L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Infinitif...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6805
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Infinitif...   Dim 15 Mai 2016, 12:19

Anoev a écrit:
Un peu comme en anglais avec love et l'aneuvien avec klim sauf que c'est généralisé pour tous les mots.

Oui c'est exactement le principe. Sauf, qu'il n'y a pas de flexions ni de désinence verbales, pas d'équivalent au -ed, -ing anglais, etc...

Anoev a écrit:
Je suppose alors que les mots qui les accompagnent (articles, pronoms personnels, particules en tout genre etc) sont clairement différenciées pour qu'on sache le sens de toute phrase (pas forcément pour une traduction d'une langue à l'autre, mais simplement pour la compréhension d'un propos).

Oui, c'est tout à fait ça. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19482
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Infinitif...   Dim 15 Mai 2016, 13:15

Ziecken a écrit:
Oui c'est exactement le principe. Sauf, qu'il n'y a pas de flexions ni de désinence verbales, pas d'équivalent au -ed, -ing anglais, etc...
Une langue purement isolante, par conséquent. Les mots qui accompagnent ('cusez-moi, je m'répète) mais aussi la syntaxe doivent être rigoureux, car absolument déterminants !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6805
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Infinitif...   Dim 15 Mai 2016, 16:28

Anoev a écrit:
Ziecken a écrit:
Oui c'est exactement le principe. Sauf, qu'il n'y a pas de flexions ni de désinence verbales, pas d'équivalent au -ed, -ing anglais, etc...
Une langue purement isolante, par conséquent. Les mots qui accompagnent ('cusez-moi, je m'répète) mais aussi la syntaxe doivent être rigoureux, car absolument déterminants !

En fait pas tout à fait car la langue utilise d'autres outils. Et le vaeltalien n'est pas totalement isolant puisque les mots suivent une transformation vocalique.

er valt = l'héritier → er vælte = les héritiers

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19482
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Infinitif...   Ven 27 Oct 2017, 13:55

En fait, pour l'infinitif aneuvien, j'aurais du m'exprimer plus clairement : tout tient en une seule phrase : l'infinitif aneuvien n'a pas de sujet. C'est aussi simple que ça. Un verbe aneuvien ne peut pas être précédé d'un nom ou d'un pronom. D'un autre verbe, ça, oui (comme pòten, dev, kàn, stĕ, fàl, dor, vel & læd), mais pas d'un nom.

Pur dire "j'ai vu Jésus marcher sur l'eau", on aura eg vedja Zhes aṅdun en àqs.

Dès qu'un verbe à un sujet, comme dans "faites-la travailler" (la est sujet de "travailler"), le verbe se met à un autre mode que l'infinitif : or dorit kas làporun.

Par contre pour un verbe suivant un autre verbe (et là, il n'a plus de sujet), la règle n'est pas réciproque, on a l'infinitif derrière les verbes cités plus haut, mais le participe derrière les autres :

Ka làjden nep làporun = Elle n'aime pas travailler.
Eg dœm komun aṅt hoψev tinek-ùt = Je pense venir avant 21:00.
Or syv kœnandete inzhun, làporen reen waadun ese = Finissez vites de manger, du travail nous attend encore.
Toto kœnadnă las inzhun ed cœψ = Toto finit par manger sa soupe (en mangeant sa soupe).
Quatax hoψ resten ni ese ber làporun = Il nous reste un quart d'heure à travailler.
Ar spiyse sin trygun = Ils déjeunent sans boire d'alcool.

Bref : infinitif en français, participe en aneuvien.

Sinon :

Da dhep pùza = Il vient de partir
Eg auk posten æt epestes = Je vais poster cette lettre
Ar auk zàkjăr tev àt lùfrad pàteză = Ils allaient filer quand la police arriva.

Infinitif en français, indicatif en aneuvien.

Nep rœkit ad àt benzypœṁpes = Ne pas fumer près de la pompe à essence.

Infinitif en français, impératif en aneuvien.

Il reste à l'infinitif aneuvien le dictionnaire, quelques substantifs comme klim et une place derrière certains verbes :
Or deve làpore = vous devez travailler.
Eg pòten mentas kalùke = je peux calculer mentalement
E kàn nep kom vyábnev = je ne peux pas venir ce soir
Ep or stĕ sjàdes? = savez-vous nager ?
Fàl klim ber livun = Il faut aimer pour vivre
Cem lædit dor° = Laisse-toi faire
Eg dora remmes àt salœṅs* = j'ai fait agrandir le salon
Ar velle nep sulzhœṅk ese = Ils ne veulent pas nous obéir.




°Mais lædit es dorun = laisse-moi faire.
*Mais eg dora àr valpérdaxe komun = j'ai fait venir les maçons.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infinitif...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Infinitif...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» passif et infinitif
» ???? ?????? / Le mode de l'infinitif
» Le verbe à l'infinitif
» Vers une typologie des équivalents structuraux arabes de l’infinitif français (pdf)
» L'Infinitif et le Gérondif en tant que formes verbales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: