L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Méhien (mähianë)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Méhien (mähianë)   Mer 4 Déc 2013 - 1:41

Silvano a écrit:
SATIGNAC a écrit:
Lorsque j'ai établi mon petit tableau ( que je pense retransmettre en partie ici) des pays ,provinces , noms d'habitants et qualificatifs de pays en europe, en 1986 je n'avais pas prévu que 3escoslovencia allait devenir Respuyca 3esca ou 3escìa (= 3escobœmia+ Moravia) & Slòvenscia  séparées avec d'un côté les 3escas/-es ( Tchèques) et les Slovenscas/-es (Slovaques). Et que dire de la Jugoisclavia qui est divisée en Sloventia, Crovatia, Sreuvìa, Bosni-erçegovinia, Montenegro, Cosovia, Macedonia (isclàuvica) suite aux Jugoisclavas/-es on compte les Slovens, Crovatas/-es, Bosnianas/-es, Sreuvas/-es, Montenegroinas/-es, Cossovianas/-es, Macedoas/-òs  isclàuvicas/-es.
Mais, même avec les partitions, des entités connus sous les noms de Slovaquie, de République Tchèque, de Croatie, de Serbie..., de Biélorussie, de Haut-Karabakh existaient déjà. Le fait qu'elles fussent moins connues ou non souveraines ne leur interdisait pas d'avoir des noms et des gentilés. Refusez-vous de nommer la Bretagne ou la Catalogne sous prétexte que ce ne sont pas des pays souverains?

[En passant, je tends à rencentrer les fils de discussion sur leurs sujets.]
Bien sûr que les "pays" régionaux, sous-états ou grandes régions autonomes autrefois ou encore maintenant, ont droit a voir leurs noms et gentilés traduits , c'est ce que j'avais déjà entrepris de faire sur mon catalogue de 1986. Ce que j'ai constaté avec étonnement , et l'heureuse surprise que ce n'a pas été ( du moins en ce qui concerne l '"Union Soviétique" ( la Sovetio , chère à mes amis ( ne "kamaradoj" ) esperantistes , la "Tchécoslovaquie" ) au prix de la 3ème guerre mondiale à laquelle je risquais d'être "appelé" d'une année d'incorporation à l'autre, c'est bien la disparition de "grands états souverains" bricolés suite à la "Paix" manquée de Versailles et à la Grande Révolution " Russe" ( que certains connaissent du bout du doigt , à ce que je constate).J'avais déjà divisés ces entités en états souverains possibles grâce au fédéralisme statutaire, comme j'ai divisé la France ( une et indivisible) en régions et provinces historiques qui forment autant de rêves de sécessions régionalistes ( avec l'"Occitanie" j'en sais quelque chose...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4975
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Méhien (mähianë)   Mar 17 Déc 2013 - 13:27

Et qu'en est-il des consonnes ?

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Méhien (mähianë)   Mar 24 Déc 2013 - 1:28

Ziecken a écrit:
Et qu'en est-il des consonnes ?

Qué consonnes ? Quid de consonantibus litteris ?
Qvs de comfonais ?
J'ai traité la phonétique du méhien dans de long "posts" que j'avais envoyés il y a x mois...
À moins que ce ne soit pas cela votre question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Méhien (mähianë)   Dim 29 Déc 2013 - 18:07

SATIGNAC a écrit:

"Ani qHT' Nobel-præmiady jatrìu cei viœlogiu Istè K. LORENZ" :En 1973 le nobel de médecine et de biologie fut K.LORENZ.

Ani qHT'... année 1973... je suppute un système de guématria, suis-je dans le vrai ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Méhien (mähianë)   Mar 31 Déc 2013 - 19:38

Mardikhouran a écrit:
SATIGNAC a écrit:

"Ani qHT' Nobel-præmiady jatrìu cei viœlogiu Istè K. LORENZ" :En 1973 le nobel de médecine et de biologie fut K.LORENZ.

Ani qHT'... année 1973... je suppute un système de guématria, suis-je dans le vrai ?

D'abord excusez moi, malgré plus d'un an de "présence" quotidienne dans ce forum philologique je ne sais pas ce qu'est un(e) guématria . Pourriez vous me la/le  définir ?

Quoi qu'il en soit, vous êtes un peu étonnez par cette expression de numération positionnelle , d'inspiration littérale et de base vicésimale que j'ai fabriquée pour le méhien, a fin de m'amuser parallèlement avec une expression chiffrée "imaginaire" parallèle ou implicitée au discours verbal dans  la langue fictive. J'ai écrit un post dans mes premiers messages sur la langue méhienne sur la manière de compter dans cette langue.
Pour cet exemple, je me contenterai d'abord d'expliquer par une traduction "littérale" en effet:
qHT: qvarðrecaidœnicosirhiç: à décomposer en "[qvar x ðreca] + [dœn x icos] + rhiç "
soit en "chiffres" méhiens : [q x moo ]+ [ H x m0] + [ T] en traduisant : q = 4, moo = 400, H = 18, mo = 20 , T = 13
=> on retrouve [ 4x400=1600]+[18x20=360]+[13] = 1973, le compte est bon ! Valio ben comnumramenta !

Vous devinez le nombre de base de trois chiffres : 20 x 20 = 400, nommé par concentration (laborieuse) de tettarekatôn: quatre cents en grec, ðreca pour réduire à, au plus, deux syllabes, comme CENTVM, CENTI, satem ou hundred, ce qui évite de rallonger davantage les énoncés des nombres à 3 , 4, 5 chiffres et plus.
Par contre le H qui symbolise le chiffre "dœn":18, ( < DVODEVIGINTA) c'est l 'initiale de l'ancien "hociste" ( 8+10) qui est "périmé"  , celle du (Cool est toujours le "h" de hoc, mais je remplace volontiers ce "H" par un delta majuscule grec, que je ne peux pas sortir sur ce poste. C'est la même histoire pour le "T" qui symbolise "rhiç" qui est, en fait, l'initiale de son synonyme "triste" ( 3 +10) ( tria-/try-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Méhien (mähianë)   Mar 31 Déc 2013 - 19:49

SATIGNAC a écrit:
D'abord excusez moi, malgré plus d'un an de "présence" quotidienne dans ce forum philologique je ne sais pas ce qu'est un(e) guématria . Pourriez vous me la/le  définir ?

Ça doit être parce qu'on en parle très rarement.

Wikipédia a écrit:
La Gematria (גימטריה, aussi « guématrie » ou « gématrie ») est une forme d'exégèse propre à la Bible hébraïque dans laquelle on additionne la valeur numérique des lettres et des phrases afin de les interpréter.
source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méhien (mähianë)   Mer 1 Jan 2014 - 2:53

anni qHt'…Et les Méhienophones arrivent-ils à comprendre direct quel est l'année écrite, sans risque d'erreur, et/ou est-ce une notation scientifique?
(Et bon annif' dit!)
Revenir en haut Aller en bas
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Méhien (mähianë)   Sam 4 Jan 2014 - 1:57

Silvano a écrit:
SATIGNAC a écrit:
D'abord excusez moi, malgré plus d'un an de "présence" quotidienne dans ce forum philologique je ne sais pas ce qu'est un(e) guématria . Pourriez vous me la/le  définir ?

Ça doit être parce qu'on en parle très rarement.

Wikipédia a écrit:
La Gematria (גימטריה, aussi « guématrie » ou « gématrie ») est une forme d'exégèse propre à la Bible hébraïque dans laquelle on additionne la valeur numérique des lettres et des phrases afin de les interpréter.
source

Merci du renseignement, j'essaierai d'approfondir mes connaissance sur la "numérologie" hébraïque...
Mais rien de tout cela chez les "méhianophones", du moins je n'ai pas abordé le rôle mystique du langage écrit chez les Litaves du temps de Chahumin, ou les Chablancs de l'autres univers où le méhien est parlé et écrit.
Les lettres que j'utilise sont en fait les adaptations des signes manuscrits de ces nombres de base vicésimale qui peuvent être inclus dans un texte méhien lui-même écrit en caractères latins ou "baraïques" ; il me faudra revenir sur l'alphabet et l'écriture "bara" quand je pourrai en scanner et poster quelques exemples sous cette forme .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Méhien (mähianë)   Sam 4 Jan 2014 - 2:32

Citation :
anni qHt'…Et les Méhienophones arrivent-ils à comprendre direct quel est l'année écrite, sans risque d'erreur, et/ou est-ce une notation scientifique?
(Et bon annif' dit!)

Théoriquement en lisant "ani qHt' " un méhianophone, qu'il soit un lecteur litave du temps de Chahumin ou un Chablanc du XI siècle de l' ère minésienne [" Fideu Werau"  dont l'an I commence avec l'an 1550 de la fondation de la Ville : Palantée, l'an de Grâce 797 dans notre Univers...]comprend le rang numérique d'une année d'un calendrier qui n'est guère utilisé chez lui, car il faudrait lui expliquer l'origine du compte des années de notre ère commune, qu'il peut associer à la date de la mort d' Antoninus Magnus, le Princeps Romae qui a assujéti la Lybie déjà  ælurisée, et étendu l'empire laurente à l'Orient de la grande Mer intérieure( Dalaša). Mais cela n'a pas de rapport, il est vrai, avec le calendrier chablanc dont l'an 1 est celui de la révélation de la Foi Archiste à Minès IX , roi de Lybie, royaume antique restauré en l'an 1253 de la Ville, à la faveur de la décadence impériale qui favorisa l'émancipation des anciens peuples colonisés. L'année 1973 de notre ère, qui est celle de la "naissance" du méhien dans mon imagination, correspond donc à l'année 2726 ( sxs: sexðracaixadicosisexte de l'ère romaine / palantine et à l'an 1176 ( bNS: bittrecaiennicosixàdime) de l'ère minésienne de la Chablagne de mon Utopie/uchronie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méhien (mähianë)   Aujourd'hui à 16:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Méhien (mähianë)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Méhien (mähianë)
» [5ème/4ème] GT portrait de détective + chien des baskerville ?
» rythmer les siestes bébé 5 mois qui ne dort plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: