L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Postures et gestuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Postures et gestuelle   Mar 12 Juil 2011 - 0:36

Comment exprimez-vous dans vos langues les positions, postures, mouvements suivants? Avez-vous des termes spécifiques, des expressions plus ou moins enracinées? Dans quels cas devez-vous passer par une description ad hoc? J'espère que c'est suffisament "lisible", j'ai fait ça à l'arrache (pas envie de bosser gratos pour les "éditeurs" et mafias du web non plus)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2513
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mar 12 Juil 2011 - 9:23

En saiwosh :

A1 = sopina (sauter)

A5 = iskam (saisir)

A9 = amat (être assis)

A17 = o.poshop (faire des pompes, de l'anglais "push-up"). Une "pompe" : a.poshop.
Il fait des pompes = Ya o.poshop.
Il a fait quarante pompes = Chi ya monk lokit tatlam a.poshop, ou Chi ya o.poshop lokit tatlam ("Il a pompé quarante").

A18 = kwalx yos latet ("frapper avec la tête")

Comme le montre le mot o.poshop, le saiwosh utilise volontiers des mots d'emprunt, pris, par ordre de préférence, à des langues du Nord-Ouest de l'Amérique du Nord (la région historique du Jargon Chinook), à l'anglais et au français (les langues-sources du Jargon Chinook). Il crée aussi des mots nouveaux par dérivation, composition et fusion. Par exemple :

kosapwoshtol = aspirateur
Le mot vient de kosapaya = feu du ciel = foudre = électricité
wosh = laver/nettoyer (de l'anglais "wash", déjà utilisé en Jargon Chinook)
tol = outil, de l'anglais "tool". En saiwosh, c'est pratiquement devenu un suffixe.

*kosapayawoshtol "outil de nettoyage électrique" est trop long et devient kosapwoshtol par fusion (un procédé de création lexicale fréquent dans les langues amérindiennes). C'est ainsi qu'on arrive à un mot dont le sens est facile à deviner dans le contexte, facile à mémoriser, créé comme dans une langue naturelle (aucun élément a priori) et ne ressemblant à aucun mot d'une autre langue. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mar 12 Juil 2011 - 10:19

En Elko :


Like a Star @ heaven A 1 : BOP (saut) = bopi sauter
Like a Star @ heaven A 2 : Ė- (duel) + GĖB (pied) + BOP (saut) = ėgėbbopi sauter à pieds joints
Like a Star @ heaven A 3 : U- (singulier) + GĖB (pied) + BOP (saut) = ugėbbopi sauter à cloche pied
Like a Star @ heaven A 4 : GOR (obstacle) + BOP (saut) = gorbopi sauter par dessus un obstacle
Like a Star @ heaven A 5 : GIB (main) + BOP (saut) = gibbopi sauter pour attraper quelque chose
Like a Star @ heaven A 6 : DAM (flanc) + NOR (lit) + BEW (position) = damnorbea allongé sur le côté ou plus simplement damnora
Like a Star @ heaven A 7 : MAM (ventre) + NOR (lit) + BEW (position) = mamnorbea allongé sur le ventre ou plus simplement mamnora
Like a Star @ heaven A 8 : Ė (duel) + GIB (main) + RIaM(dos de la tête) = ėgibriama avoir les deux mains posées sur le dos du crâne
Like a Star @ heaven A 9 : RUM (fesses) + BEW (position) = rumbeaassis sur les fesses
Like a Star @ heaven A 10 : SUB (cheville) + RUM (fesses) + BEW (position) = subrumbea assis sur les chevilles ou plus simplement subruma
Like a Star @ heaven A 11 : SAB (jambes) + RUM (fesses) + BEW (position) = sabrumbea assis sur les jambes ou plus simplement sabruma
Like a Star @ heaven A 12 : LAR (croix) + SAB (jambes) + RUM (fesses) = larsabruma assis en tailleur
Like a Star @ heaven A 13 : PAR (pendule) = paraise balancer ou BEL (branche) + PAR (pendule) = belparai se balancer à une branche
Like a Star @ heaven A 14 : DOS (pudeur, discrétion) + WAK (véhicule, aller) = dosakimarcher sur la pointe des pieds pour ne pas faire de bruit
Like a Star @ heaven A 15 : BOG (pomme, poing) > BOaG (main ouverte) = boago main ouverte
Like a Star @ heaven A 16 : DOM (céréale, épi) + GĖB (pied) = domgėbo Pieds en épi
Like a Star @ heaven A 17 : NUM (croix) + BEW (position) = numbei faire des pompes
Like a Star @ heaven A 18 : GAB (tête) + MIL (marteau, coup) = gabmili donner un coup de tête

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.


Dernière édition par Ziecken le Mer 13 Juil 2011 - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mar 12 Juil 2011 - 11:12

A1 Loples
A2 Loples zhoṅkane fœnteve en
A3 Loples ùt fœntev en
A4 Loples ùt oψtàkels
A5 Loples dyn ùt (fruktes)
A6 Dem leg àt làtrev en
A7 Dem leg àt bjoçhev en
A8 Àr hhireve postek àt kàpev
A9 Sedjan krændev
A10 Zhàtelwan (fœntev)
A11 Zhàtelwan (hnjœv)
A12 Sedjan nætenduv
A13 Dem bilad
A14 Aṅd àt pœṅkteve àr fœnteve en
A15 Daṅs
A16 Opan hæntev
A17 Sompœṁp
A18 Kaψlàg

Quelques "expliqûres":

1) On remarquera tout d'abord que la main est traduite en deux termes aneuviens: hhir (A8) & hænt (A16). La main en tant que simple organe se traduit par hhir, la main qui travaille, prend, caresse, frappe etc... se dit hænt. Opan hhirev ne signifie pas une main ouverte au contraire du poing fermé, mais d'une blessure à la main (une main ouverte... en ouvrant des huîtres).
2) Zhàtelwan est la forme comprimée de zhàbeve en* àr telfeve = les fesses sur les talons.
3) Le mot A17 est fait de deux mots juxtaposés: som = corps & pœṁp = pompe
4) Le mot A18 est une soudure: kàp = tête & slàg = coup. Le P de kàp et le S de slàg ont fusionné en Ψ. Kàp a perdu son `.

*Contrairement à A6, A7 & A14 où EN est en postposition (locution figurée), dans cette phrase, EN est en préposition car les fesses sont physiquement sur les talons (au dessus et en contact).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mar 12 Juil 2011 - 12:44

En rémaï 28.5 (toujours en cours de rodage)
Un grand merci pour ce test, qui correspond exactement à ce que je suis en train de tester en ce moment pour voir si la version 28.5 tient la route Smile

***

Lorsqu'il y a plusieurs interprétations possibles du dessin, je m'efforce d'indiquer toutes les formulations correspondantes à mes yeux.
Il y a toujours plusieurs formulations possibles de la même situation.

Je donne les premières qui me viennent, et à quoi ces formules ressemblent quand on les contracte au maximum, c'est à dire lorsqu'on retire tous les éléments qui sont évidents du point de vue du contexte.

***

A1
Il saute sur place, en l’air – il décolle à la verticale.
ELIVOJELEJE – contractions possibles : VOJELE (on saute sur place).

E : Marque masculine.
LI : Troisième personne distante.
VO : on va (verbe).
JE : Ici, sur place (présentatif).
LE : en haut (présentatif).
JELEJE : Sur place puis en haut puis sur place.
ELI-VO : ELI est en position d’origine de l’action VO (aller), donc sujet.
VO-JELE : JELE est la destination de l’action VO (aller).

***

A2
On se déplace en sautant à pieds joints : Avancer au moyen de ses pieds joints.
ELIVODE MEOJAISANJE – contraction maximale possible : VODE MEOJE (on avance en gardant son corps en position).

DE : Au-devant, droit en avant, en avant entre la droite et la gauche (Présentatif).
MEO : Indique le moyen de l’action (Pointeur).
JAI-N : Racine décrivant le corps, les parties du corps, toute action autour du corps.
JAI SA-N : Le pied, les pieds.
MEO-JAISAN : MEO (pointeur de moyen) en position d’origine par rapport à JAISAN (les pieds).
JAISAN-JE : JE (Ici) est en position de destination de JAISAN (les pieds), donc pieds-joints.

***

A3
Il va à cloche-pied, il marche avec un seul pied.
ESAJAISANLIVODE – contraction maximale : SAJAISANVO.

SA : Un de la sorte (déterminant).
SA-JAISAN - Un (seul) pied.

EWOUJEJAISANLIVODE – contraction maximale : WOUJEYAISANVO.

WOUN : Le mode de l'effectif, du nombre de fois.
WOUJEN : Un unique, une seule fois.
WOUJE-JAISAN : WOUJEN est en position d'origine et indique le nombre de fois de JAISAN (le pied).

A3A
On court (en avant), on galope, on file.
ESOUVINLIVODE – contraction maximale : SOUVINVO (on va vite), SOUVIN (rapidement).

SOUN : Mode de la dimension.
SOUVIN : De la vitesse, rapide, rapidement.

A3B
On court en sautant, on enchaîne des sauts.
ESOUVINLIVODELEDE – contraction maximale : SOUVINVODELE, SOUVINDELE (rapidement en avant et en haut).

DELEDE : En avant, puis en haut, puis en avant.
VO-DELEDE : DELEDE en position de destination par rapport au verbe VO (aller).

A3C
Il fait un triple saut puis il continue.
EWOUKENDELEDELIVO – contraction maximale : WOUKENDELEDEVO (triple saut puis on va).

WOUN : Mode de l’effectif, du nombre de fois.
WOUKEN : Un groupe de trois, trois fois quelque chose.

Pour info :
Il fait un triple saut puis il saute en longueur :
EWOUKENDELEDELIVOLEDETE.

DETE : En avant puis en avant, donc sur la demi droite en avant.
VO-LEDETE : LEDETE (en haut puis sur la ligne droite en avant) est en position de destination par rapport à VO (aller).

Il fait un triple saut puis part en courant :
EWOUKENDELEDELIVOSOUVIN.

***

A4
Il saute en hauteur (en avant, par-dessus un obstacle et atterrit en avant).
EDELIVOLEDE – contraction maximum : DEVOLEDE.

Pour info :
Il saute jusqu’à une hauteur : EDELIVOLE (depuis un point en avant jusqu’à un point en hauteur).

***

A5
Il saute sur place en hauteur pour attraper un fruit accroché à un arbre.
EJELIVOLESHAKONEOBAIWANLEOLEVAIVAN – contraction maximum : VOLESHAKOBAIVAIN.

SHA : souhaité, voulu, désiré (déterminant).
KO : prendre, recevoir (verbe)
NEO : L’objet de l’action (pointeur).
BAIN : Racine de la nourriture.
BAIWAN : La nourriture ronde (tout ce qui est rond ou courbe et se mange).
LEO : Le contact de l’action (pointeur)
VAIN : Racine du vivant, des animaux, des végétaux.
VAIVAN : Un être vivant qui a la forme d’un arbre, d’une étendue rayonnante.
SHA-KO : Déterminant SHA (souhaité, voulu, désiré) devant verbe KO (prendre) – on veut prendre.
NEO-BAIWAN : Racine BAIWAN en position de destination du pointeur NEO (objet de l’action).

***

A6
Il est allongé par terre sur le côté droit, la tête appuyée sur son coude.
Il a la tête sur le coude droit appuyé sur la terre.
EJAIWALOLAKENKESELONASEZAIN – contraction maximum : JAINLONASE (le corps allongé).

JAIWAN : La tête (racine JAI, WA partie ronde du corps, le crâne).
JAILAN : Le bras, les bras (racine JAI, LA partie à poignée du corps, les bras).
JAILAKEN : Le coude, les coudes (racine JAI, partie pointue des bras).
JAIWA-LO-LAKEN : Le verbe LO est inséré et indique le contact de la tête avec une autre partie du corps.
KE : à droite (présentatif).
SE : en bas (présentatif).
LO : se trouver (verbe).
NA : Pas ainsi (déterminant).
NASE : pas en bas, dessus (présentatif).
SAIN ou ZAIN : Le terrain, la terre, le sol, le relief géographique, le climat (racine).
KESE-LO : KESE (à droite et en bas) en position d’origine de LO (se trouver) donc ce qui se trouve est à droite et en bas.
LO-NASE : NASE (pas en bas, dessus) en position de destination de LO, donc être placé sur ce qui suit.
NASE-ZAIN : Sur (NASE) le terrain, la terre, le sol.

***

A7
Il est allongé, la tête appuyé sur les coudes, par terre, à lire un livre.
EJAIWAKOLAKENSELONASEZAIN YOROWAÏSHEOKAIDAVEN – contracté au maximum : JAINLOSAIN YOROKAIDAN (être allongé par terre et lire un truc carré).

YO / JO : Dire, parler, exprimer, signifier.
RO : Attraper, capter, collecter.
YORO / JORO : Parler puis attraper ce qu’on a dit, donc lire, déchiffrer, écouter un discours.
WAÏ : Dans le même moment, simultanément (Terminaison).
KAIN : Une chose, un objet, une possession (Racine).
KAIDAN : Un objet carré.
KAIDAVEN : Un objet carré avec des extensions – un livre, un magazine etc.
SHEO : Contenant d’origine de l’action (Pointeur).
YORO-SHEOKAIDAVEN : KAIDAVEN (livre) contenant d’origine (SHEO) de l’action de déchiffrer / écouter, donc source du message.

***

A8
Il a les mains à la nuque, il a les mains derrière la nuque, il a les mains sur sa nuque.
ELIJAIVALORASEN, contracté au maximum : JAIVALORASEN.

JAIVAN : La main, les mains.
JAIRAN : La bouche, le bas du visage.
JAIRASEN : La base du bas du visage, la naissance du cou, la nuque.
LI-JAIN : LI (troisième personne distante) en position d’origine de JAIN (le corps), donc idée de possession (son corps).
JAIVA-LO-RASEN : Verbe LO (se trouver en contact avec) inséré à l’intérieur d’une racine, JAIVA (les mains) origine, RASEN (la nuque) en position de destination.

***

A9
Il est assis, bras appuyés sur les genoux, les fesses sur le sol à regarder au loin.
ELIJAILALOYAKEYAWENSELONASEZAIN LIRAOVEWAÏ – contracté au maximum : WENSELO LIRAO (assis, il regarde).

JAILAN : Les bras (racine).
JAIYAKEN : Les genoux (racine).
JAILA-LO-YAKEN : Les bras sur les genoux.
JAIYAWEN : Les fesses (racines).
JAIYAKE-YAWEN : Les genoux, les fesses.
RAO : On regarde, on comprend, on sait, on voit (assertif).
VE : Loin (présentatif).
LI-RAO : LI (il ou elle) en position d’origine, RAO (on voit) en position centrale, donc « Il regarde ».
RAO-VE : VE (loin) en position de destination, RAO (on voit) en position centrale, donc « On voit en direction du lointain ».
WAÏ : En même temps (terminaison).
RAO (-VE-)-WAÏ : WAÏ (au même moment) indique l’aspect temporel de RAO (on voit, on comprend) comme de VE (au loin).


Pour info :

Pour décrire en plus les bras croisés appuyés sur les genoux : JAILAROLALOYAKEN.

JAILA-RO-LAN : Les bras qui attrapent (avalent, enferment) les bras.
JAILA-KO-LAN : Les bras qui agrippent (tiennent) les bras (avec les mains).
JAILA-LO-LAN : Un bras contre l’autre, un bras sur l’autre.

***

A10
Il est accroupi, les bras enserrant les genoux et me regarde.
ELIJAILAROYAKESANSELO LIRAOJIWAÏ – contracté au maximum : SANSELO LIRAOJI (sur ses pieds bas il me regarde).

JAISAN : Les pieds (racine).
JAISAN-SE-LO : Les pieds en contact avec le sol.
JI : Moi (personne respectueuse).
RAO-JI : Ji en position de destination par rapport à RAO donc « On me voit, on me regarde, on me comprend ».

Pour info :

LE-LO : être debout ou haut, le corps en position haute.
SE-LO : être au contact du sol, couché, accroupi, à ramper, le corps en position basse, au sol.
NALE-LO : être courbé, baissé, sous quelque chose, le corps sous sa hauteur.
NASE-LO : être au-dessus du sol, sur quelque chose, être assis (mais pas par terre), le corps ne s'appuie pas sur le sol.

***

A11
Il est à genoux, sur le sol, mains posées sur ses cuisses.
ELIJAIVALOYABEYAKEN-SELO – contracté au maximum : JAIYAKEN-SE (genoux à terre).

JAIYABEN : Les cuisses.
JAIYABEYAKEN : Les cuisses, les genoux.

***

A12
Il est assis sur la terre en tailleur – il a les jambes croisées posées sur la terre.
ELIJAIYAROYAN-SELONASESAIN – contracté au maximum : YAROYAN-SE (jambes croisés, à terre).
JAIYAN : Les jambes.
JAIYA-RO-YAN : La jambe qui attrape, avale, entoure la jambe.
JAIN-SE-LO : Le corps en contact avec le sol.

***

A13

Il se balance d’avant en arrière suspendu par les bras à la branche d’un arbre.
JAILALOVAIFAVEN-LIVODENADE – contracté au maximum : VODENADE (il avance et recule).

JAILAN : Les bras.
VAIVAN : Un être vivant en forme d’arbre.
VAIFAVEN : La branche d’un arbre, l’extension vivante d’une forme d’arbre.
JAILALOVAIFAVEN : Les bras en contact avec la branche.
DE : En avant.
NADE : En arrière.
DENADE ou DENADETE : D’avant en arrière / En partant de l’avant vers l’arrière suivant une demi droite.
VO-DENADE : DENADE (d’avant en arrière) en position de destination du mouvement VO (aller).

Pour information :

Il part de devant lui et recule : ELIDEVONADE.
DE-VO-NADE : DE (en avant, devant) en position d’origine, VO (aller) en position centrale, NADE (en arrière, derrière) en position de destination.

Il se balance un certain nombre de fois : LIWOUN-VODENADE.
WOUN : Un effectif, un nombre de fois.

Il se balance trois fois : LIWOUKEN-VODENADE.
WOUKEN : Un effectif de 3, trois fois.

On peut aussi dire :

Il se balance en se tenant par les bras à un arbre : ELIVODENADE MEOJAILALOVAIVAN.
Il se sert d’un arbre pour se balancer. MEOVAIVAN EVEOLIVODENADE.
Il se balance en agrippant de ses mains une branche. ELIVODENADE JAIVAKOLOVAIFAVENWAÏ.

***

A14

Il marche sur la pointe des pieds, il avance à pas de loup, il marche sur les orteils.
EJAISANENLIVO – contracté au maximum JAISANENVO.

JAISANEN : Les orteils.

Pour information :

Elle fait des pointes : OLI-JAISANEN-LEVO (Elle va debout sur ses pointes).
Il marche sur les bras : ELI-JAILAN-LEVO (Il va debout sur ses bras).
Il marche à quatre pattes : ELI-JAIYALAN-VO (il va sur ses bras et ses jambes).

***

Les deux positions suivantes étaient particulièrement délicates à décrire, donc particulièrement intéressantes Wink
j'espère que j'ai correctement interprété les dessins, car il me semble que c'est une référence à une danse asiatique où chaque position est associée à une idée, un symbole, n'est-ce pas ?
La position des pieds est également codées en danse classique et en escrime.

***

A15

Elle est debout, pied droit en avant joint au pied gauche en arrière, pied droit pointé à droite à 3 heures (de son point de vue), pied gauche en opposition pointé à 9 heures, genoux fléchis.
OLIJAIYAKENNABE KEJAISANELOUKENLODE NEJAILOURENLONADE JAISADELON.
Contracté au maximum : JAIYAKENBE KEJAISALOUKENDE NEJAILOUREN JAISADELON.

O : D’une femme (marque).
LI : de lui ou d’elle (personne).
OLI : D’une femme, la troisième personne respectueuse – donc « d’elle ».
JAIYAKEN : Les genoux (racine).
OLI-JAIYAKEN : OLI est en position d’origine par rapport à JAI, donc « Ses genoux à elle »
BE : En dedans (présentatif).
NABE : En dehors (présentatif inversé par NA).
KE : De droite.
JAISANEN : Les orteils.
KEJAISANEN : Les orteils qui partent de la droite du corps, donc les orteils du pied droit.
LOUN : Mode du repère pointé. Ordinairement, indique l’heure sur un cadran.
JAILOUN : Mode de la partie du corps pointée, indique la direction pointée par une partie du corps.
JAISANELOUN : Mode des orteils pointés, indique la direction pointée par les orteils.
LOUKEN : trois heures (vers l’Est si on fait face au Nord).
JAISANELOUKEN : Orteils pointés à trois heures.
KEJAISANELOUN : Orteils du pied droit pointés à trois heures.
LOUREN : neuf heures (vers l’Ouest si on fait face au Nord).
LO : Se trouver (verbe).
DE : En avant.
NADE : En arrière.
LODE : Se trouver devant.
LONADE : Se trouver en arrière.
JAISADEN : les talons.
JAISADELON : Les talons en contact.

***

A16

Elle a la main pointée à trois heures de son point de vue, les doigts et le coude ouvert vers le haut.
OLIKEJAIVALOUKEN, JAIVANELAKENNABE.

JAIVALOUN : Mode de pointage de la main entière.
JAIVALOUKEN : Main pointée à trois heures
JAIVANEN : Les doigts.
JAILAKEN : Les coudes.
NABE : Vers l’extérieur, extérieur.
JAILAKEN-NABELE : Les doigts vers l’extérieur.

Pour information :

On peut effectivement coder avec JAILOUN les positions de toute partie du corps grâce à un système de coordonnées polaires (si je ne me trompe), semblable à celui utilisé en image de synthèse dans des logiciels comme Poser ou Cinéma 4D.

Les doigts de la main et leurs parties les plus évidentes sont décrits en redoublant le dernier indice en E du mode JAIVAN (la main).

NEJE pour le pouce >> JAIVANEJEN ou, contracté au maximum, NEJEN.
NEKE pour l’index >> JAIVANEGEN ou NEGEN.
NELE pour le majeur >> JAIVANELEN ou NELEN.
NEDE pour l’auriculaire >> JAIVANEDEN ou NEDEN.
NESE pour l’annulaire >> JAIVANESEN ou NEZEN.

***

A17

Il fait des pompes – il monte et descend le torse en appui sur ses mains.
ELIJAIDAVOVANSEVOLESELE – contraction maximale : VANVOLESE.

JAIDAN : Le torse (racine).
JAIVAN : Les mains (racine).
VO : aller vers (verbe).
JAIDA-VO-VAN : Le torse va aux mains.
JAIVAN-SE : les mains vont au sol.
LE : en haut (présentatif).
SE : en bas (présentatif).
LESELE : en haut, puis en bas, puis en haut à nouveau.
VO-LESELE : Aller de haut en bas et revenir en haut.

Pour info :

Il fait douze pompes : ELIWOUYAWEJAIDAVOVANSEVOLESELE – contraction maxi : YAWEJAIVANVOLESE.
WOUN : Effectif ou nombre de fois (mode).
WOUYAN : Dix fois.
WOUWEN : Deux fois.
WOUYAWEN : Douze fois.
WOUYAWEN-VO : Aller douze fois, faire douze fois le trajet.

***

A18
Il fait une tête – il renvoie une balle en donnant un coup de tête dessus – il donne un coup de tête.
La tête donne un coup au ballon.
ELIJAIWASHOKAIWAN – contracté au maximum : WANSHO (coup de boule !).

JAIWAN : Le crâne, la tête.
SHO : envoyer, lancer, éjecter (verbe).
KAIWAN : La boule, la balle, le ballon, tout objet rond ou courbe (racine).
JAIWAN-SHO-KAIWAN : JAIWAN (la tête) en position d’origine, SHO (lancer, envoyer, propulser) en position centrale, KAIWAN (la balle) en position d’arrivée.

Pour info :

On peut préciser que c’est le ballon qui est envoyé vers quelqu’un et pas seulement un coup de la tête qui frappe ou éjecte le ballon : JAIWANSHO NEOKAIWAN KEOMI.

NEO : Objet de l’action (pointeur).
SHO-NEO-KAIN : Lancer, envoyer, faire passer, propulser quelque chose.
KEO : Destinataire de l’action (pointeur).
MI : Personne indéfinie (quelqu’un).
KEO-MI : Pour quelqu’un, à destination de quelqu’un.

Ne pas utiliser les pointeurs en EO est plus rapide mais peut entraîner des quiproquos risqués.
Fais-moi la passe d’un coup de tête : WANSHOWOJI ou WANSHOWOKEOJI.
Cogne-moi un coup de tête : WANSHOJI ou WANSHONEOJI.


***

>> Léo
C'était passionnant et très utile pour y voir plus clair dans toutes ces combinaisons de mots.
Un grand bravo pour l'idée et les dessins.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mar 12 Juil 2011 - 23:41

Intéressant tout ça, je prendrai le temps de tout lire ce week end.
Je ferai une autre série, plus précise, où notamment on peut distinguer entre couché sur le côté et couché-accoudé sur le côté, entre couché sur le ventre et couché-accoudé sur le ventre.
En cinétique il y a un mot dérivé de "banane" qui sert de métaphore à ces positions où le dos est fléchi (comme une banane).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mar 12 Juil 2011 - 23:58

Leo a écrit:
Comment exprimez-vous dans vos langues les positions, postures, mouvements suivants? Avez-vous des termes spécifiques, des expressions plus ou moins enracinées? Dans quels cas devez-vous passer par une description ad hoc? J'espère que c'est suffisament "lisible", j'ai fait ça à l'arrache (pas envie de bosser gratos pour les "éditeurs" et mafias du web non plus)

Pour répondre directement à la question, aucune expression enracinée en Rémaï pour décrire les gestes et postures - la langue est trop neuve pour un enracinement.
Maintenant, le rémaî semble être désormais capable de traduire de très près les différents cheminements d'idées qui mènent à une expression "enracinée" pour décrire une posture en français.
Donc toutes les combinaisons de ce genre en Rémaï conduisent à des "expressions plus ou moins enracinées", alternative aux formules purement descriptives du rémaï, comme expliqué ci-après.

Chaque mot étant sa propre définition, il est logique que les mots décrivant des positions, postures, mouvements se construisent via une description plus ou moins précises de ces postures etc.
Je les ai trouvés simplement par combinaison, la difficulté étant qu'il y a désormais des millions de combinaisons potentielles, et qu'il faut combiner pour vérifier si je retombe bien sur ce qui décrit précisément la posture, avec le moins de syllabes (= idées élémentaires) possibles.

Par contre lorsqu'on contracte au maximum la suite de mots décrivant la posture ou le mouvement, on peut tomber sur des expressions équivoques, qui, une fois replacées dans leur contexte, devraient, selon la fréquence de la posture dans le contexte, s'enraciner en quelque sorte. Cela suppose cependant que le rémaï soit pratiqué au-delà de l'expérimentation.

Difficile aussi de tracer la frontière entre l'expression ou la périphrase, et le mot précis.
On peut cependant dire qu'une racine éventuellement combinée à un mode forme un mot et qu'il y a expression quand il faut ajouter un verbe en O à la racine - et réciproquement.

Enfin, le rémaï semble stabilisé du point de vue de ses grandes structures, mais le territoire en cours d'exploration se situe à présent à l'intérieur des modes et des racines et plus précisément sur la manière dont les verbes et les connecteurs fonctionnent à l'intérieur des modes et des racines. Les traductions du post sont en partie basés sur mes hypothèses actuelles - de fait celles qui ont entraîné la version 28.5, même si apparemment, je n'ai pas eu besoin de recourir aux connecteurs en U à l'intérieur d'une racine ou d'un mode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mer 13 Juil 2011 - 0:02

Leo a écrit:
Intéressant tout ça, je prendrai le temps de tout lire ce week end.
Je ferai une autre série, plus précise, où notamment on peut distinguer entre couché sur le côté et couché-accoudé sur le côté, entre couché sur le ventre et couché-accoudé sur le ventre.
En cinétique il y a un mot dérivé de "banane" qui sert de métaphore à ces positions où le dos est fléchi (comme une banane).

Hâte de voir ça Smile

Comme déjà dit, c'est passionnant, et ce genre de sujet m'aide vraiment comprendre comment les langues fonctionnent et à comprendre le sens des combinaisons issues de la langue construite et à tester les limites des solutions que je retiens pour donner un sens aux combinaisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mer 13 Juil 2011 - 18:24

silent 


Dernière édition par lsd le Ven 5 Juil 2013 - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Dim 17 Juil 2011 - 12:42

Ziecken, je ne comprends pas ton A17 (numbei).
Greenheart, je comprends un peu mieux les mécanismes du rémaï avec ces exemples, mais ça reste assez difficile de lire de très longs composés sans espaces.
lsd, je pense que toute langue oscille entre flou et cristallisation, elle a besoin des deux et si l'un prend le pas sur l'autre elle a des problèmes.

Certains dessins étaient vraiment très peu clairs, notamment la main dont les doigts sont pliés à l'envers comme dans certaines danses asiatiques. Dans ce nouveau batch j'espère qu'il y aura moins de quiproquos. Mais l'avantage du dessin sur le texte c'est d'éviter de penser dans sa langue maternelle, et se concentrer sur la perception. Vous remarquerez que j'ai des problèmes avec les verticales et les horizontales Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Dim 17 Juil 2011 - 13:25

Leo a écrit:

Greenheart, je comprends un peu mieux les mécanismes du rémaï avec ces exemples,

En fait, moi aussi ! Smile

Le Rémaï ne fournit que des combinaisons d'idées : le plus dur est de découvrir ce que représentent ces combinaisons, comme si on essayait de traduire des hiéroglyphes par exemple - en sachant que toutes les combinaisons veulent dire quelque chose. C'est identifier comment on lie un signe à l'autre, puis un "mot" à l'autre qui est la clé, et ce n'est qu'en mettant ces "règles d'organisation des idées" à l'épreuve que les énoncés rémaï finissent par prendre une signification constante (la fameuse "stabilisation").

Ce n'est que parce que j'en suis très exactement à ce niveau d'évolution du rémaï (clarification de tous les enchaînements de syllabes à syllabes signifiantes), et aussi parce que le vocabulaire du corps est en place que j'arrive à décrire désormais à décrire un bon nombre de postures et mouvements du corps - et dans la foulée les expressions du visage... et très probablement la totalité du Kama-Sutra (!).

Leo a écrit:
...mais ça reste assez difficile de lire de très longs composés sans espaces.

Oui, dans cette écriture et sans doute dans les autres.

On peut en fait couper n'importe où les mots ou les phrases, mais souvent, je ne sais pas trop où couper, puisque l'espace "français" ne coupe pas l'influence droite du dernier caractère pas plus qu'il ne coupe l'influence gauche du caractère après l'espace.

Le caractère espace n'existe pas, mais il semble que certaines "voyelles" servent de séparateur.
C'est pareil en japonais où il n'y a pas d'espace mais certains hiraganas isolés ou en groupes servent de séparateurs, en opposition avec le groupement par blocs de Kanjis.

J'ai aussi l'impression que l'esprit "français" est habitué à grouper les signes en mots, ce qui est d'autant plus difficile que les mots sont longs.
Or il y a un phénomène de "remorquage" constant en rémaï : une fois qu'on a lu une syllabe, on n'a apparemment pas besoin de revenir en arrière.


Leo a écrit:


Certains dessins étaient vraiment très peu clairs, notamment la main dont les doigts sont pliés à l'envers comme dans certaines danses asiatiques. Dans ce nouveau batch j'espère qu'il y aura moins de quiproquos. Mais l'avantage du dessin sur le texte c'est d'éviter de penser dans sa langue maternelle, et se concentrer sur la perception.


C'est la grande qualité de ce fil, encore bravo ! Very Happy

Même si les dessins ne sont pas toujours clairs, cela nous oblige à mieux observer et à considérer plusieurs hypothèses, ce que n'importe quel interlocuteur est obligé de faire consciemment ou inconsciemment à un moment donné d'une conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Dim 17 Juil 2011 - 14:18

C'est toi qui a dessiné, Leo ? Tu as beaucoup de talent ! Shocked

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Dim 17 Juil 2011 - 17:03

Leo a écrit:
Ziecken, je ne comprends pas ton A17 (numbei).

Tu as raison le choix n'est pas très clair :

NUM (marée) : exprime la notion de va et vient : d'un mouvement et de son contraire.
BEW (position)
-i verbe

numbei signifie donc littéralement : se mettre en position de va-et-vient

C'est pour cela que je rectifierai plutôt par : numnorbei ou kapnorbei

NOR (lit) exprime la notion de lit ou de position allongée :

-NOR (lit) +WOR (meuble) = nororo lit
-NOR (lit) +BEW (position) = norbeo position allongée

donc norbei : s'allonger ou se mettre en position allongée

KAP (échelle) exprime le concept de montée et de descente

kapnorbei = monter et descendre en position allongée (=faire des pompes)
numnorbei = faire des mouvements de va et vient en position allongée.

Voilà j'espère avec cette explication, avoir été un peu plus clair.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Dim 17 Juil 2011 - 19:01

B1 Valòpl (de val = mur & lopl = saut: le L sert deux fois)
a: akrát (appui)
b: lopl
c: vexèntyn (réception)
B2 Iqnjútat (équilibre, de iquæl = égal, njut = force, -at: action)
B3 Hosten obàjat (regard hostile)
B4 Zyzev obàjat (regard de biais)
B5=Legan àt làtrev en* (couché sur le côté)
B6 Legan romaspys (couché à la romaine: en fait, comme les Romains (roma) mangent (spiyse))
B7 Rotun àt kàψ drexev (tournant la tête à droite)
B8 Piyrtend (poirier: piyr (eng: pear); tænd (à pr., mais analogie possible avec tano (elko): arbre)).

*En fait, B5 et A6 sont assez voisins, mais si on veut ajouter une précision, on dira pour A6: Dem leg àt kudev en. J'aurais d'ailleurs dû, dans les position A, mettre legan plutôt que dem leg, formule grammaticale plus adéquate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Dim 17 Juil 2011 - 20:17

Bravo pour les dessins !

(et aussi les contorsions linguistiques des diverses idéolangues présentées).

J'dois bien en avoir quelques-unes en sambahsa, mais j'avoue que je n'arrive pas à les comprendre toutes, même si je devais les décrire en français.

A1 : skand
A2 : gvehmb
A4 : kamer
A6/7 : keih
A9 : sedd
A10 : hock
A12 : khayatsedd
A13 : hangel
A15 : dans
A17 : brouspusc
A18 : chuok
B2 : stah in tula
B3 : hostile spect
B4 : skeirspect
B5 : lyehg
B7 : wehrt sien cap dextro
B8 : capstah


Dernière édition par Olivier Simon le Lun 18 Juil 2011 - 10:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Silvano



Messages : 11712
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Dim 17 Juil 2011 - 20:49

Je m'essaie en uropi (Urko et Babel ayant eu amplement le temps de le faire)

A1 : sprito
A2/3 hopo (ki obe pode, ki un pod)
A4 : uvesprito
A5 sprito po pliko u frut
A6/8 leʒo (su un alkòd, su obe alkode, su de ruk)
A9, 11/12, sedo
a10 so krupen
A13 kolango
A15 danso
A18 kebiplago u bal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Silvano



Messages : 11712
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Dim 17 Juil 2011 - 21:02

Et maintenant, en espéranto

A1 salti
A2/3 salteti per ambaŭ piedoj, per unu piedo
A4 transsalti
A5 saltpluki frukton
A6/8 kuŝi (sur unu kubuto, sur ambaŭ kubutoj, sur la dorso
A9 sidi
A10 kaŭri
A11 sidi Japane, sur la suroj
A13 balanciĝi
A14 iri sur la piedfingroj
A15 danci
A17 puŝlevo
A18 kap(o)frapi pilkon

B1A murkuro
B2 iri sur ekvilibra trabo, trabado
B5/6 kuŝi
B8 stari sur la kapo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Lun 18 Juil 2011 - 22:14

>> Greenheart - C'est vrai que le japonais, le chinois et pas mal d'autres langues, n'ont pas d'espace typographique, mais un kanji correspondra souvent à un composé plus ou moins long du rémaï, ce qui facilite quand même le parsing. Et puis en chinois les mots sont souvent des composés de deux morphèmes, et l'oeil les repère très vite dans le flux de la phrase.

>> Nemzsev - Merci, mais euh, tu sais, ce sont des gribouillis à la va-vite ^^

>> Ziecken - Tu avais traduit num par croix dans ton post, c'est ça qui m'a mis sur une fausse piste.

>> Anoev - En effet A6 et B5 sont indentiques. J'avais expliqué auparavant que je reprendrai cette posture pour la contraster avec un simple "couché sur le côté". Pour le poirier, il y a une raison étymologique pour que l'aneuvien reprenne l'expression française? On peut éventuellement distinguer le poirier (coudes levés) du trépied (coudes au sol comme sur mon dessin).

>> Olivier - Si certains dessins te semblent obscurs tu as le droit de demander Wink Quelle est la différence entre keih et lyegh? (sachant que A6 et B5 sont identiques)

>> Silvano - En A15 j'ai entouré les pieds pour mettre l'accent sur leur position Wink

Comment faire pour rendre les dessins plus clairs? Je pourrais pousser le réalisme, mais ça prendrait du temps et les dynamiques s'en trouveraient figées. Au début je pensais faire un collage de photos mais les banques d'images interdisent ce type de pillage. Je pourrais poster des listes de liens vers les images au lieu des dessins? Il faut trouver une solution. En B3 et B4 j'ai complètement raté les expressions "regard oblique suspicieux" et "regard oblique malicieux" Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Lun 18 Juil 2011 - 22:23

Citation :
>> Ziecken - Tu avais traduit num par croix dans ton post, c'est ça qui m'a mis sur une fausse piste.

Ah le copié-collé ! C'était bien une erreur !

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Lun 18 Juil 2011 - 22:40

Leo a écrit:
Pour le poirier, il y a une raison étymologique pour que l'aneuvien reprenne l'expression française?

Oui: y en a une, j'ose l'avouer: une flemme incommensurable et un total manque d'imagination d'ma part s'c'coup la! Rolling Eyes

Qu'on m'pardonne! J'aurais très bien pu choisir àt korinthen kòlon (à cause des doigts de pieds qui, par leur "complexité" feraient penser au feuillage des chapiteaux desdites colonnes) ou àt kàrjatid olqev (la cariatide à l'envers), mais j'dois avouer que j'ai été pris d'cours! La dernière expression fait vraiment penser (une fois remises à l'endroit) à certaines cariatides qui semblent porter une partie de la façade de l'immeuble sur le dos et non sur la tête.

Mais bon: j'aurais dû y penser plus tôt, donc, va pour piyrtend.


Dernière édition par Anoev le Mar 19 Juil 2011 - 12:54, édité 1 fois (Raison : faute de frappe: c'est korinthen, pas kothinten)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Lun 18 Juil 2011 - 23:15

Leo a écrit:


>> Olivier - Si certains dessins te semblent obscurs tu as le droit de demander Wink Quelle est la différence entre keih et lyegh? (sachant que A6 et B5 sont identiques)
Sad

Je dirais plutôt que A6 et B6 sont similaires.

"lyehg" est plutôt "être couché, gésir" comme quand on dort ou on est mort (même racine que dans le mot "lit")

"keih" est être allongé; c'est une racine IE également, qui s'utilise au médio-passif (puisque tu as ma grammaire) : 3° sing : kyéie/kyéiei (j'ai changé le "o" en "e" suite à mes tentatives de rationalisation)

"tu es allongé" : Sambahsa : "keihs"; IE : "kyéitjei"


Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mar 19 Juil 2011 - 12:23

Leo a écrit:



En Rémaï 28-5 / 28-6 (pas de différence apparente de traduction entre les versions, l'évolution de la version 28-6 ne porte pas sur ce vocabulaire).

Sur la découpe en mots des phrases :

Il y a bien un mot rémaï (un trait) pour indiquer un espace entre les mots, mais j'ignore pour l'instant ses règles d'usage.
Comme il n'a pas de transcription vocale (et pour cause) en français, je ne l'ai jamais transcrit jusqu'à présent.
Il y a aussi les terminaisons en AÏ qui semble être l'équivalent d'une virgule, d'un point-virgule ou d'un point ou d'un tiret.
Mais les terminaisons en AÏ ne se contentent pas d'entrecouper la phrase, ils associent aussi au mot qui précède un espace temporel.

Passons aux postures :

J'ai retenu la description la plus précise, et je l'espère la plus ramassées.
Les ponctuations françaises ne sont là que pour aider à la lecture.


B1
Un saut périlleux (les pieds partant d’un appui sur un mur, passant en l’air et retombant à terre)

JAIWAN-LEWEWE...

JAIN : Le corps, l’individu (racine en AI).
JAIWAN : La tête, le haut du visage.
LE : en haut (présentatif en E).
WE : autour, en tournant (présentatif en E).
WEWE : en faisant un tour complet (présentatif en E).

…JAISAN-NAMELEWEWESE

JAISAN : Les pieds, le pied.
NAME : contre, en obstacle, la zone en travers (déterminant en A, présentatif en E).
SE : en bas.


B1A (a)
Il saute en appui contre le mur.

LIVO-NAME-LE

LI : Il ou elle (personne en I).
VO : On va (verbe en O).
NAME : sur la zone en travers, sur l’obstacle, contre (déterminant en A, présentatif en E).
LE : En haut.

B1A (b)
Il saute les pieds en appui contre le mur.

LIVO-JAISAN-NAMELE
JAISAN : Les pieds (racine en AI).

B1B
Il va en basculant les pieds en l’air, la tête en bas.

LIVO-JAISAN-WELE-JAIWAN-WENALE.

WE : En tournant (présentatif en E).
NALE : Dessous (déterminant en A, présentatif en E).

B1C
Il atterrit sur ses pieds en ayant fait un tour complet, bras étendus devant lui, genoux pliés et joints.

LIVOWEWE-JAISAN-SEJAÏ. JAILAN-DEVE JAIYAKEN-JEYEBE.

WEWE : En faisant le tour complet.
JAISAN : Les pieds.
JAÏ : present simple ou gnomique, transforme en nom la phrase et la termine (terminaison en AÏ).
JAILAN : Les bras.
DE : Devant.
VE : Loin.
JAIYAKEN : Les genoux.
JEYE : Ici – réunis, joints.
BE : à l’intérieur, dedans, fermé, enfermé.

B2
Elle marche sur la longueur d’une poutre.

O-LIVO-NASEME-KAIYADAN
O : d’une femme (trait).
LI : Il ou elle (personne en I).
NASE : Dessus.
ME : Au milieu, le long de, en passant par.
KAIN : Un objet d’une certaine forme (racine).
KAIYAN : Un bâton (en forme de bâton, de trait).
KAIDAN : Un pavé (en forme de carré, anguleux).
KAIYADAN : Un bâton carré, donc une poutre.

B3 (a)
Elle regarde à sa gauche, sourcils bas, coins de la bouche bas.

O-LIRAO-NE-JAÏ, JAI-WASHE-RAJEN-SE.

RAO : On voit, on comprend, on sait (assertif en AO).
NE : à gauche (présentatif en E).
JAIWAN : La tête.
JAIWASHEN : Les sourcils, l’arcade sourcilière.
JAIRAJEN : La ligne de la bouche, la jointure des lèvres.
SE : en bas (présentatif en E).

B3 (b)
Elle regarde de côté, soupçonneuse (en colère et aux aguets).

O-LIRAO-KENE-JAÏ, SHAIVAJEN.

SHAIN : L’émotion, la sensation interne, le sentiment.
SHAIVAN : La colère.
SHAIJEN : L’attention.
SHAIVAJEN : La colère attentive, la méfiance, le fait d’être mécontent et de guetter quelque chose.

B4 (a)
Elle regarde à gauche, sourcils haut, coins de la bouche plutôt hauts.

O-LIRAO-NE-JAÏ, JAI-WASHEN-RAJEN-SOUWEN-LE.
SOUN : La dimension, l’intensité (mode en OU).
SOUWEN : Plutôt grand, plutôt intense.
LE : en haut (présentatif en E).

B4 (b)
Elle regarde de côté, malicieuse (excitée, avide de profiter)

O-LIRAO-KENE-JAÏ, SHAIGABEN.
SHAIGAN : L’excitation.
SHAIBEN : L’avidité, l’appétit.
SHAIGABEN : L’excitation et l’envie de continuer d’être excité).

B5
Elle est allongée la tête sur son bras droit tendu, la main gauche en appui sur le sol.

O-LI-SELO-JAÏ, JAIWALOLAN-SENABE, NE-JAIVAN-SE.

SE : En bas (présentatif E).
LO : se trouver à un endroit, être en contact.
JAÏ : Présent simple, transforme en nom et termine la phrase (terminaison).
JAIWAN : La tête (racine en AI).
JAILAN : Le bras.
JAIWA-LO-LAN : La tête en contact avec le bras.
NABE : Extérieur, ouvert (présentatif en E).
NE : à gauche (présentatif en E).
NE-JAIVAN : La partie gauche (NE en position d’origine) du corps, limité à la main, donc la main gauche.

B6
Elle est allongée, en appui sur son coude droit et sa main gauche, le torse haut.

O-LI-SELO-JAÏ, KE-JAILAKEN NE-JAIVAN-SE, JAIDAN-LE.

JAIDAN : Le torse (racine en AI).

B7 (a)
Elle regarde par-dessus son épaule (droite).

OLI-RAO-JAÏ, VE-NASE KE-JAILAWEN.

VE : au loin, loin.
NASE : dessus.
KE : à droite.
JAILAWEN : L’épaule (racine en AI).

B7 (b)
Elle regarde derrière elle / dans son dos / en arrière.

OLI-RAO-NADE.

DE : devant, par devant (présentatif en E).
NADE : derrière, par derrière (déterminant en A, présentatif en E).

B8 (a)
Elle est debout sur sa tête et ses coudes.

OLI-LELOJAÏ, JAIWA-LAKEN-SE.

JAIWAN : La tête.
JAILAKEN : Les coudes.
SE : En bas.

Note sur JAÏ :
Les terminaisons en AÏ permettent de faire un paquet cadeau des premiers mots énoncés pour n’en faire qu’un et de rejeter tout ce qui devrait être juste après, ce qui peut suivre le cheminement de la pensée ou mimer l’ordre ordinaire des mots en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mar 19 Juil 2011 - 18:07

Leo a écrit:


Comment faire pour rendre les dessins plus clairs? ... Il faut trouver une solution. En B3 et B4 j'ai complètement raté les expressions "regard oblique suspicieux" et "regard oblique malicieux" Sad

ça me fait penser que Scott McCloud présente une classification des expressions du visage plutôt efficaces.
Or, pour leurs personnages, Daz 3D propose des modules qui semblent se claquer sur cette classification.
Donc je devrais pouvoir assez facilement fournir la table de McCloud sous la forme d'une palette de visages qui seraient libres de droits.

Par contre, selon mon souvenir, la classification de McCloud n'est pas basée sur la direction du regard, qui fait l'objet d'une partie à part (et qui a aussi une influence sur la composition d'une image, d'un tableau, d'une vignette, car le regard du lecteur / spectateur est poussé à suivre la direction du regard des personnages).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mar 19 Juil 2011 - 22:06

>> Anoev - Ou alors on peut imaginer que des gymnastes francophones faisaient partie des exilés aneuviens?

>> Olivier - En effet, j'ai positionné le bras libre différemment, mais A6 reste plus proche de B6 que de B5, d'où mon étonnement que tu exprimes B6 et B5 par le même mot (et non pas B6 et A6).

>> Greenheart - Ah oui, cette liste d'expressions serait intéressante.

Sinon, pour usage privé, les previsus des banques d'images (gettymages.com et autres) sont utiles; en tapant des mots clés comme jump, leap, skip, skid, flip, laugh, angry, etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Mar 19 Juil 2011 - 22:25

Leo a écrit:
Ou alors on peut imaginer que des gymnastes francophones faisaient partie des exilés aneuviens?

Setad nep?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Postures et gestuelle   Aujourd'hui à 1:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Postures et gestuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Postures et gestuelle
» Gestuelle
» Les postures de base du Yoga
» Les Postures du Bouddha
» Les postures de transe chamanique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: