu.
"Ouillouillouille, ma soeur risque de tomber sur un violeur"

yaa : impératif
Yaa renekhe ku !
"réjouissez-vous !"

yeg : parfait (place l'action dans le contexte de la prise de parole, signale son importance par rapport à ce qui vient d'être dit)
Iski'ka yeg tuepe duay.
"Au fait, je viens demain"


_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Balchan-Clic



Messages : 725
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Mer 6 Mar 2013 - 2:50

Mardikhouran a écrit:
Balchan-clic a écrit:
Mardikhouran a écrit:
En greedien : atikpa-diaz

Pourquoi pas atikua-diaz ?

Dans atikua, le "u" ne dénote pas une articulation /w/, mais une modification de la consonne /k/. Or, dans le mot hébreux, "q" et "w" sont deux consonnes distinctes ! Et si l'on prend en compte la prononciation ashkenazi en /v/ de cette dernière lettre, alors il est préférable de la rendre par une consonne qui soit la plus proche possible d'un lieu d'articulation labial. Ce sera /b/, dévoisée par la suite à cause de son environnement.

C'est vrai, mais à l'écoute, atikua [atikʷa] est, je pense, plus proche de [hatiqwɑː] que atikpa [atikpa], et c'est là l'essentiel.
Sinon, on peut aussi faire atikeva [atikɛva].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Mer 6 Mar 2013 - 2:55

La négation

Nous avons vu que pour nier le verbe "être", il fallait utiliser un verbe spécifique, esiu. Pour les autres verbes, qui eux ont une réalisation phonétique, la méthode diffère :
Nan zeyrisiä tang nä,
mère cuisiner soupe PRES
"maman cuisine de la soupe"

nan zäyrisie yu nä.
mère cuisiner.Neg poisson PRES
"elle ne cuisine pas de poisson"

C'est à dire qu'il faut inverser les voyelles du verbe pour obtenir un sens négatif ; seul cas où le Greedien a recours à la flexion interne dans sa morphologie.
Cependant, il est des cas où toutes les voyelles sont les mêmes, ou bien il n'y en a qu'une. Dans ce cas, on a recours au transformations suivantes :
i->u
u->i
e->a
o->e
a->e
aa->ee
ee->aa
oo->ee
(on ne peut trouver les voyelles "ä" et "ï" seules dans un radical verbal)
Ainsi :
Guderri giopo Aleraz thual.
"les soldats apprécient la musique"

Ku zepha giepet.
"elle n'est pas appréciée par les conseillers du Roi"

Les questions

Pour poser une question où l'on peut répondre par "oui" ou "non", on utilise la structure suivante :
V+Vneg+sujet / Vneg+V+sujet (suivant ce que considère le locuteur comme plus probable)

Sak tigo togi duay ?
2pr détester détester.neg 1pr
"tu me détestes ?"

Ba guderri see saa sa raa?
tout soldat libérer. libérer ville PASSE
"l'armée n'aurait-elle pas libéré la ville ?"

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Mer 6 Mar 2013 - 2:56

Balchan-Clic a écrit:
Mardikhouran a écrit:
Balchan-clic a écrit:
Mardikhouran a écrit:
En greedien : atikpa-diaz

Pourquoi pas atikua-diaz ?

Dans atikua, le "u" ne dénote pas une articulation /w/, mais une modification de la consonne /k/. Or, dans le mot hébreux, "q" et "w" sont deux consonnes distinctes ! Et si l'on prend en compte la prononciation ashkenazi en /v/ de cette dernière lettre, alors il est préférable de la rendre par une consonne qui soit la plus proche possible d'un lieu d'articulation labial. Ce sera /b/, dévoisée par la suite à cause de son environnement.

C'est vrai, mais à l'écoute, atikua [atikʷa] est, je pense, plus proche de [hatiqwɑː] que atikpa [atikpa], et c'est là l'essentiel.
Sinon, on peut aussi faire atikeva [atikɛva].

Ha ha ! Je ne dispose que de /s/ et /z/ en fricative (plus leurs variantes palatalisées et labialisées) !
Pour une langue sémitique, c'est pas l'top^^

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Jeu 7 Mar 2013 - 1:27

J'ai remarqué que la liste des nombres dans une idéolangue, puisqu'elle appartient au vocabulaire basique, est la plus susceptible de révéler les motivations et les inspirations de son auteur. On peut en un clin d'oeil déterminer si cette liste est tirée d'une famille répandue de langues (langue auxiliaire, idéolecte), si elle suit des principes logiques en facilitant la composition (langue auxiliaire, engelang), des principes euphoniques (artlang au sens premier d'"art"), si elle cherche à explorer une nouvelle théorie du nombre (engelang), etc.
Aussi, je mets à votre disposition "les éléments les plus susceptibles de révéler quel est l'idéologie qui sous-tend mon travail idéolinguistique".

Les nombres

1 : koo [ko:]
2 : phiyep [pʰi'jɛp]
3 : lagro [lag'rɔ]
4 : berri [bɛr'ri]
5 : tipuï ['tipʷɨ]
6 : tuenä ['tʷɛnɐ]
7 : mazda [maz'da]
8 : lammi [lam'mi]
9 : siol ['sjɔl]
10 : pazä ['pazɐ]

comme en japonais, des formes courtes existent pour le comptage rapide.

1 : koo [ko:]
2 : phi [pʰi]
3 : lag [lag]
4 : ber [bɛr]
5 : ti [ti]
6 : tue [tʷɛ]
7 : maz [maz]
8 : la [la]
9 : siol ['sjɔl]
10 : pa [pa]

    la composition


Les unités supérieures sont formées ainsi : unité++dizaine apocopée
11 : koo lï pa
12 : phiyep lï pa
...

Les dizaines sont formées en adjoignant le suffixe -zä aux chiffres (y compris à leurs formes courtes pour le comptage à voix haute et la formation des nombres intercalaires), ce qui n'est pas sans induire quelques modifications des radicaux :

20 : phiyepsä
30 : lagrozä
40 : berrizä
50 : tipuuzä
60 : tuenezä
70 : mazdazä
80 : lammizä
90 : siolzä
100 : koozä (eh non, ce n'est pas 10)

D'où l'on obtient :

25 : tipuï lï phisä
83 : lagro lï lazä
102 : phiyep lï koozä
156 : tuenä lï tizä lï koozä

    Syntaxe des nombres


Les nombres sont des noms ; en tant que tels, ils se placent derrière le nom de l'entité dénombrée, dans une structure de complément de nom :
guderri phiyep "deux soldats", littéralement "un nombre deux de soldats"
zoroth koo lï siolzä "nonante-et-un arbres"

Le dénombré n'étant que leur complément, c'est après eux que se placent les particules de temps.
Duay deer duoz tuenä raa
1pr appartenir poil six PASSE
"j'avais six poils"


Qu'en pensez-vous ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir


Dernière édition par Mardikhouran le Dim 17 Mar 2013 - 3:20, édité 1 fois (Raison : /ə/ et /ɐ/ ne sont pas pareils)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16299
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Jeu 7 Mar 2013 - 2:40

Original. Dommage qu'en forme courte, 8 (la) est trop proche de 3 (lag; pour les unités°, j'ai une petite préférence pour les monosyllabiques*).

La syntaxe est, elle aussi originale. Comment fais-tu pour les autres numéraux (ordinaux, distributifs, multiplicatifs, fractionnaires, etc).



°Mais bon... quand on lit ce qui suit (dog vs deag)...
*Préférence que j'ai, malgré tout un peu trahie, puisque, pour le système hexadécimal, D se dit tereg et E se dit korreg ; le premier est à rapprocher de "treize" (treize en décimal se dit dektern, sans surprise) quant au suivant, c'est un à-priori, pur produit de l'écriture automatique. Le G qu'on retrouve dans ces nombres (àl'exception de ælve & tolve : B & C) serait une trace du G de dexeg (16, en base 10), qu'on retrouve dans dog (A), peng (F) & deag (10 en base 16). G n'étant pourtant pas la 16me lettre de l'alphabet aneuvien : ce n'est que la 8me : va comprendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Jeu 7 Mar 2013 - 13:27

Toi qui aimes t'enregistrer... à quand un enregistrement en greedien ? Razz

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Jeu 7 Mar 2013 - 23:31

Anoev a écrit:
Original. Dommage qu'en forme courte, 8 (la) est trop proche de 3 (lag; pour les unités°, j'ai une petite préférence pour les monosyllabiques*).

La syntaxe est, elle aussi originale. Comment fais-tu pour les autres numéraux (ordinaux, distributifs, multiplicatifs, fractionnaires, etc).

Je n'avais pas remarqué ! Il est vrai que lorsque j'ai commencé le Greedien, la phonotactique n'était pas la même, et c'était *lagro "3", *glammi "8". Et je n'avais pas de formes courtes en vue. Comme vous le voyez, les changements phonétiques créent la pagaille également dans les idéolangues ! Very Happy
Sinon, dans d'autres langues, ni havas la esperantajn ses "6" kaj sep "7", les russes семь "7" восемь "8", les verduriens dhun "2" dhin "3" et par "4" pan "5", etc.

Pour l'heure, je n'ai travaillé que les cardinaux, les ordinaux et les fractions.

    Les ordinaux


Rien de plus simple. Il suffit de placer les cardinaux (toujours à la forme longue) en position d'adjectif, c'est à dire avant le nom modifié :
Isang phiyep
jour deux
"deux jours"

Phiyep isang
deux jour
"le deuxième jour"

tuenä lï tizä kuang
six et cinquante source
"la 56e source"

Un bémol, toutefois : on ne peut pas dire *koo malen au sens de "le premier petit garçon" ; l'adjectif koo signifie "nouveau". L'ordinal de "un" est tesiä.
tesiä thikupa
premier martyr
"le premier martyr"

On peut de la même manière remplacer phiyep "2" en position adjectivale par tegï "deuxième, l'autre", spécialement dans des structures du type "l'un... l'autre..." ou lorsqu'il n'y a que deux référents qui sont comparés dans la phrase.
Tesiä giopo degat, tegï giopo Aleraz thual
Premier apprécier guerre second apprécier Aléraze parole
"le premier aime la guerre, (tandis que) l'autre aime la musique"

Tuepe Kholso lï Khor'bälis lï raa. Duay az tegï
venir Holso et Hor'blis et PASSE 1pr préférer second
"Holso et Hor'blis sont venus. Je préfère cette dernière"

    Les fractions


Pas d'exceptions cette fois-ci ! On utilise une structure de complément de nom X Y, où X est le diviseur et Y le dividende.
phiyep koo
deux un
"un demi/une moitié"

berri lagro
quatre trois
"trois quarts"

mazda lagro lï tuezä
sept trois et soixante
"soixante-trois septièmes"

Pour les corréler à des noms, on utilise une structure de complément du nom. Les nombres seront alors préférablement à la forme courte :
yu phi koo
poisson deux un
"la moitié d'un poisson"


_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Jeu 7 Mar 2013 - 23:34

Mardikhouran a écrit:

    Les ordinaux


Rien de plus simple. Il suffit de placer les cardinaux (toujours à la forme longue) en position d'adjectif, c'est à dire avant le nom modifié :
Et comment dirais-tu l'autobus 161 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Jeu 7 Mar 2013 - 23:48

Silvano a écrit:
Mardikhouran a écrit:

    Les ordinaux


Rien de plus simple. Il suffit de placer les cardinaux (toujours à la forme longue) en position d'adjectif, c'est à dire avant le nom modifié :
Et comment dirais-tu l'autobus 161 ?

Un peu comme le font les russes : автобус номер 161, soit :
koo lï tuezä lï koozä thies-otobus (loose phonetic adaptation)
un et soixante et cent rang autobus
"l'autobus n°161"

On a utilisé ici une structure de concaténation "autobus-numéro", comme on le ferait pour traduire "le soldat Brag"->Bärag-guderri.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Ven 8 Mar 2013 - 0:03

Nemszev a écrit:
Toi qui aimes t'enregistrer... à quand un enregistrement en greedien ? Razz

Je travaille justement sur la version chantée du poème que j'ai traduit pour Mr Bellezit, dans le but de réaliser une vidéo promotionnelle pour son deuxième roman. Mais ce poème étant sous droit d'auteur, vous n'en verrez rien avant un certain temps Smile
Cependant, avant que je n'opte pour une meilleure qualité d'enregistrement, voici les chiffres de un à dix

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Lun 11 Mar 2013 - 18:01

Tableau des corrélatifs, 1e partie

Cxu esperantaparolisto estas tie ? Tio memorigendas ion al vi !

Je vais commencer par les démonstratifs et les interrogatifs (le reste n'a pas encore été travaillé...) :

Démonstratif I love you Démonstratif Evil or Very Mad Démonstratif Neutral Démonstratif Rolling Eyes Question
Déterminant tiin gem loo phes yuda lï ?
Pronom tiin gem loo phes lang ?
Adverbe de lieu naa'ka gaa'ka laa'ka siul'ka kod nä ?
Adverbe de temps titiin gegem osloo espes tes nä ?
Adverbe de manière li ?
Adverbe de raison na ?
Adverbe de but sii ?

Quelques explications concernant les frimousses utilisées ici : il y a quatre démonstratifs, classés par éloignement par rapport au locuteur, mais il ne s'agit pas d'éloignement spatial ou temporel. Non, la langue greedienne met l'accent sur la proximité émotionnelle.
-j'utiliserai désormais I love you dans les notes grammaticales au lieu d'écrire "cher à mon coeur, aimé, révéré, pour qui je pourrai mourir le coeur léger..."
-pareillement, Evil or Very Mad à la place de "exécrable, détesté, dont la vue seule m'insupporte, puisse les petits poissons lui conchier les entrailles..."
- Neutral pour "que je ne sais pas encore à quelle sauce manger, nouveau (dans la conversation), attendons de voir..." (c'est le plus neutre des démonstratifs)
- Rolling Eyes en tant que "je n'en ai rien à f..., pas la peine d'en parler de façon extensive..."
(si vous avez de meilleures gloses pour ces sens divers, je suis preneur !)

Notez que les pronoms de la troisième ligne du tableau peuvent remplacer indéfiniment un nom animé (yu "poisson"), un inanimé (boo'dïrip "temple"), ou une proposition (phusii batri, koloon pog arkhï khuma "le gros nez rouge du clown est un accessoire grotesque"). Lang peut signifier aussi bien "qui ?" que "quoi ?".

Des questions, avant que je ne n'entame la syntaxe des circonstancielles de temps ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
bororo



Messages : 477
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Lun 11 Mar 2013 - 18:36

Mardikhouran a écrit:
(si vous avez de meilleures gloses pour ces sens divers, je suis preneur !)
Mélioratif / péjoratif / ordinaire / désemphatique ?
Est-ce que ces nuances sont marquées ailleurs que sur les démonstratifs ? Ça me semble assez inhabituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Lun 11 Mar 2013 - 18:38

Si je me souviens bien, en latin, la suite de démostratifs iste/ista/istud avait une nuance péjorative, tout en signifiant près de toi/vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Greedien (geree thual)   Aujourd'hui à 6:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Greedien (geree thual)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Greedien (geree thual)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: