L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rémai

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1927
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Rémai    Sam 30 Déc 2017 - 0:17

Je commence le Remaï 100, j'ai toujours voulu m'y mettre et j'ai l'impression que ta mise à jour est complètement faite. C'est intéressant.
(Le principe de base déjà est intéressant).

Pourquoi ne pas donner la ou les valeurs API des lettres ? Est-ce un choix ?

NU est un peu plus et différent d'un contraire, non ?
Par exemple: si KE est pointu, coupant et dentelé, le contraire NUKE ne devrait pas être un objet avec des trous (troué, percé)

Du coup NUKE et RE (avec un trou, un passage, une porte) restent assez proches, non ? Seule l'intention diffère : une passoire, un pot de fleur sera plutôt RE tandis-qu'un seau percé par la rouille sera plutôt NUKE ?

Pourquoi dès le début ne pas donner un mot outil un peu comme "c'est" pour pouvoir faire une première phrase ? (Peut être est-ce trop complexe et faut-il plus encore entré dedans).

Pourquoi combiner NU avec les autres syllabes (mores?) de cette sorte : combinaison NU+C.V. comme par exemple JA, NUJA ? Pourquoi ne pas prendre JA et combiner NU+JA en NAJ et non NUJA, N initial de changement de sens, conservation de la voyelle, donc du sens qu'elle porte et référence à la racine de base avec le deuxième consonne ?
(J'en suis aux mots en I, je dois relire les exemples pour chercher à bien les comprendre.)

Désolé pour toutes ces questions. Mais je suppose que tes réponses m'éclaireront quant à tes choix et me permettront de mieux appréhender le Rémaï.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 7916
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Rémai    Sam 30 Déc 2017 - 1:28

Pour ma part, je ne me suis jamais mis au rémaï par question de temps. Mais c'est une idéolangue qui m'intrigue.

Je ne sais pas si quelqu'un a déjà étudié cette langue avant toi Velonzio ? N'hésites pas à nous en faire des retours, moi cela m'intéresse.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1927
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Rémai    Sam 30 Déc 2017 - 10:24

Merci Ziecken.
Je n'ai pas le temps, mais je tente de le prendre (je suis en vacances aussi).
Je pense qu'une base aussi minimaliste est passionnante à comprendre car après ce peut-être une base de départ qu'on enrichit pour créer sa propre idéolangue.
(Bien que ça me donne d'ores et déjà envie d'avoir ma propre version Remaï, autres phonèmes et peut être une règle d'association, voir ci-dessous différente, pour le reste je le prends tel quel).

Velonzio Noeudefée a écrit:

Pourquoi combiner NU avec les autres syllabes (mores?) de cette sorte : combinaison NU+C.V. comme par exemple JA, NUJA ? Pourquoi ne pas prendre JA et combiner NU+JA en NAJ et non NUJA, N initial de changement de sens, conservation de la voyelle, donc du sens qu'elle porte et référence à la racine de base avec le deuxième consonne ?

NAJ serait peut-être trop proche de NA, mais pourquoi NU+JA ne pourrait-il pas donner NUAJ /nwaj/ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1927
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Rémai    Sam 30 Déc 2017 - 21:21

Greenheart a écrit:


NOMS PROPRES, MOTS ÉTRANGERS ET CITATIONS

Kajoi Merysi Ni Weoji Reimai Ni
Comment dit-on « Merci » en se servant du rémaï ?

LaJoi Wa ni.
On dit « oua ».

***

Je pense que le dernier exemple, c'est

NaiJi Wa ni., non ?

ou si tu veux garder la citation

NaiJoi Wa ni.

Autres questions :
* Epellation :
Pourquoi devoir garder la structure CV systématiquement, comme par exemple
P.A.R.I.S : pé la lery li lesy
Est-ce qu'une syllabe VC ne serait pas plus compréhensible pour les voyelles ?
comme par exemple
P.A.R.I.S : pé al lery il lesy
Comme c'est entre JI...NI quel risque de confondre la suite pé al avec la voyelle Remaï EA ?

* Décimaux
Le système des décimaux, en fait à l'heure actuelle tu es obligé de préciser virgule (Tonymo) pour ne pas confondre millier et millième par exemple.
Pourquoi ne pas réutiliser NU pour les colonnes décimales

Tokymo : millier
Tonukymo : millième

?

*Système de numération
Enfin le système n'est t'il pas un peu compliqué, est ce que par exemple pour écrire cent-onze, les propositions suivantes ne seraient pas plus simples :
- WOI JYJYJY
- WOI JOJYJY
- JOIJYJY
(le nombre de consonne donne l'ordre de grandeur du nombre, 3 chiffres -> centaine)
- Towymowoi JYJYJY

Est-ce le système japonais qui est si compliqué au départ ?

Pourquoi écris-tu d'une part
Greenheart a écrit:
Précisez l'unité de temps avec l'adjectif LOI suivi de la forme E.
où je comprends que les unités de temps doivent être en -E et par la suite tu les donnes en -Y ? Quelle est ta logique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3027
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Rémai    Sam 30 Déc 2017 - 22:45

Velonzio Noeudefée a écrit:
Greenheart a écrit:


NOMS PROPRES, MOTS ÉTRANGERS ET CITATIONS

Kajoi Merysi Ni Weoji Reimai Ni
Comment dit-on « Merci » en se servant du rémaï ?

LaJoi Wa ni.
On dit « oua ».

***

Je pense que le dernier exemple, c'est

NaiJi Wa ni., non ?

ou si tu veux garder la citation

NaiJoi Wa ni.


(désolé du retard mais pas vraiment le temps de répondre aux questions entre les fêtes et la rédaction des différents ouvrages sur le Stellaire, mais)

pour faire court :

L'exemple est exact, il faut vraiment tenir seulement compte de la voyelle après chaque consonne.

La = (ce qui est) exact (c'est)
Joi = (ouverture de citation)

Joi ouvre une fenêtre de citation dans laquelle les syllabes (consonnes + voyelles) ne se lisent pas comme du rémaï : elles ne valent que comme sons articulés arbitrairement associées à un sens : dans la question, la première fenêtre c'est la translittération du mot français "merci", qui, s'il était écrit en rémaï, n'aurait pas le sens que le français lui attribue.
La fenêtre se referme avec Ni.

La suite de la réponse est donc la citation "Wa" (entre Joi, ouverture de la citation et ni fermeture de la citation).
Il s'agit bien de la réponse à la question Ka (comment, quoi) Joi merysi Ni ("merci") Weoji remaï ni", au moyen de quelque chose qui se dit "Rémaï" (le mot français pour désigner la langue rémaï".

Citation :
NaiJoi Wa ni.

Signifie :

Nai (une personne indéfini, on)
Joi (est ce que représente les sons entre Joi et Ni).
Wa (le son articulé Wa qui peut être associé à n'importe quelle signification).

Ce que je comprends :

Nai Joi Wa ni, le nom de quelqu'un se prononce "Oua" (= "Oua" représente la personne indéfinie NAI).

***

Velonzio a écrit:
* Epellation :
Pourquoi devoir garder la structure CV systématiquement, comme par exemple
P.A.R.I.S : pé la lery li lesy
Est-ce qu'une syllabe VC ne serait pas plus compréhensible pour les voyelles ?
comme par exemple
P.A.R.I.S : pé al lery il lesy
Comme c'est entre JI...NI quel risque de confondre la suite pé al avec la voyelle Remaï EA ?

Parce que le Rémaï ne s'écrit pas en caractères alphanumériques latins.
Le Rémaï se communique par toute suite de combinaison signe haut (consonne) signe bas (voyelle) de douze signes, quels que soient ces douze signes.
Donc quand on fait une citation, la citation doit pouvoir par exemple se signer en signe main gauche (haut = consonne) + signe main droite (bas = voyelle).
Donc l'ordre consonne (signe haut) + voyelle (signe bas) ne s'inverse jamais.

On peut zapper l'un ou l'autre (par exemple mettre la main gauche en pause et ne dire que la voyelle avec la main droite, mais cela indique seulement qu'un signe manque et que la syllabe est incomplète donc équivoque : l'interlocuteur va alors chercher à compléter la syllabe incomplète à l'aide d'un autre signe (par exemple la première consonne que prononce à l'oral l'interlocuteur en train de parler français, la couleur ou la forme d'un objet que l'interlocuteur touche au même moment - n'importe quelle autre signe d'une série de douze.

***

Velonzio a écrit:
* Décimaux
Le système des décimaux, en fait à l'heure actuelle tu es obligé de préciser virgule (Tonymo) pour ne pas confondre millier et millième par exemple.
Pourquoi ne pas réutiliser NU pour les colonnes décimales Tokymo : millier
Tonukymo : millième

De mémoire, rapidement parce que j'ai la tête configurée en latin / latin stellaire / Français stellaire.

NU sert à indiquer le sens opposé, dans la classe grammaticale indiqué par la voyelle de la syllabe suivante.
Devant un nombre ou n'importe lequel de ses chiffres, c'est l'équivalent du signe moins (pas de double ou triple négation).
Devant LA (c'est exact, c'est vrai), il donne NULA (c'est inexact, c'est faux) = NALA (ce n'est pas exact, ce n'est pas vrai).
NU ne concerne strictement que la syllabe qui le suit immédiatement.

TO... MO sert à indiquer la colonne en avançant vers la gauche.
TO... NUMO sert à indiquer la colonne en avançant vers la droite.
NU devant un chiffre signifie "manquant" (comme dans KY NUWY, 3 manque 2), et la colonne n'est pas manquante.

TONUKYMO, pas de colonne des milliers.
TOKY NUMO, la colonne des millièmes.


***

Velonzio a écrit:
Enfin le système n'est t'il pas un peu compliqué, est ce que par exemple pour écrire cent-onze, les propositions suivantes ne seraient pas plus simples :
- WOI JYJYJY
- WOI JOJYJY
- JOIJYJY
(le nombre de consonne donne l'ordre de grandeur du nombre, 3 chiffres -> centaine)
- Towymowoi JYJYJY

Tu as une règle fondamentale qui interdit la répétition de syllabe identique afin d'éviter la question de savoir si celui parle a bégayé ou répète la même syllabe pour mieux se faire comprendre, ou s'il s'agit de plusieurs syllabes identique construisant un mot signifiant.

La totalité des mots rémaï se construisent sans aucune répétition de syllabes, ou en considérant qu'une syllabe répétée est la même syllabe : BABA veut toujours dire BA ("bien").

De ce fait, on ne peut pas confondre centaine et dizaine en rémaï, et si un chiffre des dizaines venait à sauter, cela se voit ou s'entend immédiatement : ce n'est plus le même nombre.

La forme générale E reste une forme générale qu'il s'agisse d'un chiffre ou de la description de la forme générale d'un objet autour de nous.
Dans le cas de WOIJEJY (le nombre / dizaine 10 + unité 1), JE (dizaine 10) décrit bien la forme générale du groupe 11, et JY (unité 1) décrit bien un détail du groupe 11. Si tu échanges WOI avec KEI, tu obtiens KEIJEJY, qui nomme n'importe quel objet fabriqué long avec un détail long.

(une des propriétés du rémaï est de pouvoir transformer sans réflexion n'importe quel énoncé en un autre toujours cohérent, donc transformer une suite de nombre en la description d'une série d'objets manufacturés KEI, ou de paysages SEI et ainsi de suite).

***

Velonzio a écrit:
Pourquoi écris-tu d'une part

Greenheart a écrit:
Précisez l'unité de temps avec l'adjectif LOI suivi de la forme E.

où je comprends que les unités de temps doivent être en -E et par la suite tu les donnes en -Y ? Quelle est ta logique ?

L'unité de temps (en seconde, minute, heure jour) est bien la forme général E comme dans les exemples indiqués.
En renseignant le tableau suivant, je n'ai pas corrigé la voyelle Y de la liste des syllabes, probablement pressé par le temps.
Je vais corriger, merci d'avoir relevé le bug. Smile

***


Dernière édition par Greenheart le Sam 30 Déc 2017 - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1927
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Rémai    Sam 30 Déc 2017 - 23:27

Merci de tes réponses Very Happy
C'est plus clair. J'ai trop pris littéralement la traduction française "On dit".

Greenheart a écrit:

(désolé du retard mais pas vraiment le temps de répondre aux questions entre les fêtes et la rédaction des différents ouvrages sur le Stellaire, mais)

[...]

***

(j'éditerai plus tard ce post pour répondre aux autres de tes questions)

Ca peut attendre, je pose les questions, parce que ça m'interroge au fur et à mesure que je lis. En général avant de questionner, j'ai lu deux fois et je suis aussi en train de me constituer un outil pour chercher à bien comprendre.
Ca reste passionnant et le résultat d'une somme de travail conséquente.

D'ailleurs naturellement au fil de l'idéocréation, je me créais un tableau dont la logique n'est guère éloignée de celle du Rémaï.

ma vieille image


En l'état actuel

(J'ai oublié, passé-présent-futur)
***

Les opérateurs mathématiques
Pourquoi en U alors que ta série en -OI est incomplète ? Je verrais bien des opérateurs en OI aussi.
Je suis en train de me faire un tableau, je comprends mieux ainsi, dès qu'il sera fini je te l'enverrai.

Mais pour les nombres, je verrai bien la logique suivante (cela signifie explique-moi la tienne, s'il te plait pour que je comprenne mieux_Je me doute que tu as dû t'arracher les cheveux pour construire ton système).

N représentant les nombres indéterminés, je verrai bien NOI pour la notion, concept de nombre (à la place de WOI)
M représentant les nombres variables, je verrai bien MOI pour le prix, coût (puisqu'il varie selon l'offre et la demande, d'une ère à une autre, d'une région à une autre, d'un magasin à un autre_à la place de KOI)
S représentant 0, et les ordinaux, l'ordre n'ayant guère de 0, je verrai bien SOI pour tout ce qui est ordre, date, heure, position d'arrivée (à la place de TOI)
J représentant 1, je verrais bien JOI pour le crédit, gain, car il n'y a pas de petit profit et qu'un sou est un sou (à la place de BOI)
W représentant 2, je verrais bien WOI pour l'addition car 1+1=2
T représentant 4, je verrais bien TOI pour la multiplication car 2x2=4
K représentant 3, je verrais bien KOI pour la soustraction car 4-1=3
R représentant 9 et par là le plus grand chiffre, je verrais bien ROI pour la division (9:3=3)

égal, total : VOI (V: 5; 5 important en base 10)
unité horaire : BOI (B:6; système horaire sexagésimal)
début citation : SHOI (7 chiffre magique)
début épellation : LOI (8=2 puiss3, un octet, 4 syllabes de 2 phonèmes)
conjugaison : faut en trouver une autre, du coup ou alors employer NEO

exemple NEOJA : dire oui, accepter

quant au temporel/conjugaison, pourquoi ne pas utiliser :
- le positionnel -O qui peut donner instantané JO, présent WO, futur proche TO, conditionnel -VO, futur SHO, passé RO, présent gnomique NO [KO pourrait déterminer une voie bénéfactive, LO premier plan, SO second plan, MO soit accompagnement (le long, en parallèle), soit interruption (au milieu)]
- distinguer temps et aspect (comme modalité de temps) en utilisant -E, -Y
?

Jai Neojaneojo (Jao). : je suis en train d'accepter, j'accepte immédiatement/à l'instant
Jai Neojaneowo (Jao) : j'accepte
Jai Neojaneoto (Jao) : je vais accepter
etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rémai    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rémai
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Autres idéolangues-
Sauter vers: