L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Deyryck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Deyryck    Dim 15 Jan 2012 - 15:03

Bonjour!!

Je vais reprendre la présentation du Deyryck sous un format différent. Donc je vais reprendre à zéro.

Quelques détails sur la mise en page. Les titres auront des couleurs correspondant à leur sujet : diégèse, langue, versions précédentes et vocabulaire.

Les parties sur la diégèse seront toujours liée à la langue mais à son contexte dans la diégèse. Les parties sur la langue seront les parties classiques. Les parties sur les versions précédentes parleront de ce qui pouvait se faire dans les vieilles versions du Deyryck, sachant que celle-ci n'est pas l'unique. Et enfin, les parties sur le vocabulaire mixeront un peu chacune de ces parties puisque nous verront l'utilisation d'un mot dans la langue et son origine tant dans les versions précédentes que dans la diégèse.

:: Origine ::

Le Deyryck descend techniquement parlant du Dèykrik, tout du moins il est son successeur en tant que langue commune. A ce titre, il peut aussi être vu comme descendant du Fikji (d'où descend le Dèykrik) et comme il prend également une lourde inspiration dans l'Ikji, il est souvent vu comme un mixte de l'Ikji et du Fikji.

Un jolie schéma paint pour représenter tout ça:
 

Le Deyryck est motivé par trois volonté, une langue simplifié mais capable de chose complexe et surtout la volonté d'être une langue polymorphe capable de s'adapter à son environnement. Ces deux objectifs prenant pour origine l'objectif premier de cette langue, être une langue commune.

Le Deyryck sera présenté selon l'aspect qu'il aurait sur Terre, je parlerai rarement des adaptations à faire d'un monde à l'autre, mais j'en parlerai.


:: Phonologie ::

La phonologie est bien plus décontractée que ce qui sera présenté. La plupart des caractères du Deyryck sont en réalité rattachés à une multitude de son et si une phrase semble ne posséder qu'une seule prononciation elle en possède en réalité de très nombreuses. Les phénomènes possibles pour chaque lettre ne seront pas listés ici -et probablement pas ailleurs non plus-.

Principes fondamentaux

Le Deyryck semble en premier lieu avoir un alphabet phonétique. C'est techniquement faux puisque celui-ci s'adapte aux sonorités des personnes qui parleront la langue, ainsi un symbole ne peut techniquement pas définir clairement un son. En revanche, pour faciliter la compréhension de la phonologie, nous partirons du principe qu'un symbole vaut un son pour le moment.
Ces derniers sont divisés en différentes catégories, elles représentent les principes fondamentaux de la phonologie en Deyryck.


  • Forte

    Les fortes se définissent par absence de toutes autres définitions. Pour faire simple, si un symbole ne rentre dans aucunes des autres catégories, il correspond à une forte. Les fortes sont la base de la phonologie Deyryck toutes les autres catégories se définissent par rapport à une forte, à quelques cas près qu'il n'est pas utile connaître.

    Les principales fortes à connaître :





  • Faible


    Les faibles sont le deuxième groupe le plus important. Elles sont toutes définis par rapport à une forte. On parle de la faible d'une forte. Elles correspondent assez souvent aux consonnes voisées. Ainsi, v est la faible de f. Il est important de garder à l'esprit que les faibles et les fortes forment réellement un couple. Dans de nombreux aspects de la langue, plus particulièrement le passif et l'accentuation, il est nécessaire de connaître les couples forte/faible. Au niveau des caractères, il s'agit simplement de rajouter un petit bol au dessus de la forte correspondante pour obtenir la faible.

    Voici les faibles de forte ci-dessus qu'il est intéressant de connaître :




  • Sous faible

    Comme je l'ai dis auparavant, on définit les catégories par rapport aux fortes, en revanche, dans le cas des sous faibles on peut également les définir par rapport à leurs faibles. C'est sans importance de faire par rapport à l'une à l'autre puisqu'elles forment un couple. Une sous-faible fonctionne selon le même principe que les faibles mais un cran plus bas encore. Il n'est pas nécessaire d'être vraiment sûr de quelle forte elle descend (il convient tout de même de rappeler que si l'on cherche à connaître les caractères du Ryck (l'alphabet du Deyryck) il est impossible de ne pas savoir à qu'elle forte appartient une autre catégorie puisqu'elles se forment sur la forte). En revanche, il est important dans certains cas de savoir qu'il s'agit d'une sous faible.
    Au niveau des caractères, la seule différence avec une faible est que le bol se situe en dessous du caractère et non au dessus.

    Quelques sous faibles intéressantes à connaître :



  • Sur forte

    Les sur fortes sont un peu particulières. Leurs usages sont très rares et aucun ne sera présentés ici. Elles s'avèrent utiles parfois dans le cas de l'accentuation ou pour certaines espèces. Quoi qu'il en soit, il s'agit d'une version plus proche de la gorge de la forte.


  • Auxiliaire

    Les auxiliaires ne sont pratiquement jamais explicitées à l'écrit. Ce sont des caractères représentant une prononciation alternative d'une forte. Leur caractère est représenté par la forte avec un petit rond au dessus. Une forte pourra toujours être prononcée comme ses auxiliaires sauf pour l'accentuation.

    Quelques auxiliaires :



  • Accès


    Les accès sont des pseudo variantes d'une forte généralement entre la forte et la sur forte. On parle de l'accès d'une forte, c'est le chemin qu'elle prend pour accéder à la sur forte. Il est important de préciser qu'un accès peut se prononcer comme sa forte si les deux conditions suivantes sont rencontrées : le composant possède au moins une forte correspondante ; toute les fortes correspondantes sont prononcées comme leurs auxiliaires.

    Je ne présenterai qu'un seul accès :




  • Voyelle

    Les voyelles ont un système semblable aux consonnes, en revanche celui-ci est trop chaotique pour être présenté ici.

    Voici les voyelles les plus importantes :





Règles

Il existe quelques règles de prononciation supplémentaires qu'il convient de connaître.


  • Double consonne

    Dans le cas de deux consonnes identiques qui se suivent, on peut distinguer quatre cas.

    1. Pour des fortes différentes de "t" :

      Dans le cas où deux fortes identiques se suivent, la première se prononcera /t/. Il peut parfois arriver que trois consonnes se suivent, dans ce cas, la majeur partie du temps, c'est celle du milieu qui se prononcera /t/. La règle la plus claire à ce sujet serait de dire qu'il s'agit du groupe de consonne le plus proche qui subira la modification. Hors comme ce cas n'arrive presque qu'avec le temps "-ssé", c'est bien ce double "s" qui subira la modification, et donc la consonne du milieu.

    2. Pour des "t" :

      Le cas des "t" est parfaitement identique au cas précédent, en revanche, le premier "t" se prononcera /k/.

    3. Pour des faibles :

      Encore une fois, ce cas est quasiment identique à son homologue fort. Il se transpose de manière simple en prononçant la première faible /d/ au lieu de /t/.


    4. Pour des "d" :

      Vous l'aurez sûrement deviner, le fonctionnement est toujours pareil, mais en remplaçant le premier "d" par le son /g/.



  • ÛÛ

    On peut retrouver la suite "ûû" ou "ûhû" assez régulièrement dans un mot Deyryck. Cette suite peut également être prononcée comme un "e" (/ø/ ou  /?/).


  • Couple forte faible

    Les couple forte/faible peuvent être assez courant comme le Deyryck aime faire usage du passif. Aussi le deuxième caractère peut être échanger par un léger coup de glotte.


  • Â

    Il arrive parfois que des confusions soit possible entre le "a" et le "â", aussi il arrive que le "â" soit prononcé "à".


Les couples de voyelles

En Deyryck, de nombreux couples de syllabe existent permettant de comprendre facilement le sens d'un mot ou permettant de faire évoluer le sens d'un mot facilement. Il convient de préciser que quelque soit le couple qui soit considéré, la voyelle "û" a un rôle neutre et se place entre les deux.


  • A/O

    L'un de couple les plus importants. Opposé au "o", le "a" a toujours un sens mélioratif ou emphatique le "o" portant les idées opposées.

    Exemple :

    Laka : aimer => Loko : détester

  • I/É

    Ce couple est très courant mais pas nécessairement important à connaître. Il s'agit d'une simple relation d'opposition. Aucune des deux voyelles ne portent d'idée particulière si ce n'est qu'elle s'oppose à l'autre.

    Exemple :

    Kayédja : rafraîchir => Kayidja : réchauffer

  • A/Ê

    Il s'agit du deuxième couple le plus important. Ce couple sert d'opposition masculin féminin, le "a" représentant le féminin et le "ê" le masculin.

    Exemple :

    Larsên Khaèst => Seigneur Khaèst
    Larsan Ibiné => Dame Ibiné




Voilà, voilà. Composition et composants à venir. ^^


Dernière édition par AEM le Dim 11 Juin 2017 - 15:00, édité 14 fois (Raison : Révision)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin
avatar

Messages : 5383
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Deyryck    Dim 15 Jan 2012 - 17:19

Évite de mettre des lettres en français entre crochets pour dire que c'est de la phonétique.
Normalement, on utilise l'alphabet phonétique international (où [u] correspond à "ou", [y] à "u", [e] à "é"...).

Sinon, pour la langue, l'idée d'utiliser un mot pour remplacer les signes de ponctuation n'est pas neuve, en arabe on utilise des petits suffixes qui veulent dire "et" ou "puis" pour séparer les phrase (surtout utile quand la ponctuation à l'occidentale n'était pas encore adoptée en arabe).
Par contre, le "a" à chaque fin de phrase, ça risque d'être assez répétitif, non ? Et j'imagine qu'il y a une pause après ce "a" oralement...

Pour le reste, rien de très surprenant dans cette langue. Je me demande juste d'où tu tires le vocabulaire. De ton imagination et de langues que tu connais, j'imagine...
Quelles langues naturelles apprends-tu ?

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano

avatar

Messages : 12350
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 27' N 73° 36' W

MessageSujet: Re: Deyryck    Dim 15 Jan 2012 - 17:26

Nemszev a écrit:
Évite de mettre des lettres en français entre crochets pour dire que c'est de la phonétique.
Normalement, on utilise l'alphabet phonétique international (où [u] correspond à "ou", [y] à "u", [e] à "é"...).
Liens : alphabet phonétique et une variante sans signes bizarres, le X-SAMPA

N'oublie pas, Nemszev, que Chaest ne s'intéresse à la phonétique que depuis quelques heures.

Nemszev a écrit:
Par contre, le "a" à chaque fin de phrase, ça risque d'être assez répétitif, non ? Et j'imagine qu'il y a une pause après ce "a" oralement...
Le lojban a quelque chose du genre, mais c'est un i précédé d'un coup de glotte (noté .i).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Deyryck    Dim 15 Jan 2012 - 17:32

Nemszev a écrit:
Pour le reste, rien de très surprenant dans cette langue. Je me demande juste d'où tu tires le vocabulaire. De ton imagination et de langues que tu connais, j'imagine...
Quelles langues naturelles apprends-tu ?

L'imagination.
J'apprend l'anglais, l’allemand, j'ai des bases en latin et en japonais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin
avatar

Messages : 5383
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Deyryck    Dim 15 Jan 2012 - 18:19

L'imagination, mais certains mots "ressemblent" à des mots connus. I et Ti par exemple...
Suis-je le seul idéolinguiste de moins de 25 ans à ne jamais avoir accroché avec le japonais ? Shocked

Moi, j'ai appris l'API vers 14 ans, simplement en ouvrant un dictionnaire. Je n'avais même pas vu que le répertoire des sons du français était montré au début du dictionnaire, j'ai simplement lu les indications phonétiques dans les définitions en notant ce qui me semblait bizarre. Razz
Enfin, chacun a ses domaines de prédilection !

Le lojban ne me semble pas être une langue prévue pour être prononcée à la base, même si l'on a essayé de mettre des phonèmes sur ses étranges graphies.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Deyryck    Dim 15 Jan 2012 - 18:52

Nemszev a écrit:
L'imagination, mais certains mots "ressemblent" à des mots connus. I et Ti par exemple...
Suis-je le seul idéolinguiste de moins de 25 ans à ne jamais avoir accroché avec le japonais ? Shocked

Moi, j'ai appris l'API vers 14 ans, simplement en ouvrant un dictionnaire. Je n'avais même pas vu que le répertoire des sons du français était montré au début du dictionnaire, j'ai simplement lu les indications phonétiques dans les définitions en notant ce qui me semblait bizarre. Razz
Enfin, chacun a ses domaines de prédilection !

Je n'avais pas utilisé l'API, parce que j'avais fait le tuto pour des gens de mon âge qui ne le connaissent pas. Je suis d'accord avec toi sur la façon d'apprendre l'API autrement.
Je ne me considère pas vraiment idéolinguiste dans le sens ou je n'écris pas mes langues pour faire quelque chose de nouveau. Mais non, tu n'es pas le seul (j'en connais). Smile Seulement, je suis grand amateur de tout ce qui est japonais de façon général, donc voilà quoi. Smile
Sinon je suis d'accord pour le i et le ti, il y en a surement d'autres, mais ces deux-là sont les seuls à me gêner. J'ai débuté la langue en voulant reprendre les pronoms du Fiquji (une autre de mes langues) et celle-ci, ayant été faite jeune, avait beaucoup de ressemblance. Le i me dérange moins que le ti en revanche, mais le ti, j'envisage de le changer.

Citation :
N'oublie pas, Nemszev, que Chaest ne s'intéresse à la phonétique que depuis quelques heures.
La linguistique plus que la phonétique, mais merci de le préciser. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Deyryck    Dim 15 Jan 2012 - 22:50

Nemszev a écrit:
Suis-je le seul idéolinguiste de moins de 25 ans à ne jamais avoir accroché avec le japonais ? Shocked
Non. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aerelloth

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 14/10/2009
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Deyryck    Dim 29 Jan 2012 - 17:41

Bravo pour ta présentation, Chaest ! cheers
Je trouve ta langue très intéressante mais j'avoue que pour la partie mathématique, j'ai décroché très vite... Tu dois avoir une passion pour les maths en plus de celle pour la création de mondes et de langues, non ? Ou alors tu as passé des heures à te renseigner pour que les locuteurs qui étudient super longtemps (ça doit toujours être le cas lorsque le Deyryck est inventé non ?) aient un moyen d'étudier les maths dans leur langue. Razz

Autrement je me demande aussi si avoir un point "a" ne rallonge pas les phrases, à force, surtout que si j'ai bien suivi le verbe finit généralement en -a et se place à la fin, donc avant le point. Dans ce cas-là, tu zappes le point ou tu prononces les deux "a" distinctement, "aha" ? Si tu as un extrait de texte en Deyryck on doit pouvoir mieux voir comment ça rend cette ponctuation. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aerelloth.unblog.fr/sommaire
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Deyryck    Dim 29 Jan 2012 - 18:07

aerelloth a écrit:
Autrement je me demande aussi si avoir un point "a" ne rallonge pas les phrases, à force, surtout que si j'ai bien suivi le verbe finit généralement en -a et se place à la fin, donc avant le point. Dans ce cas-là, tu zappes le point ou tu prononces les deux "a" distinctement, "aha" ? Si tu as un extrait de texte en Deyryck on doit pouvoir mieux voir comment ça rend cette ponctuation. Smile

Visiblement, le a gêne beaucoup. x)
Lorsque la phrase se finis par un verbe, alors en effet le a peut ne pas être prononcé car inutile. En revanche, on peut avoir des tournures telles que :
"Omoi o iofios a" soit "Désolé, je suis faible." comme expliqué dans les contractions. Là, le point devient nécessaire. De plus, l'interrogatif se fait avec le "an", il n'y pas d'autre changement dans la phrase qui permet de la savoir.
Il sert également à d'autre contraction comme la "ya" ou le "nan", et donc à plutôt tendance à raccourcir la phrase.
Au niveau écriture, il est parfois possible d'attacher toute la phrase et le "a" sert à bien montrer la changement.
Et pour revenir à Antorsioa (d'ailleurs, je viens de relire ce matin mon dernier ajout, désolé pour les fautes, je devais être fatigué quand j'ai relu...), l'histoire veut que la Deyryck soit créer d'un assemblement des langues pour que tous s'y retrouve. Hors la langue dominante de l'époque : le "Fikji", avait tout ces verbes qui fonctionnaient avec une particule (i, a, u), qui sert définir l'importance de la phrase. Cette aspect a voulu être conservé avec la ponctuation qui peut également définir le niveau de langage dans certains cas.
Et pour conclure sur le plan pratique, j'utilise cette langue depuis plus d'un an maintenant, et le ne m'as jamais gêner.

EDIT : Oui en théorie, il faut prononcé les deux a.

Bon après, ça peut toujours vous déranger, mais j'aurais rien à ajouter. Smile


Citation :
Tu dois avoir une passion pour les maths en plus de celle pour la création de mondes et de langues, non ? Ou alors tu as passé des heures à te renseigner pour que les locuteurs qui étudient super longtemps (ça doit toujours être le cas lorsque le Deyryck est inventé non ?) aient un moyen d'étudier les maths dans leur langue.

L'aspect mathématique vient de mon désire d'aller toujours plus loin dans les précisions de mon histoire (comme les supers-atomes, l'anatomie des races, les études, etc...) et également du fait que j'aime beaucoup la science. Et il y a certaine chose que j'ai trouver intéressante comme le mast et que je pense peuvent intéresser d'autre personne.

Encore une fois, merci pour ta réponse.

Cordialement, Chaest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aerelloth

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 14/10/2009
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Deyryck    Dim 29 Jan 2012 - 21:31

Chaest a écrit:
Bon après, ça peut toujours vous déranger, mais j'aurais rien à ajouter. Smile
Ça ne me dérange pas, je me demandais juste ce que ça donnait en pratique. Autrement je trouve le principe original et ça doit donner sa personnalité à la langue aussi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aerelloth.unblog.fr/sommaire
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Deyryck    Mer 8 Fév 2012 - 13:54

aerelloth a écrit:
et ça doit donner sa personnalité à la langue aussi ! Very Happy

J'y avait pas vraiment penser mais c'est pas faux!

En ce moment je suis plutôt occupé, mais au cas où quelqu'un serait intéresser je rajoute un peu de vocabulaire :

Spoiler:
 


Dernière édition par Chaest le Jeu 25 Avr 2013 - 21:12, édité 2 fois (Raison : Révision)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin
avatar

Messages : 5383
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Deyryck    Mer 8 Fév 2012 - 14:42

Amai = mon Dieu (en flamand)... et merci dans ta langue !

Sinon, pourquoi y a-t-il des T et des O majuscules au milieu des mots ?

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aerelloth

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 14/10/2009
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Deyryck    Mer 8 Fév 2012 - 15:01

Nemszev a écrit:
Sinon, pourquoi y a-t-il des T et des O majuscules au milieu des mots ?
Je crois que c'est pour noter les sons qui ne sont notés qu'avec une lettre : Ou et Th. J'ai bon ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aerelloth.unblog.fr/sommaire
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Deyryck    Mer 8 Fév 2012 - 16:58

aerelloth a écrit:
Nemszev a écrit:
Sinon, pourquoi y a-t-il des T et des O majuscules au milieu des mots ?
Je crois que c'est pour noter les sons qui ne sont notés qu'avec une lettre : Ou et Th. J'ai bon ? Razz

Exactement, c'est également pour ça que je met pas de majuscule au début des traductions.
kOu : coup
kou : cohue
par exemple. Pour certain mot c'est très important de bien le noter.

Citation :
Amai = mon Dieu (en flamand)... et merci dans ta langue !

Ah? Je savais pas. x)
Ca fait : "Merci, mon dieu!". Smile



Dernière édition par Chaest le Sam 9 Juin 2012 - 10:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aerelloth

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 14/10/2009
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Deyryck    Mer 8 Fév 2012 - 21:50

J'aime bien ton système d'écriture, c'est très joli Smile Est-ce que tu arrives à écrire rapidement lorsque tu l'utilises ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aerelloth.unblog.fr/sommaire
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Deyryck    Mer 8 Fév 2012 - 21:58

Oui, d'ailleurs je me suis particulièrement appliqué là. J'écris aussi vite dans cet alphabet qu'en français, tout comme pour les deux autres que je maitrise. En revanche, quand j'écris vite c'est plus très beau, que ce soit en français ou une de mes langues. xD
J'avais penser mettre également la version où j'écris vite justement, mais je me suis arrêter, mais doigts supportaient plus. ^^

Petite anecdote : J'écris mes devoirs avec. Smile C'est assez drôle de voir le regard d'un professeur quand il me voit écrire mes devoirs. x))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aerelloth

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 14/10/2009
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Deyryck    Mer 8 Fév 2012 - 22:20

Bravo alors Smile Je comprends que tu te sois arrêté à une version déjà, c'est qu'il y a du texte quand même !

En tout cas, j'adore l'idée de l'utiliser pour tes devoirs ^^ La tête des profs doit valoir le coup d’œil !

Personnellement je me suis vite rendu compte qu'il est impossible d'écrire le premier alphabet tout plein de courbes et de spirales du Meollan rapidement, c'est pour ça que j'ai décidé qu'il serait réservé à un usage calligraphique. En essayant de l'écrire rapidement, je suis arrivée à une variante cursive qu'il est possible d'écrire rapidement... mais je n'écris pas assez souvent avec pour que ça soit naturel. En fait le pauvre Meollan est un peu délaissé en ce moment... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aerelloth.unblog.fr/sommaire
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Deyryck    Mer 8 Fév 2012 - 22:32

aerelloth a écrit:
En fait le pauvre Meollan est un peu délaissé en ce moment... Embarassed

J'irais jeter un coup d'oeil alors. Smile

aerelloth a écrit:
mais je n'écris pas assez souvent avec pour que ça soit naturel.

Je sais que ça à marche pour moi, je ne peux pas le garantir pour tout le monde. Mais en réalité on assimile très rapidement un alphabet. Je me force a écrire deux trois phrases pour bien retenir les caractères. Ensuite, je me trouve ma "style" sur des petits mot par ci par là. Après en écrivant, un texte, voir deux, l'alphabet doit te rester. Et c'est comme le vélo ça s'oubli pas:)

EDIT :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aerelloth

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 14/10/2009
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Deyryck    Jeu 9 Fév 2012 - 10:40

Ah, c'était ça ton avatar, je me demandais depuis que tu as changé ! Smile C'est une bonne idée d'avoir pensé à inventer le clavier spécialement pour écrire ta langue, c'est bien fait.

Mon alphabet n'est pas compliqué à retenir, c'est une variante de notre alphabet même s'il a une origine idéographique, sauf que c'est le nôtre qui est censé découler de l'alphabet meollien et pas l'inverse. Razz Simplement, je n'ai pas encore traduit beaucoup en Meollan et ces derniers temps je me suis plus attachée à la culture vestimentaire qu'à continuer à travailler la langue. Donc à part quelques lignes calligraphiées sur un parapluie (spécialité personnelle !), je ne me suis pas trop entraînée... Ce que j'aimerais c'est être capable d'écrire en Meollan aussi vite qu'en alphabet latin dans la vie de tous les jours, pour pouvoir rendre à la fois l'aspect calligraphié avec soin et l'écriture brouillon griffonnée à la va-vite.
J'ai fait pas mal de paléographie et de déchiffrage d'écritures illisibles, ça doit être pour ça Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aerelloth.unblog.fr/sommaire
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Deyryck    Jeu 9 Fév 2012 - 12:27

aerelloth a écrit:
Ah, c'était ça ton avatar, je me demandais depuis que tu as changé ! Smile C'est une bonne idée d'avoir pensé à inventer le clavier spécialement pour écrire ta langue, c'est bien fait.

Merci. C'est assez récent, donc je risque d'y apporter de nombreuses modifications par la suite.

J'ai déjà un peu commencer à écrire avec ton écriture calligraphique. Ce qui rend cet alphabet facile le rend aussi difficile : il a peu de caractère donc plus rapide à retenir, mais certains son manque pour retranscrire une langue comme le français donc ça rend la pratique plus dure. Vivement que les cours soient à nouveau accessible! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin
avatar

Messages : 5383
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Deyryck    Jeu 9 Fév 2012 - 13:22

Je viens de remarquer un truc. "Deyryck" ressemble à un mot écrit en vieux flamand.
Passé à l'orthographe néerlandaise moderne, ça donnerait "Deirijk". Razz (Royaume de ... Dei ?)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deyryck    Jeu 9 Fév 2012 - 13:31

Nemszev a écrit:
Je viens de remarquer un truc. "Deyryck" ressemble à un mot écrit en vieux flamand.
Passé à l'orthographe néerlandaise moderne, ça donnerait "Deirijk". Razz (Royaume de ... Dei ?)

Moi, j'avais pensé à une adaptation orthographique... d'un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin
avatar

Messages : 5383
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Deyryck    Jeu 9 Fév 2012 - 15:39

Moi aussi...
En fait, ça me fait penser à des noms de famille d'origine germanique et qui doivent sans doute dériver de "Theodoricus".

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Deyryck    Jeu 9 Fév 2012 - 17:24

Nemszev a écrit:
Je viens de remarquer un truc. "Deyryck" ressemble à un mot écrit en vieux flamand.
Passé à l'orthographe néerlandaise moderne, ça donnerait "Deirijk". Razz (Royaume de ... Dei ?)

Ca fait déjà deux référence, faudra que je jette un coup d'oeil au flamand un de ces quatre.

Citation :
Moi, j'avais pensé à une adaptation orthographique... d'un autre.

J'ai pas compris. Il a un nom ressemblant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Deyryck    Jeu 9 Fév 2012 - 17:47

Chaest a écrit:
J'ai pas compris. Il a un nom ressemblant?

Oui: Vaguement, en fait: Derrick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deyryck    

Revenir en haut Aller en bas
 
Deyryck
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Leçons de Deyryck
» Étude comparative elko - deyryck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: