L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Consonnes finales re-prononcées en français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Consonnes finales re-prononcées en français   Mer 13 Fév 2013 - 19:11

Kotave a écrit:
Citation :
Cependant, je suis moins convaincu par la deuxième idée. Il faut savoir qu'il y a quelques siècles, en français et dans les autres parlers d'Oïl, il y avait une tendance à supprimer toutes les consonnes finales à l'oral (comme on le sait, aujourd'hui certaines sont juste écrites et prononcées à la liaison). Ainsi, un mot comme "naïf" se prononçait "naï", "plaisir" se prononçait "plaisi", etc. Il ne s'agit donc pas d'une spécificité normande et ce phénomène ne touche pas seulement la consonne R.
Ah bon drunken ? Ça devait être exotique à entendre... Mais n'y a-t-il pas eu un effet retour, comme une re-non prononciation des T et S finaux ? Si tu as un article sur le sujet, je me ferai un plaisir de le lire Smile.
Le changement a eu lieu à la Révolution française. On a longtemps conservé ici l'ancienne prononciation. Lire ceci. On dit même parfois encore leu(x) peur leur(s).

Même dans À la recherche du temps perdu, on souligne qu'avec les paysans, les nobles parlaient encore de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Consonnes finales re-prononcées en français   Mer 13 Fév 2013 - 20:30

L'accent québecois vient donc de ce changement de "prononciation exemplaire" ?
C'est aussi de là qu'ont commencé à s'opposer les deux prononciations de OI, dont une devint AI [è] et l'autre OI [wa], c'est bien ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Consonnes finales re-prononcées en français   Mer 13 Fév 2013 - 21:21

Kotave a écrit:
L'accent québecois vient donc de ce changement de "prononciation exemplaire" ?
C'est aussi de là qu'ont commencé à s'opposer les deux prononciations de OI, dont une devint AI [è] et l'autre OI [wa], c'est bien ça ?
Oui. Vous avez changé, nous pas (ou bien plus tard, en fait).

En fait, le OI se prononçait wé. Certains sont devenus wa, d'autres, è. Ici, on a aussi des wâ (pois, poids, mois, bois (nom) et noix) et on prononce parfois frèt, ou drèt.
Étrangement, on oppose parfois froid à frèt, le second était plus froid.

Mais là, on s'écarte du sujet, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Consonnes finales re-prononcées en français   Mer 13 Fév 2013 - 22:56

Je crois pas qu'il y ait encore beaucoup de choses à dire sur le sujet initial, sauf si quelqu'un à un avis ou des informations complémentaires Smile.

D'autant plus que ce thème de réforme phonétique m'intéresse.

Donc les OI étaient à l'origine des E, devenus EI, puis OI, prononcés ensuite [we] (certains O connurent la même évolution).

Comment cela se fait-il que vous ayez finalement utilisé la prononciation métropolitaine (ou ce qui y ressemble) ?
D'ailleurs, il m'arrive de remarquer dans une élocution rapide que certains prononcent [wo], voire [u:] à l'extrême. La prononciation "campagnarde" s'en rapproche.

Le cycle se poursuivrait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Consonnes finales re-prononcées en français   Mer 13 Fév 2013 - 23:03

Kotave a écrit:
Jomment cela se fait-il que vous ayez finalement utilisé la prononciation métropolitaine (ou ce qui y ressemble) ?
Après deux siècles à se faire dire qu'on parle mal, après l'enseignement obligatoire, après la radio et la télévision, la prononciation finit par changer. Olivier pourrait sans doute mieux vous éclairer sur ce qui peut encore sembler étrange dans notre prononciation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Consonnes finales re-prononcées en français   Jeu 14 Fév 2013 - 0:55

Moi j'entends [kwa] devenir [ko] ou [kO] ("quoi" étant le genre de mot dénudé de sens qui ne sert qu'à ponctuer certaines phrases, sa phonologie se réduit).
On peut penser aussi au créole, qui transforme "moi" en "mo".

Silvano a écrit:

Après deux siècles à se faire dire qu'on parle mal, après l'enseignement obligatoire, après la radio et la télévision, la prononciation finit par changer. Olivier pourrait sans doute mieux vous éclairer sur ce qui peut encore sembler étrange dans notre prononciation.
Une certaine uniformisation, effectivement. Même en Belgique, je trouve que nos accents locaux sont en forte chute libre de même que nos dialectes.
Mais à côté de ça, puisque nous avons des médias nationaux, il y a une sorte de norme nationale, à partir du français uniformisé local mais qui possède de légères différences dans la terminologie ou de vagues petits changements phonétiques... C'est pour ça que les médias québécois, même lorsqu'ils utilisent un français "international" (prononciation presque standard, si l'on excepte les voyelles nasales, qui restent difficiles à reproduire à l'identique) ont des sortes de tournures étranges.
J'ai regardé des films en version "français international" doublés au Québec et j'ai trouvé ça assez peu naturel et désagréable à écouter.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3845
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Consonnes finales re-prononcées en français   Jeu 14 Fév 2013 - 11:29

Silvano a écrit:
Kotave a écrit:
Jomment cela se fait-il que vous ayez finalement utilisé la prononciation métropolitaine (ou ce qui y ressemble) ?
Après deux siècles à se faire dire qu'on parle mal, après l'enseignement obligatoire, après la radio et la télévision, la prononciation finit par changer. Olivier pourrait sans doute mieux vous éclairer sur ce qui peut encore sembler étrange dans notre prononciation.

En fait, je n'ai pas plus à dire, si ce n'est que l'unformisation est venue de la centralisation, notamment au moyen de l'école, et enfin des télécommunications, notamment la télévision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Consonnes finales re-prononcées en français   Jeu 14 Fév 2013 - 18:46

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 20:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Consonnes finales re-prononcées en français   Jeu 14 Fév 2013 - 21:19

Citation :
Moi j'entends [kwa] devenir [ko] ou [kO] ("quoi" étant le genre de mot dénudé de sens qui ne sert qu'à ponctuer certaines phrases, sa phonologie se réduit).
On peut penser aussi au créole, qui transforme "moi" en "mo".

Oui, je suis d'accord avec ton interprétation Smile. D'ailleurs j'ai remarqué que les A subissant ce phénomène devenaient des O, alors qu'ils me semblent qu'ils évoluaient en É en ancien français (carnis - chair ; carus - cher). Y aurait-il une explication à ce changement d'évolution ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Consonnes finales re-prononcées en français   Aujourd'hui à 17:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Consonnes finales re-prononcées en français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colle d'un élève: e sans accent devant double consonne?
» ETYMOLOGIE, du latin au français.
» L'association entre les consonnes et les voyelles en Farsi
» carte du trafic aérien français
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Coin des romanistes-
Sauter vers: