L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "N'avoir qu'à..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 15:56

Ma question est simple :

Comment interprétez-vous et traduisez-vous les phrases comme celles-ci : Tu n'es qu'un enfant. Tu n'as besoin que d'une paire de chaussures. Etc.

Et aussi, comment appelez-vous ces formes ?

J'ai beaucoup de difficulté à les traduire... (d'ailleurs j'ai jamais compris ce que c'était en vérité ces constructions... Pour savoir à quel mot rajouter un quelconque suffixe).

Ces formes se rapprochent de celles avec "seulement", seulement, je n'ai pas trouvé de moyen logique de le traduire lui non plus... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 16:01

"Tu n'es qu'un enfant" = Es tik un magv.
"Tu n'as besoin que d'une paire de chassures" = Tehrps tik oin pair om schous.

"n'avoir pas à + verbe" correspond à "avoir besoin seulement de".

Donc utilise cette tournure dans ton idéolangue.

"Seulement" est l'adverbe de "seul"... Ton idéolangue n'a pas d'adverbes ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 16:36

En espéranto, seulement se dit nur : vi estas nur infano ; vi bezonas nur unu paron da ŝuoj.
En uropi, seulement se dit solem : tu se solem u kid ; tu nud solem un par cusis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 17:29

En saiwosh :

Tu n'es qu'un enfant: Kopet omaika tenan
Littéralement : Seulement tu-es enfant, avec le pronom om (tu) à la forme essive.

Tu n'as besoin que d'une paire de chaussures : Om piswe kopet sho
Littéralement : Tu as-besoin seulement chaussure(s)

Note : en saiwosh, sho désigne indifféremment une chaussure et une paire de chaussures, suivant le contexte. Pour être précis, on dira ixt sho, une chaussure, et amokstsho, une paire de chaussures (a, préfixe nominal, mokst, deux, et sho).

Amokstsho est généralement prononcé, et souvent écrit, amoksho :

Je n'ai acheté qu'une seule paire de chaussures : Chi na hoyi kopet ixt amoksho
Récemment je acheter seulement une paire-de-chaussures

--------------

En dibadien :

Tu n'es qu'un enfant: Tlët shub gë tenas

Tu n'as besoin que d'une paire de chaussures : Tlët bëzsweng gë shumoksutyet

Je n'ai acheté qu'une seule paire de chaussures : Nai chi huyi gë it shumoksutyet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 17:51

L’adverbe « ne … que  » traduit une restriction quantitative, et peut en effet être remplacé par « seulement »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 18:38

Ne... que se traduit en aneuvien par par l'à-postériori NOR.

Æt strægen inàden nor tern xeliyse = Ce train ne comporte que trois voitures.
Ar mir fàk nor æc quas er mir dik ni ase = Ils ne feront que ce qu'on leur dira!
Nor ù dak ep in æt klasev = Il n'y a qu'un garçon dans cette classe.
Æt • nor ù nexàvdu = Ce n'est qu'un enfant.*

*Phrase très mal vue, car dépréciative envers les enfants qui, en Aneuf comme ailleurs, représente l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 19:15

Anoev a écrit:
Æt • nor ù nexàvdu = Ce n'est qu'un enfant.*

*Phrase très mal vue, car dépréciative envers les enfants qui, en Aneuf comme ailleurs, représente l'avenir.
Tout dépend du contexte... Par exemple, si cette phrase est adressée par une maman inquiète à un papa très en colère envers un gamin qui vient de faire un bêtise...

En saiwosh :

Ce n'est qu'un enfant, il ne savait pas ! Kopet yaka tenan, wek chi ya kam!

Note : comme kumtuks (prononcer : "keumteukss") en Jargon Chinook, kam signifie à la fois "savoir" et "comprendre" en saiwosh. Lorsqu'on veut être précis, on dit kamtaks (savoir) et xachit (comprendre).

-------------------

En dibadien :

Ce n'est qu'un enfant, il ne savait pas ! Ya shub gë tenas, ya wik chi këmtëk!

Këmtëk signifie toujours "savoir" en dibadien. "Comprendre" se dit patitap.

Le dibadien se veut précis, mais il ne l'est pas tant que ça : nanich (voir, regarder), est parfois utilisé avec le sens de "savoir", comme en pirahã et en grec ancien :

Ce n'est qu'un enfant, il n'avait pas vu ! (sous-entendu : ce qui se passerait ensuite...)
Ya shub gë tenas, ya wik chi nanich!

Le français est encore plus ambigu, par exemple lorsqu'on "va chercher" quelque chose... dont on connaît déjà l'emplacement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 19:17

Restriction quantitative... Je sais enfin le nom de cette formule


Citation :
"Seulement" est l'adverbe de "seul"... Ton idéolangue n'a pas d'adverbes ? ;-)

Justement, je fais une fixation négative là dessus...

Je ne vois pas le rapport entre "seul" et "seulement"... A chaque fois que je dois le traduire je créé en général un nouveau mot car je ne vois pas pourquoi le relier à "seul" qui lui même est relié à "un"... (mais en Esséntheam, il n'y a pas d'adverbes en effet, donc pour traduire "seulement" je vais être obligé d'utiliser les affixes. Je pense que je vais en créer un nouveau, mais je pourrais aussi le mettre comme nombre, ou comme suraffixe-numéral... Ouh ça me donne des idées !)

En même temps, j'associe toujours adverbe à manière... Je déteste les adverbes, ils me sortent par les yeux... Mad la seule chose qu'ils ont de bien en français c'est qu'ils se terminent en -ment et que j'adore ça !

Citation :
Ne... que se traduit en aneuvien par par l'à-postériori NOR.

Donc, NOR n'est pas relié à "seul" ? Comme en Uropi (nur ; on voit le lien quand même)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 19:43

Réatami a écrit:
Citation :
Ne... que se traduit en aneuvien par par l'à-postériori NOR.
Donc, NOR n'est pas relié à "seul" ? Comme en Uropi (nur ; on voit le lien quand même)...
Oui, l'allemand "nur".

En Jargon Chinook, kopet signifiait à la fois "fin" et "seulement", suivant la position du mot dans la phrase. C'est là qu'on voit que les associations d'idées peuvent varier grandement suivant les langues.

J'ai gardé kopet en saiwosh pour signifier "seulement", et créé akopet et okopet pour "fin" et "finir".

En dibadien, j'ai gardé kopet pour "fin" (mukopet: finir) et emprunté à une ancienne idéolangue (où il se prononçait et s'écrivait ) pour "seulement".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 20:25

Réatami a écrit:
J'ai beaucoup de difficulté à les traduire... (d'ailleurs j'ai jamais compris ce que c'était en vérité ces constructions... Pour savoir à quel mot rajouter un quelconque suffixe).
Tu peux les interpréter comme signifiant "pas autre que", "pas plus que" et "pas plus tôt que", selon le contexte.
C'est comme ça que je fait dans la ptite langue (qui est obligée de faire des composés), et dans un autre projet ultra analytique abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 20:33

Citation :
Tu peux les interpréter comme signifiant "pas autre que", "pas plus que" et "pas plus tôt que", selon le contexte.

Oui, ça serait pas mal de partir là dessus...

Je vais voir si j'ajoute un suffixe ou si je cumule les suffixes déjà existants... Je vais faire un gros ménage dans pas longtemps je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Sam 16 Juil 2011 - 23:36

Vilko a écrit:
Par exemple, si cette phrase est adressée par une maman inquiète à un papa très en colère envers un gamin qui vient de faire un bêtise...

Dans ce cas, on dira

(♂) Æt • ùt nexàvdak, da ere nep ste.
(♀) Æt • ùt nexàvkad...
(plur) Ær • ùr nexàvdur...

Dans le langage de la famille, on utilisera plutôt neràpdu(r)*: radical anacyclique (au diacritique près: neràp/pàren) sauf dans le cas que tu as énoncé, dans lequel l'âge de la personne fautive importe. Sinon, on peut évidemment dire:

Nor ùt nexàvdu ere in æt kynosálev. = Il n'y avait qu'un enfant dans cette salle de cinéma.
Là, comme pour le (*), c'est le nombre qui est mis en évidence. Par ailleurs, là, on trouve la faille de l'espagnol dans une telle phrase: sólo había un niño en este cine, laquelle signifie également: "il n'y avait qu'un seul petit garçon"... laquelle peut signifier que les autres spectateurs peuvent être soit des fillettes, soit des adultes.

*Par exemple, on dira: Tet or habe nor ùt neràpdus, or kàn hoslív ùt flàtev nor tern rœmene. = Si vous n'avez qu'un enfant, vous ne pouvez habiter que dans un trois pièces. Il est évident que, dans ce cas, nor ùt neràpdu s'applique à un NOMBRE...


Dernière édition par Anoev le Dim 17 Juil 2011 - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Dim 17 Juil 2011 - 0:22

silent 


Dernière édition par lsd le Ven 5 Juil 2013 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Dim 17 Juil 2011 - 0:46

lsd a écrit:
'ffectivement je monte ce type de produit en utilisant des "et rien d'autre"
Tu est un enfant et rien d'autre

Alors là, c'est vraiment Evil or Very Mad Mad Evil or Very Mad Mad Evil or Very Mad vis-à-vis des enfants.

La phrase aneuvienne (à prendre avec des pincettes, quand même) est un peu moins dure:
O • ùt nexàvdak/-kad, ea nep alj.

À bien faire la différence avec:

Ùr nexàvdur er, ea nepdù alj = Il y a des enfants, et personne d'autre.


lsd a écrit:
Tu as besoin d'une paire de chausure et rien d'autre ...

Pour les chaussures, on aura effectiv'ment:
O nœzhe ùt paars funtvètene ea nep alj ùc. (nep ùt signifiant "rien".)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Dim 17 Juil 2011 - 0:50

silent 


Dernière édition par lsd le Ven 5 Juil 2013 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Dim 17 Juil 2011 - 2:12

Tu n'es qu'un enfant

C'est la contraction d'une formule plus longue.

= Tu n’es (encore) qu’un enfant.
= Tu n’es pas autre chose à ce jour qu’un enfant.
= Tu n’es rien à ce jour sinon un enfant.

Pour info, en anglais :
="You are only a child"
="You are nothing but a child."

D'où la traduction en rémaï 28-5 :

DINOSHIMAÏ-MU-JAIDOUVAN.

DI : de toi, tu (personne en I).
NO : on est ainsi (verbe en O).
SHI : personne, rien (personne en I).
MAÏ : terminaison indiquant l'état ou l'action au moment même où l'on parle (terminaison en AÏ).
MU : mais, toutefois, cependant (connecteur en U).
JAI : du corps (racine).
DOU : de l'étape sur une progression (mode).
JAIDOUVAN : de la cinquième étape de l'âge de la vie - de l'enfance (pré-pubère).

Pour info :
La traduction du mot "enfant" (JAIDOUVAN) est donnée sous toutes réserves : je croule sous les combinaisons possibles et j'ignore si c'est la plus simple ou la mieux adaptée.
Ceux qui suivent l'évolution du Rémaî devineront qu'un mot comme JAIDOUVAN implique un vocabulaire en I de type JAIDOUVIN qui implique une progression d'échelle supérieure à l'âge de la vie (a-priori l'âge de l'espèce) et un vocabulaire en E de type JAIDOUVEN qui implique une progression d'échelle inférieure (a-priori l'âge de la journée, de l'éveil au sommeil).

***

"Tu n’as besoin que d’une paire de chaussures."

C'est encore une contraction, exactement du même genre :

= Tu n’as besoin de rien à cette heure, sinon d’une paire de chaussure.
= Tu n’as pas besoin d’autre chose à cette heure, mis à part une paire de chaussure.

En anglais :
= "You only need one pair of shoes"
= "You need nothing but one pair of shoes".


DINAVAKOGOSHIMAÏ-MUWOUWEWAISANJEYE.

DI : De toi, tu (personne en I).
NAVA : Nécessaire, important, il faut (déterminant en A)
KOGO : On possède, on a (verbe en O).
WOU : Au nombre de, à l'effectif de (mode en OU)
WOUWEN : au nombre de deux.
WAI : du vêtement (racine).
WAISAN : vêtement du pied, donc les chaussures, chaussettes etc.
JE : Réuni au même point, ensemble, regroupé, resserré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Mise au point   Dim 17 Juil 2011 - 8:49

lsd a écrit:
ça dépend du degrès de xyloglossie dans ton idéolingue Twisted Evil



Pas tant que ça, en fait... J'aessaie au maximum de faire dans l'explicite... et d'éviter la lokùtart xilfàkdun (rhétorique de menuisier) autrement dit la xyloglossie. Ce qui peut quand même éviter de tomber dans l'excès inverse, à savoir de tomber dans un cynisme pouvant être mal ressenti. Cependant, si, en temps normal, je fais au mieux pour que l'aneuvien soit une langue assez lisse et proche du respect mutuel entre les gens (là & là, par exemple), y a aussi des formules qui peuvent rembarrer des arrogants.

A loot intella ep?:
 

Evil or Very Mad


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Dim 17 Juil 2011 - 22:47

silent 


Dernière édition par lsd le Ven 5 Juil 2013 - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Lun 18 Juil 2011 - 0:47

lsd a écrit:
Faut pas confondre l'eventuelle rudesse de la langue (dans ce cas la langue impose cette construction) et le choix du locuteur d'être rude ou non (dans ce cas effectivement on peut y voir du cynisme).
Sauf à croire à sapir et whorf, qui voudrait qu'une langue rude implique un comportement rude pour ses locuteur, la première situation est acceptable Wink

J'ai dit que cette phrase était mal vue, pas qu'elle était in correcte au niveau "linguistique pur", si j'puis m'exprimer ainsi*. L'aneuvien est certes une persolangue, c'est également la langue d'un pays imaginaire où on peut rencontrer toutes sortes d'habitants, les plus civils au moins recommandables. Cependant, si je n'ai pas choisi la voie de l'utopie, je n'ai pas choisi non plus celle de la dystopie.

Pour schématiser:
L'utopie, c'est "les règles font respecter tout le monde et tout le monde les respecte".
La distopie, c'est "les règles ne font respecter que l'élite, mais tout le monde (surtout les classes "inférieures") doivent les respecter, sinon, gare!"

L'Aneuf tend certes plus vers l'utopie, mais y a des exceptions, générant des "accidents de parcours", les personnages qui voudraient bien y prendre le pouvoir pour leur compte personnel, mais leur tâche est quand même plus compliquée que dans nos pays réels.

Alors, évidemment, ce genre d'individus ont une vision très "personnelle" d'une vie en sôôciété... et le vocabulaire et les tournures linguistiques qui vont avec. Si j'y fait allusion de temps à autres (notamment dans Idéopédia), ce ne sont pas pour moi des références. Seulement, jette de temps en temps un œil sur mes illustrations lexicales ou grammaticales (toujours dans Idéopédia), quelques unes (une infime minorité, j'en conviens) relèvent réellement de la Série Noire.

*Si c'avait été le cas, je ne l'aurais même pas mentionnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Jeu 28 Juil 2011 - 10:46

Réatami a écrit:
Ma question est simple :

Comment interprétez-vous et traduisez-vous les phrases comme celles-ci : Tu n'es qu'un enfant. Tu n'as besoin que d'une paire de chaussures. Etc.
En Kotava, comme tu le sais, on n'aime pas trop les phrases négatives et donc on trouverait plutôt :

Rumeik til nume va tanoy vukudeem olegal (litt. tu es un enfant en conséquence de quoi tu n'as besoin que d'une seule paire de chaussures)*

Sinon, avec un emploi "péjoratif" de "n'être que", on userait volontiers du suffixe -aj ou de l'adverbe énonciatif dépréciateur aje.
Rumeik aje til nume va erba me zilití = bah, tu n'es qu'un enfant (vrai ou dans le comportement), aussi je ne (te) donnerai pas d'argent

*la forme cardinale tanoy indique par elle-même la notion de "une seule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "N'avoir qu'à..."   Aujourd'hui à 16:30

Revenir en haut Aller en bas
 
"N'avoir qu'à..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVOIR FAIM LA NUIT.
» Avoir un animal de compagnie: un choix égoïste?
» Aide - Français - Comment avoir les meilleurs notes?
» Règles d'accord du participe passé avec être /avoir
» Pour avoir un bon moral.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: