L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 mundezo (arwelo)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
Djino

avatar

Messages : 4640
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Jeu 8 Nov 2018 - 9:59

Hier, je pensais à quelque chose qui chamboulerait beaucoup de choses, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée, donc je voulais connaître votre opinion.

Actuellement, le mundezo utilise les mêmes terminaisons grammaticales qu'en espéranto, mais j'ai lu beaucoup de gens dire que ce système ne permet pas de connaître la transitivité des verbes.

Enfin, selon moi, apprendre un nouveau mot implique d'apprendre sa transitivité, mais bon...

Bref, j'ai eu une idée :

Tous les verbes intransitifs (comme les verbes statifs) pourraient utiliser la même terminaison que les adjectifs, et la terminaison -i serait conservée pour le causatif.

bela mato = Belle femme
mato bela = La femme est belle
mato beli lo = La femme l'embellit.

apa doro = Une porte ouverte
doro apa = La porte est ouverte
apí doro = Ouvre la porte

C'est à peu près le même système en Elko, il me semble. Qu'est-ce que vous en pensez ? Est-ce vraiment plus facile ou est-ce une fausse bonne idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22808
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Jeu 8 Nov 2018 - 10:59

Djino a écrit:
C'est à peu près le même système en Elko, il me semble.
Oui, c'est exactement comme ça que fonctionne l'elko : les verbes d'état et les adjectifs qualificatifs ont fusionné, ce qui fait qu'on reconnait le rôle des mots en -A par la place qu'ils occupent par rapport aux substantifs. Le problème, c'est la conjugaison desdits verbes d'états à d'autres temps que le présent ou à d'autres modes que l'indicatif*. Et, par ailleurs, comment reconnait-on un état d'une voix passive ?

doro apa = la porte est ouverte
doro ap????? = la porte est ouverte par l'employé.
????? doro ap????? = on attendit que la porte fût ouverte pour entrer (ben tiens ! vaut mieux, non ?).




*L'elko qui n'a aucune conjugaison comme on les connait dans d'autres langues, s'en sort avec les particules vomme w@du. Faudrait voir si un tel système est transférable au mundezo. Moi, j'ai bien des particules, mais un verbe, même d'état et un adjectif, ça fait deux ! même si des fois, ils se ressemblent (terminaisons en -en ou en -un).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Jeu 8 Nov 2018 - 13:28

Citation :
Oui, c'est exactement comme ça que fonctionne l'elko : les verbes d'état et les adjectifs qualificatifs ont fusionné, ce qui fait qu'on reconnait le rôle des mots en -A par la place qu'ils occupent par rapport aux substantifs. Le problème, c'est la conjugaison desdits verbes d'états à d'autres temps que le présent ou à d'autres modes que l'indicatif*. Et, par ailleurs, comment reconnait-on un état d'une voix passive ?

doro apa = la porte est ouverte
doro ap????? = la porte est ouverte par l'employé.
????? doro ap????? = on attendit que la porte fût ouverte pour entrer (ben tiens ! vaut mieux, non ?).

Effectivement, c'est analogue au système elkan, et pour ce qui est de cette distinction entre état et procès, elle ne me semble personnellement pas cruciale et, dans les contextes où elle pourrait importer, peut toujours être dénotée par un jeu d'aspects grammaticaux/aktionsarten Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22808
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Jeu 8 Nov 2018 - 13:44

Hanhól Hoguèm a écrit:
... Pour ce qui est de cette distinction entre état et procès, elle ne me semble personnellement pas cruciale et, dans les contextes où elle pourrait importer, peut toujours être dénotée par un jeu d'aspects grammaticaux/aktionsarten Wink
Les avis sont partagés.

Pour moi, y aura toujours une différence* entre "la porte est ouverte" (grande ouverte, pourrait-on préciser) et "la porte est ouverte" (par le planton à 6:45 précises).






*Y a pôô qu'moi qui fais la différence, d'ailleurs (à tœr • opan/à tœr cem open), en uropi, on la fait également : de dor s'opren/de dor vid opren. Avis aux amateurs.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PatrikGC

avatar

Messages : 2996
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Jeu 8 Nov 2018 - 20:08

Ce ne serait pas plus simple d'utiliser une sorte d'auxiliaire ?
Car la position seule permet de distinguer "bela mato" de "mato bela", ce qui est qd mm un risque de confusion.

Dans mes langues, j'ai rarement le pb des verbes transitifs et intransitifs, car je remplace les notions de sujet/cod par celle d'agent/patient, ce qui règle le pb.

Nous avons déjà évoqué dans un autre topique le souci entre adjectif, statif et intransitif. La conclusion provisoire était qu'il valait mieux distinguer ces divers cas/sens plutôt que de trop simplifier à les fusionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Djino

avatar

Messages : 4640
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Ven 9 Nov 2018 - 1:31

Anoev a écrit:
Le problème, c'est la conjugaison desdits verbes d'états à d'autres temps que le présent ou à d'autres modes que l'indicatif*. Et, par ailleurs, comment reconnait-on un état d'une voix passive ?

Pour le reste, rien ne changerait (conjugaison par adverbes, passif en -ia...), et ça fonctionne très bien.

Hanhól Hoguèm a écrit:
pour ce qui est de cette distinction entre état et procès, elle ne me semble personnellement pas cruciale

En réalité, je me suis mal exprimé. Ce n'est pas vraiment la transitivité que j'aimerais indiquer au travers de la terminaison, mais euh... l'actance ? Un peu ce dont parle PatrikGC. Le verbe agit-il sur autre chose que le sujet ou pas ?

Par exemple, en mundezo on traduit différemment bouger et commencer selon que l'action s'applique au sujet ou à autre chose.
Je bouge = me movi
Je bouge la chaise = me movifi sedilo (je fais bouger la chaise)
Le cours commence = kurso sepi
Il commence le cours = lo sepifi kurso (il fait commencer le cours)

-ifi étant le suffixe causatif/factitif, comme vous l'aurez deviné.

Il y a des verbes comme ça, comme api ou breki qui perturbent beaucoup de gens.
- api signifie "être ouvert" ou "ouvrir" ?
Pour "J'ouvre la porte", on doit dire me api doro ou me apifi doro ? "La porte est ouverte" = doro si apia, doro si apa ou doro si apifia ?
- breki signifie "être cassé" ou "casser" ?
"Je casse la porte" = me breki doro ou me brekifi doro ? "La porte est cassée" = doro si brekia, doro si breka ou doro si brekifia ?

Ce qui me dérange, c'est que j'aurais de toute façon besoin de ce suffixe causatif, donc autant le garder partout, non ?

PatrikGC a écrit:
Ce ne serait pas plus simple d'utiliser une sorte d'auxiliaire ?
Car la position seule permet de distinguer "bela mato" de "mato bela", ce qui est qd mm un risque de confusion.

Le genre de confusion qu'il peut y avoir entre "le chat mange la souris" >< "La souris mange le chat" ?

_________________
mundezo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22808
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Ven 9 Nov 2018 - 10:26

Djino a écrit:
Par exemple, en mundezo on traduit différemment bouger et commencer selon que l'action s'applique au sujet ou à autre chose.
Je bouge = me movi
Je bouge la chaise = me movifi sedilo (je fais bouger la chaise)
Le cours commence = kurso sepi
Il commence le cours = lo sepifi kurso (il fait commencer le cours)

-ifi étant le suffixe causatif/factitif, comme vous l'aurez deviné.

Il y a des verbes comme ça, comme api ou breki qui perturbent beaucoup de gens.
- api signifie "être ouvert" ou "ouvrir" ?
Pour "J'ouvre la porte", on doit dire me api doro ou me apifi doro ? "La porte est ouverte" = doro si apia, doro si apa ou doro si apifia ?
- breki signifie "être cassé" ou "casser" ?
"Je casse la porte" = me breki doro ou me brekifi doro ? "La porte est cassée" = doro si brekia, doro si breka ou doro si brekifia ?
Comment fais-tu la différence entre "il casse la branche, la branche est cassée" et "la branche casse" ? Pour "la branche casse", c'est vraiment dérangeant, car on ne peut pas utiliser

  • la voix active : qu'est-ce qu'une branche pourrait bien casser ?
  • la voix passive : pas d'agent extérieur
  • la voix pronominale : le e type de procès est quand même différent de "le bûcheron se blesse".

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino

avatar

Messages : 4640
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Ven 9 Nov 2018 - 10:49

Anoev a écrit:
Comment fais-tu la différence entre "il casse la branche, la branche est cassée" et "la branche casse" ?

Pour le moment,
- La branche est cassée = ramo breki / ramo si breka (statif)
- Il casse la branche = lo brekifi ramo (causatif)
- La branche a été cassée / est cassée (par…) = ramo si brekifia (passif)
- La branche se fait casser = ramo brekisi (décausatif)
- La branche (se) casse = ramo brekepi (inchoatif)

Je ne vois pas le problème, ni le rapport avec le sujet actuel Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22808
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Ven 9 Nov 2018 - 11:43

Djino a écrit:
- La branche (se) casse = ramo brekepi
Merci.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PatrikGC

avatar

Messages : 2996
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Ven 9 Nov 2018 - 18:13

>> Je bouge = me movi
En réalité, l'idée générale est : je me bouge // je bouge moi
Je est à la fois agent et patient, la voie médiane de l'ancien grec.

>> Je bouge la chaise = me movifi sedilo (je fais bouger la chaise)
Qui subit l'action ? La chaise (patient)
Qui agit ? Moi (agent)
Donc logiquement, on devrait dire : me movi sedilo

>> La chaise bouge
En réalité, la chaise n'est pas l'agent, elle est le patient.
La véritable phrase logique est : on bouge la chaise

L’ambiguïté vient du fait que ta langue est sujet/cod (nominative/accusative) et aussi du fait que le verbe est utilisé transitivement ou intransitivement.

Si tu bascules en agent/patient ou en mode ergatif, le pb saute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Djino

avatar

Messages : 4640
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Sam 10 Nov 2018 - 2:38

Mouai. On est un peu dans le cas du mec qui demande de l'aide pour Internet Explorer, et à qui on répond qu'il devrait utiliser Chrome ou Firefox. Ça ne m'avance pas drunken

On a fait le tour de la question à maintes reprises.
Tu as peut-être raison... mais sans doute parce qu'aucune des langues que je parle n'est comme ça, mon opinion subjective me fait préférer les langues accusatives, que je trouve plus instinctives (je ne suis pas à l'aise avec l'idée de remplacer le statif par un patient dans beaucoup de cas, par exemple) (genre "le ciel est bleu")

Cela dit, je pense que je fais déjà un pas vers toi là. Allons-y doucement lol
Je songe à remplacer la terminaison des verbes statifs par -a, comme pour les adjectifs. Ça permet de ne pas devoir se souvenir si brek- est transitif (breki = casser) ou intransitif (breka = cassé).
ramo breki yo = la branche casse quelque chose.
ramo breka = la branche est cassée.

Le problème est que si je considère que bela peut à la fois signifier "beau" et "être beau", il n'y a pas de raison que ça ne s'applique pas à des verbes intransitifs comme "courir". rena = courant, courir.
lo bela = il est beau (il "beaute")
lo rena = il est courant (il court)

Et puis, quid des semi-auxiliaires ? Devoir, pouvoir, penser, savoir, aller, venir...?

_________________
mundezo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Sam 10 Nov 2018 - 2:58

Sinon, reste la solution (pas forcément la plus simple de prime abord certes) du marquage casuel, qui permettrait dans ce cas de distinguer morphologiquement l'agent (source du procès) du patient (destinataire ou expérimentateur du procès, "sujet" d'un verbe statif ou passif)
Spoiler:
 
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2996
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Sam 10 Nov 2018 - 9:12

Et si tu décrétais que tous les verbes sont transitifs par nature et que c'est avec un suffixe/préfixe qu'ils deviennent intransitifs ?
Ou l'inverse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22808
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Sam 10 Nov 2018 - 9:25

PatrikGC a écrit:
Et si tu décrétais que tous les verbes sont transitifs par nature et que c'est avec un suffixe/préfixe qu'ils deviennent intransitifs ?
Ou l'inverse...
Pour certains, comme "entrer" ou "sortir" ça marcherait assez facilement, ou bien "aller" vs "déplacer (quelque chose)", mais dans d'autres cas, comme "convenir, prendre (saisir)", j'vois pas bien où on pourrait trouver l'équivalent (in)transitif.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PatrikGC

avatar

Messages : 2996
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Sam 10 Nov 2018 - 9:38

Anoev a écrit:
PatrikGC a écrit:
Et si tu décrétais que tous les verbes sont transitifs par nature et que c'est avec un suffixe/préfixe qu'ils deviennent intransitifs ?
Ou l'inverse...
Pour certains, comme "entrer" ou "sortir" ça marcherait assez facilement, ou bien "aller" vs "déplacer (quelque chose)", mais dans d'autres cas, comme "convenir, prendre (saisir)", j'vois pas bien où on pourrait trouver l'équivalent (in)transitif.
Tous les verbes transitifs n'ont pas leur équivalent en intransitif.
L'inverse doit être vrai aussi, je suppose.

Néanmoins, je pense qu'il est envisageable de réduire le nbr de verbes et de choisir ceux qui se prêtent le plus à basculer transitif/intransitif/factitif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Leo

avatar

Messages : 2188
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Peut-être

MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   Dim 11 Nov 2018 - 0:24

Patrik, un avantage de marquer l'actance sur le verbe plutôt que sur les actants est qu'un même actant peut jouer plusieurs rôles dans la même phrase sans qu'il soit nécessaire de re-marquer l'actant: "X aime et est aimé" ou "un X aimant et aimé."

Je m'étais moi aussi posé la question du raccourci breki (casser) / breka (cassé). Pourquoi breka ne signifierait pas "qui casse (des trucs)" comme dans "un ton cassant"? Mais tu y as déjà répondu avec reni/rena, Djino.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mundezo (arwelo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
mundezo (arwelo)
Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» mundezo (arwelo)
» Alphabet du mundezo (arkitco)
» Alphabet du mundezo (alfaro)
» Uropi / espéranto
» Do you speak English?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: