L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mot "diphtongue"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Le mot "diphtongue"   Mar 25 Oct 2011 - 23:27

Dans un message récent sur le forum Kotava, Staren Fetcey a traduit le mot "diphtongue", qui n'existait pas dans le lexique, par sudakirn qui signifie littéralement voyelle grasse. Que pensez-vous, éminents spécialistes en phonétique et phonologie, d'une telle métaphore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Mar 25 Oct 2011 - 23:34

Pour ma part je ne comprends pas la métaphore. Dans la diphtongue ae je ne vois que du "sec" Very Happy
Par contre le j dans les pseudo-diphtongues françaises aj (paille) et Ej (paye) peut sembler gras car il est très appuyé.

Edit: Et comment traduire triphtongue? voyelle surgrasse? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Mar 25 Oct 2011 - 23:37

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Mer 26 Oct 2011 - 0:04

Voici ce que dit Idéopédia sur le sujet.

Et voici ce qu'en dit Wikipédia.

Bref, faut pas confondre une diphtongue et une voyelle suivie d'une glide ; ni même avec une diérèse (hiatus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Mer 26 Oct 2011 - 10:07

Comme lsd, j'interprète les diphtongues comme des "mouvements", donc plutôt voyelle glissante à deux temps (et trois pour un triphtongue !) mais voyelle grasse... Je ne suis pas très très sûr ce que ça peut vouloir dire...

Ou alors, par "grasse", elle voulait dire "lourde" auquel cas c'est vrai, un(e) diphtongue (je n'ai pas la moindre idée de son genre, et à vrai dire j'ai dû l'oublier...) est bien plus lourde au niveau phonétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Mer 26 Oct 2011 - 10:26

Peut-être "voyelle grasse" dans le sens de voyelle "épaisse", enrobée dans un caramel un peu mou... ?! Je ne sais pas.

Mais, question (décidément la phonétique ce c'est vraiment pas mon truc, et malgré les liens d'Anoev) :
- ay (ex. fay, prononcé /faille/)
- oy (ex. boy = /boj/)
- ey (ex. teyá = /teja/)
sont des diphtongues ?

Et les inverses :
- ya (ex. vaya = /vaja/)
- yo (ex. yon = /jon/)
diphtongues ?

Et :
- wa, we, wi, wo, wu ? Diphtongues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Mer 26 Oct 2011 - 10:39

Citation :
- ay (ex. fay, prononcé /faille/)
- oy (ex. boy = /boj/)
- ey (ex. teyá = /teja/)

Je ne suis pas non plus spécialiste, mais j'ai lu que la différence se voyait en fonction de la fonction de la partie faible de la diphtongue :

Donc, dans ce bouquin ils disaient que : ion était une diphtongue (car on fait la liaison e~niõ) mais pas yaourt (car on dit e~ jaurt).

Donc je pense qu'en Kotava, la différence est faible entre voy+semivoyelle et diphtongue (ou l'inverse).

Mais dans tes exemples, je dirais que le dernier cas n'en est pas un, car le j ferait partie de la seconde syllabe (sauf si on sépare le mot en fej.a ; et pas fe.ja). Idem pour vaya. (ou alors on considère le tout comme une triphtongue).

Les mêmes construits avec w en sont aussi théoriquement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Mer 26 Oct 2011 - 13:57

J'aime bien l'idée de "voyelle glissante" ou "en mouvement", parce que la bouche est en mouvement en la prononçant.
J'imagine que "voyelle complexe" conviendrait sans doute aussi...

On pourrait ouvrir un fil sur la traduction de termes grammaticaux tels que verbe, sujet, etc.
J'étudie actuellement le néerlandais (je poursuivrai certainement mes études en Flandre l'année prochaine) et je vois qu'ils ont des mots composés pour tous ces termes.
Par exemple: "werkwoord" (mot-travail) pour "verbe".
D'ailleurs le mot "verbe" signifiant simplement "parole" à la base, je trouve son usage actuel étrange.
Le mot "parole" pourrait se définir à la base comme une sorte de "causette", de "racontage"...

Bref, un sujet passionnant. drunken

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Mer 26 Oct 2011 - 14:44

Là, j'dois admettre que j'ai été coincé... jusqu'à ce que je trouve (tout simplement) le mot slov pour le verbe, dans le sens de mot, parole. Du reste, c'est également la traduction du mot "mot" (un à-postériori, comme vous l'avez deviné!).

Pour le mot grammatical, j'ai pas été chercher midi à 14:00 et j'ai pris directement "chez nous" : verbe, verbo, verb... vaaremb, ce qui m'a donné, pour adverbe: alvaaremb. Un parfum de "déjà vu" dans un habillage "exotique": une des recettes de l'à-postériori pour l'aneuvien. Dans le même esprit, j'ai alzhèktynd pour l'adjectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Mer 26 Oct 2011 - 20:38

Pour répondre à la question des diphtongues du kotava il faudrait faire des études phonologiques, pas phonétiques, des locuteurs dans leur milieu naturel Razz

Pour rebondir sur les yaourts aux ions, en français on dit l'oiseau et pas le oiseau parce qu'historiquement le mot commençait clairement par une voyelle (oiz@au (ou un truc du genre) et pas wazo) et qu'on a gardé l'élision du e de l'article à travers les âges; inversement on dit le wapiti (mais l'oie-pythie) car le mot est récent dans la langue, postérieur à l'évolution oi > wa (ou du moins oi > wE).

Un autre exemple, la diphtongue finnoise ie (fait rare: l'élément central est le i et l'élément glidé est le e), qui vient de l'évolution du ee long, conservé en estonien, est considérée comme un seul pied de versification, mais ia, lui, est considéré comme un hiatus.

Bref, la définition de la diphtongue a fait couler beaucoup d'encre et va en faire couler encore beaucoup car il n'y a pas vraiment de définition. Le ay du kotava rappellera à un anglophone le aI de sa langue, diphtongue, mais rappellera à un japonais le ai de sa langue, deux syllabes (deux mores, plus précisément).

Une question, le mot sudaf a-t-il des sens figurés qui pourraient expliquer son utilisation pour le dérivé sudakirn?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Mer 26 Oct 2011 - 22:16

Leo a écrit:
Une question, le mot sudaf a-t-il des sens figurés qui pourraient expliquer son utilisation pour le dérivé sudakirn?
Je dirais que "sudaf" oscille entre sens réels et figurés. A priori, il ne renvoie pas à la graisse proprement dite, puisque existe aussi le mot spécifique sum et donc son adjectif dérivé sumaf (graisseux, gras au sens matière). Il est plutôt synonyme de adipeux (cuisse grasse), florissant (gras pâturage), visqueux (corps gras). Mais bon, on peut sûrement imaginer d'autres "glissades". Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mot "diphtongue"   Aujourd'hui à 1:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mot "diphtongue"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mot "diphtongue"
» Traitement du hiatus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: