L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arwelo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30 ... 34  Suivant
AuteurMessage
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Mer 22 Mar 2017 - 15:31

Me vayi voudrait dire la même chose que Me vayzi, non ? Soit "Je voyage".
J'imaginerais plutôt traduire "cheminer" par podzi (se promener, marcher à pied), voire par zi (aller, se déplacer).


Dernière édition par Djino le Mer 22 Mar 2017 - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Seweli

avatar

Messages : 971
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Arwelo    Mer 22 Mar 2017 - 16:43

J'utilisais cheminer au sens figuré.
On pourrait traduire par faire du chemin.
Cet homme chemine, il cheminera.
http://www.cnrtl.fr/lexicographie/cheminer

On retrouve ce mot avec ce sens dans la bible. Il faudra regarder comment il est traduit en espéranto et en anglais : à défaut d'être cohérent, on sera sans doute compris.
http://www.reta-vortaro.de/revo/art/voj.html
L'espéranto utilise voji. Je pense que vayi ou zeni (qui est très bien) aurait du sens, au moins au sens figuré, sans doute uniquement au sens figuré. Tandis que podzi s'utiliserait uniquement au sens littéral. En attendant que l'usage n'en fasse qu'à sa tête bien sûr. De toute façon les questions de vocabulaire et de traduction sont infinies. Donc il n'y a pas d'urgence :-)

Citation :
Je préfère doucement laisser faire chaque instant
Sans me forcer sans me pousser
Je chemine de l'avant
Je n'ai jamais pris la peine de regarder derrière moi
Ma route s'en va tout droit
C'est le bonheur qui m'entraîne.
Henri Salvador, Ma chère et tendre (2003), Itinéraire de Henri Salvador

"La pensée tantôt chemine avec la sourde lenteur de la taupe, tantôt s'élance du vol de l'aigle."
Anatole FranceLes Opinions de Jérôme Coignard (1893) de Anatole France

"C'est délicieux quand deux silences ayant cheminé parallèlement dans l'ombre, soudain les deux esprits reparaissent côte à côte, avec la même phrase."
André Maurois de André Maurois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Mer 22 Mar 2017 - 17:00

J'allais proposer duzi (poursuivre, aller plus longtemps) avant de voir ton message.
C'est un peu difficile de traduire littéralement ce genre de mots. Tu imagines "My thoughts are waying" ? Very Happy
Pour moi ces phrases sont intraduisibles, il faudrait les formuler autrement (comme utiliser le verbe "progresser" ou "évoluer" dans ce cas-ci)

Sevetcyo a écrit:
On retrouve ce mot avec ce sens dans la bible.
Où dans la bible ? Je vais regarder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Seweli

avatar

Messages : 971
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Arwelo    Mer 22 Mar 2017 - 18:03

http://dicocitations.lemonde.fr/reference_citation/110314/Ecclesiastique_V_9_10.php
Ne vanne pas à tout vent, et ne chemine pas dans tout sentier ; ainsi fait le pécheur à la langue double.
Sois ferme dans ton sentiment, et n'aie qu'une parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Silvano

avatar

Messages : 12698
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : Ville-Émard

MessageSujet: Re: Arwelo    Mer 22 Mar 2017 - 18:14

Sevetcyo a écrit:
http://dicocitations.lemonde.fr/reference_citation/110314/Ecclesiastique_V_9_10.php
Ne vanne pas à tout vent, et ne chemine pas dans tout sentier ; ainsi fait le pécheur à la langue double.
Sois ferme dans ton sentiment, et n'aie qu'une parole.

J'ai tenté de trouver la traduction en espéranto, mais la plupart des Bibles en ligne sont l'œuvre de protestants, et les protestants n'incluent pas ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Bedal

avatar

Messages : 4530
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Arwelo    Mer 22 Mar 2017 - 18:16

Ici cheminer, serait pour moi : "marcher, évoluer, progresser" dans le sens propre comme dans le sens figuré d'ailleurs !


D'ailleurs en algardien, naksar (chemin, voie, route) donne naksare : cheminer, progresser, évoluer, naviguer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 23 Mar 2017 - 0:51

Sevetcyo a écrit:
http://dicocitations.lemonde.fr/reference_citation/110314/Ecclesiastique_V_9_10.php
Ne vanne pas à tout vent, et ne chemine pas dans tout sentier ; ainsi fait le pécheur à la langue double.
Sois ferme dans ton sentiment, et n'aie qu'une parole.

Dans ce cas-ci j'utiliserais bêtement "aller / avancer", voire "errer / vagabonder" (vagi / vagadi en esperanto)

Remarque, Silvano n'a pas trouvé ce passage en espéranto mais moi je ne l'ai même pas trouvé en français. Les seuls sites sur lesquels je retrouve cette citation n'affichent que cette phrase-là, hors contexte, avec comme seule mention "Ecclésiastiques, V, 9-10". Moi j'ai fouillé dans ce livre, principalement dans le chapitre 5, mais je n'ai rien trouvé de semblable.

Ziecken a écrit:
Je ne connais pas (encore) l'arwelo mais je m'y pencherais prochainement notamment car il me semble y trouver certaines similitudes avec l'elko et notamment la particule u. Je vais m'y intéresser pour voir quel rôle elle joue en arwelo et si cela se rapproche du ligatif en elko.

Non, ce n'est pas la même chose. Je pense que ta particule u se rapproche de mon morphème a, qui sert à la fois comme terminaison des adjectifs, à la fois comme préposition introduisant une locution adjectivale.
Par exemple :
Voix = voko
Ce, cette = tiu (comme en esperanto)
Femme = matco
Féminine, de femme = matca (même principe qu'en esperanto)

Une voix de femme = matca voko (voix féminine) = voko a matco (voix de femme)
a tout seul veut donc dire "de".
Dans cet exemple il est plus simple de placer le morphème a à la fin de matc-, mais on pourrait très bien tomber sur une phrase comme "la voix de CETTE femme", auquel cas il est un peu compliqué de traduire "tiu-matca voko", donc on le place comme préposition avant une locution adjectivale : "voko a tiu matco" (voix de cette femme)

Dans le même ordre d'idée, u tout seul signifie "celui/celle qui, que, dont ; lequel (relatif)".
Français : Qui aimes-tu ? - J'aime celui qui parle au téléphone.
Esperanto : Kiu vi amas? - Mi amas tiu, kiun telefonantas.
Arwelo : Kiu te ami? - Me ami u se telefoni

Il n'y a pas d'article en arwelo, mais on peut se servir de ce pronom relatif en tant qu'article défini.
Tu es le plus beau = Te si u pos bela (tu es celui qui plus beau)

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Silvano

avatar

Messages : 12698
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : Ville-Émard

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 23 Mar 2017 - 0:57

Djino a écrit:
Dans le même ordre d'idée, u tout seul signifie "celui/celle qui, que, dont ; lequel (relatif)".
Français : Qui aimes-tu ? - J'aime celui qui parle au téléphone.
Esperanto : Kiu vi amas? - Mi amas tiu, kiun telefonantas.
Arwelo : Kiu te ami? - Me ami u se telefoni

Il n'y a pas d'article en arwelo, mais on peut se servir de ce pronom relatif en tant qu'article défini.
Tu es le plus beau = Te si u pos bela (tu es celui qui plus beau)

Kiun vi amas? Mi amas tiun, kiu estas telefonanta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 23 Mar 2017 - 1:31

scratch
merci pour la correction

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Seweli

avatar

Messages : 971
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 23 Mar 2017 - 22:59

Merci pour cette révision gramaticale.

Chouette ! Encore du nouveau sur le blog arwelo !
http://www.arwelo.org/fr/lexique/as/
http://www.arwelo.org/fr/lexique/me/

<<
as
Conjonction
– Étymologie : anacyclique de sa (donc, alors), qu’on retrouve vaguement dans raison, cause… ainsi que dans leurs équivalents dans les autres langues latines.
– Signification : en raison de, pour la raison que ; car, puisque, en effet
>>

On peut aussi faire un rapprochement avec le http://www.arwelo.org/fr/tabula-leksoy/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Ven 24 Mar 2017 - 23:29

Sevetcyo a écrit:
On peut aussi faire un rapprochement avec le http://www.arwelo.org/fr/tabula-leksoy/

Ah oui, j'ai rajouté ça !

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Seweli

avatar

Messages : 971
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 30 Mar 2017 - 7:08

http://www.arwelo.org/fr/lexique/kw/

Kwi fait penser à quitter. Qui trouvera une phrase d'exemple en français pour Kwo ?

K vient du fond de la gorge, P du bout des lèvres, d'où passé futur... Ce n'est pas a priori mais presque :-)


Dernière édition par Sevetcyo le Jeu 30 Mar 2017 - 12:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 30 Mar 2017 - 9:09

Latina kwo. Esoy a kwo.
Le parfait latin. Les temps du parfait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Seweli

avatar

Messages : 971
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Arwelo    Dim 2 Avr 2017 - 15:58

<< sa
– Morphologie : s.a
– Traduction :

étant
en cours
Me porji sa yaro ➜ Je profite de l’année en cours. >>


Mais c'est aussi donc, dans
Me gi, sa me si.
Je pense donc je suis.

Je viens de faire rapprochement entre si et se... Et je me demandais s"il y a ait un lien entre donc et étant (on dirait de la philosophie germanique). Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Dim 2 Avr 2017 - 16:17

En fait il n'y a aucun lien entre la forme adjectivale du verbe si et la conjonction sa.
Ce sont juste deux homonymes, comme "j'ai été chaud" et "j'aime l'été chaud".

sa (étant) = s.a (la racine est s-)
sa (donc, alors) = sa. (la racine est sa-), dont est dérivé sao (conséquence)

Sevetcyo a écrit:
Je viens de faire rapprochement entre si et se...
Je suis assez fier de cette trouvaille ^^
se pourrait se traduire littéralement par "étamment, en étant"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Kotave

avatar

Messages : 1666
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Arwelo    Dim 2 Avr 2017 - 17:50

Comment traduirais-tu "l'existence précède l'essence" de Sartre en arwelo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Dim 2 Avr 2017 - 20:07

Kotave a écrit:
Comment traduirais-tu "l'existence précède l'essence" de Sartre en arwelo ?

Hahaha je sais pourquoi tu me poses la question ! Tu as dû voir que so signifiait "être, existence", et tu t'es sans doute demandé si je traduisais "essence" avec le même mot.
Non en fait, ici je propose "existence" comme traduction à so pour dire que ça veut dire "l'être, dans le sens de l'existence", comme je pourrais dire "lettre, dans le sens de signe/caractère" (pas dans le sens de courrier), alors que ce n'est pas tout à fait pareil.

"l'existence / exister" se traduisent par verso / versi.
"essence", je n'y ai pas réfléchi mais je pourrais traduire ça par eto (propriété, dans le sens philosophique du terme) (l'équivalent du suffixe -eco de l'esperanto)

Donc "l'existence précède l'essence" = verso kui eto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Kotave

avatar

Messages : 1666
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Arwelo    Dim 2 Avr 2017 - 21:02

Bien deviné !
La traduction du vocabulaire philosophique est toujours passionnant dans les langues je trouve, et c'est même, dans mon cas, ma principale motivation pour la création du suibas, censé exprimer au mieux les rapports de l'homme au monde que je défends.

Que signifie ver dans verso ?
Et quel champ sémantique couvre la racine et- en général ?
En philosophie, l'essence est souvent synonyme de la substance, et implique donc l'idée de permanence, si ça peut t'aider à rendre la notion plus finement en arwelo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Dim 2 Avr 2017 - 21:26

Ben en fait je suis ravi que tu me poses la question parce que je suis pas très calé en philosophie (en dehors de ce qui touche au marxisme), donc tu vas peut-être pouvoir m'aider.

ver- est la racine pour vrai.
versi veut donc littéralement dire "être pour de vrai", soit "exister". Le verbe être ne peut pas toujours suffire puisque les choses irréelles sont aussi, même irréellement.

-eto a le même sens que le suffixe -(i)té qu'on rencontre en français, comme dans bon, ancienne, ferme, méchance, naïve, pure, dignité, austérité... c'est aussi ce radical que j'utilise pour former ces mots.
Je pense qu'en isolant ce morphème on peut donc le traduire par qualité, propriété, nature, caractéristique.
Lorsque j'ai dû répondre à ta question, je me suis donc dit : miko (ami/e) devient miketo (amitié). La propriété d'un ami est l'amitié, c'est son essence, donc essence = eto.
L'essence n'est pas synonyme de propriété/nature ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Mardikhouran

avatar

Messages : 2978
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Arwelo    Dim 2 Avr 2017 - 21:36

Bonne question, la traduction du discours philosophique. Je pense pour ma part que s'il existe une quelconque réalité, aussi ténue soit-elle, à l'effet Sapir-Whorf, c'est dans ce domaine-là qu'elle serait la plus visible. Un proto-philosophe, parlant une langue où les adjectifs sont morphologiquement des verbes, pourrait-il développer la notion d'accident ? Quid de l'essence ou de l'existence lorsqu'il n'y a pas de verbes "être" ? Une langue avec un système très poussé d'évidentiels donnerait-elle à ses premiers penseurs une autre notion de la vérité ?

Bien entendu, les concepts se traduisent, et le système de base peut se retrouver dans des langues très différentes, qui n'avaient pas leur propre système philosophique.

_________________
We ohi hin-ganan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Kotave

avatar

Messages : 1666
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Arwelo    Dim 2 Avr 2017 - 22:02

Djino a écrit:
ver- est la racine pour vrai.
versi veut donc littéralement dire "être pour de vrai", soit "exister". Le verbe être ne peut pas toujours suffire puisque les choses irréelles sont aussi, même irréellement.

D'accord. Personnellement, j'ai ancrée en moi la tendance à distinguer la vérité et la réalité. Mais même en philosophie générale, je pense qu'"exister" serait mieux traduit par si seul, d'autant plus qu'il s'agit d'une notion vraiment fondamentale, qui mériterait donc une racine extrêmement courte. Versi, justement, exprimerait mieux la notion d'une existence plus réelle, celle des Idées platoniciennes, des noumènes kantiens, de la substance de Spinoza, de l'essence des choses en général, de ce qui n'est pas accident (si tu as une racine pour "réel" différente de "vrai", ce serait à mon avis encore mieux).

Djino a écrit:
-eto a le même sens que le suffixe -(i)té qu'on rencontre en français, comme dans bonté, ancienneté, fermeté, méchanceté, naïveté, pureté, dignité, austérité... c'est aussi ce radical que j'utilise pour former ces mots.
Je pense qu'en isolant ce morphème on peut donc le traduire par qualité, propriété, nature, caractéristique.
Lorsque j'ai dû répondre à ta question, je me suis donc dit : miko (ami/e) devient miketo (amitié). La propriété d'un ami est l'amitié, c'est son essence, donc essence = eto.

Ça se tient parfaitement, c'est exactement ainsi que l'on conçoit l'être depuis l'héritage idéaliste platonicien : la beauté se rapporte à un être idéal (Idée), alors que les choses belles, matérielles, n'en sont que des copies dégradées (les phénomènes). D'un point de vue historique et occidental ça marche bien donc (après je ne peux pas me prononcer sur la philo d'autres peuples, je ne la connais pas...).
Peut-être que pour renforcer l'idée de permanence, il faudrait ajouter à ce eto une racine exprimant l'immuable, si tu en as une, et ainsi distinguer la "qualité", générale, de l'"essence", au signifié plus spécifique.

Mardikhouran a écrit:
Je pense pour ma part que s'il existe une quelconque réalité, aussi ténue soit-elle, à l'effet Sapir-Whorf, c'est dans ce domaine-là qu'elle serait la plus visible.

C'est vrai, Whorf fait finalement l'hypothèse d'une métaphysique propre à chaque langue, dans le sens où chaque langue construirait, à travers sa langue, une pensée différente de la perception sensible commune de la nature (physis).
A mon avis, toutes les métaphysiques se rejoignent et convergent vers une seule philosophie, tant théorique qu'esthétique et éthique. Cependant, selon la langue, la pensée peut être significativement enrichie, avec un système dense d'évidentiels par exemple, en effet.
L'écueil de penser que chaque langue a son génie métaphysique propre et impossible à rendre dans d'autres langues, c'est que cela peut mener à des thèses comme celles d'Heidegger, qui en vint, en bon nazi qu'il était, à hiérarchiser les langues selon leur "philosophicité" si on peut dire : le grec aurait donné naissance à la philo justement parce que sa grammaire permettait l'expression de l'Être, alors que les autres langues (latin, français...) en seraient incapables, intrinsèquement. Naturellement, l'allemand est, pour lui, l'héritière du grec sur le plan philosophique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Dim 2 Avr 2017 - 23:10

Kotave a écrit:
D'accord. Personnellement, j'ai ancrée en moi la tendance à distinguer la vérité et la réalité. Mais même en philosophie générale, je pense qu'"exister" serait mieux traduit par si seul, d'autant plus qu'il s'agit d'une notion vraiment fondamentale, qui mériterait donc une racine extrêmement courte. Versi, justement, exprimerait mieux la notion d'une existence plus réelle, celle des Idées platoniciennes, des noumènes kantiens, de la substance de Spinoza, de l'essence des choses en général, de ce qui n'est pas accident (si tu as une racine pour "réel" différente de "vrai", ce serait à mon avis encore mieux).

Tu n'as pas idée à quel point ton message m'a fait plaisir. Oui tu as entièrement raison, merci beaucoup pour toutes ces remarques.

Je vais traduire l'adjectif physique par vara (de l'allemand wahr, néerlandais waar) - ainsi ça ressemble encore à vera - et j'utiliserai ce mot-là pour traduire "réel". Il permet donc de créer les mots varsi (exister) et varoyo (matière).
Et je vais me servir du verbe si pour traduire exister quand on parle philosophie.

L'existence précède l'essence = So kui eto
Merci encore pour ton aide, à chaque critique j'ai l'impression que je me rapproche de la perfection hahahahaha

Kotave a écrit:
Peut-être que pour renforcer l'idée de permanence, il faudrait ajouter à ce eto une racine exprimant l'immuable, si tu en as une, et ainsi distinguer la "qualité", générale, de l'"essence", au signifié plus spécifique.

Moui. J'ai un préfixe pour le duratif, du-, qui pourrait servir. Il permet de transformer pelo (propos) en dupelo (discours) ; ci (avoir) en duci (garder) ; eyo (manière) en dueyo (habitude) ; pedi (demander) en dupedi (insister)... mais duo tout seul signifie durée, et dueto signifierait alors durabilité plutôt que essence. Je vais donc m'en tenir à eto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Kotave

avatar

Messages : 1666
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Arwelo    Lun 3 Avr 2017 - 14:52

Ahah tant mieux, ça me fait aussi plaisir que les questions de terminologie philosophique n'intéressent pas que moi !

La racine var m'a l'air impeccable ! Je dois te dire que pour l'instant je ne trouve quasiment rien à redire à l'arwelo, chaque décision me paraissant toujours pleine de sens ; ravi donc de pouvoir participer à cette perfection croissante !

Eto me paraît satisfaisant aussi ! Quel sens aurait etduo ? (durée de qualité ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6319
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Arwelo    Lun 3 Avr 2017 - 14:53

Kotave a écrit:
Ahah tant mieux, ça me fait aussi plaisir que les questions de terminologie philosophique n'intéressent pas que moi !

Moi aussi ça m'intéresse, même si je ne dis rien ! Razz

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Djino

avatar

Messages : 3971
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Lun 3 Avr 2017 - 21:37

Kotave a écrit:
Quel sens aurait etduo ? (durée de qualité ?)

oui qqch comme ça. "La durée de propriété"

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arwelo.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arwelo    

Revenir en haut Aller en bas
 
Arwelo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 29 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30 ... 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alphabet de l'arwelo (arkitco)
» Alphabet de l'arwelo (aralfuno)
» Uropi / espéranto
» Do you speak English?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: