L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sahun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Sahun    Lun 21 Mai 2012 - 10:55

bororo a écrit:

Est-ce que tu veux dire "aspiré" ? (pʰ et tʰ en API, comme dans les mots anglais "pin" ou "tin")

Heu ... je veux dire que l'on "souffle" un peu la lettre, qu'on la "crache" un peu. (désolé pour les explications, ce n'est pas trop mon fort ^^ ) donc je ne sais pas si ça correspond à "aspiré" .

bororo a écrit:

Si je comprends bien, les groupes de phonèmes /mh nh/ sont désormais autorisés, et ils seront réalisés [pʰ tʰ]?
Pourquoi pas, et puis il est vrai que ta conlang était assez pauvre en plosives à première vue.

Orthographiquement, tu vas continuer à écrire mh nh ?

Oui pour les deux groupes de phonèmes. Je continuerai à les écrire [mh] et [nh], comme ça ça m'évite de créer de nouvelles lettres (je suis feignant) et surtout j'aime bien l'idée que l'alphabet ne soit pas adapté à 100% ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bororo



Messages : 476
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: Sahun    Lun 21 Mai 2012 - 14:47

lodrana a écrit:


Heu ... je veux dire que l'on "souffle" un peu la lettre, qu'on la "crache" un peu. (désolé pour les explications, ce n'est pas trop mon fort ^^ ) donc je ne sais pas si ça correspond à "aspiré" .

À première vue, je pense que ça devrait correspondre...

Pour info, on peut écouter les phonèmes de l'API sur ce site : web.uvic.ca/ling/resources/ipa/charts/IPAlab/IPAlab.htm

(cf le tableau en bas à gauche pour l'aspiration)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Sahun    Mar 22 Mai 2012 - 11:20

bororo a écrit:


À première vue, je pense que ça devrait correspondre...

Pour info, on peut écouter les phonèmes de l'API sur ce site : web.uvic.ca/ling/resources/ipa/charts/IPAlab/IPAlab.htm

(cf le tableau en bas à gauche pour l'aspiration)


Oui effectivement c'est ça ^^ merci pour le site, c'est vraiment plus efficace de les entendre que de les lires décrits par des mots savants Wink


Petit Proverbe Asélien (et oui le peuple s'appelle Aselus ^^ )



jäKalëk esino meĝögelin owinyafe

Traduction :

jä- : particule modale attachée au verbe, indique la possibilité, la capacité.
kalëk, an : préjudice, porter atteinte à.
meĝö, me : lune (satellite naturel).
-gelin : présent, pluriel négatif.
o- : marque du pluriel
winya, me : soleil au cas COI

Littéralement : Deux lunes ne peuvent pas porter atteinte aux soleils.
Plus poétiquement : Deux lunes ne font pas mourir les soleils.

Explication : Ce n'est parce que les lunes peuvent occulter les soleils qu'elles peuvent pour autant se vanter de l'avoir vaincu. En somme il ne faut jamais être trop sûr de ce que l'on fait, car nous avons tous nos limites.

Pour la correspondance à l'un de nos proverbes ... je n'ai rien qui me vient en tête, à part "Ce n'est pas le petite bête qui va manger la grosse"

En revanche si vous avez des proverbes en tête je serai ravi de m'occuper à les traduire :p

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Sahun    Mar 22 Mai 2012 - 19:00

Joli proverbe... il est de toi ?

Comment traduirais-tu ma signature en sahun, qui signifie Si l'on ne sait (sur ça, alors) on ne dit pas, et qui est en fait la devise humoristique, rabachée par les parents depuis des siècles, du Jotarke Smile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Sahun    Mar 22 Mai 2012 - 21:17

Kotavusik2 a écrit:
Joli proverbe... il est de toi ?

Oui ^^ merci aux insomnies à 4h du matin :p

Kotavusik2 a écrit:
Comment traduirais-tu ma signature en sahun, qui signifie Si l'on ne sait (sur ça, alors) on ne dit pas, et qui est en fait la devise humoristique, rabachée par les parents depuis des siècles, du Jotarke Smile ?

Alors ça donne (En "mot à mot" ) :

nhiMöin inegan möyi Olija inegan

nhi- + möyi : si ... alors
möin, aj : savoir(le), connaissance, savoir, connaître
in, me: pronom neutre
olija, ge : parole, dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Sahun    Mar 22 Mai 2012 - 21:41

Je confirme, joli proverbe !

lodrana a écrit:
Oui ^^ merci aux insomnies à 4h du matin :p
Je vois que je ne suis pas le seul à penser "idéolangues" avant de m'endormir Very Happy
Je crois que je vais aussi profiter de ces instants pour me confectionner 2 ou 3 proverbes, moi qui n'en ai pas encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Sahun    Mer 23 Mai 2012 - 8:47

Citation :
Je vois que je ne suis pas le seul à penser "idéolangues" avant de m'endormir Very Happy

On est trois alors Laughing !

Pour l'instant moi je n'en ai qu'un, mais bon j'essaye de traduire quelques citations de temps en temps...

nhiMöin inegan möyi Olija inegan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Sahun    Mer 23 Mai 2012 - 10:21

Kotavusik2 a écrit:
Citation :
Je vois que je ne suis pas le seul à penser "idéolangues" avant de m'endormir Very Happy

On est trois alors Laughing !

Pour l'instant moi je n'en ai qu'un, mais bon j'essaye de traduire quelques citations de temps en temps...

nhiMöin inegan möyi Olija inegan

Oui moi aussi. Mais ce n'est pas évident d'en inventer, ils faut avoir à l'esprit les us et coutumes de ceux qui parlent. Et ça donne plus de corps à l'idéolangue.

Pour ce que je t'ai traduit Kotavusik2, le premier "inegan" (sujet + marque temporelle) peut être omis, ça évite les répétitions comme ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sahun    Jeu 24 Mai 2012 - 0:57

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Sahun    Jeu 24 Mai 2012 - 10:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sahun    Jeu 24 Mai 2012 - 18:38

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Transit de Vénus   Ven 25 Mai 2012 - 10:56

Transit de Vénus





Un petit mot pour les férus d'astronomie. Le 6 juin prochain aura lieu un évènement astronomique rarissime à l'échelle d'une vie d'homme. En effet, vu de la Terre Vénus va passer devant le soleil. Le prochain aura lieu en 2117, autant dire que ce sont nos enfants et nos petits enfants qui en profiteront.

Alors, pourquoi Vénus ne passe-t-elle pas devant le Soleil de manière plus régulière ? C'est comme le fait que notre Lune n'occulte pas le Soleil à chaque nouvelle lune. L'orbite de Vénus et celui de la Terre sont légèrement inclinés par rapport à l'écliptique (plan passant par l'équateur du soleil dans lequel orbite "presque" les planètes), ainsi quand Vénus double la Terre elle semble passer au-dessus ou en-dessous du Soleil la plupart du temps.

En revanche, nous ne pourrons pas, en France, observer la totalité de ce spectacle. Il faudra se lever très tôt le matin pour avoir la chance d'en voir la fin.

Si vous souhaitez regarder, pensez à prendre des précautions pour ne pas vous brûler les yeux. (On trouve des films qui atténuent 99% de la luminosité solaire à une vingtaine d'euros sur Astroshop.eu).

Wink




Petit schéma de la zone de visibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Sahun    Ven 25 Mai 2012 - 19:16

C'est bon à savoir, merci Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: La phrase interrogative   Mer 30 Mai 2012 - 13:06

La phrase interrogative


Après avoir relu tous mes posts je me rend compte d'un énorme lacune : l'interrogation. Je l'ai sur papier depuis un moment mais je n'en ai jamais parlé. Je me rattrape donc.

Regardons premièrement la déclinaison particulière de wen, an : question, questionner, demander.

Désinences
COD
wan
COI
enaf
CCL
wani
CCT
ko
CCA
eni
CCMC
eye
CCMA
ayi
CCC
nas

Ce mot a deux utilisation : l'utilisation normale en tant que nom ou verbe, ou alors l'utilisation préfixée au verbe. Dans ce dernier cas chaque cas se traduira par un pronom interrogatif :

wan : quoi, que, qui

enaf : à qui, à quoi

wani : où

wëko : quand

eni : avec qui

eye : comment

ayi : comment

nas : pourquoi

eye et ayi ont exactement la même signification, dans ce cas d'utilisation la distinction n'est pas faite entre le concret et l'abstrait. Celui qui pose la question n'étant pas censé savoir si la manière est concrète ou abstraite. Par défaut on utilisera eye pour demander comment.
En revanche dans le cas où la discussion porte sur des choses concrètes ou abstraites l'un ou l'autre sera utilisé en fonction.

Ces mots interrogatifs viennent ensuite se préfixer au verbe, cet assemblage est directement suivi par "e". Dans cette phrase interrogative, le verbe ne peut pas être placé en première position dans la phrase. Donc dans les phrases courtes le sujet vient se placer devant :

(deux consonnes se suivent : -ö- , deux voyelles : -s- )

Que manges-tu ? -> önikö wanöKëlan e

Où vas-tu ? -> önikö wanisIyamo e


Dans le cas où il n'y a pas de verbe, ce mot viendra se préfixer au mot neutre "in" :

Qui es-tu ? -> önikö wanin e (ici on traduit littéralement par "toi qui ?" le verbe être coule donc de source)


Mais toutes les questions ne demandent pas un mont interrogatif. Notamment pour l'interrogation globale. Dans ce cas on utilise la particule "e" qui viendra entourer le verbe, dans ces questions il retrouve alors sa place habituelle :

Penses-tu à moi ? -> e Unösi e önikö kalofa

La réponse en français est oui ou non, ici ça sera inekö pour une réponse affirmative et inegan pour une réponse négative. Ils correspondent au oui et au non mais sont simplement utilisés pour répondre à ce genre de question.

Dans les cas où un préfixe modal est déjà attaché au verbe, le mot interrogatif se préfixe donc au mot neutre et cet ensemble se place directement devant le verbe.

Quand pourras-tu manger ? -> önihi wëkosin jäKëlan e

Dans les cas où un adverbe est préfixé au verbe c'est lui qui doit alors se préfixer au mot neutre et se placer avant le verbe :

Affirmation : Tu manges souvent les aliments avec tes doigts. -> nhaKëlan önikö gönasan osaminiyi
Interrogation globale : Manges-tu souvent les aliments avec tes doigts ? -> e nhaKëlan e önikö gönasan osaminiyi
Interrogation partielle : Pourquoi manges-tu souvent les aliments avec tes doigts ? -> önikö nhain nasöKëlan e gönasan osaminiyi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Subordonnée conjonctive, Infinitif et Participe passé   Jeu 31 Mai 2012 - 18:19

Subordonnée conjonctive, Infinitif et Participe Passé


I - Subordonnée conjonctive

Comme on a pu le voir la proposition principale se trouve en première position. Viennent ensuite les propositions secondaires. Enfin le plus important la conjonction de coordination. Elle viendra se préfixer au verbe de la (des) proposition(s) secondaire(s). Attention, la conjonction "ni" est traduite d'une autre manière.

mais : ali-
car : mha-
ou : ni-
et : i- (en même temps)
et : ani- (énumération d'actions dans l'ordre chronologique)
et : oka- (énumération d'actions sans ordre chronologique )
et : nhe- (énumération incomplète d'objets ou de personnes)
et : jë- (énumération complète d'objets ou de personnes)
donc : sake-
or : nase-

Bien faire attention aux cinq différents "et" (je sais c'est barbare mais je trouvais ça marrant :p ).

Dès qu'une proposition est secondaire tous ces compléments viennent se placer après le noyau. Ainsi c'est la conjonction + verbe qui commence la proposition.

Je mange des pommes à la montagne. Je regarde les chats dans ma maison. -> sani Këlan alokö naeme. nhelimanaj Nasnak alokö omenyamaj.
Je mange des pommes à la montagne et je regarde les chats dans ma maison. -> sani Këlan naeme iNasnak alokö omenyamaj nhelimanaj.


On remarque que lorsque deux, trois ... propositions ont le même sujet celui-ci peut être omis des premières et placé uniquement dans la dernière.

II - Infinitif

Il n'existe pas à proprement parler d'infinitif en Sahun, en fait il va s'agir d'une substantivation du verbe. Ce verbe substantivé ce déclinera ensuite selon la première déclinaison uniquement. Le verbe substantivé garde sa marque calligraphique et se décline avec comme radical: "radical nominal + -sö / -ö" plus les terminaisons propres à la première déclinaison. Il s'accorde en cas avec le reste du groupe nominal dans lequel il se trouve.

L'infinitif en tant que complément :

Dans ce cas l'infinitif se place à la fin du groupe nominal dans lequel il se trouve.

Il aime regarder les chats -> Hiloa janekö omenyamaj Nasnaköme.

Il regarde la lumière du soleil s'éteindre à l'Ouest. -> Nasnak janekö winyayin nheçoge kolia Memhönöj

L'infinitif en tant que noyau d'une proposition :

Dans ce cas l'infinitif se place au début du groupe nominal dans lequel il se trouve.

Il aime regarder les chats jouer -> Hiloa janekö Saçöme omenyamaj Nasnaköme.

III - Participe Passé

Le participe passé ressemble beaucoup à l'infinitif sauf que cette fois le verbe est adjectivé. Il n'y a pas de temps composés en Sahun, il est donc toujours utilisé comme un adjectif qualificatif et s'accorde toujours avec le nom ou le groupe de nom qu'il accompagne (sauf quand il y a douze mots dans la phrase et que l'on est en phase lunaire montante ... Very Happy je blague bien sûr). Il suffit pour le construire d'ajouter la base de l'adjectif qualificatif -vö- au radical du verbe substantivé. Donc on ajoute -sövö / -övö au radical du verbe.

Comme un adjectif ce participe passé se place devant ce qu'il complète :

Il se dirigea les yeux fermés dans sa cuisine -> mhönanoj Malikövöyo nasnaköye Çiyö janemal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Conjonctions : subordination ou coordination ?   Jeu 31 Mai 2012 - 18:47

Dois-je en conclure que les règles sahunes diffèrent (sur ce point) des règles françaises, y compris pour les définitions, parce que toutes les conjonctions que tu nous as énumérées (mais, et (*5), or, car, donc) sont, en français (et dans d'autres langues) : des conjonctions de coordination.

Qu'est-ce qui motive la subordination pour certaines d'entre-elles en sahun ? Pour "mais", "or", donc" et "car", ça peut se comprendre :
ces conjonctions de coordination (en français) peuvent être mises pour
mais, or ~ bien que, quoique
donc ~ si bien que, de sorte que, afin que
car ~ parce que.

Mais pour et & ou (& leur pendant négatif : ni), la coordination est (selon moi, du moins) indiscutable : on ne peut pas remplacer la deuxième proposition par une subordonnée dépendant de la première.

Affaire à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sahun    Jeu 31 Mai 2012 - 19:38

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Sahun    Jeu 31 Mai 2012 - 21:25

Anoev a écrit:
Dois-je en conclure que les règles sahunes diffèrent (sur ce point) des règles françaises, y compris pour les définitions, parce que toutes les conjonctions que tu nous as énumérées (mais, et (*5), or, car, donc) sont, en français (et dans d'autres langues) : des conjonctions de coordination.

Qu'est-ce qui motive la subordination pour certaines d'entre-elles en sahun ? Pour "mais", "or", donc" et "car", ça peut se comprendre :
ces conjonctions de coordination (en français) peuvent être mises pour
mais, or ~ bien que, quoique
donc ~ si bien que, de sorte que, afin que
car ~ parce que.

Mais pour et & ou (& leur pendant négatif : ni), la coordination est (selon moi, du moins) indiscutable : on ne peut pas remplacer la deuxième proposition par une subordonnée dépendant de la première.

Je ne suis pas parfaitement sûr de tout comprendre. J'ai appréhendé le moment où j'avancerai plus dans la grammaire car en français je crois que j'atteins un peu mes limites ^^ (mais je veux apprendre alors il faut que je me force).

Donc ce sont bien des conjonctions de coordinations. Si je comprends bien ce que tu veux dire tu te demandes pourquoi ce sont toutes des conjonctions de coordinations alors que la proposition secondaire peut être remplacée par une subordonnée ? Si c'est ça, aucune idée, je pense surtout qu'au moins la construction est simplifiée de cette manière, mais rien n'empêche de faire le remplacement de la même manière. Mais je ne pense pas, je vais laisser ce système de conjonction, et pourquoi ne pas en ajouter ^^.

J'espère que tout ce que je fais n'est pas trop délirant, je pense ne pas être le plus objectif pour juger de ma folie pig pig affraid alien king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Sahun    Jeu 31 Mai 2012 - 21:36

C'est vrai que la distinction entre subordination et coordination est largement arbitraire. En fait tu pourrais même carrément décliner les propositions (ou les substantifs de verbes) pour exprimer certaines conjonctions. Je pense par exemple au cas du complément de cause qui peut exprimer "car" ou "parce que"; mais tu le fais peut-être déjà (je n'ai pas lu tous les détails du sahun).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Sahun    Jeu 31 Mai 2012 - 21:47

Leo a écrit:
C'est vrai que la distinction entre subordination et coordination est largement arbitraire. En fait tu pourrais même carrément décliner les propositions (ou les substantifs de verbes) pour exprimer certaines conjonctions. Je pense par exemple au cas du complément de cause qui peut exprimer "car" ou "parce que"; mais tu le fais peut-être déjà (je n'ai pas lu tous les détails du sahun).

Ah oui pourquoi pas, pour le moment le car est réservé à l'utilisation normale : lier deux proposition par la relation de cause à effet. Alors que le cas du complément de cause lui est utilisé pour les substantifs à l'intérieur d'une proposition. Mais le Sahun bouge beaucoup, et vos remarques germent parfois en idées ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Sahun    Ven 1 Juin 2012 - 0:17

... et moi, j'prends l'car quand l'endroit n'est pas desservi par le train. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Sahun    Ven 1 Juin 2012 - 10:14

Anoev a écrit:
... et moi, j'prends l'car quand l'endroit n'est pas desservi par le train. Razz

Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Un peu d'histoire   Mar 7 Aoû 2012 - 11:12

Un peu d'histoire


Intéressons-nous un peu aux racines du Sahun et à tenter de comprendre pourquoi et comment cette langue est devenue la seule et l'unique parlée au sein de ce peuple (j'entends bien entendu qui existe des disparités de vocabulaire et différents accents, pas évident de tous parler pareil sur des planètes différentes).

Comme j'ai pu l'expliquer dans le post "Peuple du Sahun" leur monde est beaucoup plus avancé que le notre, et pourtant il a commencé tout pareil, sur une planète luxuriante composée d'une myriade d'îles et d'un petit continent (83% de sa surface était un océan). Les premiers signes d'écritures remontent à 10 000 ans avant la première colonie, sur des blocs de granits perdus dans un canyon. Cette écriture primitive, composée de pictogrammes, a longtemps intrigué les chercheurs. On la retrouvait partout dans ce canyon. Enfin la révélation vint : des indications routières. Voilà ce qui a donné à ce peuple la motivation d'inventer l'écriture, se retrouver dans ce dédale de galeries, de grottes et de falaises escarpées.

Ces signes ont été longtemps utilisés, au début simplement réalisés avec de la peinture ils ont rapidement été gravés dans la roche pour dure. Des pictogrammes nous sommes donc passé aux signes cunéiformes, plus pratiques à graver avec un burin. Ils ont longtemps gardé leur prononciation et leur signification. Pendant plus de 7 000 ans rien n'a changé. Les signes se sont simplement transmis de peuple en peuple.

C'est en -2 500 environs, avec l'essor de l'agriculture et du commerce qu'un autre besoin se fait sentir au niveau économique. Comment garder en mémoire les ventes et les récoltes ? Les tablettes d'argiles apparurent donc. Elles furent cependant rapidement remplacées par le papier, récemment inventé.

La planète toute entière était conquise, et tous utilisaient les même signes cunéiformes même si tous ne parlaient pas le même langage. C'est aux alentours de -2 000 que l'écriture va connaitre son véritable essor, une montée fulgurante qui se fera dans le sang. Déjà un peuple dominait les autres, son avantage : ils étaient parvenu à transcrire leur langue par des symboles et pouvaient communiquer sans que les autres n'y comprennent rien. Et ce peuple entra en guerre contre tous les autres et rapidement pris possession de la planète entière imposant leur langue et leur culture.

Le Sahun primitif était né. Créé par un groupe de linguiste à la botte de l'Empereur. Il était principalement composé de la langue du peuple de l'Empereur mais empruntait aussi aux autres langues (pas plus de 20%). L'écriture se développa et les signes cunéiformes se transformaient, s'arrondissaient pour donner naissance à l'alphabet connu d'aujourd'hui. Nous sommes alors en -253, et le temps se gâte. Un guerre nucléaire éclata, forçant les survivants à aller se réfugier sur le satellite de la planète, tout juste colonisé. Ils venaient tous du même pays, parlaient donc tous la même langues, et étaient les derniers héritiers de la race humaine (au moins pour cette partie de la galaxie ...).

Et ensuite sont venue les colonies, d'abord six, puis quinze, puis enfin vingt-cinq. En 100 000 ans à peine la population était passé de 420 000 individus à plus de 621 milliards d'âmes réparties sur 25 planètes. Tous parlant la langue évolué du Sahun primitif. L'alphabet est sensiblement le même, et les technologies de communication avancées permettent en temps réel pour les école de connaître les dernières modifications et de les enseigner.

Ainsi est le Sahun que l'on connait (enfin ... que je connais) aujourd'hui.

(images des pictogrammes à venir ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Sahun    Mer 8 Aoû 2012 - 17:07

Ci-après les pictogrammes originaux. Du moins ceux dont on a pu retrouver la trace sur des murs protégés, en effet ils étaient dessiné grâce à un mélange d'eau et de roche argileuse broyée laissant alors une trace blanchâtre sur la pierre mais s'effaçant rapidement.

Ces pictogrammes ont donc rapidement été gravés dans la pierre, le fer était maîtrisé à cette époque. Ils se sont donc transformés peu à peu en signes plus linéaire, une écriture cunéiforme.







Et par la suite l'invention du papier a modifié ces signes au fur et à mesure pour donner les lettres actuelles.

D'autres pictogrammes existaient aussi comme :

la foudre, l'agriculture, le froid, le chaud, la glace, le temps et la force physique.



Mais ils n'étaient que peu employés et son rapidement tombés en désuétude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Sahun    Mar 11 Sep 2012 - 17:34

Ci-après vous trouverez un texte écrit dans une nouvelle langue que je suis en train d'inventer. Cette dernière a été le dialecte principal de la Planète Mère durant des millénaires. Le Sahun actuel a gardé quelques traces de cette langue, comme la lettre [a] qui est un cercle et quelques mots de vocabulaire.

Comme mentionné ici http://aphil.forumn.org/t87p60-creer-sa-propre-police-d-ecriture cette écriture est largement inspirée (pour ne pas dire copiée) sur le coréen. Un alphabet dont les lettres s'assemblent dans un carré pour former une syllabe. A ceci près que dans cette langue la syllabe est composée soit d'une voyelle, soit d'une consonne + une voyelle.

On lit de haut en bas, et de gauche à droite. La dernière case d'une colonne est directement reliée à la première case de la colonne suivante. Donc si un mot termine une colonne il faut commencer la colonne suivante par un espace. Les phrases sont séparées par deux espaces, les paragraphes par une colonne vide.

La norme est de dix-neuf colonnes. Le nombre de ligne est libre, en général (ce n'est pas le cas ici) plus la police est petite plus il y a de lignes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sahun    Aujourd'hui à 23:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Sahun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peuple du Sahun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: